En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 19Bannière 8Bannière 2Bannière 22

Reportages : "Au Cœur des remontées mécaniques"



Liste des remontées mécaniques Pohlig


Retour à la liste des constructeurs

Pohlig

logo

Nationalité : Allemande
Informations :

L'ingénieur Julius Pohlig fit carrière dans l'industrie minière de Westphalie (Allemagne) avant de construire en 1873 son premier téléphérique industriel destiné au transport du minerai de fer, puis de livrer des centaines de 2S à matériaux similaires, principalement en Allemagne, mais aussi des convoyeurs à bandes, des grues, des retourneurs de wagons...

Image
Téléphérique à minerai reliant la mine de fer d'Ottange (Moselle)
aux hauts-fourneaux de Differdange (Luxembourg) construit en 1905. (DR)


En adaptant les 2S industriels avec des cabines 2 places, Pohlig construisit son premier téléphérique à voyageurs en 1908, pour acheminer les ouvriers sur le chantier de construction du tunnel ferroviaire de Beacon Hill à Hong-Kong. En 1912/1913, la compagnie livra les téléphériques à va-et-vient menant au Pain de Sucre, à Rio de Janeiro. Cette réalisation spectaculaire, sans doute le premier biporteur au monde, restera la carte de visite de Pohlig pendant de nombreuses années.

Image
Gare inférieure du premier tronçon des téléphériques du Pain de Sucre. (DR)


Après la mort de Julius Pohlig en 1916, le cœur de métier de l'entreprise resta la construction d'appareils industriels, mais la diversification dans les téléphériques à voyageurs s'amorca. La pince à gravité mise en œuvre pour les installations industrielles ne fut plus réutilisée sur les appareils destinés au public, et Pohlig ne livra que des téléphériques à va-et-vient jusqu'aux années 50.

Image
Téléphérique du Rauschberg, à Ruhpolding (DR)


Image
Téléphérique du Valluga II, à St. Anton (photo Monchu)


A partir de 1950, Pohlig se remit à produire des appareils à mouvement continu, toujours en complément de la fabrication d'installations industrielles. L'entreprise livra plusieurs dizaines de télésièges mono- et biplaces, principalement en Allemagne.

Image
TSF1 Rossleiten à Aschau (photo Monchu)


Pohlig livra aussi une poignée d'appareils débrayables, utilisant non plus la pince mise en oeuvre sur les installations industrielles, mais des systèmes développés par d'autres constructeurs et fabriqués sous licence : le chariot Wallmansberger et la pince Giovanola.

Image
TCD2 d'Eckbauer, à Partenkirchen (DR)


Image
Le 2S du Rhin, à Cologne, est le premier téléphérique à voyageurs à franchir un fleuve (DR)


Les constructeurs Pohlig, Heckel et Bleichert, liés par des accords de partage des marchés puis par un actionnaire commun depuis 1933, le câblier Felten & Guilleaume, finiront par fusionner en 1962 pour donner naissance au plus gros constructeur mondial de cette époque : PHB.


Légende
  • Reportage photographique
  • Reportage photographique avec bonne description l'accompagnant
  • Reportage technique, photos, descriptions avec aspects mécaniques mis en avant
  • Appareil démonté ou hors service définitivement
  • , , Fond d'écran, Vidéo, PDF...
  • Appareil pour les sports d'hiver
  • Appareil pour le transport Urbain
  • Appareil pour le tourisme / Attraction