En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 15Bannière 5Bannière 29Bannière 22

 FUNI Terrestre

Orvieto

Agudio

T2 ES
Description rapide :
L'un des plus vieux funiculaire d'Europe.

Mise en service en : 1888



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : TCD6 Perdrix
Section écrite le 19/06/2009 et mise à jour le 27/06/2009
(Mise en cache le 23/08/2013)

Image

I°) PRESENTATION D'ORVIETO

L'histoire de la ville remonte à l’époque étrusque, dont la civilisation fleurit dans l'Italie centrale entre 800 av. J.-C. et 200 av. J.-C. Orvieto, appelée Velzna par les Étrusques, était une des douze villes étrusques les plus importantes, faisant partie de la Dodecapolis. En effet, les Étrusques ne constituèrent jamais un État unique, comme cela fut le cas des Romains, mais chaque ville était presque indépendante et, souvent, en conflit avec les autres. Orvieto fut ensuite conquise par les Romains qui déportèrent tous ses habitants dans l’actuelle Bolsena. Le nom latin d’Orvieto était Volsinii, et il est à l’origine du mot Bolsena, la nouvelle patrie des déportés. Ceux-ci, en parlant de leur ancienne demeure, l’appelaient « la vieille ville », Urbs Vetus en latin, un nom qui, suite aux évolutions phonétiques séculaires, est devenu « Orvieto ».
Au Moyen Âge, Orvieto vécut une période de splendeur autour du XIVe siècle, quand elle était une commune libre et que son influence s’étendait jusqu’à la mer Tyrrhénienne, en rivalité avec Sienne. Ensuite, à la moitié du XVe siècle, la ville fut annexée par les États pontificaux, et en suivit l’histoire. Les papes choisirent la ville pour y séjourner de temps en temps, quand ils n’étaient pas à Rome.
En 1860, Orvieto, tout comme le reste de l’Ombrie et les Marches, fut libérée par l’armée piémontaise et annexée au nouveau Royaume d'Italie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Orvieto subit les bombardements anglo-américains, dont la cible était le chemin de fer reliant Rome à Florence et au nord de l'Italie. Toutefois, la ville historique, située au sommet d’un massif rocheux, fut épargnée en raison de son immense valeur historique et artistique.



II°) HISTORIQUE DU FUNICULAIRE D'ORVIETO

Réalisé en 1888 pour permettre un accès plus confortable à la ville, le Funiculaire Bracci fut appelé ainsi du nom du bailleur de fonds Giuseppe Bracci.
Il pénétrait à l'intérieur de la ville à travers une galerie creusée sous la roche de façon à relier le plus rapidement possible le centre d'Orvieto aux gares ferroviaires.
Pendant presque un siècle, c'était un funiculaire hydraulique : les deux voitures étaient équipées deux réservoirs situés sous le plancher.
Le funiculaire fut fermé à la fin des années 1970, pour être ensuite réouvert en 1990 après avoir été entièrement rénové par Agudio. Il est renommé Funiculaire Terrestre.

1888 : serait-ce le plus vieux funiculaire d'Europe ?



III°) CARACTERISTIQUES

La pente est presque la même sur toute la ligne. Avant l'arrivée en gare amont, on passe dans un tunnel.
La gare aval est reliée à la gare ferroviaire desservie uniquement par des trains régionaux.
Les véhicules et la motorisation datent de 1990. Le funiculaire est pratiquement entièrement automatique (une personne en gare aval et une en gare amont donnant les départ). Cependant, chaque cabine possède un poste de conduite.
Le funiculaire possède également un câble lest.
Les cabines sont horizontales, comme le funiculaire de Montmartre à Paris.


  • Nom de l'installation : Funicolare Terrestre (ou Bracci)

  • Constructeur initial : ?
  • Constructeur chargé de la rénovation : Agudio
  • Année de construction : 1888
  • Année de rénovation : 1990
  • Saison d'exploitation : toute l'année
  • Capacité par véhicule : 75+1 personnes
  • Altitude Aval : 123,50m
  • Altitude Amont : 278,10m
  • Dénivelée : 157m
  • Longueur développée : 580m
  • Longueur du tunnel : 126m
  • Diamètre câble tracteur : 26mm
  • Diamètre câble lest : 16mm
  • Débit maximal par rame : 1862personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 6m/s
  • Emplacement Motrice : amont
  • Puissance moteur électrique Principal : 135kW
  • Puissance moteur électrique de Secour : 135kW
  • Nb Véhicules : 2




IV°) PHOTOS

photo d'une des anciennes cabines exposée en contrebas de la gare ferrovière
Image

Image

Anciennes pièces des machineries de 1888
Image

Gare aval du Funiculaire
Image

l'une des nouvelles cabines. Ici, on voit la 2.
Image

Le pupitre de commande, inutile puisque le funiculaire est automatique.
Image

Image

Vue de l'intérieur de la cabine 2
Image

la ligne vue depuis le bas
Image

la gare aval
Image

Image

Image

le croisement
Image

Image

Le tunnel
Image

Image

l'arrivée en gare amont
Image

Image

Image

Image

la gare amont, vue de l'extérieur
Image

La plaque du funiculaire
Image

Quelque vue de la cathédrale. J'ai même pu assister à une cérémonie traditionnelle.
Image

Image

Pour terminer avec un petit sourire, voici la fiche de sécurité présente dans les cabines. Vous pourrez admirer la traduction française :)
Image



V°) REMERCIEMENTS

Je remercie l'office de tourisme d'Orvieto pour m'avoir communiqué l'historique du funiculaire ainsi que de la ville.





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.08962 secondes. 23 requete(s).
128 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés