En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 40Bannière 20Bannière 22Bannière 9

Reportages : "Au Cœur des remontées mécaniques"



Liste des remontées mécaniques Leitner


Retour à la liste des constructeurs

Leitner

logo

Nationalité : Italienne
Informations :

Gabriel Leitner se lance dans la construction mécanique en 1888 à Vipiteno (Sterzing) dans la province du Tyrol du Sud. Son atelier produit à l'origine des machines agricoles, des petites remontées à câble pour le transport de matériaux et du matériel pour scieries.

Leitner approche pour la première fois le monde du transport par câble pour voyageurs dans les années 1910, comme entreprise participant à la rénovation du téléphérique du Kohlern sur les hauteurs de Bolzano (Italie).

La société réalise son premier télésiège en 1947 à Corvara en collaboration avec la société de Karl Hölzl à Merano. Leitner conserve sa collaboration avec Karl Hölzl pour la réalisation de son premier téléski à enrouleurs biplace en 1957 à Steinach am Brenner. Le constructeur poursuit ses investissements dans le domaine des remontées mécaniques et conçoit, désormais seul, sa propre gamme de téléskis à enrouleurs et de télésièges fixes monoplaces, biplaces, puis triplaces.

Image
TKE Leitner de 1ère génération à Valdidentro (Rodo_Af)
Image
Ancien TSF2 Leitner à Cortina d'Ampezzo (Rodo Af)


Leitner développe également une gamme célèbre de téléportés à mi-chemin entre le télébenne et la télécabine. Ces appareils disposent de pinces fixes mais sont équipés de petites cabines fermées de forme ovoïde allongée. De nos jours, celui du Staunies, installé en 1968 et toujours en exploitation, est devenu une installation emblématique de Cortina d'Ampezzo.



En 1970, Leitner arrête la fabrication de machines agricoles et commence à produire des dameuses. Durant les années 1990, la société s’internationalise et ouvre des antennes en Autriche, en France (à Montmélian), ou encore aux USA (dans le Colorado)... En 1980, Leitner inaugure de nouveaux ateliers de production occupant 40.000 m².

En 1983, le constructeur développe sa première pince débrayable : la LA (Leitner Automatic). Sa simplicité, avec une force de serrage procurée uniquement par un bras relié un ressort, fait qu'elle sera largement copiée par la concurrence. Cette pince permet à l'entreprise de réaliser en 1985 sur le territoire italien son premier télésiège quadriplace télébrayable à Obereggen (Italie) et ses premières télécabines débrayables (des modèles à 6 places) : Plan de Corones à Brunico et Plan Maison à Valtournenche.



En 1993 les trois frères Leitner, héritiers de la société, cherchent un repreneur pour leur entreprise en difficulté. Michael Seeber, à la tête de l'entreprise de construction la plus importante du Tyrol du sud, décide d'investir dans ce secteur. Il rachète les parts de deux frères et s'associe avec le troisième.

A l'origine, Michael Seeber n'a pas l'intention de prendre directement les rênes de Leitner. Mais les échecs des deux managers successifs qu'il a désignés le poussent à s'occuper directement des activités opérationnelles. Sous son impulsion, l'entreprise connait une croissance remarquable.

Leitner développe avec sa pince LA une gamme SA4 (pour Seggiovie Automatic) à coût maîtrisé avec une gare débrayable comptacte reposant un unique support en béton et conçoit des sièges à bulles quadriplaces. Ces télésièges à bulles remportent un franc succès en Italie, où plusieurs dizaines d'exemplaires sont construits jusqu'au milieu des années 2000, et assoient le développement à l’international de la société en Autriche comme en Suisse. Cette gamme débrayable permet aussi au constructeur transalpin d'amorcer sa percée en France.



A compter de 1999, Michael Seeber entame une croissance décisive de son groupe à l'externe. Il acquière et intègre au groupe les activités remontées mécaniques du constructeur viennois Waagner-Birò, connu pour ses téléphériques à va-et-vient, 2S et funiculaires, puis, en 2002 rachète la société française Poma, ce qui conduit, via le regroupement au sein du holding HTI BV, à la formation du deuxième groupe mondial du secteur des remontées mécaniques. Poma et Leitner conservent leur identité mais les entreprises développent des gammes similaires et une pince débrayable commune : la pince LPA / Multigrip.

En parallèle, Michael Seeber mène une politique de diversification dans les équipements de neige de culture de DemacLenko, les dameuses de Prinoth, les éoliennes de Leitwind ou le MiniMetro pour les transports urbains.



Les multiples compétences du groupe, lui permettent de proposer désormais à son catalogue toutes les types de transports par câble : téléskis, monocâbles fixes ou débrayables, téléphériques à va-et-vient, funiculaire et téléphériques débrayables... Ainsi, entre 2004 et 2006, Leitner va construire à Honk-Kong ce qui reste à ce jour l'une des réalisations les plus impressionnantes du transport par câble : le téléphérique 2S NGong Ping 360, d'un coût de 100.000.000 €, avec une ligne de 5785 mètres de longueur, deux stations intermédiaires de déviation et une portée de 1,5 kilomètres au dessus de la mer de Chine.



Le constructeur décroche également durant cette même période un autre chantier d'envergure à Innsbruck : la reconstruction de toute la chaîne des remontées mécaniques conduisant depuis le centre-ville jusqu'au Hafelekar : comprenant le funiculaire urbain Hungerburg, et les téléphériques à va-et-vient Seegrube et Hafelekar. Ces appareils sont mis en service en 2007.

Image
Funiculaire Hungerburg (Photo monchu)

Image
TPH Seegrube (Photo Monchu)

Jusqu'alors présent sur le marché du téléphérique débrayable 2S, le groupe Leitner développe par le biais d'Agudio pour le groupe un chariot débrayable pour téléphérique 3S. Le premier exemplaire installé est le 3S de Renon, mis en service en 2009 sur les hauteurs de Bolzano. Suivra le 3S Prodains Express à Avoriaz, réalisé en 2012-2013 en consortium avec Poma.

Aujourd'hui, le groupe emploie 3150 collaborateurs environ, et le chiffre d'affaires atteint 726 millions d'euros.




Afficher le sujet sur Leitner sur le forum remontees-mecaniques.net


Légende
  • Reportage photographique
  • Reportage photographique avec bonne description l'accompagnant
  • Reportage technique, photos, descriptions avec aspects mécaniques mis en avant
  • Appareil démonté ou hors service définitivement
  • , , Fond d'écran, Vidéo, PDF...
  • Appareil pour les sports d'hiver
  • Appareil pour le transport Urbain
  • Appareil pour le tourisme / Attraction