En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 43Bannière 4Bannière 31Bannière 11

Reportages : "Au Cœur des remontées mécaniques"



Liste des remontées mécaniques Weber


Retour à la liste des constructeurs

Weber

logo

Nationalité : Française
Informations :

La société Weber, fondée par Henri Édouard Weber à Saint-Martin-d'Hères, à proximité de Grenoble, a construit des remontées mécaniques à partir des années 1960.

L'entreprise a réalisé plusieurs téléphériques industriels et blondins, notamment pour le compte d'EDF. Elle a également implanté des installations pour voyageurs sous licence Müller, en particulier en employant l'attache débrayable type C du constructeur suisse, dont le serrage s'opérait par entraînement d'une roue dentée sur une crémaillère.

Image
Double pince C Müller (A&M - coll. G. Attard)


La société a ainsi produit des télécabines quadriplaces, notamment celles de Costebelle à Pra-Loup en 1965, de Super-Venosc aux Deux Alpes en 1967 (qui mixait cabines et sièges biplaces), du Linga 1 et 2 à Châtel en 1967 et 1968. A Chamonix, elle a également procédé en 1967 à la transformation en télécabine quadriplace de la ligne Le Tour - Charamillion - Balme (réalisée par la SAMVA en 1957/1958, avec des sièges et cabines biplaces à simple pince C Müller). Les cabines qui équipaient les lignes Weber étaient fabriquées à Fontaine (38) chez COMES.

Image
TCD4 de Costebelle à Pra-Loup - 1965 (DR, coll. Monchu)


Image
TCD4/TSD2 de Super-Venosc aux Deux Alpes (DR, coll. Monchu)


Weber a aussi livré la télécabine biplace reliant Venosc aux Deux Alpes en 1973 et assuré la rénovation de celle, également biplace, de Balme à la Clusaz l'année suivante.

Image
TCD2 de Balme à La Clusaz, rénovée par Weber en 1974 (DR, coll. G. Attard)


Profitant du développement du marché des remontées mécaniques pour skieurs plus légères, l'entreprise acheta à Poma une licence pour pouvoir produire ses propres téléskis débrayables. Elle en installa quelques exemplaires, sans toutefois connaître le succès des deux acteurs principaux, Poma et Montaz-Mautino.

Weber a également installé plusieurs télésièges fixes biplaces. Les sièges étaient relativement semblables à ceux produits par Doppelmayr à la même époque.

Image
TSF2 des Sétives à Aussois (Rider Aussois) / TKD du Roy à Praz-de-Lys (rodo_af)


En 1971, pour faire face à la concurrence des télécabines automatiques Poma, Weber modernisa son produit en adoptant un traînage automatique par convoyeurs à bande sous les cabines et un système de fermeture automatique des portes en collaboration avec COMES. La télécabine reliant le Bettex au Mont d'Arbois à Saint-Gervais, commandée par la famille Viard, inaugura cette évolution.

Image
TCD4 automatique Le Bettex - Mont d'Arbois à Saint-Gervais (DR, coll. Monchu)


Image
Évolution de la cabine COMES avec portes automatiques et plaque en métal sous la carrosserie pour le traînage en gares (DR, coll. Monchu)


Henri Édouard Weber prit sa retraite en 1972 et vendit sa société à Baudin-Chateauneuf qui lui fournissait déjà les pylônes et les charpentes des gares. L'entreprise de construction métallique loirétaine se donnait pour objectif ambitieux de conquérir la première place du marché français des remontées mécaniques. Sous la conduite de M. Bachelard, le catalogue Weber fut revu, tout en conservant l'utilisation de la licence Müller.

Image
Baudin-Chateauneuf département Weber (coll. L Berne)


La gamme de télécabines bénéficia d'une remise à niveau avec l'abandon de pylônes en treillis au profit d'ouvrages caissonnés et l'adoption de cabines dessinées par Matra et produites par Teilhol - ACL (Ateliers de Construction du Livradois) disponibles en 4 et 6 places.

Image
Nouvelles cabines Teilhol - ACL (Daphnis)


Ainsi, malgré un climat concurrentiel défavorable, Weber construisit en 1974 la télécabine 4 places de la Bergerie à Puy-Saint-Vincent, la télécabine 6 places de la Perdrix à Super-Besse puis le téléphérique pulsé à cabines 6 places de Charlannes à La Bourboule en 1975.

Image
TCD4 de la Bergerie à Puy-Saint-Vincent (DR, coll. Monchu)

Image
TCD6 de la Perdrix à Super-Besse (DR, coll. L. Berne)

Image
Téléphérique pulsé de Charlannes à La Bourboule (Daphnis)


La gamme de télésièges fut également revue. En 1976, à Saint-Gervais, Weber équipa la ligne du Mont Joux 3 avec une gare moderne motrice et tension par vérins, avec poste de conduite suspendu à la structure.

Image
Gare motrice tension-tension Weber du TSF2 du Mont Joux 3 (Evasion Ski)


En parallèle, elle livra également cette même année le télésiège débrayable de Chanteloube à Serre Chevalier. L'appareil employait des pinces C Müller mais disposait de sièges de face et non latéraux comme sur les premiers débrayables Müller des années 1950 et 1960, et de pylônes monotubes esthétiques. Les gares restaient cependant des constructions imposantes reprenant les dimensions et l'agencement mécanique des télécabines.

Image
TSD2 de Chanteloube à Serre Chevalier (DR, coll. Monchu)


Mais en 1980, faute d'avoir trouvé la rentabilité, Baudin-Chateauneuf se désengagea son département remontées mécaniques. L'activité de Weber fut cependant reprise par deux de ses cadres, Dominique Mareau et Jean-Claude Giraud, qui créèrent Gimar, contraction de leur deux noms. Cette société construisit notamment plusieurs téléphériques industriels et quelques télésièges fixes et télébennes. Gimar fut racheté en 1988 par l'industriel Bernard Drevet, qui fit également l'acquisition de Montaz Mautino l'année d'après. Il regroupa les deux entités, d'abord sous le nom Montaz Mautino Gimar, puis rapidement sous l'appellation commerciale GMM. L'entreprise GMM produit aujourd'hui des téléskis et des télésièges fixes.

- Sujet consacré à Weber sur le forum
- fiche du constructeur Gimar qui reprit les activités de Weber

Image
Publicité Baudin-Chateauneuf - Weber pour le TPH de Charlannes (DR, archives G. Attard)


Légende
  • Reportage photographique
  • Reportage photographique avec bonne description l'accompagnant
  • Reportage technique, photos, descriptions avec aspects mécaniques mis en avant
  • Appareil démonté ou hors service définitivement
  • , , Fond d'écran, Vidéo, PDF...
  • Appareil pour les sports d'hiver
  • Appareil pour le transport Urbain
  • Appareil pour le tourisme / Attraction