TCD8 Hohe Mut 1 & 2

Obergurgl-Hochgurgl

Doppelmayr

T3 ES S1
Description rapide :
Une télécabine Uni-G Viper avec gare intermédiaire



Hohe Mut 1 & 2


Auteur de ce reportage : Lacpse°
Section écrite le 28/05/2009 et mise à jour le 12/06/2009
(Mise en cache le 23/08/2013)

>
Taille du reportage : 11,1 mo
Nombre d’images : 120
Temps moyen de lecture : 12 min
Réalisation : Sébastien Girard
Date des photos : 25/04/09
Date du reportage : 12/06/09


Je vous présente le reportage du ...

Image


Le reportage est réalisé de la manière suivante :

  • 01. L’Introduction
  • 02. Le Domaine Skiable
  • 03. Les Caractéristiques Techniques
  • 04. L’Historique
  • 05. La Gare Aval (1) et le Premier Tronçon
  • 06. La Gare Intermédiaire
  • 07. L’intérieur de la Gare 2
  • 08. Le Garage
  • 09. L’intérieur de la Gare 3
  • 10. Le Second Tronçon et la Gare Amont (4)

L’Introduction :

Obergurgl, commune située au plus haut de la vallée d’Otztal à la particularité d’être également le plus haut village d’Autriche (1930m). L’altitude, l’orientation ainsi que sa situation géographique lui permettent de prétendre à l’excellence en matière d’enneigement, avec une ouverture du domaine dès mi-novembre et des saisons hivernales se prolongeant aisément jusqu’à début mai.
Cette station village possède également une station d’altitude annexe ; Hochgurgl, située à 2150m d’altitude.
La vallée d’Otztal n’est pas une voie sans issue. Quelques kilomètres en amont de Hochgurgl se trouve le col de Rombo (ou Timmelsjoch), qui sert de frontière avec l’Italie.

A l’aide d’une carte, voici la localisation du site dans l’Autriche :

Image

Le Domaine Skiable :

Le domaine skiable est situé entièrement sur le même versant, exposition nord-ouest. Il est séparé en deux parties ; l’une sur la gauche (Hochgurgl), l’autre sur la droite (Obergurgl). Ces deux domaines de taille identique sont reliés par une télécabine, nommé Top Express.
Au total, il y a 110km de pistes entre 1800 et 3000 mètres. 24 remontées mécaniques permettent de s’évader dans un cadre unique.

Un site et une ambiance très spéciale surtout depuis 2007 grâce à la nouvelle télécabine de Hohe Mut. Une télécabine vous embarquant dans l’un des plus beaux panoramas du Tirol. De là haut à plus de 2600m, se trouve un 360° sur la haute vallée d’Otztal (Otztaler Alpen) offrant une vue sur de multiples sommets au dessus de 3000m et de nombreux glaciers.

Voici la situation de cette télécabine sur plan des pistes :

Image

Zoom :

Image

Construite par Doppelmayr en 2007, cette télécabine permet une liaison parfaite depuis le cœur du village d’Obergurgl et Hohe Mut. Une gare intermédiaire a été également installée à Nederhütte.
Coté piste, le premier tronçon dessert une piste bleue destinée aux débutants. Le second tronçon est plus sportif, il permet d’accéder à deux pistes rouges ainsi que quelques hors pistes.
La construction de la remontée s'est également accompagnée de celle d'un restaurant panoramique au sommet (Hohe Mut Alm).

La télécabine est également ouverte en été.

Pour mieux se rendre compte du tracé de cette télécabine, voici une image 3D :

Image

Une télécabine ? Plutôt deux en réalité.
En effet, les 2 tronçons sont indépendants. Cependant, la gare intermédiaire est équipée d’un transfère des véhicules entre les deux sections. De ce fait, depuis Obergurgl, on accède directement au sommet de Hohe Mut tout en restant assis confortablement dans les cabines.
L'exploitant a souhaité disposer de deux tronçons indépendants pour permettre le fonctionnement de la première ligne sans faire tourner la seconde si la météo en altitude est déplorable.

Le garage des cabines est à Nederhütte (intermédiaire). Les véhicules sont mélangés entre les 2 tronçons.

Les Caractéristiques Techniques :

Voici toutes les caractéristiques techniques de la télécabine (tronçon 1) :

Environnement :

  • Station : Obergurgl
  • Type d’installation : Télécabine débrayable
  • Nom de l’installation : Hohe Mut 1
  • Constructeur : Doppelmayr
  • Fabricant du câble : Teufelberger
  • Constructeur des cabines : CWA
  • Année de construction : 2007
  • Saison d’exploitation : Hiver et été

Géométrie :

  • Altitude de la gare aval : 1906m
  • Altitude de la gare amont : 2067m
  • Dénivelée : 161m
  • Longueur suivant la ligne : 1017m
  • Pente moyenne de la ligne : 16,2%
  • Nombre de pylônes : 7
  • Sens de la montée : gauche

Performances :

  • Débit maximal à la montée : 2400p/h
  • Débit maximal à la descente : 2400p/h
  • Vitesse nominale : 6m/s
  • Temps de montée : 3,9min
  • Capacité des véhicules : 8 places
  • Nombre de véhicules : 39

Mécanique :

  • Emplacement de la motrice : amont
  • Emplacement de la tension : aval
  • Type de moteur électrique principal : asynchrone
  • Type de moteur de secours : thermique et hydraulique
  • Système de tension : hydraulique
  • Largeur de la voie : 5,2m
  • Nombre de vérins de tension : 2
  • Type de pinces : DT108
  • Garage des véhicules : Amont
  • Type de véhicules : IV-8 LWI

Les caractéristiques techniques du tronçon 2 :

Environnement :

  • Station : Obergurgl
  • Type d’installation : Télécabine débrayable
  • Nom de l’installation : Hohe Mut 2
  • Constructeur : Doppelmayr
  • Fabricant du câble : Teufelberger
  • Constructeur des cabines : CWA
  • Année de construction : 2007
  • Saison d’exploitation : Hiver et été

Géométrie :

  • Altitude de la gare aval : 2067m
  • Altitude de la gare amont : 2642m
  • Dénivelée : 575m
  • Longueur suivant la ligne : 1435m
  • Pente moyenne de la ligne : 44,1%
  • Nombre de pylônes : 10
  • Sens de la montée : gauche

Performances :

  • Débit maximal à la montée : 2400p/h
  • Débit maximal à la descente : 2400p/h
  • Vitesse nominale : 6m/s
  • Temps de montée : 5,1min
  • Capacité des véhicules : 8 places
  • Nombre de véhicules : 51

Mécanique :

  • Emplacement de la motrice : aval
  • Emplacement de la tension : aval
  • Type de moteur électrique principal : asynchrone
  • Type de moteur de secours : thermique et hydraulique
  • Système de tension : hydraulique
  • Largeur de la voie : 5,2m
  • Nombre de vérins de tension : 2
  • Type de pinces : DT108
  • Garage des véhicules : Aval
  • Type de véhicules : IV-8 LWI

Voici un schéma avec toute la géométrie des deux tronçons :

Image

L’Historique :

Avant la réalisation de cette merveille technologique, l'endroit n'était desservi que par des télésièges à pince fixe. A savoir le TSF2 Gaisberg et le TSF2 Neder construit par le constructeur Felix Wopfner ainsi que le TSF1 Hohe Mut qui était réalisé par Wolf et Switzeny.
Des installations vieilles, avec un débit très faible, surtout pour accéder au sommet de Hohe Mut. La rénovation de ce secteur était forte importante.

Voici un plan de situation de ces anciennes installations :

Image

Voici quelques caractéristiques de ces 3 télésièges :

TSF2 Gaisberg : http://www.seilbahntechnik.net/fr/lifts/454/datas.htm
- Année de construction : 1985
- Débit : 1400p/h
- Vitesse : 2,3m/s
- Durée du trajet : 8,1min
- Station motrice : amont
- Station tension : aval

TSF2 Neder : http://www.seilbahntechnik.net/fr/lifts/1788/datas.htm
- Année de construction : 1972
- Débit : 1080p/h
- Vitesse : 2,3m/s
- Durée du trajet : 4.9min
- Station motrice : aval
- Station tension : aval

TSF1 Hohe Mut : http://www.seilbahntechnik.net/fr/lifts/288/datas.htm
- Année de construction : 1954
- Débit : 357p/h
- Vitesse : 2,3m/s
- Durée du trajet : 11,3min
- Station motrice : aval
- Station tension : aval

La Gare Aval (1) et le Premier Tronçon :

La station aval est intégrée dans un bâtiment semi enterré, dont le coté visible est totalement vitré. Effet design garanti.
L’embarquement est de plain-pied depuis le centre de la station pour le plus grand confort de tous les usagés.
La tension du câble du premier tronçon se trouve ici en G1, tronçon ayant une ligne assez faible en dénivelée.

Voici les photos :

Image
^ la gare aval ^

Image
^ la gare aval ^

Image
^ l’entrée vers les portillons ^

Image
^ les portillons ^

Image
^ zone d’embarquement ^

Image
^ dans le lanceur ^

Image
^ dans le lanceur ^

Image
^ en sortie de gare et les pylônes 1 et 2 ^

Image
^ pylône 3 ^

Image
^ portée entre les pylônes 3 et 4 ^

Image
^ portée entre les pylônes 3 et 4 ^

Image
^ pylône 4 ^

Image
^ pylône 4 ^

Image
^ pylône 5 ^

Image
^ pylône 6 ^

Image
^ une cabine ^

Image
^ pylône 6 ^

Image
^ pylône 7 ^

Image
^ pylône 7 ^

Image
^ approche de la gare intermédiaire ^

La Gare Intermédiaire :

Située au lieu-dit de Nederhütte, la gare intermédiaire (G2 et G3) est le noyau de cet appareil. Y sont présents les treuils des deux tronçons, mais aussi le garage des cabines, situé sous la gare. Cette gare intermédiaire a aussi la particularité d’avoir un virage, pour répondre à la géographie des deux lignes.

Voici les photos de cet intermédiaire :

Image
^ entré en gare intermédiaire ^

Image
^ dans le ralentisseur ^

Image
^ le transfert entre les deux gares (2 et 3) ^

Image
^ zone d’embarquement pour la descente en G1 ^

Image
^ zone de débarquement depuis la G1 ^

Image
^ la gare intermédiaire ^

Image
^ la gare intermédiaire ^

Image
^ la gare intermédiaire ^

Image
^ la gare intermédiaire ^

Image
^ la gare intermédiaire ^

Image
^ la gare intermédiaire ^

Image
^ la gare intermédiaire ^

L’intérieur de la Gare 2 :

La tension du câble pour le tronçon 1 étant en gare aval (G1), la motrice est donc fixe en G2. La cinématique du treuil est très simple, standard chez Doppelmayr.
A savoir que le moteur principal électrique fait tourner la poulie motrice via son réducteur. Pour la marche de secours, un moteur thermique fait fonctionner une pompe hydraulique qui permet de faire tourner un moteur hydraulique, moteur qui s’engrène directement sur la couronne dentée de la poulie motrice.

Voici un plan schématisant tout cela :

Image

Voici les photos dans la gare :

Image
^ vue générale depuis l’arrière de la gare ^

Image
^ vue générale depuis l’avant de la gare ^

Image
^ le moteur principal électrique ^

Image
^ le réducteur avec à gauche le frein de service (dans le grillage) ^

Image
^ vue générale du treuil ^

Image
^ le groupe moteur thermique et pompe hydraulique pour la marche de secours ^

Image
^ le frein de poulie ^

Image
^ vue de la ligne depuis la gare ^

Image
^ le coté lanceur ^

Image
^ passage d’une pince dans le lanceur ^

Image
^ le transfert (vue sur la gare 3) ^

Image
^ une pince dans le transfert coté montée ^

Image
^ le transfert (vue sur la gare 3) ^

Image
^ une pince dans le transfert coté descente ^

Image
^ la cabane de commande pour les 2 tronçons ^

Image
^ la cabane de commande pour les 2 tronçons ^

Le Garage :

Le garage des cabines est commun aux deux tronçons, les cabines sont donc mélangées entre elles. Le garage étant au sous sol (à l’étage en dessous des quais), les cabines montent et descendent à l’aide d’un ascenseur. Tout est entièrement automatisé, demandant uniquement une vigilance humaine lors des transferts. Les 90 cabines y sont rangées tous les soirs.
Il y a également une zone de maintenance des cabines / pinces dans ce vaste garage.

Voici un plan du garage :

Image

Voici les photos du garage :

Image
^ au niveau de l’aiguillage de la gare 2 ^

Image
^ l’entrée du garage depuis le quai ^

Image
^ cheminement vers le second tronçon ^

Image
^ la descente au garage ^

Image
^ l’ascenseur ^

Image
^ l’ascenseur ^

Image
^ le garage ^

Image
^ le garage ^

Image
^ le garage ^

Image
^ le garage ^

Image
^ le garage ^

Image
^ zone de maintenance ^

Image
^ vue extérieur du garage et second tronçon ^

L’intérieur de la Gare 3 :

A la différence du premier, le deuxième tronçon concentre dans la même gare le treuil ainsi que la tension du câble. La gare amont (4) est donc de type retour fixe.
Tout le groupe moteur est posé sur le lorry, permettant donc la tension du câble à l’aide de deux vérins. Explication ci-dessous :

Image

Voici les photos dans la gare :

Image
^ Centrale hydraulique de levage des voies ^

Image
^ vue vers la gare 2 coté descente ^

Image
^ vue vers la gare 2 coté montée ^

Image
^ le treuil monté sur lorry ^

Image
^ le moteur électrique principal ^

Image
^ le moteur électrique principal ^

Image
^ les 2 freins de services ^

Image
^ le réducteur ^

Image
^ le groupe moteur thermique et pompe hydraulique pour la marche de secours ^

Image
^ le groupe moteur thermique et pompe hydraulique pour la marche de secours ^

Image
^ la centrale hydraulique des vérins de tension ^

Image
^ les vérins ^

Image
^ coté ralentisseur ^

Image
^ l’aiguillage vers le garage ^

Image
^ le nez de la gare Viper ^

Le Second Tronçon et la Gare Amont (4) :

Voici les photos du transfert du premier tronçon vers le second ainsi que de la gare amont :

Image
^ le transfère entre les gare 2 et 3 ^

Image
^ le transfère entre les gare 2 et 3 ^

Image
^ zone d’embarquement pour le second tronçon ^

Image
^ zone d’embarquement pour le second tronçon ^

Image
^ dans le lanceur ^

Image
^ vue générale de la ligne ^

Image
^ sortie de gare ^

Image
^ vue générale de la ligne ^

Image
^ la ligne ^

Image
^ la ligne ^

Image
^ la ligne ^

Image
^ la ligne ^

Image
^ la ligne ^

Image
^ les banquettes top confort ^

Image
^ deux cabines ^

Image
^ une pince ^

Image
^ une pince ^

Image
^ la ligne ^

Image
^ la ligne ^

Image
^ la ligne ^

Image
^ la ligne ^

Image
^ l’avant-dernier pylône ^

Image
^ approche de la gare amont ^

Image
^ le dernier pylône ^

Image
^ entrée en gare ^

La gare amont possède la même couverture que la gare intermédiaire, de type Uni-G Viper.

Image
^ l’arrière de la gare ^

Image
^ la cabane ^

Image
^ la gare amont ^

Image
^ la gare amont ^

Image
^ la gare amont ^

Image
^ la gare amont ^

Image
^ la gare amont ^

Image
^ l’arrière de la gare ^

Et pour terminer, voici un panorama au sommet de Hohe Mut. Un 360° unique, avec une multitude de sommets au dessus de 3000m.
=> http://lacpse.remontees-mecaniques.net/tcd8-hohemut/119.JPG

Je remercie Neutron pour sa participation de son aide à la communication avec les conducteurs de la télécabine.
Merci également à eux, le personnel d'exploitation pour leur aimable accueil de la visite pour www.remontees-mecaniques.net.

Ainsi se termine ce reportage.