En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 1Bannière 12Bannière 4Bannière 38

 FUN V de Thorens

Val Thorens (Les Trois Vallées)

BMF Bartholet

T2 ES
Description rapide :
Nouveau funitel construit en 2011 par BMF. Il est situé sur un nouveau secteur crée à l'occasion par la SETAM. On notera aussi qu'il s'agit du premier funitel construit par le constructeur helvétique.

Mise en service en : 2011



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 06/05/2013 et mise à jour le 01/06/2013
(Mise en cache le 24/08/2013)

Funitel de Thorens
Val Thorens (73)


Image


Val Thorens

Val Thorens se situe à 2300 mètres d'altitude et est la station la plus haute d'Europe. Val Thorens a la réputation de recevoir tous les ans, un enneigement exceptionnel. La station ouvre habituellement de mi-Novembre à début Mai.

La station de Val Thorens fut créée en 1972. Le début de l'aménagement a commencé un an plus tôt par la commune de Saint Martin de Belleville, se concentre sur le bas de la future station, sur le secteur de Péclet avec la réalisation de la Télécabine de Péclet et le versant sud avec la réalisation du Télésiège Mont de Péclet. Après ces aménagements, le secteur de la Moraine et du Fond en seront équipé. Par la suite, le glacier de Chavière sera aménagé. Dans les débuts des années 1980 la SETAM, société crée en 1972, commence à équiper le secteur du virage de Caron avec la réalisation d'une Télécabine en deux tronçons et la construction en 1982 du plus gros téléphérique du monde pour cette date. Ce sera durant l'été 1984 que sera construit le premier télésiège de la Moutière. Réalisé par le constructeur français Skirail, cet appareil est avec le Télésiège des 3 Vallées 1 construit la même année, le premier télésiège fixe quadriplace de la station. Cet appareil partait en contrebas des télécabines de Caron-Cairn et permettait de revenir sur Val Thorens sans avoir à déchausser pour prendre une télécabine. Il permettait également de rejoindre directement les téléskis du Plateau. Cet appareil avait la particularité d'avoir un pylône commun avec la télécabine de Caron.

Le domaine skiable actuel de Val Thorens est relié à Orelle. Cet ensemble regroupe 29 remontées mécaniques qui sont, dans la majorité récentes. En effet, la station possède le parc de remontées mécaniques le plus performant du monde. Ils possèdent le premier appareil à être équiper d'un dispositif de double embarquement (DLS), le premier funitel du monde et le premier funitel BMF du monde à avoir été construit. Ces remontées mécaniques desservent un total de 150 kilomètres de pistes pour 70 pistes qui partent de 1500 mètres d'altitude jusqu'au sommet des 3 Vallées à 3230 mètres d'altitude sur le versant d'Orelle.

En plus de tout ceci, la station dispose de la plus longue piste de luge de France. Le début est au sommet du funitel de Péclet et l'arrivée à Val Thorens pour un dénivelé de presque 700 mètres !! Elle possède aussi un snow-park de 70 000 m² avec boarder-cross, air bag, half pipes, tables, handrails … A découvrir aux téléskis du Plateau.

Le village de Val Thorens vu depuis le sommet du funitel de Thorens
Image

Thorens : Premier funitel BMF !

Le funitel de Thorens est situé à proximité du télésiège de Portette à Val Thorens. Cet appareil est le dernier né de la station. En effet, cette installation a été construite en 2011 par BMF-Bartholet. Il a été construit sur un emplacement totalement nouveau pour la station et constitue une nouveauté mondiale pour le constructeur helvétique BMF.
On notera que ce funitel a été construit pour deux utilisations majeures : la première étant de créer de nouveaux espaces de ski propre sur deux nouvelles pistes (une rouge et une bleue) ; la seconde étant de relier le secteur de la Moraine et le glacier de Thorens (télésiège du Col) depuis le télésiège de Portette. 
L'accès à l'appareil s'effectue via le télésiège de Portette ou par la piste bleue Niverolles, accessible depuis le funitel du Grand-Fond.

La construction du funitel s'est étalée sur deux ans : été 2010, génie civil, été 2011, montage de l'installation, tests, et décembre 2011 ouverture au public.
Avec Thorens, l'exploitant signe son quatrième funitel. L'installation est située entre 2790 et 3000 mètres d'altitude, par conséquent il fait froid et il y a beaucoup de vent. Le choix d'un funitel fut la meilleure solution car ces types d'appareils sont très fiables au vent. Le projet a été financé par la SETAM à hauteur de 6,5 millions d'euros.

Ce funitel n'est pas totalement comme les autres : il est identique au funitel du Bouquetin situé dans la même station. Ces deux installations opèrent un système de « va et vient ». C'est à dire qu'ils fonctionnent comme un téléphérique. Niveau technique, cette remontée dispose d'un câble tracteur de 49 millimètres fabriqué par Fatzer. En aval le câble est renvoyé par une poulie à double gorge. Tandis qu'en amont c'est trois poulies qui renvoient ce dernier.
Notons que le câble fait deux boucles (voir schéma).

Schéma de la disposition du câble sur les poulies
Image

Côté pistes, il en dessert deux :
-La piste rouge Asters : elle rejoint le restaurant de la Moraine ainsi que le télésiège du même nom.
-La piste bleu Chocard : dessert du ski propre et revient à la gare aval de l'appareil.
Toutes ces pistes sont enneigées naturellement.

Voici sa situation sur le plan des pistes :

Image

Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

FUN-Funitel à va et vient : THORENS
Maître d'oeuvre : DCSA
Maître d'ouvrage : SETAM
Exploitant : SETAM
Constructeur : BMF-Bartholet
Année de construction : 2011
Montant de l’investissement : 6.500.000 €

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 40 personnes
Débit : 1710 p/h
Vitesse d'exploitation : 8 m/s
Temps de trajet : environ 4 min

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 2790 mètres
Altitude amont : 3002 mètres
Dénivelée : 212 mètres
Longueur développée : 871 mètres
Longueur horizontale : 752 mètres
Pente maximale : 51 %
Pente moyenne : 29 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Aval
Gare tension : Aval
Gare retour : Amont
Nombre de pylônes : 6
Nombre de cabines : 4 (2X2)
Sens de montée : Dans les deux sens
Type de tension : Hydraulique
Type de pinces : Double Pince K3
Tension nominale : 148000 daN
Pression nominale : 196 Bar
Nombre de vérins : 4
Electronique : Seirel
Fabriquant des cabines : Gangloff
Masse à vide : 2310 kg
Diamètre poulie motrice : 5000 mm
Diamètre des poulies retours : 4000 mm
Type de moteur principal : Asynchrone
Puissance du moteur : 530 kW

Caractéristiques du câble

Fonction du câble : Tracteur
Diamètre du câble : 49 mm
Fabriquant du câble : Fatzer
Résistance à la rupture : 158800DecaN

Ligne et infrastructures de Thorens

Gare aval et les P1a et b :

La gare aval, située à proximité de la gare amont du télésiège de Portette, est la station motrice–tension de l'installation. La tension est effectuée par quatre vérins hydrauliques côte à côte situés à l'aval de la poulie motrice. Comme marqué dans le sous-titre, l'infrastructure est divisée en deux parties : la partie gare, qui abrite à l'intérieur la machinerie et la tension l'installation, puis la partie d'embarquement au niveau des pylônes P1a et P1b.

Vue depuis le télésiège de Portette
Image

Image

Image

A gauche la gare abritant la machinerie et à droite les pylônes P1a et P1b, là où on embarque
Image

La gare aval
Image

Image

Les quatre vérins hydrauliques
Image

Image

La déviation des câbles vers la gare (P0)
Image

Les pylônes d'embarquement
Image

Le train de cabines à quai et la zone d'embarquement
Image

La ligne :

La ligne est longue de 871 mètres et se compose de 6 pylônes dont trois sont de type portiques.

Caractéristiques de la ligne :


  • P1a : 4-4SC/4-4SC
  • P1b : 16-16C/16-16C
  • P2 : 12-12S/12-12S
  • P3 : 12-12S/12-12S
  • P4 : 12-12S/12-12S
  • P5 : 16-16S/16-16S

En avant sur la ligne !
Image

Portée P1b - P2
Image

P2
Image

Tête du pylône 2
Image

Portée P2 - P3
Image

En approche du milieu de la ligne et de l'autre train de cabines
Image

P3
Image

Tête du pylône 3
Image

Portée P3 - P4
Image

En approche du P4
Image

P4
Image

P5
Image

Gare amont :

La gare amont est la station retour de l'installation. Elle est située à 3002 mètres d'altitude au sommet du col du Bouchet. En haut il y a un panorama exceptionnel sur toute la vallée de la Maurienne.

Arrivés en gare amont et les quais de débarquement à gauche
Image

Une des trois poulies retour du câble
Image

Vue sur le P5 depuis la zone de débarquement
Image

La gare amont de face
Image

La gare amont en partant sur la piste rouge Asters
Image

Image

... Et en partant sur la piste bleue Chocard
Image

Cabines et pinces

Le funitel de Thorens est équipé de deux trains de deux cabines pouvant accueillir jusqu'à 40 personnes par cabines. Elles proviennent du cabinier helvétique Gangloff, et ont été conçues aux couleurs de la station (grises et rouges).

Le train de cabines gris
Image

Image

Image

Image

Image

Le train de cabines rouge
Image

Image

Image

Image

Croisement des cabines
Image

Une cabine
Image

L'intérieur d'une cabine
Image

Les cabines sont reliés au câble par une double pince K3. Les pinces fonctionnent suivant le principe de la genouillère. La force exercée par les deux ressorts est uniquement transmise au mors venant serrer sur le câble. L'effort pour ouvrir la pince est quant à lui démultiplié et demeure donc minime en comparaison des autres pinces de chez Leitner, Poma ou Doppelmayr.

Image

Image

Image

Le funitel de Thorens depuis les environs 

Le P5 depuis la piste rouge Asters
Image

Le P4 depuis la même piste et avec un train de cabines
Image

Le P4 depuis la piste bleue Chocard
Image

Le P5 depuis la même piste
Image

Image

Vue sur la ligne depuis l'amont
Image

Conclusion

En conclusion, le constructeur suisse a bien répondu aux demandes de la SETAM. L'exploitant a signé un appareil très silencieux, confortable et très fiable au vent qui est beaucoup présent au sommet.
Plus tard, il sera possible de rejoindre le versant d'Orelle, en Maurienne, par une piste bleue.

Avant de clore ce reportage, je tiens à remercier KoUiToU pour son aide aux niveau des photos et des caractéristiques. De plus, je remercie Dj_jean_jean pour m'avoir fournit un schéma de la disposition des câbles.

J'ib, Mai 2013

Photos : KoUiToU, Daphnis & J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Schéma : Dj_Jean_Jean
Date des photos : 17 septembre 2011, 28 février 2012, 21 mars 2012, 24 mars 2013 & 18 avril 2013





Appareil en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09418 secondes. 28 requete(s).
92 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés