TSD4 du Roc de la Calme

Font-Romeu - Pyrénées 2000

Doppelmayr

T3 ES S1
Description rapide :
Télésiège permettant de desservir les deux versants du secteur de la Calme ainsi que de retourner sur le front de la neige des Airelles.

Mise en service en : 1997
Suivre la discussion sur le forum





Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 21/07/2014 et mise à jour le 22/07/2014
(Mise en cache le 24/07/2014)

Télésiège du Roc de la Calme
Font-Romeu / Pyrénées 2000 (66)


Image


Bienvenue à Font-Romeu / Pyrénées 2000

La station de ski de Font-Romeu / Pyrénées 2000 est située en Cerdagne, dans les Pyrénées-Orientales, à proximité de la frontière franco-espagnole. Cet espace de ski est le plus grand du département et fait parti intégrante du rassemblement de stations nommé « Les Neiges Catalanes » regroupant Formiguères, Les Angles, La Quillane, Puyvalador, l'Espace Cambre-d'Aze, Err-Puigmal (en ce moment plus en exploitation), Porté-Puymorens ainsi que Font-Romeu et Pyrénées 2000.

A noter que Font-Romeu / Pyrénées 2000 ainsi que sa région sont considérés comme l'un des endroits les plus ensoleillés de France avec pas plus de 325 jours d'ensoleillement par an. C'est pour cela que l'on retrouve à Odeillo, situé un peu plus en contrebas de Font-Romeu, un four solaire captant l'énergie solaire construit en 1968 et appartenant au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique).

Le four solaire d'Odeillo
Image

Le domaine skiable est implanté sur le sommet de Gallinéra (2127 mètres d'altitude) ainsi que sur le Roc de la Calme (2213 mètres d'altitude). En haut de ces dernières montagnes, on peut apercevoir toute la chaîne du Carlit composé des étangs éponymes, du lac des Bouillouses (site très réputé été comme hiver) ainsi que du plus haut sommet des Pyrénées-Orientales, le Pic Carlit culminant à 2921 mètres d'altitude. De plus, il est possible d'observer toute la Cerdagne avec les stations de l'Espace Cambre-d'Aze et d'Err-Puigmal ainsi que l'Espagne avec la Sierra del Cadi (2660 mètres d'altitude) et les stations de ski de La Molina et de Masella.

L'accès aux pistes peut s'effectuer depuis quatre endroits : le village de Font-Romeu via la télécabine des Airelles, le front de neige des Airelles, celui de la Calme ou encore celui de Bolquère - Pyrénées 2000. Le ski se pratique entre 1777 (front de neige de Pyrénées 2000) et 2213 mètres d'altitude (sommet du télésiège du Roc de la Calme). Le domaine est divisé en quatre secteurs : la Calme, les Airelles, le secteur Nord des Aveillans, et Pyrénées 2000. Ces derniers sont composés de 20 remontées mécaniques (1 télécabine, 8 télésièges dont 4 débrayables, 11 téléskis) et desservent un total de 43 pistes (9 pistes noires, 9 pistes rouges, 10 pistes bleues, 15 pistes vertes) représentant 43 kilomètres. Enfin le centre de ski de Font-Romeu / Pyrénées 2000 est la station possédant le plus grand parc d'enneigement artificiel de France par rapport au nombre de pistes. En effet, on retrouve environs 500 canons à neige disposés sur 85 % du domaine.

La piste noire de la « Record », mythique piste du domaine skiable situé sur le secteur Nord
Image

L'aménagement du secteur de la Calme

L'aménagement du secteur de la Calme a commencé à la fin des années 1960 avec la construction du téléski du Roc de la Calme situé sur le versant Sud de la montagne éponyme. Ce dernier prenait son départ sur le front de neige actuel de ce secteur et arrivait au sommet cité dernièrement.
Quelques années plus tard, aux alentours de 1970, c'est le versant Nord qui est équipé avec la mise en place du télésiège fixe biplace de la Calme Nord rejoignant le plateau des Bouillouses jusqu'en contrebas du sommet du Roc de la Calme. Peu après, sont arrivés trois téléskis débrayables à des années de constructions différentes et inconnues. On retrouvait parmi ces appareils le téléski du Baby de la Calme placé à gauche du front de neige et donnant accès à un espace débutants. Le téléski Retour-Calme reliait quant à lui le pied des pistes du secteur au sommet des Airelles. Enfin, le téléski des Perdrix a été mis en place sur la gauche de la piste rouge du Stade de Slalom pour le desservir.

Aux alentours de 1982 nous avons pu assister à la construction du télésiège fixe biplace de Pradeilles qui était équipé des premières gares Alpha du monde. Il doublait le téléski du Roc de la Calme sur un tracé différent.
Le télésiège fixe biplace de la Calme Nord fut démonté en 1987 et remplacé par un appareil fixe quatre places sur un tracé différent. En effet, le nouveau tracé de la Calme Nord est bien plus logique puisqu'il arrive désormais au sommet du Roc de la Calme et permet donc l'accès à tout le secteur.

En 1994, le téléski du Refuge a été construit par Montaz-Mautino sur la droite de la piste rouge du Stade de Slalom, et a permis de doubler pendant quelques années le téléski des Perdrix. C'est en 1997 que le secteur a été complètement rénové avec la construction du premier télésiège débrayable quatre places du domaine skiable par Doppelmayr en remplacement du télésiège de Pradeilles et du téléski du Roc de la Calme. Cet restructuration a de plus permis la suppression du téléski Retour-Airelles et des Perdrix ainsi que de renommer le téléski du « Refuge » par « les Perdrix ». Quelques années plus tard sera démonté le téléski du Baby de la Calme.

L'aménagement du secteur de la Calme à son origine sur un plan des pistes
Image

Le souvenir du télésiège biplace et du téléski

Le télésiège débrayable quatre places du Roc de la Calme a remplacé durant l'été 1997 deux vieillissantes remontées mécaniques : le télésiège fixe deux places de Pradeilles construit aux environs de 1982 par Poma ainsi que le téléski débrayable du Roc de la Calme construit dans les années 1960 également par Poma.
Le téléski prenait exactement le même tracé que l'actuel téléporté débrayable, avec des infrastructures placées aux mêmes endroits. En revanche, le télésiège de Pradeilles avait lui une ligne différente malgré l'emplacement de sa gare aval à quelques mètres à côté de l'ancien téléski. Le tracé de Pradeilles longeait donc la gauche de la piste rouge « Skiplan du Roc » et arrivait au sommet du mur de cette dernière.

La situation du télésiège de Pradeilles (en bleu) et du téléski du Roc de la Calme (en rouge)
Image

Le téléski du Roc de la Calme permettait de desservir tout le secteur de la Calme avec des pistes de tous niveaux. Il permettait de plus le retour sur les autres secteurs de la station. On notera par contre qu'il faisait parti de la famille des « téléskis difficiles » avec une pente maximale d'environ 50 %. De ce fait, tous les skieurs ne pouvaient pas l'emprunter. La solution finale fut donc de le doubler par le télésiège de Pradeilles, un appareil accessible par tout monde, et de créer en plus le téléski du Retour-Calme permettant un retour aisé vers les autres secteurs du domaine skiable.
Le confort, le débit ainsi que la vitesse d'exploitation de toutes ces vétustes remontées ont poussé l'exploitant du domaine skiable a remplacé ces installations par un télésiège débrayable quatre places flambant neuf et bien plus performant.

Techniquement, le télésiège de Pradeilles était équipé en aval des premières gares Alpha du monde comme l'on retrouve par exemple sur le télésiège du Sauze dans la station du Sauze Super-Sauze. Cette infrastructure s'occupait de la mise en mouvement du câble par un moteur électrique ainsi que de la tension dynamique par deux vérins hydrauliques. La gare amont était une classique poulie retour fixe.
Le téléski du Roc de la Calme possédait lui une gare motrice Poma en aval, et une classique poulie flottante qui s'occupait de la tension dynamique du câble par un contrepoids en amont.

Le début de la ligne du télésiège de Pradeilles avec les gares aval des deux appareils un peu visible sur la droite de la photo
Image

La fin de la ligne du télésiège fixe au centre ainsi que celle du téléski à droite
Image

Roc de la Calme : Premier télésiège débrayable du domaine

Le télésiège du Roc de la Calme est situé sur le front de neige de la Calme dans le secteur éponyme. Il a été construit en 1997 par le manufacturier autrichien, Doppelmayr. Cette installation est à ce jour la seule remontée de la station de ce constructeur, et fut dès sa mise en service le premier télésiège débrayable du domaine skiable avec son confrère le télésiège du Belvédère, situé lui sur le secteur de Pyrénées 2000.
Cet appareil permet d'accéder au sommet du domaine skiable, au Roc de la Calme à 2213 mètres d'altitude. De là, il est possible de parvenir aux deux versants du secteur. Le Roc de la Calme dessert donc une énorme zone de ski propre composée de pistes de tous niveaux. Par ailleurs, il permet aussi le retour sur le front de neige des Airelles. Lors des jours de forte affluence, cette remontée est doublée par le téléski des Perdrix qui emprunte un tracé quasiment identique.
On notera enfin que cette installation est ouverte en été pour pouvoir rejoindre le lac des Bouillouses, un magnifique site classé. Elle est l'un des deux maillons permettant d'y accéder en été avec le télésiège fixe de la Calme-Nord.

Côté ski, le télésiège du Roc de la Calme dessert neuf pistes :

  • La piste noire Paul Ribell : Elle est située sur le versant Nord de la Calme.
  • La piste rouge de Pradeilles : Magnifique piste située sur le versant Nord de la Calme.
  • La piste rouge Stade de Slalom : Comme l'indique son nom elle dessert un stade de slalom utilisé majoritairement par les écoles de ski.
  • La piste rouge Combe du Stade.
  • La piste rouge Skiplan du Roc.
  • La piste rouge Combe du Roc : On retrouve sur cette piste les deux boarder-cross de la station.
  • La piste rouge Bellevue : C'est ici que le Snow-Park du domaine skiable est situé. Il est composé de plusieurs rampes ainsi que de plusieurs tables pouvant aller jusqu'à une vingtaine de mètres.
  • La piste bleue des Genêts.
  • La piste verte Retour-Airelles : Comme l'indique son nom, elle permet le retour vers le front de neige des Airelles depuis le sommet du Roc de la Calme.
  • A noter que toutes ces pistes sauf celles des Genêts et de la Combe du Stade sont équipées d'un dispositif d'enneigement artificiel pour pouvoir offrir un enneigement de qualité tout au long de la saison de ski.

Voici sa situation sur le plan des pistes :

Image

Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TSD-Télésiège à attache débrayable : ROC DE LA CALME
Maître d’Œuvre : DCSA
Maître d'Ouvrage : SEI Font-Romeu
Montage / Génie Civil : Transcâble
Exploitant : Altiservice
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 1997

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité à la montée : 4 personnes
Capacité à la descente : 2 personnes
Débit à la montée : 2800 p/h
Débit à la descente : 1400 p/h
Vitesse d'exploitation : 4,5 m/s
Temps de trajet : 2 min 31 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 2048 mètres
Altitude amont : 2213 mètres
Dénivelée : 165 mètres
Longueur développée : 679 mètres
Pente maximale : 47 %
Pente moyenne : 25 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Aval
Gare tension : Aval
Gare retour : Amont
Nombre de pylônes : 9
Nombre de sièges : 67
Sens de montée : Gauche
Type d'embarquement : Sens de la ligne
Type de débarquement : Dans le contour (90°)
Puissance développée moteur principal : 247 kW
Type de motorisation : Courant continu
Type de sièges : 4E95
Type de pinces : ET106
Type de tension : Hydraulique

Caractéristiques du Câble

Fabricant du câble : FATZER
Date de pose : 2011
Type de câblage : Lang
Diamètre du câble : 40,5 mm
Composition du câble : 6*17 Fils
Âme : Compacte

Ligne et infrastructures du télésiège du Roc de la Calme

Gare aval :

La gare aval est la station motrice – tension de l'installation. Elle est située à 2048 mètres d'altitude sur le front de neige de la Calme à proximité du téléski des Perdrix. On retrouve une gare classique pour l'époque que fabriquait Études de Transports.. A noter que cette dernière est située dans un énorme chalet en bois très réussi et qui s'intègre très bien avec son environnement extérieur. La tension dynamique du câble est effectuée par deux vérins hydrauliques. Enfin, le câble est mis en mouvement par un moteur électrique à courant continu développant 247 kW.

La gare aval vue depuis la fin de lapiste rouge "Skiplan du Roc"
Image

Image

La gare aval vue de profil
Image

La gare aval vue de trois-quarts
Image

Image

La gare aval vue depuis la fin de la piste rouge du "Stade de Slalom"
Image

Image

La gare aval vue de trois-quarts
Image

La gare aval vue de face depuis la file d'attente
Image

Un siège dans le contour
Image

La poulie motrice - tension
Image

C'est parti !
Image

La ligne :

La ligne est longue de 679 mètres et se compose de 9 pylônes.

Caractéristiques de la ligne :


  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 6S/4S
  • P3 : 6S/6S
  • P4 : 6S/4S
  • P5 : 12C/12C
  • P6 : 6S/4S
  • P7 : 6S/4S
  • P8 : 12S/12S
  • P9 : 4S/4S

P1
Image

Portée P1 - P2
Image

P2
Image

P3
Image

Portée P3 - P4
Image

P4
Image

P5
Image

Portée P5 - P6
Image

P6
Image

P7
Image

P8
Image

P9
Image

Gare amont :

La gare amont est la station retour de l'installation. Elle est située à 2213 mètres d'altitude au sommet du Roc de la Calme juste à côté de la gare amont du télésiège de la Calme-Nord.
On retrouve une gare classique de couleur blanche commercialisée à l'époque par Études de Transports.

Image

La poulie retour
Image

L'aire de débarquement
Image

La gare amont vue de face
Image

La gare amont vue de profil
Image

Image

La gare amont vue de trois-quarts avec le dernier pylône
Image

La gare amont vue depuis la table d'orientation du Roc de la Calme
Image

La gare amont vue en contre plongée
Image

La gare amont vue depuis le début de la piste rouge "Skiplan du Roc"
Image

Sièges et pinces

Le télésiège du Roc de la Calme est équipé de 67 sièges de type 4E95 provenant du fabriquant autrichien Doppelmayr. Ils peuvent accueillir jusqu'à quatre personnes.

Image

Les sièges sont reliés au câble grâce à des pinces de type ET106. Elles sont considérées comme auto-dégivrantes puisque le simple fait de comprimer les ressorts suffit à casser le givre. L'embrayage et le débrayage sur le câble s'effectue grâce à deux ressorts bleues s'actionnant en entrée et sortie de gare au passage d'une came.

Image

Au cœur du télésiège du Roc de la Calme

La station motrice – tension (2048 mètres d'altitude) :

La machinerie de l'installation est située au dessus de l'aire d'embarquement, dans le vaste chalet en bois. On y retrouve un moteur électrique à courant continu provenant de chez TT-Electric, développant 247 kW et mettant en mouvement le câble. Ce dernier est lui-même relié par un arbre rapide à un réducteur Doppelmayr-Lohmann qui réduit la vitesse donnée par le moteur jusqu'à la poulie motrice. En cas de panne, le Roc de la Calme est équipé d'un moteur thermique de secours relié au réducteur par un autre arbre rapide.
De plus, une centrale hydraulique ainsi qu'une centrale de freins sont en places pour veiller au bon fonctionnement des vérins hydrauliques ainsi que des freins.

Vue générale du treuil
Image

Le moteur électrique
Image

Image

Image

Image

La plaque d'informations sur le moteur
Image

L'arbre rapide reliant le moteur électrique au réducteur
Image

Le réducteur
Image

Image

Le moteur thermique de secours
Image

Image

Image

Le pot d'échappement du moteur thermique
Image

Image

La centrale hydraulique
Image

La centrale hydraulique et la centrale de freins juste derrière
Image

Une partie du contour avec les pneus et le cadenceur
Image

Un télésiège très fréquenté

Ainsi le télésiège débrayable du Roc de la Calme remplit parfaitement son rôle qui est de desservir du ski propre ainsi que de donner accès au front de neige des Airelles. Ce débrayable, assez récent, a permis de dynamiser dès sa construction ce secteur qui commençait à vieillir avec le télésiège biplace et le téléski débrayable. On retrouve donc ici une installation très fréquentée tout au long de la journée où il n'est pas rare de trouver une quinzaine de minutes d'attente. Le débit de cet appareil reste tout de même un peu faible (2800 personnes par heure) en pleines vacances scolaires.

Image

Avant de finir ce reportage, je tiens à remercier chaleureusement Altiservice ainsi que toute l'équipe du télésiège du Roc de la Calme pour la visite de la machinerie de ce dernier.

J'ib, Juillet 2014

Photos : J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 11 Février 2014

Suivre la discussion sur le forum
©2003-2014 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés