TCD15 de Bochard

Chamonix-Mont-Blanc - Les Grands Montets (Vallée de Chamonix)

Doppelmayr

T1 ES S1
Description rapide :
Télécabine construite par Doppelmayr en 1996 et pouvant être exploitée avec des vents allant à 90 km/h.

Mise en service en : 1996


Bochard


Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 29/10/2013 et mise à jour le 30/10/2013
(Mise en cache le 31/10/2013)

Télécabine de Bochard
Chamonix-Mont-Blanc - Les Grands-Montets (74)


Image


Bienvenue à Chamonix-Mont-Blanc

Chamonix-Mont-Blanc est une ville située en Haute-Savoie dans la vallée de l'Arve à la frontière de la Suisse et de l'Italie, au pied du Mont-Blanc. La vallée d Chamonix est composée de plusieurs domaines de ski non-reliés. On en compte au total cinq : Les Houches, Brévent-Flégère, Les Planards, Les Grands-Montets et le Domaine de Balme / Vallorcine. Le ski s'y effectue entre 1000 et 3300 mètres d'altitude, au sommet du téléphérique des Grand-Montets.
De plus, la station dispose sur son territoire de plusieurs sites touristiques très connus au niveau mondial : l'Aiguille du Midi, la Pointe Helbronner et le Montenvers. Le plus réputé étant l'Aiguille du Midi. Culminant à 3842 mètres d'altitude, elle est accessible grâce à deux téléphériques arrivant sur une énorme plate-forme. En haut de cette dernière on a un panorama exceptionnel à 360° sur les Alpes : Le massif du Mont-Blanc et ses glaciers, les Alpes françaises, italiennes et suisses (Mont-Cervin, le massif du Mont-Rose ...), le Jura et beaucoup d'autres montagnes. De plus, la télécabine pulsée Panoramic Mont-Blanc permet de rejoindre la Pointe Helbronner en Italie à 3462 mètres d'altitude. Cette dernière survole le magnifique glacier de la Vallée Blanche. Enfin, l'Aiguille du Midi est le départ du célèbre hors-piste de la Vallée Blanche qui finit sa course au pied de Chamonix.

L'Aiguille du Midi vue depuis le massif des Grands-Montets
Image

On peut aussi retrouver le chemin de fer du Montenvers, qui emmène les visiteurs à 1900 mètres d'altitude au pied de la Mer de Glace, d'où l'on a accès à la célèbre Grotte de Glace via la télécabine éponyme. L'endroit est par ailleurs le départ de nombreuses courses de haute-montagne (glaciers de Lechaups, le Grepon, la dent du Requin, du Géant, les Grandes-Jorasses, les Aiguilles de Chamonix ...).

Les Grands-Montets

Le domaine des Grands-Montets est situé sur le village d'Argentière à proximité du Tour. Cet espace est le second plus grand domaine de la commune de Chamonix-Mont-Blanc. Il est implanté à la limite du célèbre glacier d'Argentière. Les Grands-Montets sont très réputés pour leur enneigement et le dénivelé exceptionnel que propose le secteur : plus de 2100 mètres avec un départ à 3300 mètres d'altitude !

Le domaine est composé de 11 remontées mécaniques (2 téléphériques, 1 télécabine, 6 télésièges dont 2 débrayables et 2 téléskis). Ces installations desservent 6 pistes noires, 5 pistes rouges dont deux sont équipées de dispositifs d'enneigement artificiel, 5 pistes bleues dont une est équipée de canons à neige et 2 pistes vertes.

L'accès au domaine d'altitude depuis Argentière (1252 mètres d'altitude) s'effectue grâce au téléphérique de Lognan ou par le télésiège débrayable quadriplace du Plan Joran.

La glacier d'Argentière
Image

Bochard : Les anciennes remontées mécaniques

Nous sommes en 1965 dans le massif des Grands Montets quand la SATAL (ancien exploitant du secteur) décide de construire le premier appareil de Bochard. Mis en service en 1968, ce dernier a permis de créer un nouveau secteur de ski pour l'époque. Il s'agissait d'une télécabine débrayable deux places fabriquée par le constructeur italien Agudio. Elle était composée de cabines de différentes couleurs (jaunes, rouges, bleues). De plus, ce premier appareil possédait une originalité. En effet on embarquait les skis au pied, de ce fait un agent prenait les bâtons du client à l'embarquement et les mettait dans un fourreau situé à l'arrière de la cabine.

Le début de la ligne
Image

La fin de la ligne avec la gare amont
Image

On aperçoit de plus sur ce cliché le contrepoids effectuant la tension du câble
Image

Ce premier appareil a été déconstruit en 1981, remplacé par un télésiège débrayable trois places à bulles du constructeur français Montaz-Mautino. Nottons que ces deux installation étaient appelées « télécabine » de part leurs bulles qui recouvraient l'intégralité du siège.

Une multi-vue du télésiège de Bochard où l'on peut observer un siège au passage d'un pylône, l'embarquement, et le dernier pylône de la ligne
Image

Le début de la ligne du télésiège
Image

La gare amont et le glacier de la Pendant en arrière plan, aujourd'hui disparu …
Image

C'est en 1996 que ce télésiège fut démonté et remplacé par l'actuelle télécabine débrayable quinze places de Bochard. Le débit, la vitesse et la vétusté de cet appareil a poussé la SATAL à le remplacé par un appareil bien plus performant et récent.

L'actuelle télécabine de Bochard
Image

Bochard : Un secteur de ski propre

Le départ de la télécabine de Bochard est situé à la Croix de Lognan à proximité du téléphérique des Grands-Montets ainsi que des télésièges de la Herse et des Marmottons. L'installation a été construite en 1996 par Doppelmayr.
Elle donne accès à un vaste secteur de ski propre. En haut de la remontée on peut rejoindre la combe de la Pendant et dont le retour s'effectue via le télésiège du Retour-Pendant.

Le fabriquant de cet appareil, Doppelmayr France, a développé sur cette télécabine un concept permettant l'exploitation avec des vents pouvant aller jusqu'à 90 kilomètres par heure (ou 25 mètres par seconde). Par conséquent les cabines ont été équipées d'un spoiler et furent testées dans la soufflerie d'Avrieux en Savoie à côté de Modane, ville où se situe l'entreprise de Doppelmayr France.

Côté ski, la télécabine de Bochard dessert deux pistes :
-La piste noire Chamois : elle est située dans la combe de la Pendant et donne accès au télésiège Retour-Pendant.
-La piste rouge Bochard : elle est située en dessous de la ligne de l'appareil et rejoint ensuite sa gare aval.

Voici sa situation sur le plan des pistes :

Image

Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TCD-Télécabine à attache débrayable : BOCHARD
Exploitant : CMB
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 1996

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 15 personnes
Débit : 3000 p/h
Vitesse d'exploitation : 6 m/s
Temps de trajet : 6 min 30 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1971 mètres
Altitude amont : 2767 mètres
Dénivelée : 796 mètres
Longueur développée : 2337 mètres
Pente maximale : 72 %
Pente moyenne : 36 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Aval
Gare tension : Aval
Gare retour : Amont
Nombre de pylônes : 14
Nombre de cabines : 51
Sens de montée : Droite
Type de gares : Uni
Type de tension : Hydraulique
Type de pinces : Double pince ET108
Garage : Oui ; Aval

Ligne et infrastructures de Bochard

Gare aval :

La gare aval est la station motrice - tension de l'installation. La tension est effectuée grâce à un vérin hydraulique. Il s'agit d'une gare Uni située à proximité des gares aval du téléphérique des Grands-Montets, ainsi que des télésièges de la Herse et des Marmottons. Enfin cette infrastructure est composée d'un garage permettant d'entreposer les cabines durant les nuits et les jours de mauvais temps. Il est situé en dessous des quais d'embarquement. Les cabines y descendent via un ascenseur situé à l'arrière de la gare.

La Croix de Lognan ; la télécabine de Bochard se trouve au fond
Image

La gare aval du télésiège des Marmottons à gauche et celle de la télécabine en question à droite, le tout vue depuis la fin de la piste rouge de Bochard
Image

Vues de la gare
Image

Image

Image

Image

La gare et au premier plan la descente des cabines vers le garage
Image

La gare vue depuis le télésiège des Marmottons
Image

La gare vue depuis la file d'attente
Image

Le panneau d'informations
Image

La ligne :

La ligne est longue de 2337 mètres et se compose de 14 pylônes. Elle a la particularité d'être constituée de longues portées et d'avoir d'impressionnantes hauteurs de survol.

Caractéristiques de la ligne :


  • P1 : 16C/16C
  • P2 : 8SC/8SC
  • P3 : 8SC/8SC
  • P4 : 6S/6S
  • P5 : 8S/8S
  • P6 : 8S/8S
  • P7 : 8S/8S
  • P8 : 12S/12S
  • P9 : 10S/10S
  • P10 : 10S/10S
  • P11 : 12S/12S
  • P12 : 10S/10S
  • P13 : 10S/10S
  • P14 : 10S/10S

P1
Image

Portée P1 - P2
Image

P2
Image

Portée P2 - P3
Image

P3
Image

Portée P3 - P4
Image

P4
Image

P5
Image

P6
Image

Longue portée entre le P6 et le P7
Image

P7 et P8
Image

Longue portée entre le P8 et le P9
Image

P9
Image

P10
Image

Longue portée entre le P10 et le P11
Image

P11
Image

Portée P11 - P12
Image

P12, P13 et P14
Image

Image

Gare amont :

La gare amont est la station retour de l'installation. Elle est équipée d'un système de rattrapage du câble. L'infrastructure est du même type que la gare aval, c'est une Uni. Elle est située à 2765 mètres, au pied d'une falaise, et donne un magnifique panorama sur la station, le domaine de Balme, et la Vallée Blanche.

Image

Image

La poulie retour
Image

La zone de débarquement
Image

Vues extérieures de la gare amont
Image

Image

Image

Cabines et pinces

La télécabine de Bochard est composée de 51 cabines dont la conception provient de chez Agamatic. Ces dernières peuvent accueillir jusqu'à 15 personnes.

Une cabine vue depuis la ligne
Image

Une cabine en ligne vue depuis la gare amont
Image

Croisement de deux cabines
Image

Image

Croisement de deux cabines avec l'Aiguille Verte
Image

Les cabines sont reliées au câble grâce à une double pince ET108. L'embrayage et le débrayage sur le câble s'effectue grâce à deux couples de deux ressorts qui s'enclenchent au passage d'une came.

Diverses vues des pinces
Image

Image

Image

Image

Au passage d'un balancier de type support/compression
Image

La télécabine de Bochard depuis les environs

Le pylône 3 vue depuis le télésiège des Marmottons
Image

Les pylônes 4, 5 et 6 vue depuis le télésiège des Marmottons
Image

Conclusion

La télécabine de Bochard remplit parfaitement son rôle de desserte de ski propre. Elle remplace à merveille son prédécesseur. Vu l'efficacité produite par la télécabine au niveau du débit et de la vitesse, cette dernière a encore de belles journées devant elle.

Image

Avant de finir ce reportage je tiens à remercier vivement Denis Cardoso pour sa mise à disposition de ses photos historiques de sa page facebook (https://www.facebook.com/satalargentiere?fref=ts) et de ses informations !

J'ib, Octobre 2013

Photos : J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 12 Avril 2012 & 22, 23 et 25 Avril 2013