En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 35Bannière 2Bannière 38Bannière 5Bannière 22Bannière 8Bannière 40Bannière 20Bannière 44Bannière 17Bannière 31Bannière 14Bannière 36Bannière 16Bannière 37Bannière 3Bannière 27Bannière 39Bannière 21Bannière 26Bannière 6Bannière 32Bannière 1Bannière 19Bannière 43Bannière 23Bannière 11Bannière 13Bannière 25Bannière 29Bannière 18Bannière 15Bannière 33Bannière 34Bannière 12Bannière 10Bannière 30Bannière 41Bannière 28Bannière 24Bannière 4Bannière 42Bannière 9

TPH V 110 Sulden- Schaubachhütte

Sulden/Solda

Doppelmayr

T2 ES S1
Description rapide :
Première mondiale!

Mise en service en : 2003




Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 27/03/2008
(Mise en cache le 23/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le le téléphérique 110 places "Sulden- Staudachhütte", à Sulden

Image

Sulden, station du Sud Tyrol, située au pied du Ortler, du Zebru et de la Königspitze, dispose d'un domaine skiable de taille moyenne. Le domaine s'étend entre 1900 mètres et 3250 mètres et propose 41 kilomètres de pistes, répartis sur trois secteurs. Les deux secteurs latéraux "Kanzel" et "Langenstein", et le secteur principal "Madritsch". Le parc des remontées mécaniques est composé d'un téléphérique, de deux télésièges débrayables à bulles, de quatre télésièges fixes et trois téléskis.

Ce téléphérique, construit par la firme autrichienne Doppelmayr, situé sur la partie inférieure du secteur de "Madritsch", a remplacé en 2003 deux anciens téléphériques du constructeur Agudio, datant de 1975, sur le même tracé. Cependant, à l'inverse de la configuration actuelle, les deux anciennes sections étaient indépendantes, c'est-à-dire que l'exploitation de la première section, ne contraignait pas l'exploitation simultanée de la seconde section.
Lors de la construction du nouveau téléporté, les gares aval et amont ont été modernisées. En revanche, la gare intermédiaire a été entièrement reconstruite. En effet, l'emplacement de la nouvelle station a du être décalée de 3 mètres sur l'axe horizontal par rapport à l'ancienne station.

Niveau glisse, ce téléphérique dessert trois pistes dont une depuis la gare intermédiaire.
-Piste rouge "Talabfahrt", cette piste permet de rejoindre la station intermédiaire du téléphérique. Elle permet également d'accéder à la piste noire "Kanonenrohr", qui depuis la gare intermédiaire permet d'accéder au village de Sulden.
-Piste noire "Schaubachhütte", cette piste noire, destinée aux skieurs expérimentés et amateurs de sensation fortes et située en partie sous la seconde section du téléphérique et permet d'accéder à la gare intermédiaire du téléporté
-Piste noire "Kanonenrohr", cette piste, accessible directement depuis la gare intermédiaire, permet de regagner via un tracé escarpé la gare aval dudit téléporté ainsi que le village de Sulden.
De plus, ce téléporté permet l'accès au télésiège débrayable 4 places "Madrtisch".

Niveau technique, il s'agit à la fois du plus grand téléphérique du monde, avec un maximum de 440 personnes transportées simultanément et du premier téléphérique adoptant une tel configuration, c'est-à-dire le croissement des câbles tracteurs en gare intermédiaire à l'aide de quatre poulies coaxiales. Cette invention à l'avantage de permettre un transbordement plus rapide entre les deux sections et permet ainsi d'augmenter le débit horaire effectif du téléporté. Le transbordement en gare intermédiaire est sensiblement amélioré. En effet, les cabines arrivent du même côté, il est donc possible de séparer le flux de voyageurs montants et descendants, grâce aux plateformes situées le côté extérieur qui équipent la station intermédiaire. Cette invention a fait l'objet d'une déposition de brevet par Doppelmayr.
Le bâtiment de la gare aval, modernisé et renforcé avec la construction de ce nouveau téléporté, abrite la tension par contrepoids du câble porteur, tracteur et de la ligne de secours du premier tronçon.
Le premier tronçon est caractérisé par la présence de deux pylônes et par le franchissement d'un pan rocheux peu avant la gare intermédiaire. De plus, la première portée est relativement longue, atteignant presque la marque du kilomètre.
La gare intermédiaire, la grande nouveauté dans le monde des remontées mécaniques, est composée de deux quais de transbordements non couvert sur l'extérieur des voies et d'un quai de transbordement central, équipé de deux postes de surveillance. De plus, la structure de la gare intermédiaire est mobile. En effet, il est possible de déplacer la structure de la gare tant en direction de l'aval que de l'amont d'environ 1 mètres. La déviation des câbles tracteurs en gare intermédiaire est assurée par 4 poulies coaxiales disposées à l'horizontal. La ligne de secours dispose également de quatre poulies de déviation. A noter que le système de secours est propre à chaque section, ils sont donc indépendants. Cette configuration impose donc la présence d'un véhicule de secours à la fois en gare aval et en gare amont.
Le second tronçon est caractérisé par la présence d'un pylône d'une hauteur de 30 mètres et tout comme la première section d'une grande portée dépassant cette fois- ci la marque du kilomètre.
La gare amont, modernisée et largement renforcée lors des travaux, abrite la partie motrice de l'installation et le contrepoids de la ligne de secours du second tronçon. La salle des machines de l'ancien téléphérique est aujourd'hui utilisée comme salle d'attente.
Les cabines, du type "Varos", du constructeur suisse CWA sont équipées de grandes vitres afin d'accentuer l'effet panoramique au maximum. De plus, la porte centrale à une ouverture maximale, permettant d'accélérer les phases d'embarquement et de débarquement, tout à l'avantage du débit horaire. En effet, le débit théorique de 1300 p/h, compte un temps de transbordements de 80 secondes, d'où la nécessité d'avoir de grandes portes.
Le chariot est composé de 16 roues, d'un tambour pour la fixation du câble tracteur, et de huit freins, à raison de 4 unités par câble porteur. De plus, le chariot est équipé d'un dispositif (pistons hydrauliques) contre les oscillations latérales, permettant de maintenir en équilibre le chariot sur les câbles porteurs. A noter que les suspentes équipant les cabines du premier et du second tronçon, diffèrent par leur taille permettant d'avoir une gare intermédiaire pour les deux lignes au même niveau.

Pour terminer, Doppelmayr démontre une nouvelle fois avec cette réalisation, alliant confort, rapidité et disponibilité, son goût à l'innovation. En effet, cette invention a permis à la station de Sulden d'améliorer le débit en direction du domaine de "Madritsch", tout en limitant les coûts de constructions et d'exploitations.

Situation dans le domaine

Image

Administratif:


  • Station: Sulden
  • Type d'installation: Téléphérique à va et vient, à 4 cabines de 110 places
  • Exploitant : Sulden Seilbahnen
  • Constructeur: Doppelmayr Italia
  • Année de mise en service: 2003
  • Ouverture au public : 05/11/2003
Géographie:

  • Altitude aval: 1910m
  • Altitude intermédiaire: 2202m
  • Altitude amont: 2610m
  • Dénivelé, première section: 292m
  • Dénivelé, deuxième section: 408m
  • Longueur horizontale (2 section): 2872m
  • Pente moyenne, première section: 20%
  • Pente moyenne, seconde section: 28%
Technique:

  • Nombre de pylône: 3
  • Hauteur des pylônes: 24m /13m /30m
  • Distance entre les voies dans les stations: 7.3m /10m /7.4m
  • Distance entre les voies aux pylônes: 10m /10m /10.6m
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Par contre-poids
  • Constructeur du câble: Teufelberger
  • Diamètre des câbles porteur: 56mm
  • Diamètre du câble tracteur inférieur: 26mm
  • Diamètre du câble tracteur intermédiaire: 32mm
  • Diamètre du câble tracteur supérieur: 32mm
  • Diamètre du câble de secours: 16mm
  • Electronique de: BMB- ASI- Robicon
  • Puissance nominale du moteur: 760 kW
  • Puissance maximale du moteur: 1053 kW
  • Constructeur des cabines: CWA
  • Type de cabines: Varos
  • Nombre de cabines: 4 (à raison de 2 cabines par section)
  • Personnes/sièges: 110 personnes par cabine
  • Débit maximal à la montée/descente: 1300 p/h
  • Temps de trajet: 6.26 min.
  • Vitesse maximal: 9 m/s
Gare aval

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval

Image
-Support pour le chariot

Image
-Fosse pour la cabine

Image
-Zone d'embarquement

Image
-Vue sur la ligne


Ligne, 1ère section

Image
-Ligne

Image
-Ligne

Image
-Ligne

Image
-Croissement avec la cabine N°1

Image
-Ligne

Image
-Tête du pylône 1

Image
-Pylône 1

Image
-Ligne

Image
-Pylône 2, et arrivée en gare intermédiaire


Gare intermédiaire

Image
-Gare intermédiaire

Image
-Gare intermédiaire

Image
-Gare intermédiaire avec départ des cabines

Image
-Gare intermédiaire

Image
-Gare intermédiaire

Image
-Poulies inférieures pour la déviation du câble tracteur. Poulies supérieures pour le câble de secours

Image
-Passage intérieur en gare intermédiaire


Ligne, 2ème section

Image
-Départ de la gare intermédiaire

Image
-Ligne, avec vue sur la gare intermdiaire

Image
-Ligne

Image
-Croissement avec la cabine N°3

Image
-Ligne, marquée par la longue portée

Image
-Tête du pylône 3

Image
-Pylône 3


Gare amont

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Poulie de déviation du câble tracteur et post de contrôle

Image
-Support pour les chariots et poulie de déviation

Image
-Zone d'embarquement

Image
-Fosses pour les cabines

Image
-Gare amont, vue des pistes

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont


Cabines

Image
-Cabine N°1

Image
-Cabine N°1

Image
-Cabine N°1

Image
-Croissement des cabines N°1 et N°2

Image
-Cabine N°2

Image
-Cabine N°1

Image
-Cabine n°4

Image
-Cabine n°3 et la Königsspitze

Image
-Croissement des cabines n°3 et n°4

Image
-Cabine n°3

Image
-Cabine n°4

Image
-Intérieur de la cabine

Image
-Fixation de la suspente au toit


Chariot

Image
-Chariot

Ainsi se termine ce reportage sur cette première mondiale.

©2003-2014 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés