En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 31Bannière 25Bannière 11Bannière 19

 TB de la Chaup

Val d'Allos - La Foux (La Foux-Pra Loup)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Un appareil rare mais encore utile

Mise en service en : 1970



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : fredo_chato
Section écrite le 27/12/2008 et mise à jour le 30/01/2012
(Mise en cache le 23/08/2013)

Bonjour à tous et à toutes, pour mon troisième reportage je vais vous présenter un appareil de plus en plus rare:
Le Télébenne de La Chaup à La foux d'Allos construit par :Poma:

I La station

Le Val d'Allos au pied du Col d'Allos c'est la limite entre les montagne des Alpes et le climat méditerranéen, un soleil de plomb sur une neige brillante et une végétation aux accents du midi. Un cadre préservé et façonné par le Verdon un torrent qui prend ses sources dans la Sestrière à plus de 2200M d'altitude. Le Val d'Allos se compose des stations de la Foux d'Allos et du Seignus d'Allos distante d'une demi-quinzaine de kilomètres.

La Foux d'Allos, un domaine skiable avec une véritable histoire à raconter, première trace du ski: un téléski crée en 1937, un téléski en bois, depuis les choses on bien changé.
Désormais dans le cirque ou le Verdon prend sa source des gens skient jusqu'à 1800M depuis le sommet qui culmine à 2600M. Les pâturages on petit à petit été remplacé par des habitation à vocation touristique. Les tensions et concurrences avec la station voisine du Seignus se sont effacés et les deux domaines travaillent désormais ensemble depuis une quinzaine d'année. Si le cadre du domaine est préservé et présente des possibilités de ski hors piste à n'en plus finir, que la neige est d'une qualité excellente et que les pistes balisés représentent à elles seules 230KM linéaire, l'urbanisation n'est pas non plus décevante, des habitation parfaitement intégrés pour une intégration visuelle irréprochable et fondue dans la masse montagnarde.


Le domaine skiable se compose de trois parties:

-La rive droite: partie la plus fréquentée du domaine, rive qui comporte le sommet du domaine accessible via le moderne TSD6 de Lachaup et la mythique télécabine de l'observatoire, cette partie comporte également le SnowPark du Val d'Allos ainsi que des espaces débutants.
-La rive gauche: nettement moins fréquentée et plus vaste, il y a une piste de slalom/compétition sur l'Ubac, le sommet du Col d'Allos, le très long télésiège du Vescal et les magnifiques pistes et hors pistes du téléski du Signal
-Le secteur des Agneliers, sur le versant opposé à la rive gauche celui permet de rejoindre la station voisine de Pra Loup mais offre de réelles possibilités de ski et des itinéraires freeride balisés dans le vallon du Pouret. Du sommet de ce même vallon accessible en télésiège on peut également prendre la très longue et agréable piste des sources du Verdon qui vous ramène directement à la station.


II Historique & situation

Ce téléporté à été construit à la La foux d'Allos pendant l'été de 1970, la même année que le télécabine de l'aiguille.
Avant sa construction il y avait deux téléskis: un construit en 1959 de :D encore en service actuellement et un autre Téléski à enrouleurs avec des pylônes portique en treillis métallique, qui à été démontés lors de la construction du télébenne.
Contrairement au télécabine, les pylône de l'appareil sont en tube et non en treillis. Époque oblige, cet appareil était (presque) entièrement peint en jaune: pylône, véhicule, galet et parties métalliques des gares

Ce télébenne part du front de neige principal de la station et s'arrête environ au quart de la montagne, au lieu dit: le plateau. La G2 du télébenne et confondu avec la G1 de la TCD de l'observatoire, on pourrait appeler ceci une "station intermédiaire" mais les deux appareils ne sont pas liés de façon mécanique.
On peut prendre le télébenne en montée et en descente et ce à pied, en ski ou avec ce qu'on veut.
La ligne du télébenne et à peu près parallèle au TSD6 de la Chaup et au TSF3 de l'aiguille.

Cet appareil dessert principalement une agréable piste bleu mais malheureusement trop courte :( (Les coucous), il dessert également une piste verte (la Séolane) mais elle commence par un plat, il permet également l'accès au télécabine et aux téléskis du plateau. L'ESF prend souvent le télébenne pour monter au plateau et redescendre en benne avec les élèves, qui ont un niveau très faible, ceci est réservée au cour avec des enfants en bas âge.

Situation sur le plan des pistes:

Image

Un appareil rare

Comme on peut le constater ce type de téléporté est carrément en voie de disparition.
D'après plusieurs témoignage, on ne voit ceci plus qu'à la Foux d'Allos. En effet même si il subsiste encore des télébenne en France, rares sont ceux qui sont à pince fixes et fonctionnent en continue tel un Télésiège. D'ailleurs le FIRM l'assimile à un télésiège bi-place.

La tension est effectuée par contre-poids, mais la poulie n'est pas flottante, elle est sur un rail, la G2, motrice tension, prends l'apparence d'un hangar, comme sur les vieux appareils débrayables. Lors du trajet, les usagers restent debout et évidement déchaussés, avec les skis stockés dans le garde skis situé sur le bord de la benne.

D'origine, pour éviter que les gens ne chutent accidentellement des bennes, il y avait des chainettes, mais suite à un accident léger, la station à placé des portillons, mais rien empêche l'utilisateur de l'ouvrir en ligne, comme un garde corps sur un TS.

Une autre particularité de ce télébenne est l'absence totale de passerelle de maintenance et de potence de dé-câblage, autrement dit, les échelle fixés sur les pylônes ne mènent strictement à rien, si ce n'est au sommet du pylône :Poma:

Vous remarquerez aussi que les sécurité de déraillement sont simplement les mêmes que celles d'un TK, vive la polyvalence^^

III Caractéristiques technique du télébenne

Selon le FIRM:

* Nom de l'installation : Télébenne de la Chaup
* type : Télébenne à pinces fixes
* Constructeur : Poma
* Année : 1970
* Exploitant : VALD (Val d'Allos Loisir Développement)
* Exploitation : hiver

* Véhicule :Bennes à pinces fixes
* Capacité : 2 Personnes / benne
* Nb véhicules : 64
* Sens d'exploitation : Montée
* Sens de montée: Gauche
* Débit à la montée : 900P/H
* Vitesse :1.8m/s
* Temps de Trajet :5Min

* Altitude Aval :1788
* Altitude Amont :1898
* Dénivelée :110
* Longueur développée : 541M
* Pente Moyenne : 10.56 %

* Emplacement motrice : amont
* Emplacement tension : amont par contre poids avec poulie sur rail
* Motorisation : Pompe hydraulique
* Nb pylônes : 7
* configuration:
P1 :16C/16C (portique)
P2 :8S/8S
P3 :8S/8S
P4 :8S/8S
P5 :8S/8S
P6 :12S/12S
P7 :8S/8S

Il y as uniquement de supports, car plus on monte et plus la pente est faible. Une seule compression en sortie de G1, pour remettre le câble à l'horizontale(classique).

IV Photographies


Alors maintenant les photos de ce fameux télébenne.

La zone d'embarquement ainsi que le P1:

Image

La poulie retour:

Image

Le compteur de passage ainsi que la zone d'embarquement en général:

Image

Une benne en zone de débarquement, toujours en G1:

Image

La G1 vue d'en bas, avec le P1, le P2, et on voit que le sous-sol sert de garage pour les motos-neige.

Image

Le P2:

Image

Le temps d'une montée regardons les bennes sous toutes les coutures.

Benne coté descente:

Image

Le levier qui tient le portillon fermé:

Image

et la pince, standard de chez Poma :

Image

Reprenons tranquillement notre montée assez longue:

P3

Image

Image

P4

Image

P5

Image

Image

P6

Image

Image

P7

Image

et avec la G2 au fond

Image

L'entrée en G2, avec le conducteur du télébenne.

Image

Un panneau nous indique, qu'il faut descendre en reculant, c'est à dire en marche arrière, même si c'est contre-nature, c'est ainsi que l'on as le moins de risque de chuter en débarquant.
Il est vrai que les bennes s'inclinent de façon assez impressionnante dans les poulies de renvoie.

La poulie motrice avec les flexible hydrauliques, qui entrainent la poulie motrice, la pompe hydraulique se trouve en sous-sol et les flexibles permettent un grand déplacement de la poulie motrice, pour la tension du câble. on devine également le frein de service.

Image

Le poussard (légèrement camouflé)

Image

Les armoires électrique, neuves, en G2 elles ont été changé pendant l'été 2008 pour des raisons de remise au normes du télébenne, les cabanes ont également été aussi refaites:

Image

Et une "benne de service" qui est non-fonctionnel, car il n'y as pas de pince:

Image

Voilà, un reportage sur un appareil rare, et peut être maintenant unique en France, il marche encore très bien mais il est sous menace d'une démolition, car les clients trouvent ce type d'appareil vraiment archaïque, dommage pour un tel appareil vraiment rare et original, mais il faut s'y faire c'est ça le progrès.

Bonne journée.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.11454 secondes. 37 requete(s).
106 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés