En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 24Bannière 41Bannière 18Bannière 31

 TCD10 de Champagny

Champagny-en-Vanoise (Paradiski)

Poma

T2 ES
Description rapide :
.

Mise en service en : 1986

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 21/03/2015 et mise à jour le 04/04/2015
(Mise en cache le 06/04/2015)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. La Plagne : toute la montagne en onze stations !
  2. Historique : le télésiège de Champagny
  3. 2014 : Rénovation de la télécabine de Champagny
  4. La télécabine de Champagny : ascenseur vers le domaine skiable
  5. Ligne et infrastructures de la télécabine de Champagny
  6. Champagny, un ascenseur remis à niveau partiellement



La Plagne : toute la montagne en onze stations !

La Plagne est l'une des plus grandes stations de la Savoie, située à cheval sur les communes de Bellentre, Aime en vallée de la Tarentaise et Champagny-en-Vanoise en vallée de Bozel. Reliée aux Arcs/Peisey-Vallandry par le téléphérique Vanoise-Express, elle propose un immense domaine skiable composé de 130 pistes et 115 remontées mécaniques entre 1230 m et 3120 m en haut du télésiège du Glacier sous le sommet de Bellecôte.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^



Historique : le télésiège de Champagny

La station de Champagny-en-Vanoise a ouvert en 1969 avec la construction du télésiège fixe de Champagny, à l'origine « l'un des plus longs […] et vertigineux des Alpes » (in Dauphiné Libéré). C'est le début du développement de la station, continué l'année suivante avec la construction des téléskis des Verdons et des Borseliers.
Le télésiège fixe de Champagny était donc très long, lent, et son tracé dans une combe très ombragée rendait la montée éprouvante le matin lorsqu'il faisait très froid. La SAP a régulièrement distribué des couvertures dans les premières pour permettre aux skieurs de supporter la montée. Celles-ci ont été ensuite directement intégrées aux garde-corps !

Quelques photos de cette installation :

Image
La gare aval motrice à Champagny (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

Image
Demi-tour sur le début de la ligne après avoir passé le chalet des Combes (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

Image
Ligne dans le sens descente en été (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

Image
La gare amont retour-tension (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

Ce télésiège fixe était totalement insuffisant pour son rôle : son débit était très faible, ce qui engendrait de très longues queues le matin. Le soir, dans le sens descente, le télésiège était exploité à vitesse réduite (les skieurs à la descente impliquent d'exploiter le télésiège comme pour des piétons), ce qui augmentait le temps de trajet et les queues. C'est pourquoi il a été remplacé en 1986 par la télécabine que l'on connaît actuellement.

Image
Démontage de la gare amont et de son poussard à la fin du printemps 1986 (cliché http://www.perso-laplagne.fr).



2014 : Rénovation de la télécabine de Champagny

Depuis déjà plusieurs années, la télécabine de Champagny montrait des faiblesses le matin pour pouvoir acheminer tous les skieurs en provenance du village de Champagny-en-Vanoise sur le domaine skiable. Il n'était pas rare d'y faire de longues queues. De plus, la télécabine ne tournait plus à la vitesse maximale de 5 m/s depuis plusieurs années car l'architecture électrique montrait des signes de faiblesse. Enfin, il devenait nécessaire de rénover certains pylônes dont le métal utilisé montrait aussi des signes de fatigue (notamment par flexion).

Poma Services a donc procédé pendant l'automne 2014 à la modernisation complète de la ligne. Deux enchaînements de pylônes supports puis compressions ont été remplacés par deux uniques pylônes de type "support-compression". La ligne a ainsi été simplifiée tout en limitant le nombre de balanciers à entretenir et en remplaçant les fûts qui pouvaient avoir mal vieilli.

Image
L'enchaînement des pylônes 6, 7 et 8 remplacé par un unique support-compression.

Image
Les trois pylônes supprimés.

Image
Les pylônes 13, 14 et 15, remplacés également par un unique support-compression.

Image
Nouvelle tête du pylône 11. qui remplace les trois pylônes de la photo ci-dessus.

Dans le même temps, l'architecture électrique a été totalement remise à niveau par SEMER.


La télécabine de Champagny : ascenseur vers le domaine skiable

La télécabine de Champagny a pour rôle d'emmener les skieurs de Champagny-en-Vanoise sur le domaine skiable de la Plagne, mais aussi de redesendre en vallée le soir (que ce soient les débutants ou lorsque les pistes rouges des Bois et du Mont de la Guerre sont fermées). Au sommet de la télécabine de Champagny, il est possible d'accéder via la piste bleue Liaison Verdons au télésiège débrayable des Verdons Sud desservant une grande offre de ski propre et la liaison vers Plagne Centre, Plagne 1800, Aime 2000 et Plagne Montalbert. Elle permet également d'accéder au téléski des Borseliers 3 ou au télésiège des Borseliers, qui ajoutés au télésiège de la Rossa, puis de Carella ou des Quillis d'accéder à un grand nombre de secteurs de la Plagne. Enfin, elle joue un rôle d'ascenseur au domaine débutant d'altitude de Champagny desservi par les téléskis Bergerie et Éterlou.
Outre ce rôle d'ascenseur, la télécabine de Champagny n'en est pas moins un appareil qui offre une redoutable offre de ski propre. Elle dessert en rotation l'enchaînement des pistes rouges Rossa et des Bois. La première est un court mur descendant au niveau de la gare aval du télésiège des Borseliers. La seconde est un long itinéraire en forêt, s'apparentant à un chemin plus ou moins étroit, parfois en lacets, et offrant de très jolis murs dans un cadre forestier sublime. Depuis quelques années, cette piste est enneigée artificiellement afin d'assurer un retour station le soir.
De plus, la télécabine de Champagny dessert, en enchaînant avec le télésiège débrayable des Verdons Sud, la longue et renommée piste rouge du Mont de la Guerre, parmi les plus courues du domaine skiable de la Plagne. Elle offre 1250 mètres de dénivelé et évolue dans un secteur à l'écart du domaine skiable, tout en offrant un magnifique point de vue sur la vallée de Bozel et le domaine de Courchevel. Même si son dernier mur est enneigé artificiellement, la piste du Mont de la Guerre est peu souvent ouverte et souffre d'un régulier manque de neige.

Image
Situation de l'appareil sur le plan des pistes.

Rentrons à présent dans les aspects plus techniques de l'appareil. On retrouve ici une télécabine à lanceurs pentagonaux des années 1980, de la même gamme que la télécabine de la Patinoire à la Clusaz par exemple. Elles avaient la particularité de reprendre les éléments standards de la gamme évolutive développée pour les télésièges débrayable 4 places, avec notamment la technologie de la pince TB. Cette technologie a notamment permis d'assurer une résistance jusqu'à des vents de 15 m/s.

Voici donc les caractéristiques de cette télécabine :


Caractéristiques administratives

TCD – Télécabine débrayable : CHAMPAGNY
Maître d’œuvre : CETARM73
Maître d'ouvrage : SAS (Société d'aménagement de la Savoie)
Exploitant : SAP
Installation électrique : SEMER
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1986
Année de rénovation partielle : 2014
Montant de l'investissement pour la rénovation : 1 300 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Été et hiver
Capacité : 10 personnes
Débit à la montée : 2150 personnes/heure (1800 personnes/heure avant 2009) (100 %)
Débit à la descente : 2150 personnes/heure (1800 personnes/heure avant 2009) (100%)
Débit en été : 1075 personnes/heure (50 %)
Vitesse d'exploitation : 5 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude gare aval : 1250 m
Altitude gare amont : 1963 m
Dénivelé : 713 m
Longueur développée : 1895 m
Pente moyenne : environ 38 %
Pente maximale : 76,3 %
Temps de trajet : 6 minutes 19 secondes


Caractéristiques techniques

Emplacement gare de tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 28 000 daN
Pression nominale : 121 bars
Emplacement gare motrice : Amont
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 648 kW
Sens de montée : Gauche
Nombre de pylônes : 17
Dispositif d'accouplement : Pince débrayable TB50 D49
Nombre de véhicules : 57 (33 dès 1986, puis ajout de 15 cabines en 1995 et encore 9 cabines en 2009)
Espacement : 16,74 s

Caractéristiques du câble (2002)

Fabriquant du câble : TREFILEUROPE
Diamètre : 50 mm
Type de câblage : Lang à droite
Âme : Textile
Composition : 6×25 fils
Résistance à la rupture : 192 500 daN
Section du câble : 1015 mm²
Pas de toronage : 139 mm


Ligne et infrastructures de la télécabine de Champagny


La gare aval

Aspect extérieur

Le bâtiment de la gare aval de la télécabine de Champagny est situé à 1250 mètres d'altitude en bordure du village de Chamagny-en-Vanoise, sur le front de neige en aval du téléski du Raffort. C'est une imposante structure qui s'intègre bien dans l'architecture locale grâce à l'utilisation de matériaux locaux comme le bois.

Image
Zoom sur la gare aval depuis la piste rouge des Bois.

Image
Vue en plongée depuis le dernier mur de la piste rouge du Mont de la Guerre.

Image
Vue rapprochée depuis la fin de la piste rouge du Mont de la Guerre.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
L'avant de la gare aval.

Image
Vue opposée dans l'axe de la ligne de l'arrière de la gare, plus précisément le bâtiment abritant le garage.

Image
Vue arrière de la gare aval.

Image
L'accès à la gare.

Image
Les lanceurs/ralentisseurs.

Image
La rampe en pente douce et le bâtiment abritant le garage.

Image
Demi-tour sur la gare aval depuis la ligne.


Intérieur de la gare aval

Après être entré via la rampe en pente douce, nous accédons directement aux quais situés entre le contour et le garage. C'est donc ici que sont stockées les cabines hors exploitation et où est effectuée la tension dynamique du câble via deux vérins hydrauliques.

Image
L'embarquement de plain pied.

Image
Poutre à pneus de liaison entre le contour et le garage. On voit bien les différents motoréducteurs qui la déplacent et la mettent en mouvement.

Image
Chaînes de traînage entre le contour et le garage.

Image
Vue d'ensemble des voies de garage. On y trouve aussi les deux véhicules de service.

Image
La chaîne de traînage à taquets.

Image
Zoom sur le vérin de tension et le lorry.

Image
Le lorry vu depuis une cabine.

Image
La poulie retour tension.

Image
Le nouveau poste de conduite installé depuis la rénovation électrique de 2014.

Image
Came de fermeture des portes.

Image
Sortie de gare d'une cabine.

Image
Vue d'ensemble du lanceur avec ses pneus permettant l'accélération progressive des véhicules.

Image
On remarque bien l'inclinaison du lanceur afin de profiter de la gravité. Sous la poutre à pneus, on retrouve des galets de redirection du câble.



La ligne

La ligne peut se décomposer en trois grandes sections. Entre la gare aval et le pylône 5, la montée est régulière sans être réellement très prononcée. S'en suit le long survol d'un petit vallon où coule le torrent du Reclard, longé par la piste rouge des Bois. La montée principale commence réellement au pylône 6 qui amorce une section plus inclinée le long d'une falaise. La pente faiblit après le pylône 10 pour redevenir plus marquée du pylône 11 jusqu'à la gare amont.

La ligne avait déjà été modifiée une première fois lors de l'augmentation de débit de 1995 avec le remplacement des pylônes 10 et 11. De même, toutes les têtes de pylônes ont été remplacées par Poma Services pendant l'été 2014.

Pomagalski a équipé la ligne de 17 pylônes dont un compression, quatorze supports et deux supports-compressions comme ceci :

  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 4S/4S
  • P3 : 4S/4S
  • P4 : 6S/6S
  • P5 : 8S/8S
  • P6 : 4SC/4SC
  • P7 : 8S/8S
  • P8 : 8S/8S
  • P9 : 6S/6S
  • P10 : 8S/8S
  • P11 : 4SC/4SC
  • P12 : 8S/8S
  • P13 : 8S/8S
  • P14 : 8S/8S
  • P15 : 8S/8S
  • P16 : 8S/8S
  • P17 : 8S/8S


Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
Enchaînement des pylônes 4 et 5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
Fin de cette longue portée au-dessus de la piste des Bois.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
Enchaînement des pylônes 8 et 9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
Portée vers le pylône 13.

Image
P13.

Image
P14.

Image
Enchaînement de deux pylônes bipodes équipés de trois têtes numérotées 15, 16 et 17.

Image
Têtes des pylônes 15, 16 et 17 reliées entre elles.



La gare amont

La gare amont est située à 1963 mètres d'altitude au pied de la zone débutante desservie par les téléskis Bergerie et Eterlou.
Tout comme en aval, on retrouve une gare à lanceurs pentagonaux, analogues à ceux que installés pour les télésièges "Alpha évolutifs". Les quais sont abrités par un large bâtiment en bois, ce qui lui permet de s'intégrer dans le paysage du plateau des Borseliers. Cette intégration est d'autant plus réussie que l'on ne voit que la partie habillée de la gare depuis les pistes, les lanceurs étant cachés par le restaurant et par la topographie des lieux.
Cette station assure la mise en mouvement du câble de l'installation et permet de décycler quelques véhicules si besoin. Elle assure également le cadencement des cabines par une chaîne dite "auto-cadenceuse".

Image
Vue d'ensemble de l'emplacement de la gare amont depuis le télésiège des Borseliers. En arrière-plan, on peut voir le domaine de Courchevel.

Image
Vue de la gare amont depuis la ligne.

Image
Quai de débarquement. On voit bien la poulie motrice et la structure pentagonale abritant les lanceurs et ralentisseurs.

Image
Zoom sur la poulie motrice remplacée en 2013.

Image
Voie de stockage à l'arrière du contour de la gare amont.

Image
Vue en plongée de la gare amont de la télécabine de Champagny depuis la piste rouge des Borseliers.

Image
Vue de trois-quarts de la gare amont.

Image
Vue en plongée de la gare amont depuis la piste du Mont de la Guerre.

Image
Vue zoomée de la gare amont et des trois derniers pylônes depuis la piste rouge du Mont de la Guerre.

Image
Vue en contre-plongée de la gare amont depuis la piste des Bois.



Véhicules et pinces

La télécabine de Champagny est équipée de cabines 10 places Sigma. Les passagers sont à moitié assis, à moitié debout et peuvent se tenir grâce à des barres le long des vitres. En pratique, il est quand même assez difficile de rentrer à plus de 8 personnes.
On peut reconnaître les véhicules mis en service en 1986 et 1985 par rapport à celles de 2009 grâce à leur sérigraphie : les premières arborent d'anciens logos de la Plagne et de Champagny-en-Vanoise, tandis que les nouvelles sont aux couleurs de Paradiski et du domaine skiable de la Plagne.

Les cabines sont reliées au câble via des doubles-pinces débrayable TB50 D49.

Image
Cabine avec l'ancien logo de la Plagne.

Image
Cabine côté sérigraphie "Champagny" remplacé depuis sur plusieurs cabines.

Image
Croisement de deux cabines.

Image
Zoom sur une double-pince TB50 D49.



Vues depuis les pistes


Image
Vue en plongée du dernier tiers de la ligne depuis la piste du Mont de la Guerre.

Image
Zoom sur la fin de la ligne depuis la piste des Bois.

Image
Zoom vers le pylône 10 depuis la piste des Bois.

Image
Zoom sur l'enchaînement des pylônes 8 et 9.

Image
Zoom sur le pylône 7.

Image
Zoom vers le pylône 6.

Image
Le vallon traversé par la télécabine et la piste rouge des Bois.

Image
Zoom sur la ligne depuis la piste des Bois avec la nouvelle tête du pylône 6 de type support-compression.

Image
Début de la longue portée entre les pylônes 5 et 6 depuis la piste des Bois.

Image
Passage entre les pylônes 3 et 4.

Image
Le pylône 3 dans le décor forestier de Champagny.

Image
Portées au niveau des pylônes 3, 4 et 5 vues depuis la piste rouge des Bois.

Image
Le pylône 2 vu depuis la piste des Bois.

Image
Début de la ligne vue depuis le parking skieurs de Champagny-en-Vanoise.



Champagny, un ascenseur remis à niveau partiellement

La télécabine de Champagny est un axe vital pour cette station-village du domaine skiable de la Plagne. Elle permet l'accès direct à des appareils de liaison rapides vers le versant principal de la Plagne, mais aussi à l'espace débutant d'altitude. C'est sans oublier l'offre de ski propre qu'elle dessert avec deux pistes rouges magnifiques et peu fréquentées : les Bois et le Mont de la Guerre.
La nouvelle rénovation a permis de redonner un nouveau souffle à la télécabine de Champagny en la remettant à niveau. Néanmoins, on pourra regretter que les cabines n'aient pas été rénovées, ce qui rend le débit théorique difficilement atteignable et le confort très spartiate. De même, maintenant que la télécabine a été modernisée, on peut espérer que la piste rouge du Mont de la Guerre soit équipée d'enneigeurs artificiels pour conforter l'offre ski propre splendide desservie par la télécabine.

Image
Champagny, un ascenseur important vers le domaine skiable.


Je tiens à remercier le webmaster du site http://www.perso-laplagne.fr pour les clichés historiques.

Bannière : Bovinant
Photos : remontees
Texte et mise en page : remontees
Date des photos (hors chantier) : 23 décembre 2012, 3 mars 2013, 15 février 2015, 17 février 2015 et 20 février 2015.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.11366 secondes. 34 requete(s).
86 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés