En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 5Bannière 6Bannière 3Bannière 43Bannière 38Bannière 41Bannière 17Bannière 9Bannière 26Bannière 4Bannière 10Bannière 8Bannière 35Bannière 31Bannière 22Bannière 23Bannière 12Bannière 7Bannière 13Bannière 29Bannière 37Bannière 15Bannière 27Bannière 14Bannière 21Bannière 2Bannière 30Bannière 19Bannière 1Bannière 39Bannière 34Bannière 20Bannière 33Bannière 25Bannière 24Bannière 32Bannière 36Bannière 16Bannière 11Bannière 44Bannière 40Bannière 18Bannière 28

TSD6 des Prés

Puy-Saint-Vincent

Doppelmayr

T2 ES S1
Description rapide :
Le télésiège des Prés a été construit en 2005 en remplacement de quatre appareils obsolètes. D'abord prévu pour être un télécombi, les Prés est la partie basse formée de l'axe principal de Puy-Saint-Vincent. Il permet d'accéder à la station 1600, véritable plaque tournante entre les pistes de 1400 et du secteur 2000.

Mise en service en : 2005
Suivre la discussion sur le forum




Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 20/04/2014 et mise à jour le 22/10/2014
(Mise en cache le 27/10/2014)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • Puy-Saint-Vincent
  • Le télésiège des Prés
  • La restructuration du secteur de 1400
    Les Prés : une des remontées les plus importantes du domaine
    Caractéristiques
  • Ligne et infrastructures
  • La gare aval
    La ligne
    La gare amont
    Sièges et pinces
  • Conclusion et remerciements


Puy-Saint-Vincent

Puy-Saint-Vincent est une station de taille moyenne des Hautes-Alpes (05). Implantée dans le briançonnais, la station est perchée au-dessus de la vallée de la Vallouise. La station s’étage sur quatre niveaux :
- 1400, la station 1400 regroupe des complexes hôteliers tels que les hôtels St Roche et de La Pendine. C'est un départ pour les skieurs de tous niveaux.
- Le village, c'est le cœur de la station. C'est le lieu où se trouvent les bâtiments administratifs.
- 1600, est composé d'un grand ouvrage blanc et carré qui se voit de la vallée. Cette barre d'immeubles est dénommée La Voile et comprend des logements ainsi qu'une galerie commerciale en sous-sol.
- 1800, est un quartier avec des immeubles plus traditionnels. Ceux-ci arborent un bardage de bois et une hauteur moins haute que les bâtiments de 1600. Le quartier est situé juste à côté de la piste retour-station Clos d'Aval, ce qui a permis le développement de parkings de stationnement.

La station de Puy-Saint-Vincent attire principalement des provençaux et des marseillais ainsi que des locaux. A taille humaine, le domaine n'est pas très grand. Le principal atout de la station est son exposition en versant nord. Ceci contribue beaucoup à la conservation de la neige en fin de saison. Les remontées mécaniques et les pistes sont implantées sur la Pendine, pointe dominant Vallouise et le village de Puy-Saint-Vincent du haut de ses 2750m d’altitude. La station propose aussi un domaine de ski de fond composé d'une dizaine de pistes s'étendant entre les stations 1400, 1600 et le col de la Pousterle. La station est implantée dans le territoire du pays des Ecrins englobant la vallée de la Vallouise jusqu'à l'Argentière la Bessée. On surnomme Puy-Saint-Vincent « La protégée des vents » du fait que les sommets voisins bloquent le vent venant du Nord.

Le domaine skiable se compose de douze remontées qui desservent trente-deux pistes pour tous les niveaux. Cet espace de ski comporte trois télésièges débrayables, quatre télésièges fixes et quatre téléskis et un télécorde. Ces appareils desservent 2 pistes noires, 12 pistes rouges, 14 bleues et 6 pistes vertes. A noter qu’un snowpark et un boardercross sont aménagés sur le secteur 2000 afin de proposer des espaces nouvelles glisses.
Le domaine skiable propose aussi de magnifiques panoramas s’étendant de l’Embrunais au Mont Chaberton, à la frontière italienne.

Image
Puy-Saint-Vincent 1400.

Le télésiège des Prés

La restructuration de 1400

Avant 2005 et la construction du télésiège débrayable des Prés, le secteur de 1400 s’organisait en cinq remontées mécaniques : le télésiège fixe des Prés (construit en 1967), le téléski des Granges (construit en 1968), les deux téléskis parallèles de Prey Sabeyran (construits en 1970) ainsi qu’un petit téléski à perches débrayables présent sur le front de neige de Puy Saint Vincent 1400.

Le télésiège était un appareil biplace du constructeur Montaz Mautino. Prenant son départ plus bas que l’actuel appareil, la ligne était décalée sur la droite, au niveau du mur de la piste rouge des Vergnes. La gare amont était positionnée au niveau de la gare aval du télésiège de la Crête des Bans pour pouvoir ensuite enchaîner sur ce dernier et rejoindre le haut du domaine. Outre ce télésiège étaient présents les téléskis de Prey Sabeyran et des Granges, comme dit précédemment. Les Prey Sabeyran permettaient de desservir efficacement la piste Burle, qui est généralement réservée aux clubs de ski, ainsi que de pouvoir remonter sur le téléski de la Draille sans avoir à redescendre au front de neige. Le téléski des Granges doublait le télésiège des Prés mais partait de beaucoup plus haut que le télésiège.

Voici une vue Google Earth permettant de se faire une idée des tracés des appareils :

Image
Légende :
A : Télésiège fixe des Prés
B : Téléskis de Prey Sabeyran 1&2
C : Téléski des Granges


Avec le remplacement de la télécabine de la Bergerie en 2000 par un télésiège débrayable quatre places, le bas du domaine commençait à être dépassé, en particulier le secteur de 1400. Cela s’explique par le fait que cette partie du domaine propose des pistes tous niveaux (rouges, bleues et vertes) en pleine forêt et avec une vue imprenable sur les sommets bordant la vallée de Vallouise. Les quatre appareils de 1400 (télésiège des Prés et téléskis des Granges et de Prey Sabeyran 1&2) devenant obsolètes, la SEM des Ecrins prit la décision en 2005 de remplacer ces remontées mécaniques par un unique appareil, le télésiège débrayable six places des Prés.

Voici une autre capture Google Earth après la construction du télésiège des Prés :

Image
Légende :
A : Télésiège débrayable des Prés
B : Piste rouge de Prey Sabeyran reprenant le tracé des anciens téléskis.


Voici quelques photos des anciens appareils lors de leur démontage en 2005 (chevalentin1997) :

Image
La partie basse de la ligne du télésiège fixe des Prés avec le téléski des Granges en parallèle.

Image
Le téléski à droite et le télésiège à gauche.

Image
[i]La gare amont de l’ancien télésiège avec les anciens massifs, le contrepoids et les restes du poussard.


Image
Les lignes des anciens téléskis de Prey Sabeyran.

Les Prés : une des remontées les plus importantes du domaine

Ce télésiège, du constructeur autrichien Doppelmayr, est donc implanté sur le secteur de 1400.

Le tracé de l’appareil est plus long que celui de l’ancien télésiège fixe pour deux raisons : d’une part pour soulager le télésiège de la Crête des Bans et mieux répartir les skieurs souhaitant rejoindre le secteur 2000 sur les trois appareils le permettant (télésièges de la Bergerie et de la Crête des Bans et téléski de la Draille) et d’autre part pour permettre la desserte d’un restaurant d’altitude situé à proximité de la gare d’arrivée du télésiège.

Ce nouvel appareil a permis de dynamiser le secteur et de pouvoir ainsi enchaîner les rotations sur les différentes pistes qui sont d’un niveau intéressant.

A noter que ce télésiège était prévu à la base pour être transformé en télécombi. Doppelmayr a donc livré des gares longues permettant un ralentissement à 0.30 m/s afin de permettre l’embarquement et le débarquement avec des cabines. Cependant, à ce jour, les cabines ne sont toujours pas rajoutées et le télésiège est actuellement à un débit de 2000 personnes par heure. Il semble tout simplement que le projet d’ajouter des cabines est était annulé.

Par ailleurs, l’installation de cet appareil a entrainé le raccourcissement du téléski de la Draille. La gare de départ a été remontée 200 mètres plus haut. Cette opération a été effectuée lors de l’été 2012.

Le télésiège des Prés dessert donc de nombreuses pistes :
- Burle : Cette piste est essentiellement utilisée par les clubs comme stade de slalom.
- Prey Sabeyran : Piste rouge reprenant le tracé des téléskis de Prey Sabeyran, cette piste est généralement non damée et non enneigée artificiellement.
- Vergnes : La piste des Vergnes est le prolongement de la piste de Prey Sabeyran. Elle débouche sur le front de neige de Puy-Saint-Vincent 1400.
- 4 Fontaines : Cette piste permet de rejoindre les télésièges de la Crête des Bans et de la Bergerie et plus généralement, Puy-Saint-Vincent 1600. Assez large, elle donnait accès au téléski de la Draille avant son raccourcicement.
- Granges : Les Granges est dans le prolongement des 4 Fontaines. Cette piste bleue permet de rejoindre le front de neige de 1400.
- Landes : Large piste verte permettant aux débutants de skier dans la forêt de mélèzes sous Puy-Saint-Vincent 1600.
- Lutins : Cette piste est nouvelle de la saison 2012 / 2013. Elle sert essentiellement à faire la liaison entre le bas de la piste bleue Balme et le front de neige de 1400.

Situation sur le plan des pistes :

Image
Situation du télésiège à l’échelle de Puy-Saint-Vincent.

Image
Zoom sur le secteur.

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l'appareil :

- Caractéristiques Administratives

TSD – Télésiège à pinces débrayable : PRES
Maître d’œuvre : MTC
Maître d'ouvrage : SEM Les Ecrins
Montage / génie civil : MBTM
Exploitant : SEM Les Ecrins
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 2005
Montant de l'investissement : 5 300 000€

- Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver / Eté
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 2000 personnes/heure
Débit à la descente : 666 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Equipement d’aide à l’embarquement : Aucun

- Caractéristiques Géométriques

Altitude gare aval : 1407 m
Altitude gare amont : 1848 m
Dénivelé : 441 m
Longueur développée : 1862 m
Pente moyenne : 23.75 %
Pente maximale : 51 %
Temps de trajet : 6min 20sec

- Caractéristiques Techniques

Type de gare aval : Uni G Bois
Type de gare amont : Uni G Bois
Emplacement gare de tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement gare motrice : Amont
Type de motorisation : Electrique
Sens de montée : Droit
Type d'embarquement : Sans équipement d’aide
Nombre de pylônes : 16
Largeur de la voie : 6m10
Dispositif d'accouplement : Pinces A108-97

Ligne et infrastructures

Ce télésiège a été construit par Doppelmayr en 2005. Il reprend des gares à couverture de bois de type UNI-G, classiques du constructeur autrichien. Ces gares sont dimensionnées pour une transformation de l’appareil en télécombi. C’est-à-dire qu’elles permettent un ralentissement des véhicules à 0.3m/s comme le veut la réglementation. Ces gares sont donc plus longues que les stations de télésièges débrayables six places standards.
Le télésiège des Prés est prévu pour être exploité à un débit de 2000 personnes par heure. Cet appareil a une vitesse de 5m/s pour une longueur de 1862 m, ce qui nous donne un trajet d’une longueur de 6 minutes et 20 secondes.
Du fait de la possible présence de cabines, les sièges adoptent des suspentes longues.

La gare aval

La gare aval est située à 1407 m d’altitude sur le front de neige de Puy-Saint-Vincent 1400. La gare est une UNI G arborant une couverture bois classique du constructeur autrichien Doppelmayr pour ses appareils français. La gare est située à proximité du téléski à perches fixes de 1400, de caisses pour les forfaits ainsi que près de restaurants et d’hôtels.
La gare aval assure la tension du câble de l’installation.

Image
La gare aval et le premier pylône.

Image
En descendant un peu et avec la pointe de la Condamine en arrière-plan.

Image
Le tympan arrière de la gare.

Image
Le rail de stockage.

Image
Les consignes à respecter pour prendre le télésiège.

Image
Les portillons de cadencement.

Image
L’embarquement.

Image
Le tympan arrière de la gare depuis le parking en contrebas.

La ligne

La ligne est longue de 1862 m et se compose de 16 pylônes tubulaires.
Le début évolue dans les prés au-dessus de Puy-Saint-Vincent 1400. Après une entrée dans la forêt et le passage du mur des Granges, la ligne croise la trouée des anciens téléskis de Prey Sabeyran 1&2. Après la plus forte pente de la ligne, la ligne croise la piste rouge Burle avant de continuer tranquillement vers la gare amont. La quasi intégralité de la ligne est située en forêt.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 8C/8C
P2 : 8S/8S
P3 : 8S/8S
P4 : 4SC/4SC
P5 : 8S/6S
P6 : 12S/10S
P7 : 8S/8S
P8 : 4SC/4SC
P9 : 8S/6S
P10 : 4SC/4SC
P11 : 10S/8S
P12 : 10S/8S
P13 : 4SC/4SC
P14 : 10S/8S
P15 : 8S/8S
P16 : 12S/10S

S : balancier support
C : balancier compression
SC : balancier support-compression


Image
La ligne depuis le bout de la file d’attente.

Image
Le premier pylône en sortie de gare.

Image
Vue arrière sur la gare aval.

Image
Le P2, le téléski de 1400 sur la gauche.

Image
La portée suivante. Le téléski à gauche et la piste des Granges à droite.

Image
Le P3.

Image
La portée de P3 à P4. On observe l’arrivée du téléski 1400 à gauche ainsi que le mur de la piste bleue des Granges en arrière-plan.

Image
Le P4, qui accentue l’inclinaison du câble.

Image
La portée suivante, au-dessus des Granges.

Image
Le P5.

Image
La portée qui suit ce pylône.

Image
Le P6, la pente se redresse.

Image
Zoom sur la tête de pylône.

Image
Retour en arrière sur la ligne.

Image
La portée entre P6 et P7. On peut voir le secteur 2000 en haut à droite de cette photo.

Image
Le P7.

Image
Vers P8, nous pénétrons dans la partie boisée du tracé.

Image
Le P8, avant le passage au-dessus de la piste rouge Prey Sabeyran.

Image
Au-dessus de la piste (ancien tracé des deux téléskis de Prey Sabeyran).

Image
Le P9, de l’autre côté de la piste.

Image
La portée suivante.

Image
Le P10, qui annonce la pente la plus importante de la ligne.

Image
La portée la plus raide de la ligne.

Image
Le P11.

Image
Le P12, qui marque la fin de la partie raide.

Image
Le P13, passage au-dessus de la piste Burle.

Image
La portée de P13 à P14.

Image
Le P14.

Image
La portée suivante, on passe au-dessus de la piste des 4 Fontaines.

Image
Le P15.

Image
La dernière portée.

Image
Le P16, l’arrivée est imminente.

La gare amont

La gare amont est la station motrice de l’appareil. Située à une hauteur de 1848 m d’altitude, cette gare reprend la même couverture bois qu’en gare aval. La station d’arrivée est implantée en pleine forêt, sur le côté droit d’une clairière, afin de ne pas gêner les pistes passant par cet endroit. On peut noter aussi la présence d’un restaurant qui est situé à proximité de la gare amont du télésiège des Prés.

Depuis l’arrivée, on peut accéder à Puy-Saint-Vincent 1600 ou retourner vers 1400 ainsi que se diriger vers le téléski de la Draille, qui permet de continuer sa route vers le secteur 2000.

Image
La zone de débarquement.

Image
L’arrière de la gare.

Image
Le rail de stockage avec le véhicule de service posé dessus.

Image
La gare amont de côté.

Image
On remarque l’importante longueur de la gare.

Image
La gare amont dans son environnement en arrivant par la piste bleue des Crêtes.

Image
En descendant.

Image
La gare en contre-plongée.

Image
L’avant de la gare et le dernier pylône en se dirigeant vers le téléski de la Draille.

Image
La gare amont depuis le téléski de la Draille.

Sièges et pinces

Les véhicules du télésiège des Prés sont des sièges de type 6E98 à dossiers troués, cela pour améliorer la résistance au vent de l’appareil. Comme dit précédemment, Doppelmayr a installé des suspentes longues à ces sièges, afin de pouvoir installer des cabines sur le câble. Les sièges sont reliés au câble par des pinces A108-97.

Image
Un siège. On remarque la suspente longue.

Image
La pince A108-97.

Conclusion

Le télésiège des Prés est un appareil essentiel dans le domaine de Puy-Saint-Vincent puisqu’il permet de relier le front de neige de 1400 au front de neige de 1600 de manière rapide et confortable. On ne peut reprocher que deux choses à cet appareil : la transformation en télécombi qui n’est plus à l’ordre du jour (cela aurait permis de faire monter des piétons vers le restaurant d’altitude ainsi que des débutants vers le secteur de 1600) ainsi que le débit qui est encore trop faible pour la fréquentation de l’appareil (une remontée à débit de plus de 2400 personnes par heure aurait été souhaitable).

Je remercie rodo_af pour sa contribution photographique et chevalentin1997 pour les photos des anciens appareils.

Texte & bannière : Clément05
Photos : rodo_af, chevalentin1997 et Clément05 (4 mars 2014)

A bientôt.

© - 2014 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net

Suivre la discussion sur le forum
©2003-2014 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés