En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 13Bannière 21Bannière 23Bannière 1Bannière 15Bannière 20Bannière 43Bannière 38Bannière 2Bannière 4Bannière 18Bannière 10Bannière 42Bannière 8Bannière 32Bannière 30Bannière 31Bannière 29Bannière 7Bannière 14Bannière 19Bannière 34Bannière 5Bannière 22Bannière 33Bannière 41Bannière 28Bannière 40Bannière 44Bannière 11Bannière 6Bannière 24Bannière 17Bannière 16Bannière 12Bannière 35Bannière 26Bannière 37Bannière 36Bannière 27Bannière 39Bannière 9Bannière 25

TSD4 Emerald Express

Whistler Blackcomb Mountain

Doppelmayr

T2 ES S1
Description rapide :
Télésiège Doppelmayr ayant remplacé un TSD4 Liftengineering.

Mise en service en : 1997
Suivre la discussion sur le forum




Emerald Express

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 21/10/2010 et mise à jour le 24/10/2010
(Mise en cache le 13/10/2013)

Image


Whistler, station olympique

Whistler est une petite ville canadienne située dans la province de la Colombie Britannique. L’hiver, l'endroit est une station de ski réputée. Son domaine skiable, considéré comme le meilleur d’Amérique du Nord, se répartit sur 2 massifs : Whistler Mountain et Blackcomb Mountain, qui culminent respectivement à 2182 et 2240 mètres d’altitude. Cette renommée plus une longue expérience dans l’organisation d’étapes de Coupe du Monde FIS lui a permis d’obtenir l’organisation des épreuves de ski alpin des Jeux Olympiques 2010 de Vancouver. A travers ce reportage, nous vous invitons à prendre place sur le télésiège Emerald Express, troisième génération d’appareil sur cette ligne de Whistler.


Les premiers télésièges « Green Chair »

C’est en 1965 que se réalisent les premières remontées mécaniques à Whistler. Cinq appareils dont une télécabine du fabricant GMD sont construits pour une ouverture en février 1966. La mise en service de plusieurs télésièges fixes entre 1970 et le début des années 1980 qui viendront agrandir l’espace skiable et améliorer l’accès au domaine d’altitude. Parmi ces appareils, on trouve le télésiège « Green Chair » installé en 1970. Situé en contrebas du télésiège double « Red Chair » qui montait les clients à l’époque au niveau de l’actuel Round House, il offrait des rotations sur des pentes faciles et idéales pour les skieurs débutants le tout en forêt. Le succès fut tellement au rendez-vous que seulement 4 ans après son installation, il fut doublé pour résorber les longues queues qui se formaient régulièrement au départ.


La compétition entre Whistler et Blackcomb et le Greenline Express

Toutefois le domaine de Whistler n’allait pas rester longtemps le seul massif exploité. En 1978, l’aménagement de la montagne de Blackcomb débute avec la mise en chantier de trois télésièges triple et un télésiège double. En décembre 1980, les aménagements entrepris sont achevés et le domaine de Blackcomb peut ouvrir. Débute alors une compétition sévère entre les deux massifs alors indépendants et gérés par des entreprises différentes. Cette concurrence mènera à une sorte de bataille entre celui qui construira le plus de remontées et celui qui atteindra le point le plus haut. C’est Blackcomb qui à ce petit jeu, atteint le plus vite le plus haut point en atteignant la zone glaciaire à 2284 mètres d’altitude.

La réponse de Whistler interviendra en 1986. Cette année là, la station va faire installer un télésiège triplace qui va atteindre le sommet de Whistler Mountain. Même si le sommet atteint est moins haut que celui de Blackcomb, cette remontée mécanique fera rentrer Whistler parmi les grandes stations. En effet, en atteignant ce sommet, la station donne accès à un vaste cirque encore non aménagé : celui de l’Harmony. Ce cirque qui fait face à Blackcomb Mountain et au secteur du 7th Heaven est assez vaste et offre diverses possibilités de descentes. L’aménagement de ce secteur va permettre à Whistler de devenir le plus grand domaine skiable d’Amérique à l’époque.

Une page se tourne également en 1986. Le domaine de Blackcomb est alors racheté par la société Canadienne Intrawest. Cette dernière va poursuivre la compétition entre les deux massifs en mettant en service trois télésièges débrayable quadriplaces Doppelmayr venus remplacer une partie des vieux télésièges fixes. Whistler ne tardera pas à répondre avec une installation choc à savoir la télécabine de Whistler Village, appareil long de plus de conq kilomètres installé en 1988. Dans le cadre de cette compétition entre les deux massifs, Whistler continue sa réplique avec l’installation de son premier télésiège débrayable l’année suivante.

Ce sont les deux télésièges « Green » qui vont faire les frais de cette opération. Ils vont être remplacés par un télésiège débrayable Liftengineering. Assurant un meilleur confort et une vitesse d’exploitation plus élevée, il vient proposer une sérieuse amélioration du secteur débutant d’altitude de Whistler. Cela permet à Whistler également d’absorber avec plus de facilités le surplus de fréquentation amené par la télécabine de Whistler Village qui monte désormais au sommet du Roundhouse Lodge, appareil qui déverse plus de clients que les anciens télésièges « Red Chair ». Les débutants disposent donc d’un accès pratique par la télécabine et d’un espace adapté parfaitement desservi avec ce nouveau télésiège.


Le télésiège Emerald Express

En 1991, Whistler complète son offre avec deux nouveaux télésièges débrayable, le Redline Express et le Quicksilver Express partant du village voisin de Creekside. Cependant l’aventure de ce dernier sera vite entachée par un accident dramatique. En effet le 23 décembre 1995, lors d’une banale demande d’arrêt de l’installation par l’opérateur en poste pour aider une personne tombée sur la rampe de débarquement, les freins d’urgences$ se déclenchent. Ils envoient des ondes de choc sur le câble qui finissent par faire glisser sur le câble un siège. Ce dernier est venu s’encastrer sur le précédent en aval qui s’est encastré dans un pylône. Au total quatre sièges sont tombés du câble. Il en résulte un lourd bilan humain avec huit blessés et deux personnes décédées.

Ce terrible accident a engendré la faillite de Liftengineering et quand Whistler fut racheté par Intrawest en 1996, la société canadienne entama rapidement le replacement des deux autres appareils Liftengineering encore en exploitation. En 1997 le Greenline Express est démonté. Il sera remplacé par un appareil Doppelmayr baptisé Emerald Express pour toujours avoir une notion de vert sur ce tracé. Pas de gros changements sur le tracé qui est conservé. Partant comme les anciens appareils de cette ligne en bas du Roundhouse Lodge, il permet la desserte des pistes faciles évoluant de part et d’autre de sa ligne.

Whistler, bien que station réputée sportive est également une station familiale où tout est fait pour accueillir dans les meilleures conditions cette clientèle. Ici la station propose un espace qui leur est entièrement dédié avec un espace idéal pour l’apprentissage et la pratique du ski en famille. Une piste ludique serpentant dans la végétation est même disponible. Facilement accessible par la télécabine de Whistler, ceci renforce la vocation débutante de cet appareil Remontant au niveau du Roundhouse lodge, les clients pourront facilement regagner Whistler en télécabine. Le Peak 2 Peak est également accessible directement le sommet de cette installation permettant aux clients de cet appareil de regagner Blackcomb. A contrario les clients de Blackcomb pourront facilement gagner cette zone débutante.
Les personnes empruntant l’Emerald Express pourront également rejoindre les télésièges Harmony et Peak Express. La descente sur Creekside est également accessible depuis le sommet de cet appareil.

Au niveau des pistes, il dessert plusieurs pistes vertes et bleues et une piste noire de premier degré :
- Les pistes vertes Marmot et Green Acres permettant de rejoindre le bas de ce télésiège via la piste verte Sidewinder
- La piste bleue GS et la piste noire Ratfink permettant de rejoindre le bas de ce télésiège via la piste verte Sidewinder tout en desservant le bas du télésiège Harmony
- Les pistes vertes Ego Bowl et Upper Whiskey Jack qui rejoignent le bas de cet appareil
- Les pistes bleues Jolly Green Giant et Cougar qui évoluent de part et d’autre de la ligne de cet appareil.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques techniques de l’installation


Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : EMERALD EXPRESS
Exploitant : WHISTLER BLACKCOMB
Constructeur : DOPPELMAYR
Année de construction : 1997

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Débit à la montée : 2800 personnes/heure (100%)
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Tapis d'Embarquement : Non
Temps de Trajet : 5min52


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1430 m
Altitude Amont : 1855 m
Dénivelée : 425 m
Longueur développée : 1763 m
Pente Moyenne : 24 %


Caractéristiques Techniques

Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Amont
Sens de montée : Droite
Dispositif d'accouplement : Pince DT104
Embarquement : Sens de la ligne
Nb Pylônes : 23
Type de Sièges : 4 places
Nb Sièges : 154
Espacement : 25.75 m



Infrastructures et Ligne du télésiège débrayable Emerald Express

L’installation a été fournie par Doppelmayr qui a réalisé la grande majorité des installations récentes sur le domaine de Whistler dont le fameux 3S Peak 2 Peak. Le télésiège est dimensionné pour un débit montant de 2800 personnes par heure à la vitesse nominale de cinq mètres par seconde. De ce fait l’espacement entre deux véhicules est assez réduit et l’embarquement est un peu sportif. Toutefois le télésiège présente la particularité de ne pas avoir une ligne 100% Doppelmayr. En effet mis à part le P1, tous les pylônes de l ‘ancien télésiège débrayable Liftengineering ont été réutilisés.


  • La Gare Aval

La gare aval est située à 1430 mètres d’altitude entre le bas de la piste Sidewinder et le début de la piste verte Upper Olympic. Cette gare intègre une longue voie de stockage permettant de ranger une partie des sièges de l’installation. C’est cette gare qui assure la tension du câble de l’installation grâce à un système hydraulique. Baptisé Emerald Express la gare arbore une couleur verte symbole également des anciens Green Chair.

Vues sur la gare
Image

Image

Image

Image

L’embarquement
Image


  • La Ligne

La ligne une fois sortie de la zone de la gare aval monte doucement et régulièrement. Cette première partie survole sur pratiquement toute sa longueur les parties basses des pistes menant au Emerald Express. Elle se termine au niveau du P12, où elle marque un très court replat. Peu après elle aborde la seconde partie qui est entamée par le passage sur P14 et P15. L’inclinaison devient donc plus forte mais elle baisse après le passage sur P17. Elle va rester pratiquement constante jusqu’au dernier pylône de l’installation qui remet le câble sur un plan horizontal avant l’arrivée en gare amont.
Au total la ligne comporte 23 pylônes répartis comme suivant : 1 compression, 2 supports-compression et 20 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 8C/8C
P2 : 6S/4S
P3 : 6S/4S
P4 : 6S/4S
P5 : 6S/4S
P6 : 6S/4S
P7 : 4S/4S
P8 : 6S/4S
P9 : 4S/4S
P10 : 6S/4S
P11 : 6S/4S
P12 : 6S/4S
P13 : 6S/4S
P14 : 4SC/4SC
P15 : 4SC/4SC
P16 : 6S/4S
P17 : 8S/6S
P18 : 6S/4S
P19 : 6S/4S
P20 : 6S/4S
P21 : 6S/4S
P22 : 6S/4S
P23 : 8S/6S

La ligne depuis le bas
Image

En avant sur la ligne
Image

Arrivée sur la droite de la piste Ego Bowl
Image

On monte le long de la piste Cougar
Image

Au niveau de P5
Image

P6 au départ du dernier mur de la piste Cougar
Image

P7 avec juste derrière la piste verte Ego Bowl
Image

On monte le long de cette piste
Image

On recroise le tracé de cette piste au niveau de P10
Image

On poursuit
Image

Arrivée au terme de la première partie
Image

Court replat
Image

On entame la seconde partie
Image

Image

Roundhouse lLodge et la gare du Peak 2 Peak sur la droite
Image

On retrouve la piste Ego Bowl
Image

L’entrée de la "Family Zone" dont fait partie la piste Ego Bowl
Image

"Little Peak of Whistler" juste derrière P22
Image

Dernier pylône
Image

Arrivée en gare amont
Image


  • La Gare Amont

La gare amont se trouve légèrement en amont du Roundhouse Lodge afin de permettre aux clients de basculer facilement aussi bien vers le télésiège de l’Harmony, le Peak 2 Peak ou encore le télésiège Peak Express. Cette gare assure l’entrainement du câble de l’installation. Elle arbore la même couleur verte que la gare aval.

Vues sur la gare amont
Image

Image

Image

Image

Image


Véhicules et Pinces

Pince DT104
Image

Passage de la pince dans un balancier support-compression
Image

Passage de la pince sur un balancier support
Image

Siège 4 places Doppelmayr
Image


Depuis les pistes

Depuis le haut avec le Peak 2 Peak
Image

Vers l’amont au niveau de P10
Image

Vers l’aval depuis la piste Ego Bowl
Image


Pour conclure

Ligne historique de Whistler, le télésiège Emerald Express représente la génération la plus récente d’appareils sur ce tracé. Toutefois sans le terrible accident survenu au Quicksilver Express nul doutes que de nos jours le télésiège débrayable Liftengineering serait encore en service sur cette ligne. En tout cas, ce télésiège dessert de nos jours parfaitement l’espace d’altitude de Whistler le tout avec un débit suffisant. Les familles venant nombreuses pourront ainsi profiter pleinement du ski en altitude avec une vue superbe sur la montagne de Blackcomb et les sommets environnants.

Image




Ainsi se termine ce reportage
A Bientôt

Suivre la discussion sur le forum
©2003-2014 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés