TSD4 Garbanzo Express

Whistler Blackcomb Mountain

Doppelmayr

T2 ES S1
Description rapide :
Télésiège débrayable secondant en partie le dernier tronçon de la télécabine de Whistler Village.

Mise en service en : 1999
Suivre la discussion sur le forum




Garbanzo Express

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 27/10/2010 et mise à jour le 01/11/2010
(Mise en cache le 13/10/2013)

Image


Whistler, station olympique

Whistler est une petite ville canadienne située dans la province de la Colombie Britannique. L’hiver, l'endroit est une station de ski réputée. Son domaine skiable, considéré comme le meilleur d’Amérique du Nord, se répartit sur 2 massifs : Whistler Mountain et Blackcomb Mountain, qui culminent respectivement à 2182 et 2240 mètres d’altitude. Cette renommée plus une longue expérience dans l’organisation d’étapes de Coupe du Monde FIS lui a permis d’obtenir l’organisation des épreuves de ski alpin des Jeux Olympiques 2010 de Vancouver. A travers ce reportage, nous vous invitons à prendre place sur le télésiège Garbanzo Express.


Les premiers appareils de Whistler

C’est en 1965 que se réalisent les premières remontées mécaniques à Whistler. Cinq appareils dont une télécabine du fabricant GMD sont construits pour une ouverture en février 1966. Parmi ces cinq appareils, est réalisé un télésiège double lui aussi installé par GMD. Baptisés Red Chair, ils permettent depuis le sommet de la télécabine de prendre de l’altitude et de rejoindre les deux téléskis à enrouleurs construits la même année. Au total à l’ouverture, ce ne sont que six pistes qui sont tracées mais qui permettent un ski sur plus de 1200 mètres de dénivelée.

Le domaine de Whistler s’étendra en altitude dès le début des années 1970 avec la réalisation des appareils « Blue » et « Green Chair ». Deux autres télésièges seront installés en 1972 et un télésiège vient doubler le « Green Chair » en 1974. Un dernier appareil sera réalisé en 1978, il s’agit du « Little Red Chair ». Le début des années 1980 va marquer un tournant dans l’histoire avec l’ouverture d’un second camp de base pour le départ des skieurs.


L’ouverture du second camp de base (Whistler Village)

En 1974, le nouveau parti démocrate de Colombie Britannique était intéressé par le développement du tourisme. Les études menées conclurent que le premier site sur lequel sont implantées les premières remontées de Whistler Mountain est petit et peu agrandissable. Ils songèrent donc rapidement à installer un nouveau village quatre kilomètres plus loin sur le plateau placé entre Whistler Mountain et Blackcomb Mountain. Début 1978, les terrains sont donnés pour développer un nouveau village sur la commune de Whistler et les travaux seront lancés durant l’été pour se terminer en 1979.

En 1980, le nouveau village bien doté en hôtels, restaurants et autres magasins pour accueillir les touristes, est opérationnel. C’est à partir de ce moment là qu’on commence à parler de Whistler Village alors que le camp de base d’origine est renommé Whistler Creek ou Creekside. En décembre 1980, Whistler Mountain n’est plus le seul domaine skiable de la région, le domaine de Blackcomb situé juste en face s’ouvre. Afin de toujours permettre un accès facile au domaine de Whistler depuis le nouveau village, un télésiège fixe triple est réalisé. En enchainant cette chaine de trois appareils, on rejoint le Roundhouse Lodge, endroit où les clients peuvent venir se réchauffer et retrouver du confort après la longue montée pour rejoindre le sommet. Les trois télésièges triples sont baptisés dans l’ordre, « Village », Olympic » et « Black Chairs ».


La compétition entre Whistler et Blackcomb

Une fois le domaine de Blackcomb ouvert, débute alors une compétition sévère entre les deux massifs alors indépendants et gérés par des entreprises différentes. Cette concurrence mènera à une sorte de bataille entre celui qui construira le plus de remontées et celui qui atteindra le point le plus haut. C’est Blackcomb qui à ce petit jeu, atteint le plus vite le plus haut point en atteignant la zone glaciaire à 2284 mètres d’altitude.

La réponse de Whistler interviendra en 1986. Cette année là, la station va faire installer un télésiège triplace qui va atteindre le sommet de Whistler Mountain. Même si le sommet atteint est moins haut que celui de Blackcomb, cette remontée mécanique fera rentrer Whistler parmi les grandes stations. En effet, en atteignant ce sommet, la station donne accès à un vaste cirque encore non aménagé : celui de l’Harmony. Ce cirque qui fait face à Blackcomb Mountain et au secteur du 7th Heaven est assez vaste et offre diverses possibilités de descentes. L’aménagement de ce secteur va permettre à Whistler de devenir le plus grand domaine skiable d’Amérique à l’époque.

Une page se tourne également en 1986. Le domaine de Blackcomb est alors racheté par la société Canadienne Intrawest. Cette dernière va poursuivre la compétition entre les deux massifs en mettant en service trois télésièges débrayable quadriplaces Doppelmayr venus remplacer une partie des vieux télésièges fixes. Whistler ne tardera pas à répondre avec une installation choc, à savoir, la télécabine de Whistler Village, appareil long de plus de cinq kilomètres installé en 1988. Dans le cadre de cette compétition entre les deux massifs, Whistler continue sa réplique avec l’installation de son premier télésiège débrayable l’année suivante.

En 1991, Whistler finit de compléter son offre avec le remplacement de la chaine historique de Creekside par deux autres télésièges débrayable. Malheureusement un grave incident sur le Quicksilver Express qui a remplacé la première télécabine vient endeuiller ce renouveau. Whistler est racheté en 1997 par Intrawest, rachat qui est sans doute l’une des conséquences de cet accident. Dès lors, sonne la fin de cette compétion entre les deux massifs. Signe de la fin de la bataille, le domaine est rebaptisé Whistler-Blackcomb Mountain.


Le télésiège Garbanzo Express

Une fois Whistler racheté, les investissements reprennent massivement sur ce secteur. Les télésièges débrayable Quicksilver, Redine et Greenline Express sont remplacés par des appareils neufs afin de ne pas revivre l’expérience du Quicksilver Express. Le télésiège fixe du Peak sera également à son tour remplacé par un appareil débrayable en 1998. L’année suivante toujours dans le cadre de la modernisation de Whistler Mountain, ce sera au tour du télésiège fixe triple Black Chairs d’être remplacé

Ce télésiège va être remplacé par un seul et unique télésiège débrayable quadriplace baptisé Garbanzo Express. Il trouve son départ non loin de la gare intermédiaire de Whistler Village et permet de rejoindre un lieu baptisé, « The Chic Pea », point qui culmine à 1662 mètres d’altitude. Même s’il remplace avantageusement les télésièges Black Chairs sont intérêt viendra avec le remplacement en 2000 des télésièges « Village Chairs » par un autre télésiège débrayable. En effet à partir de 2000, Whistler dispose d’une chaine secondaire de remontées permettant de doubler une bonne partie de la télécabine de Whistler Village. En enchainant le Fitzsimmons Express et le Garbanzo Express, on rejoint le domaine d’altitude facilement tout en évitant la télécabine si cette dernière est saturée et sans avoir à déchauser.

Du sommet du Garbanzo Express, les clients pourront continuer vers les sommets, soit avec le Big Red Express, soit avec le télésiège Emerald Express et ainsi rejoindre entre autre le Roundhouse Lodge. Desservant des pistes faciles qui mènent aux deux appareils mentionnés précédemment, il sera donc un double idéal pour rejoindre les sommets pour toutes les clientèles. Ainsi, grâce à lui, la Family Zone de Whistler est accessible ainsi que le pied des longues descentes partant du Big Red Express. Toutefois quelques pistes plus difficiles sont à disposition depuis le sommet pour attirer également les clients amateurs de pentes techniques.

De son sommet, on peut donc rejoindre la descente menant au premier village de Whistler : Creekside. D’ailleurs durant les Jeux Olympiques de Vancouver, le sommet du Garbanzo Express était le point de départ de la piste qui à servi pour les épreuves de descente et de Super-G Hommes. Cinquante ans après les premiers rêves olympiques des premiers investisseurs de Whistler, la station accueille enfin des épreuves olympiques sur son territoire. La piste retenue pour les épreuves masculines est la piste Dave Murray en souvenir du célèbre champion de ski originaire de Colombie Britannique. Cette piste qui a accueilli divers compétitions FIS est très appréciée par les athlètes qui la considère comme l’une des meilleurs pistes de descente au monde.

Au niveau des pistes, il dessert directement huit pistes :
- La piste verte Pony Trail qui permet de rejoindre le Big Red Express
- La piste verte Papoose qui mène au départ de la piste Wild Card ayant servi aux épreuves de descente et Super-G Femmes. Elle donne accès également à la piste verte Bear Cub menant au Big Red Express
- La piste bleue Banana Peel qui débouche sur la piste verte Bear Cub ou la piste noire Jimmy’s Joker
- La piste bleue Orange Peel qui débouche sur la piste verte Pony Trail ou les pistes noires Dave Murray et Bear Paw
- La piste noire Dave Murray qui descend tout en bas de Creekside. Elle donne accès aux pistes noires Bear Paw, Unsanctionned et à la piste bleue Tokum.
- La piste noire Seppo’s qui atterrit sur la piste bleue Ptarmigan rejoignant le bas de ce télésiège et la gare intermédiaire de la télécabine de Whistler Village.
- La piste noire Raven qui rejoint la piste bleue Old Crow menant au télésiège Emerald Express
- La piste verte Lower Whiskey Jack menant également au télésiège Emerald Express.


Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques techniques de l’installation


Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : GARBANZO EXPRESS
Exploitant : WHISTLER BLACKCOMB
Constructeur : DOPPELMAYR
Année de construction : 1999

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Débit à la montée : 2800 personnes/heure (100%)
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Tapis d'Embarquement : Non
Temps de Trajet : 7min13


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1002 m
Altitude Amont : 1662 m
Dénivelée : 660 m
Longueur développée : 2168 m
Pente Moyenne : 30 %


Caractéristiques Techniques

Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Amont
Sens de montée : Droite
Dispositif d'accouplement : Pince DT104
Embarquement : Sens de la ligne
Nb Pylônes : 23
Type de Sièges : 4 places
Nb Sièges : 172
Espacement : 25.75 m



Infrastructures et Ligne du télésiège débrayable Garbanzo Express

L’installation a été fournie par Doppelmayr qui a réalisé la grande majorité des installations récentes sur le domaine de Whistler dont le fameux 3S Peak 2 Peak. Le télésiège est dimensionné pour un débit montant de 2800 personnes par heure à la vitesse nominale de cinq mètres par seconde. De ce fait l’espacement entre deux véhicules est assez réduit et l’embarquement est un peu sportif. Malgré la vitesse de cinq mètres par seconde, il faut plus de sept minutes pour rejoindre son sommet. Classiquement pout un appareil de ce type, la motrice se trouve en gare amont alors que la tension du câble est réalisée en aval.


  • La Gare Aval

La gare aval est située à 1002 mètres d’altitude à proximité de la gare amont du télésiège Fitzsimmons Express. Non loin se trouvent la gare intermédiaire de la télécabine de Whistler Village ainsi que le départ du télésiège Olympic. Ces appareils sont séparés du départ du Garbanzo Express par la zone débutante sécurisée pour que les tous petits puissent apprendre tranquillement le ski. Elle intègre une voie de stockage permettant de ranger une partie des sièges de l’installation. C’est cette gare qui assure la tension du câble de l’installation grâce à un système hydraulique.

Vues sur la gare
Image

Image

Image

Image

L’embarquement
Image


  • La Ligne

La ligne monte rapidement après le départ afin de survoler les pistes arrivant au bas de cet appareil. Peu de temps après, le P4 va imprimer une montée un peu plus forte avant que la ligne n’entre dans le layon où elle va évoluer une bonne partie du tracé. Une seconde montée plus forte est imprimée au niveau du P7 pour passer un petit mouvement de terrain. S’en suit, une partie dont l’inclinaison est réduite rapidement et qui évolue tranquillement dans la forêt. Une troisième impulsion est donné au niveau du P12 afin là aussi de passer un mouvement de terrain. S’en suit, une partie un tout petit plus accidentée qu’auparavant. Cette phase montante se termine au niveau du P21. Le reste du parcours est quasiment plat et rejoint sans encombre le sommet de cet appareil.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 8C/8C
P2 : 8S/8S
P3 : 6S/6S
P4 : 4SC/4SC
P5 : 6S/6S
P6 : 6S /6S
P7 : 4SC/4SC
P8 : 8S/6S
P9 : 6S/6S
P10 : 6S/4S
P11 : 6S/4S
P12 : 4SC/4SC
P13 : 8S/6S
P14 : 6S/6S
P15 : 8S/6S
P16 : 8S/6S
P17 : 8S/6S
P18 : 8S/6S
P19 : 8S/6S
P20 : 8S/6S
P21 : 8S/6S
P22 : 8S/6S
P23 : 8S/6S


La ligne depuis le bas
Image

En avant sur la ligne, un monoskieur aurait-il oublié d’embarquer ?
Image

Arrivées des pistes Ptarmigan sur la gauche et Bear Paw sur la droite
Image

La télécabine de Whistler Village sur la gauche
Image

On entame une première phase montante plus prononcée
Image

La ligne s’engouffre dans la forêt
Image

Au niveau du P7, la ligne s’incline un peu plus un court instant
Image

Le profil redevient un peu moins raide
Image

On continue
Image

Au niveau de P12 qui imprime une nouvelle montée plus prononcée…
Image

… rapidement atténuée par le passage sur P13
Image

On poursuit
Image

En approche sur P16
Image

P17
Image

On arrive bientôt au terme de la phase montante
Image

P20 et P21, ouvrages de ligne annonciateurs de la partie plate
Image

Little Whistler Peak sur la gauche, Whistler Peak sur la droite
Image

Dernier ouvrage de ligne
Image

Arrivée en gare amont
Image


  • La Gare Amont

La gare amont se trouve à un important carrefour de pistes baptisé « Little Chic Pea » à 1662 mètres d’altitude. Ce carrefour est situé 200 mètres plus bas que le Roundhouse Lodge. La gare amont est la gare motrice assurant l’entrainement du câble aussi bien en marche normale qu’en marche de secours.

Vues sur la gare amont
Image

Image

Image

Image


Véhicules et Pinces

Pince DT104
Image

Passage de la pince sur un balancier support
Image

Siège Doppelmayr 4 places
Image


Pour conclure

Le télésiège Garbanzo est un appareil bien pratique pour desservir aussi bien le bas de la Family Zone de Whistler ainsi que les pentes menant à Creekside tout en permettant de multiples rotations sans avoir à déchausser. Un appareil qui en complément du télésiège Fitzsimmons Express servira également d’itinéraire bis pour rejoindre le domaine d’altitude de Whistler afin de décharger la télécabine de Whistler mais également pour suivre les traces des champions en empruntant la piste de descente Dave Murray.

Image




Ainsi se termine ce reportage
A Bientôt

Suivre la discussion sur le forum