En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 26Bannière 44Bannière 34Bannière 43

 TCD10 Hochbifang

Radstadt - Altenmarkt (Ski Amadé)

Doppelmayr

T2 ES


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : rodo_af
Section écrite le 15/04/2012 et mise à jour le 22/12/2012
(Mise en cache le 24/08/2013)


Image

Rodo_Af, monchu et kilou53 sont heureux de vous présenter ce reportage sur la TCD10 Hochbifang située à Altenmarkt. C'est la première télécabine Doppelmayr débrayable possédant des cabines 10 places assises.

______________________________________________________________________

Image



La station dʼAltenmarkt in Pongau est située en Autriche, à une soixantaine de kilomètres au sud de Salzburg, dans la vallée de la Zauch, au cœur du Pongau, la partie la plus touristique de la région.

Altenmarkt dispose de deux domaines bien distincts. Le premier, lʼAltenmarkt-Radstadt, offre des pistes faciles destinées à une clientèle plutôt familiale. Il est relié la station voisine de Radstadt. Le second, celui de Zauchensee est plutôt orienté vers une clientèle plus sportive à la recherche de sensation, dʼun domaine plus vaste, plus technique. Ce domaine est réputé pour avoir accueilli des épreuves de la Coupe du Monde de ski féminine. Altenmarkt dispose dʼune offre plutôt complémentaire et efficace.

Altenmarkt in Pongau fait parti de lʼespace Ski Amadé, qui regroupe 25 stations de différentes tailles (non reliées ski au pied). Le domaine tient son nom dʼun célèbre compositeur autrichien originaire de Salzburg : Wolfgang Amadeus Mozart.


Image
Situation de la région de Salzburg par rapport à l'Autriche et du domaine skiable de Ski Amadé



Image
Une vue d'ensemble d'Altenmarkt depuis les pistes

Image


Dès 1971, la station commença à équiper le secteur d'Altenmarkt-Radstadt et plus précisément le versant de Radstadt. Un TSF2 vu le jour en 1971 : le TSF2 Hochbifang I, il était le premier maillon d'une chaîne d'appareil qui permettait d'accéder au sommet du domaine en empruntant par la suite le TKE2 Hochbifang II qui fut construit peu de temps après . Le télésiège fut construit par Swoboda et mis en service pour la saison d'hiver 71-72, plus précisément le 18 décembre. Il a joué pendant près de 40 ans, principalement le rôle d'ascenseur, pour permettre aux clients d'accéder à la partie haute du domaine skiable . Peu de client redescendait ensuite vers le bas, ils avaient tendance à rester sur le haut de celui-ci pour profiter des pistes faciles qui étaient desservies par le téléski. En 1994, face à la hausse de la fréquentation, le TKE2 fut remplacé par un TSD4B. Le TSF2 fut ensuite démonté proprement en juillet 2011 en vue d'une réimplantation dans une station roumaine.


Image
Situation du TSF2 et du TKE2 et des pistes qu'ils desservaient à l'époque

Image
Plateforme de débarquement du TSF2 et sur la toute droite, on aperçoit le départ de l'ancien TKE2

Image
Plateforme de débarquement du TSF2

Image
Dernière partie de la ligne du TSF2

Image
Début de la ligne du TSF2

Image
Fresque sur le mur de l’ancienne G1 du TSF2 Hochifang I. (Image Bergbahnen Altenmarkt Radstadt)

Image


Dans le but de redynamiser le versant d'Altenmarkt, l'exploitant du domaine a souhaité remplacer le télésiège sur un tracé inédit. Beaucoup plus long, celui-ci permet aux skieurs d'atteindre le sommet du domaine par un unique appareil depuis le pied des pistes. Cette solution a été adoptée pour faciliter les rotations des skieurs et l'accès à l'ensemble du domaine skiable. Maintenant, la partie inférieure du domaine n'est plus sous-utilisé et les flux des skieurs sont mieux répartis. Cet appareil a permis à l'exploitant de rendre attractif les longues descentes de plus de trois kilomètres et 700 mètres de dénivelée qui longent cet appareil.

Ce projet a également permis de désengorger le TSD4B Hochbifang II qui était fréquemment surchargé. Ce télésiège débrayable a donc perdu son rôle d’ascenseur pour redevenir un appareil entièrement dévolu au ski propre. Avec la disparition du 1er tronçon, le télésiège ea été t rebaptisé Hochbifang tout simplement.

Image
Le tracé en bleu de l'ancien TSF2, le tracé en orange de la nouvelle télécabine


Les anciens appareils Hochbifang I et II n’étant pas alignés sur le même axe, le cabinet Gaugelhofer et Ganyecs a proposé un tracé entièrement nouveau pour la TCD10, qui gagne directement le sommet du Hochbifang à travers la forêt d’Altenmarkt, sans passer par l’ancien intermédiaire situé plus au sud. L'exploitant a fait le choix d'une télécabine, cette partie du domaine attirant plutôt une clientèle familiale, la télécabine permet d’offrir un confort et une sécurité renforcée pour les enfants, les piétons, en exploitation hivernale et estivale.

Le projet inclut aussi le remplacement du petit téléski Arlhof, destiné aux débutants, sur un nouveau tracé. L’ancien appareil étant situé dans l’emprise de la nouvelle G1, l’exploitant l’a remplacé par un appareil neuf implanté à quelques dizaines de mètres au sud de la ligne. Il dessert désormais un espace débutants agrandi sans gêner le tracé de la télécabine.

Un bâtiment d’accueil comprenant local de skis, billetterie, toilettes publiques est aussi compris dans le projet.


Image


Le chantier commença fin juillet pour une mise en service le 18 décembre 2011.

Le point névralgique du chantier était la gare aval. Même s’il ne s’agit que d’une simple gare retour tension sans garage, les travaux sur cette station ont été relativement conséquent. Il a fallu démonter et reconstruire le TKE1, édifier un nouveau bâtiment d’accueil du public, et reprofiler tout le secteur. Les terrassements en aval auront concernés 10 000 m3.

En gare amont, une partie des travaux avait été effectué à l'été 2004 lors de la construction de la télécabine Königslehen. Le garage de la TCD10 a d'ailleurs été prévu dès 2004, et son génie civil avait été effectué. Il se situe sous la G2 de la TCD8 Königslehen.

Favorisé par un temps clément jusqu’à la fin de l’automne, le chantier a su respecter un calendrier de construction assez court. L’héliportage s’est déroulé le 6 septembre 2011. Après la livraison d’un touret de 60 tonnes en provenance de l’usine autrichienne de Teufelberger, le début du mois d’octobre a vu le déroulage du câble et son épissure. Ensuite, de manière classique, l’automne a été la saison de l’équipement du garage, de l’installation du moteur, du réducteur, puis des cabines, et enfin du montage du TKE1, avant que la télécabine ne subisse les traditionnels essais, pendant que s’achevaient les travaux du bâtiment d’accueil en gare aval.

Le chantier aura coûté environ 9 millions d’euros, hors génie civil du garage réalisé en 2004.

Un petit récapitulatif du calendrier :

  • Juillet 2011 : Obtention du permis de construire
  • 28 juillet 2011 : Démontage du TSF2
  • Août 2011 : Terrassement et coulage des massifs
  • Septembre 2011 : Montage des gares
  • 6 septembre 2011 : Héliportage des pylônes
  • 30 septembre 2011 : Epissure du câble
  • Automne 2011 : Aménagement du garage, installation des cabines, montage du TKE1
  • 16 décembre 2011 : Mise en service
  • 17 décembre 2011 : Inauguration


Retraçons ce chantier à travers une succession de photos :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


En plus d'être l’une des premières télécabines 10 places assises, cet appareil dispose d'une ligne d'une longueur de plus de 2300 m sur 700 m de dénivelé qui réunit des caractéristiques assez impressionnantes.

Caractéristiques Administratives

TCD-Télécabine à attache débrayable :
Exploitant : Bergbahnen Altenmarkt Radstadt
Maître d’Ouvrage : Bergbahnen Altenmarkt Radstadt
Maître d’Œuvre : Gaugelhofer & Ganyecs
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 2011
Montant de l’investissement : 9.000.000 €


Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 10 personnes
Débit à la montée : 2000 personnes/heure
Débit à la descente : 2000 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 6 m/s


Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 881 m
Altitude amont : 1561 m
Dénivelée : 680 m
Longueur développée : 2348 m
Temps de trajet : 7 min 35 sec


Caractéristiques Techniques

Type de gare : UNI-G
Type de couverture : Plastique
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Amont
Sens de montée : Gauche
Embarquement : Dans le contour
Nombre de pylônes : 14
Nombre de cabines : 50
Espacement entre deux cabines : 86.4 m
Constructeur des cabines : CWA
Type de cabine : OMEGA IV 10

Situation de l’appareil sur le plan des pistes

Image



Image


La station inférieure est légèrement excentrée du reste du village d'Altenmark. Elle est située à un kilomètre environ de celui-ci. On y trouve un grand parking notamment pour les skieurs à la journée. Un nouveau bâtiment d’accueil, comprenant l’ensemble des services de la station, a été construit lors de la construction de la télécabine.

Image
La G1 et le bâtiment d’accueil derrière depuis les pistes

Image
La G1 et le pylône P1 à balancier compression

Image
Différentes vues de la G1

Image

Image
L'entrée des skieurs avec les bornes de contrôle Ski Data ancienne génération


Les cabines de l'installation disposant de 10 places assises munies de porte-skis extérieurs. L'exploitant doit veiller à laisser à ses usagers assez de temps pour positionner leur matériel sur les portes et pour rentrer dans les cabines. L'embarquement commence donc sur le quai côté descente, ce qui laisse aux clients près d'une minute pour embarquer. Le remplissage des véhicules ait ainsi optimisé.

Image
Les cabines dans le contour de la G1

Image
Prêt à embarquer ?


Image


La ligne est principalement tracée en forêt, en zone d’alpage. Sans présenter de grosse difficulté, la ligne présente une longueur et un dénivelée très important. Comme une grande partie des installations autrichiennes, cette télécabine dispose elle aussi d'une ligne de sécurité enterrée. La ligne est composée de 14 pylônes, dont un double. Tous les pylônes sont munis d'haut parleur afin de prévenir les usagers au moindre problème, mais aussi de projecteurs permettant une exploitation nocturne. Le câble tracteur, d’un diamètre de 54 mm, a été fourni par le câblier autrichien Teufelberger. Sa position sur les galets est surveillée par les capteurs de position inductif de type RPD qui viennent compléter la ligne de sécurité habituelle.

En sortie de gare aval, la ligne prend doucement de la hauteur, survolant le secteur débutants d’Arlhof avant de s’engouffrer dans la forêt. La ligne poursuit son ascension en direction du replat du Hochnössler, situé à proximité de l’ex gare amont de l’ancien télésiège. Désormais, la télécabine survole le petit plateau sans arrêt intermédiaire. La ligne entame la dernière ascension vers le Kehmadhöhe. Après un ultime passage en forêt, elle émerge sur le plateau sommital avant de déposer les skieurs à proximité de la télécabine montant du village voisin : Radstadt.

Détails de l'équipement des pylônes :


  • P1a-b : 2x 10C/10C (+ 4 paires de galets RPD par voie)
  • P2 : 8S/8S
  • P3 : 8S/6S
  • P4 : 8S/6S
  • P5 : 4SC/4SC
  • P6 : 6S/6S
  • P7 : 8S/8S
  • P8 : 8S/8S
  • P9 : 4SC/4SC
  • P10 : 8S/6S
  • P11 : 8S/6S
  • P12 : 10S/10S
  • P13 : 12S/12S
  • P14 : 6S/6S


Image
Le P1 à balancier compression

Image
Le P2 juste avant l'entrée en forêt

Image
La gare aval vue depuis le P2

Image
Le P3 juste après l'entrée en forêt

Image
Croisement avec la piste de luge

Image
En route vers le hameau de Hochnössler

Image
Le hameau de Hochnössler où se situe un restaurant d’altitude et le début de la piste de luge

Image
On repart dans la forêt

Image
L’un des endroit où la pente est la plus raide

Image
Dernier pylône avant la sortie de la forêt

Image
Dernière partie de la ligne

Image
On survole la ligne d’un télésiège de Radstadt

Image
Dernier pylône avant la gare amont

Image
Arrivée en G2


Image


La gare amont, station motrice de l’installation, se trouve au sommet du domaine : le Kehmadhöhe. Ici arrive également la télécabine en provenance de Radstadt.

Image
L'autre télécabine en provenance de Radstadt

Image
Arrivée d'une cabine en G2

Image
Le contour de la gare

Image
Gare amont

Image
Bâtiment de commande

Image
Vue de la G2 (brin descendant)

Image

Image

Image


Image


En 2010, Doppelmayr construisait le premier appareil à disposer de cabines dix places assises identiques à celles utilisées ici : le télécombi 8/10 Kombibahn Penken à Mayrhofen (Ski Zillertal 3000). En 2011, le constructeur autrichien a livré pas moins de 5 appareils possédant des cabines 10 places assises :


Comme toutes ces stations à l’exception de Fieberbrunn (qui a choisi un modèle de cabines construites par Caravatech), Altenmarkt a retenu le modèle Omega IV, en version 10 places, proposé par CWA, dérivé des Omega IV 8. La station a choisi des véhicules munis de sièges en cuir mais sans retenir l’option du chauffage. L'appareil est doté de quai au même niveau que le plancher des cabines. Toutes les cabines sont dotées de portes skis

Compte tenu de la charge utile des cabines (800 kg), Doppelmayr n’a pas utilisé la traditionnelle pince à barres de torsion DT-108, mais la pince à ressort A108 dont la force de serrage est plus importante.

Image
Cabines en ligne

Image
Une cabine en gare

Image
Les portes d'une des cabines

Image
Une des deux banquettes

Image
Les portes skis



Image


Les véhicules sont decyclés tous les soirs dans le garage pour le protéger des intempéries. Un rail de transfert a été construit entre la G2 et le garage de l'appareil situé au sous-sol de la gare amont de la TCD8 Königslehen II, qui permet la liaison avec la station de Radstadt. D'ailleurs, on peut rappeler que dès 2004, l'exploitant des deux stations avait prévu cet emplacement en prévision du chantier du Hochbifang survenu 7 ans plus tard. En marche normal, l'appareil fonctionne à 6 m/s, cependant le cyclage et décyclage des véhicules sont effectués à 3.5 m/s.

Contrairement à d'autres installations, le garage est ici constitué d'un ensemble de rails en voie de garage et non en boucle. Le rail principal dessert grâce à ses 6 aiguillages motorisés, une boucle destinée à la maintenance, ainsi que 4 rails de stockage. Les rails de stockage peuvent contenir respectivement 11,11,13, et 12 cabines. Le garage a donc une capacité de 47 cabines. Tous les soirs, trois cabines sont stockées dans le contour de la gare aval afin d'assurer le transport du personnel chaque matin vers la gare amont.

Image
Schéma de principe de la G2 (en haut à gauche), du rail de transfert (à gauche) et du garage. Celui-ci comprend 4 rails de stockage (à droite) ainsi qu’une boucle pour la maintenance. Le traînage des véhicules est assuré par des chaînes (en rouge), des poutres à pneus (en bleu) dont certains éléments fonctionnent de manière discontinue pour assurer le cadencement (en vert).


Une petite série de photos pour mieux comprendre le fonctionnement du garage :

Image
Le rail de transfert entre la gare amont et le garage

Image
Pour pourvoir assurer le transfert des cabines vers ou depuis le garage, le rabaissement du quai est absolument nécessaire

Image
Des cabines dans le rail de transfert

Image
Vue de puis l'intérieur du garage

Image
Une cabine à la fin du rail de transfert et entrant dans le garage

Image
Au bout du rail de transfert, juste avant le premier virage, transition entre les systèmes de traînage à chaîne et à pneus.

Image
Les cabines longent le mur du garage, le véhicule est ensuite aiguillé soit vers le rail de maintenance (à gauche) soit vers l'un des 4 rails de stockage.

Image
Aiguillage entre le 3ème et 4ème rails de stockage


Les 4 rails de stockage sont faiblement inclinés à 3 degrés, en direction du rail principal, ce qui permet de ramener par gravité les véhicules près des pneus assurant le cyclage matinal. Les 4 derniers pneus de chaque rail bénéficient en effet d’une motorisation séparée permettant le cyclage cadencé des véhicules.

Image
Véhicule qui rentre dans le rail de stockage

Image
Les 4 derniers pneus de chaque rail disposent d’une motorisation indépendante qui permet de cycler les véhicules en respectant le cadencement.


Trois photos, pour montrer le fonctionnement de l'aiguillage :

Image
L'aiguillage est en position ouvert. Les cabines sont donc dirigées vers le rail de stockage.

Image
Lorsque le pavé détecte le passage de la dernière pince de la rangée, un servomoteur vient mettre en mouvement l’aiguillage.

Image
La pince n’a pas encore terminé de parcourir le virage, mais l’aiguillage est déjà dans sa nouvelle position : les prochaines cabines seront dirigées vers le prochain rail de stockage.




Image


Comme évoqué précédemment, le domaine d'Altenmarkt a plutôt une clientèle familiale et le domaine dispose donc de pistes plutôt facile. Mais ce domaine possède aussi une piste chronométrée, un funpark, deux pistes de luge éclairées la nuit, de plus de 6 kilomètres de long. Plusieurs pistes de différents niveaux permettent de regagner la gare aval et de profiter de plus de 800 mètres de dénivelée. A proximité de la ligne, une piste noire permet de redescendre sur Altenmarkt. Cette piste fait figure d’exception dans ce domaine familial aux pentes modérées. Au pied de l’installation, la reconstruction du téléski Arlhof a permis de créer un large espace débutants et un jardin d’enfants sur le thème d’une forêt merveilleuse, le Fichtelland. (Espace débutant à droite et jardin Fichtelland à gauche)


Image
Le téléski reconstruit et l'arrivée de la piste de luge derrière.



_____________________________________


Remerciements :

  • Rodo_Af pour ses photos et ses infos
  • Monchu pour tout l'historique, les photos et une partie du texte
  • L'exploitant pour la mise à disposition de photos de la station, de l'appareil et la construction de celui-ci. Vous pouvez d'ailleurs voir d'autres photos de la construction sur son Facebook : https://www.facebook.com/ski.radstadt.altenmarkt



Suivre la discussion sur le forum


Appareil en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.0937 secondes. 27 requete(s).
82 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés