En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 8Bannière 26Bannière 42Bannière 6Bannière 35Bannière 4Bannière 10Bannière 27Bannière 19Bannière 23Bannière 31Bannière 13Bannière 32Bannière 30Bannière 44Bannière 28Bannière 33Bannière 40Bannière 37Bannière 21Bannière 7Bannière 29Bannière 25Bannière 1Bannière 11Bannière 9Bannière 12Bannière 39Bannière 24Bannière 5Bannière 18Bannière 17Bannière 20Bannière 34Bannière 36Bannière 15Bannière 22Bannière 3Bannière 2Bannière 16Bannière 38Bannière 14Bannière 41

TSD8B Giggijoch

Sölden

Doppelmayr

T2 ES S1
Description rapide :
Premier TSD8/b de Sölden

Mise en service en : 2008




Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Lacpse°
Section écrite le 06/05/2009 et mise à jour le 09/05/2009
(Mise en cache le 23/08/2013)

Taille du reportage : 5,49 mo
Temps moyen de lecture : 8 min
Réalisation : Sébastien Girard
Date des photos : 26/04/09


Je vous présente le reportage du ...

Image


Le reportage est réalisé de la manière suivante :

  • 1. L’Introduction
  • 2. L'Environnement
  • 3. L’Historique
  • 4. Les Caractéristiques Techniques
  • 5. La Gare Aval et Garage
  • 6. La Ligne
  • 7. La Gare Amont

L’Introduction :

Depuis l’hiver 2008/2009, la célèbre station de Sölden* en Autriche possède désormais son premier télésiège débrayable 8 places, avec en prime des sièges à bulles. Il a été installé dans le secteur de Giggijoch (le front de neige d’altitude du domaine), en remplacement d’un télésiège à pince fixe de 3 places.

* se prononce : « ZoldEne »

Voici un plan de situation de la station dans le pays, Sölden étant dans la vallée d’Otztal, au cœur du Tirol :

Image

L'Environnement :

Cet appareil dessert plusieurs pistes destinées principalement aux débutants et débrouillards. A savoir 3 pistes bleues, bien grandes bien larges, parfaitement adaptées au débit du télésiège de 3700 personnes à l’heure. Par rapport à l’ancien télésiège, une superficie de 2,5 hectares de pistes a été prolongée en amont puisque que le nouveau est 250 mètres de plus long.
Le télésiège est accessible directement depuis la station via la télécabine 8 places ayant le même nom que ce dernier

Ci-dessous, la situation sur le plan des pistes :

Image

Image

L’ancien télésiège avait un important inconvénient pour les skieurs venant de la télécabine. L’accès devait se faire en montant 8 mètres de dénivelée entre la télécabine et l’embarquement du télésiège. Un obstacle décourageant de nombreuses personnes.
La nouvelle gare du télésiège 8 places a été donc placée plus proche de la télécabine, à une même altitude. Cette gare est partiellement enterrée dans la montagne. Elle est totalement invisible depuis la droite du domaine.

L’Historique :

En 1959, Doppelmayr construit un téléski à enrouleurs de deux places. Après 20 ans de service, la station remplace ce téléski par un télésiège fixe de 3 places en 1981.
Un télésiège Doppelmayr transportant les skieurs à 2 mètres par seconde, un temps de montée de 8 minutes, avec un débit de 1970 personnes à l’heure.
La gare aval (motrice) était intégrée dans un bâtiment restaurant, tout comme le télésiège de Hainbachjoch, situé à l’extrême droite du domaine. Le retour tension en amont était réalisé par contre poids.
Et c’est depuis 2008 que la société d’exploitation du domaine skiable décide de tout refaire à neuf, avec un appareil fort performant.

Le lien suivant montre des photos de cet ancien télésiège (photos www.lift-world.info) :
http://www.seilbahntechnik.net/fr/lifts/27/photos.htm

La carte topographique et aérienne suivantes représentent la situation de l’ancien et nouveau télésiège :

Image

Image

La gare amont est perchée au milieu des falaises, à une altitude maximale pour ce secteur.

Voici quelques photos de la construction du nouveau télésiège (photos www.lift-world.info) :
http://www.seilbahntechnik.net/fr/lifts/13181/photos.htm

Les Caractéristiques Techniques :

Voici toutes les caractéristiques techniques du télésiège.

Environnement :

  • Station : Sölden
  • Type d’installation : Télésiège débrayable
  • Nom de l’installation : Giggijoch
  • Constructeur : Doppelmayr
  • Fabricant du câble : Teufelberger
  • Année de construction : 2008
  • Saison d’exploitation : Hiver

Géométrie :

  • Altitude de la gare aval : 2277m
  • Altitude de la gare amont : 2593m
  • Dénivelée : 316m
  • Longueur suivant la ligne : 1232m
  • Longueur horizontale : 1191m
  • Pente maximale de la ligne : 52%
  • Nombre de pylônes : 12
  • Sens de la montée : droite
  • Distance entre les véhicules : 38,92m
  • Espace entre les véhicules : 7,8s
  • Largeur de la voie : 7,8m

Performances :

  • Débit maximal à la montée : 3700p/h
  • Vitesse nominale : 5m/s
  • Temps de montée : 4,6mm
  • Capacité des véhicules : 8 places
  • Nombre de véhicules : 70

Mécanique :

  • Emplacement de la motrice : aval
  • Emplacement de la tension : aval
  • Puissance du moteur électrique principal : 533kW
  • Type de moteur électrique principal : asynchrone
  • Type de moteur de secours : thermique et hydraulique
  • Système de tension : hydraulique
  • Nombre de vérins de tension : 2
  • Type de pinces : DT108
  • Type de sièges : 8E98/B
  • Diamètre du câble : 53mm
  • Garage des véhicules : Oui en aval
  • Tapis de positionnement : Oui

La motricité du télésiège se réalise dans la gare de départ.
La cinématique est simple : un moteur électrique entraine la poulie motrice via un réducteur. Pour la marche de secours, un moteur thermique fait fonctionner une pompe hydraulique qui permet de faire tourner un moteur hydraulique, moteur qui s’engraine directement sur la couronne dentée de la poulie motrice.
Une marche de secours qui permet l’évacuation même si le réducteur principal casse.
La tension du câble est également en gare aval. Toute la machinerie est placée sur le lorry, qui se déplace à l’aide de 2 vérins pour la tension du câble.

La Gare Aval et Garage :

La gare aval est semi enterrée et le garage des sièges est totalement sous terre. La partie visible a des façades vitrées donnant un style très design, très moderne.
L’embarquement se réalise à 90° à l’aide d’un tapis de positionnement.

Image
^ la gare du coté enterré ^

Image
^ la gare ^

Image
^ la gare ^

Image
^ vue sur la ligne et la gare ^

Image
^ portillons des forfaits Skidata ^

Image
^ cheminement entre le garage et la gare ^

Image
^ cheminement entre le garage et la gare ^

Image
^ cheminement entre le garage et la gare ^

Image
^ zone de maintenance ^

Image
^ le garage ^

Image
^ le contour au font du garage ^

Image
^ le garage ^

Image
^ pupitre du garage ^

Image
^ cabane de commande ^

Image
^ pupitre extérieur ^

Image
^ les portillons ^

Image
^ le tapis de positionnement ^

Image
^ le tapis de positionnement ^

Image
^ zone d’embarquement ^

Image
^ siège dans le contour ^

Image
^ siège dans le contour ^

Image
^ zone de lancement des véhicules ^

Image
^ dans le lanceur ^

Image
^ dans le lanceur ^

La Ligne :

La ligne n’a rien d’exceptionnel. La pente moyenne étant de 52%, le tracé est très linéaire. Seuls les deniers mètres sont les plus raides.
Les sièges 8 places sont loin d’être discret avec ces bulles colorées en orange, mais cela ne manque pas d’allure.
A savoir que les sièges sont rangés au garage tous les soirs.

Image
^ pylônes 1a et 1b ^

Image
^ vue de la ligne depuis le toit de la gare ^

Image
^ sortie de gare ^

Image
^ portée entre les pylônes 1b et 2 ^

Image
^ pylône 2 ^

Image
^ portée entre les pylônes 2 et 3 ^

Image
^ pylône 3 ^

Image
^ portée entre les pylônes 2 et 3 ^

Image
^ portée entre les pylônes 3 et 4 ^

Image
^ pylône 4 ^

Image
^ pylône 5 ^

Image
^ portée entre les pylônes 5 et 6 ^

Image
^ portée entre les pylônes 5 et 6 ^

Image
^ pylône 6 ^

Image
^ portée entre les pylônes 6 et 7 ^

Image
^ un siège ^

Image
^ pylône 7 ^

Image
^ portée entre les pylônes 7 et 8 ^

Image
^ portée entre les pylônes 8 et 9 ^

Image
^ portée entre les pylônes 8 et 9 ^

Image
^ zoom sur une pince de face ^

Image
^ pylône 9 ^

Image
^ le siège sous la bulle ^

Image
^ portée entre les pylônes 9 et 10 ^

Image
^ pylône 10 ^

Image
^ portée entre les pylônes 10 et 11 ^

Image
^ portée entre les pylônes 10 et 11 ^

Image
^ portée entre les pylônes 10 et 11 ^

Image
^ pylônes 11 et 12 ^

Image
^ pylônes 11 et 12 ^

La Gare Amont :

A l’inverse de la gare aval, celle-ci possède une couverture intégrale standard. De couleur noir et gris brillant, vitré avec un liséré orange, cette gare ne manque pas de caractère ! La cabane s’intègre également parfaitement avec sa structure. Une réussite pour ce bolide Autrichien.

Image
^ entrée en gare ^

Image
^ entrée en gare ^

Image
^ zone de débarquement ^

Image
^ zone de débarquement ^

Image
^ zone de débarquement ^

Image
^ zone de débarquement ^

Image
^ la gare vue au départ des pistes ^

Image
^ vue de dessous ^

Image
^ vue de dessous ^

Image
^ zoom depuis le télésiège de Silberbrünnl ^

Image
^ zoom depuis le télésiège de Silberbrünnl ^

Image
^ la ligne vue depuis le sommet ^

Ainsi se termine le reportage.

©2003-2014 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés