En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 6Bannière 36Bannière 8Bannière 12Bannière 17Bannière 29Bannière 11Bannière 5Bannière 9Bannière 25Bannière 14Bannière 34Bannière 3Bannière 1Bannière 20Bannière 32Bannière 44Bannière 15Bannière 10Bannière 16Bannière 27Bannière 28Bannière 24Bannière 38Bannière 19Bannière 40Bannière 18Bannière 2Bannière 26Bannière 35Bannière 7Bannière 33Bannière 30Bannière 21Bannière 41Bannière 42Bannière 23Bannière 22Bannière 31Bannière 4Bannière 43Bannière 13Bannière 37

TSD4B Quattralpina

Hauser Kaibling (4 Berge - Ski Amadé)

Doppelmayr

T1 ES S1
Mise en service en : 1992




Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : rodo_af
Section écrite le 17/06/2012 et mise à jour le 17/06/2012
(Mise en cache le 22/08/2013)

Image

Hauser Kaibling

Affluent du Danube, l’Enns prend sa source au centre de l’Autriche, dans le pays de Salzburg, puis traverse la Styrie d’ouest en est, traçant une large vallée qui sépare le massif calcaire du Dachstein, au nord, de la chaîne cristalline des Basses Tauern au sud. Les deux versants présentent des visages très différents : si les sévères falaises du Dachstein sont appréciées pour l’escalade, le pied du massif des Tauern aux pentes modérées et boisées a donné naissance aux deux plus grands domaines skiables de Styrie, au-dessus des stations de Schladming et de Haus im Ennstal, reliées depuis 1998. Ils bénéficient d’une orientation nord permettant de skier jusque dans la vallée malgré la faible altitude du village, à 840 mètres.

Image
Situation de Haus im Ennstal, en vert.

Haus fait partie intégrante du groupement Ski Amadé. Elle n’est toutefois reliée qu’à trois de ses voisines, formant le domaine des « 4 montagnes de Schladming » : Kaibling, Planai, Hochwurzen, Reiteralm. Les pistes de difficulté moyenne s’adressent avant tout aux skieurs intermédiaires et à une clientèle familiale. Néanmoins, la présence de plusieurs pistes homologuées FIS, dont le célèbre stade de slalom de Schladming, complète l’offre en direction des clients plus sportifs, tout comme l’itinéraire Osthang à Haus.

Image
Situation de Haus im Ennstal, en vert.

La faible altitude moyenne n’exclut pas un enneigement important, complété par un réseau de neige de culture couvrant presque la totalité du domaine. Le point culminant du domaine est situé au-dessus de la station de Haus, à 2015 mètres d’altitude : un des derniers contreforts du massif des Tauern, le Hauser Kaibling vient protéger un petit plateau à partir duquel le domaine skiable s’est progressivement étendu. La situation en balcon du Kaibling permet à la clientèle de profiter été comme hiver d’un panorama étendu sur le massif voisin du Dachstein.

Image
Le domaine skiable du Hauser Kaibling s’étend face au spectaculaire massif du Dachstein. Le relais de télévision de l’ORF est devenu le symbole marquant du plateau.

50 ans de ski alpin au Hauser Kaibling

Les débuts de l’équipement touristique de Haus remontent à 1908, lorsqu’un refuge est construit sur le Kaibling : la Krummholzhütte. Victime d’un incendie en 1921, elle fut reconstruite peu de temps après : le bâtiment accueille depuis sans discontinuer les randonneurs et les skieurs. Depuis l’arrivée du chemin de fer à Haus en 1911, le tourisme estival d’abord puis hivernal ensuite n’a jamais faibli.

Image
Premier téléphérique de Haus vers le Kaibling.

Premier équipement mécanique de la station, un téléphérique en 2 tronçons relia le village au Hauser Kaibling dès 1947. En 1961, le premier téléski fut implanté près du sommet du téléphérique, marquant le début de l’équipement du domaine de ski alpin. Haus im Ennstal poursuivit son équipement et organisa au Hauser Kaibling les championnats d’Autriche de ski alpin en 1963, avant de moderniser sa piste F.I.S. en 1967.

Le domaine continua sa transformation en préparation des Championnats du Monde de Ski Alpin de 1982. Un nouvel exploitant, la Société du téléphérique et des téléskis du Kaibling (Hauser Kaibling Seilbahn- und Liftgeselleschaft), investit massivement pour adapter le domaine à ce grand rendez-vous. Il construisit en 1980 le TKE2 Ennslingalm, puis les 2 tronçons de TCD4 Hauser Kaiblingbahn en 1981. Pour se rôder, le domaine organisa pour la première fois une épreuve de la Coupe du Monde dames un an avant les Championnats. Depuis cette date, Haus im Ennstal est devenu une étape régulière du circuit féminin.

Image
Télécabine du Hauser Kaibling construite en préparation des Championnats du Monde de ski alpin de 1982.

L’année suivante, les Championnats du Monde se déroulèrent sans anicroche : Haus im Ennstal organisa les épreuves dames, tandis que la station voisine de Schladming fut le théâtre des épreuves masculines. La Suissesse Erika Hess enlève à Haus le titre en combiné, en géant et en slalom. Les Championnats mirent Haus im Ennstal sous les feux de la rampe, tout comme les exploits du descendeur Helmut Höflehner, originaire de la station, vainqueur de la Coupe du Monde de descente en 1985 et 1990.

En 1998, les domaines de Schladming/Planai et Haus/Kaibling se relièrent, grâce au TSD4B Senderbahn sur le versant Kaibling, et au TSF4 Sonneckbahn côté Planai. La clientèle de Haus pouvait désormais relier skis aux pieds le domaine de Reiteralm via Schladming et Hochwurzen.


Le télésiège Quattralpina

Le télésiège Quattralpina est situé sur le front de neige d’altitude de la station, à proximité immédiate de la gare d’arrivée de la télécabine Hauser Kaibling Gondel.
Cette installation, construite en 1992 par Doppelmayr, a un rôle très important sur le domaine skiable de Hauser Kaibling, car elle est l’unique moyen donnant accès par gravité à la liaison vers la station voisine du Planai.
Du fait de son emplacement stratégique, l’appareil est ouvert également durant la saison d’été.
La gare aval, station motrice et tension de l’installation, est équipée d’un garage permettant le rangement de l’ensemble des véhicule à bulles de protection.
La ligne longue 1414 mètres est composée de 13 pylônes tubulaires, dont 4 disposent de balanciers support/compression.
La gare amont, positionnée sur une arête face au télésiège Senderbahn, qui relie la station d’Hauser Kaibling depuis la voisine du Planai.
Une fois arrivés, les skieurs ont le choix entre se diriger vers le secteur d’altitude de Gipfelbahn et la station du Planai, ou bien redescendre vers le front de neige d’Hauser Kaibling via de longues descentes de 1100 mètres de dénivelé.

Site Internet de l’exploitant : http://www.hauser-kaibling.at

Les photos ont été prises le 13 mars 2011

Le plan des pistes :

Image

Les caractéristiques de l’installation :

* Caractéristiques administratives :
TSD - Télésiège à pinces débrayables : Quattralpina
Exploitant : Hauser Kaibling Seilbahn und Liftges m.b.H & Co KG
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 1992

* Caractéristiques d’exploitation :
Saison d’exploitation : Hiver / Eté
Vitesse : 5 m/s
Durée du parcours : 6 min 45 sec
Débit : 2030 p/h

* Caractéristiques géométriques :
Altitude gare aval : 1413 m
Altitude gare amont : 1865 m
Dénivelé : 452 m
Longueur : 1414 m
Pente maximale de la ligne : 54 %

* Caractéristiques techniques :
Gare motrice : Aval
Gare tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de pylônes : 13
Constructeur du câble : Austria Draht
Diamètre du câble : 38 mm
Système électrique : Elin
Sens de la ligne : Droite
Equipement d’aide à l’embarquement : Non

* Caractéristiques des véhicules :
Constructeur : Doppelmayr
Capacité : 4 Personnes
Nombre de véhicules : 89
Type de pinces : DS-104
Option des véhicules : A bulles de protection
Garage : Gare aval

La gare aval :

Accès au télésiège depuis l’arrivée de la télécabine Hauser Kaibling Gondel,
Image

Différentes vues d’ensemble de la gare,
Image

Au second plan, le garage,
Image

Le poste de vigie,
Image

Avec une billetterie ouverte pour la saison estivale,
Image

La zone d’accès au télésiège,
Image

Les portillons de cadencement,
Image

La zone de départ,
Image

L’accès au garage,
Image

Le poste de conduite,
Image

P1a et P1b en sortie de gare,
Image

La ligne :

* Caractéristiques de la ligne :
P1a :
8C / 8C
P1b : 10C / 10C
P2 : 8S / 8S
P3 : 6S / 6S
P4 : 8S/C - 8S/C
P5 : 12S / 12S
P6 : 8S / 8S
P7 : 8S/C - 8S/C
P8 : 4S/C - 4S/C
P9 : 12S / 12S
P10 : 4S/C - 4S/C
P11a : 12S / 12S
P11b : 12S / 12S

P2,
Image

P3,
Image

P4, survol de la piste rouge n°2,
Image

P5,
Image

P6,
Image

P7,
Image

Balancier 8S/C-8S/C,
Image

Image

Image

P8,
Image

P9,
Image

Image

P10, balancier support/compression,
Image

Survol de la piste rouge n°1,
Image

P11a et P11b,
Image

Balanciers 12S/12S x 2,
Image

La gare amont :

La gare amont vue de face,
Image

Le poste de vigie,
Image

L’aire de débarquement,
Image

Image

Différentes vues d’ensemble de la gare amont,
Image

Image

Les véhicules :

Un véhicule en ligne,
Image

L’assise, sous la bulle de protection,
Image

La pince,
Image


:)

Texte & Photos : Rodo_Af
Introduction : Monchu

Lien vers le forum de discussion : http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=3647&view=findpost&p=50070

©2003-2014 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés