TSF2 Hexenkesselbahn

Garmisch-Partenkirchen - Classic

Doppelmayr

T1 ES S1


Hexenkesselbahn


Auteur de ce reportage : rodo_af
Section écrite le 27/03/2010 et mise à jour le 27/03/2010
(Mise en cache le 22/08/2013)

Image

Garmisch-Partenkirchen

Dominé par la majestueuse Zugpitze, point culminant de l’Allemagne du haut de ses 2962 mètres, le village de Garmisch-Partenkirchen est la station alpine la plus connue de Bavière. Fort de son cadre remarquable, l’endroit s’ouvre au tourisme dès la fin du XIXè siècle. Les curistes et les amateurs de nature vont contribuer à faire connaître le lieu, mais c’est surtout avec l’expansion des sports d’hiver que la station se développe. C’est donc, dès 1926 que Garmisch reçoit sa première remontée : le téléphérique du Kreuzeck, ligne historique.
Le Kreuzeck constitue très certainement le secteur alpin le plus réputé de Garmisch-Partenkirchen.
L’endroit fait partie prenante du principal domaine de la station, nommé « Classic » qui intègre également les secteurs de l’Alpstitz et du Hausberg et offre des pistes de tous niveaux. L'ensemble se développe au cœur des mélèzes entre 740 et 2050 mètres d’altitude.
Notons tout de même que la taille du domaine et l’altitude reste relativement modeste. Mais skier au Kreuzeck, c’est, avant toute chose, skier sur deux pistes de légende :

• La piste olympique des jeux d’hiver de 1936, que Garmish, fort de ses équipements modernes, organise cette année là dans le climat politique perturbé d’avant-guerre. Avancée majeure : les JO d’hiver vont, pour la première fois de leur histoire, recevoir une épreuve de ski alpin. Celle-ci se déroulera sur les pentes du Kreuzeck sur cette piste « olympique », une descente classée rouge longue de 4 kilomètres.

• La piste noire du Kandahar, directement tracée sous le téléphérique, reçoit régulièrement la mythique compétition du même nom ainsi que la coupe du monde de ski. Cette piste a accueilli les championnats du monde de ski alpin en 1978, et accueillera également ceux de 2011.

Le TSF2 Hexenkesselbahn

Ce télésiège, construit en 1992 par l’autrichien Doppelmayr, a remplacé un TKE2. L’appareil est situé à proximité de la gare amont du 2S Kreuzeckbahn.
Il permet aux débutants de s’entraîner à la glisse et bénéficie d’un enneigement correct.
La gare aval est la station retour. L’embarquement s’effectue face à la ligne. A noter que le balancier P1 est intégré à la gare.
La ligne est courte et se compose de 4 pylônes – uniquement à balancier support.
La gare amont est la station motrice et tension de l’appareil. Un vérin hydraulique y effectue la tension du câble.
Une fois arrivée les skieurs peuvent utiliser le 2S dans le sens de la descente, se diriger vers le secteur appelé « Classic », ou skier jusqu’au bas de la station.

Pour plus d’information :
http://www.zugspitze.de ou http://www.gapa.de.

Les photos ont été prises le 7 mars 2009

Le plan des pistes :

Image

Les photos ont été prises le 08 mars 2009

Les caractéristiques de l’installation :

* Caractéristiques administratives :
TSF – Télésiège à pinces fixes: Hexenkesselbahn
Exploitant : Zugspitse
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 1992

* Caractéristiques d’exploitation :
Saison d’exploitation : Hiver
Vitesse : Env. 2,4 m/s
Durée du parcours : 3 min 10 sec
Débit : 1400 p/h

* Caractéristiques géométriques :
Altitude gare aval : 1540 m
Altitude gare amont : 1640 m
Dénivelé : 100 m
Longueur : 450 m

* Caractéristiques techniques :
Gare motrice : Amont
Gare tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Nombre de pylônes : 4
Fabricant du câble : Teufelberger
Type de véhicules : 2E Fix
Sens de la ligne : Droite
Equipement d’aide à l’embarquement : Non

La gare aval :

Image

Le poste de conduite, Vous remarquez l'ancienne plaque du TKE Hexenkessellift...
Image

Image

Prêt à l’embarquement,
Image

Image

Le départ,
Image

La ligne :

Image

P2,
Image

Balancier 6S/4S,
Image

P3,
Image

Balancier 8S/6S,
Image

P4,
Image

Balancier 6S/4S,
Image

P5,
Image

L’arrivée,
Image

La gare amont :

Image

Le poste de conduite amont,
Image

L’aire de débarquement,
Image

Image

La pince,
Image


Merci à Lolo42 pour son introduction.