En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 25Bannière 19Bannière 9Bannière 5

 TCD10 Stand-Xpress 1 & 2

Lenk im Simmental - Metsch-Bühlberg (Silleren-Hahnenmoos-Metsch)

Leitner

T3 ES
Description rapide :
Découvrez la télécabine "Rothenbach - Metsch - Metschstand", nouvelle porte d'entrée vers le domaine skiable relié Adelboden-Lenk...dänk !

Mise en service en : 2014

Remplace les appareils suivants : Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Partie 1
Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 15/02/2015 et mise à jour le 05/03/2016
(Mise en cache le 05/03/2016)

Image


La Lenk est situé dans la vallée du Simmental, à une altitude de 1068 mètres. Nichée au pied du massif du Wildstrubel, la haute vallée du Simmental profite d’un cadre paysager unique, véritable point de rencontre entre les prairies et pâturages des Préalpes et les reliefs plus prononcés des Alpes. La Lenk, autrefois réputée pour ses sources thermales, est aujourd’hui considéré, avec la station voisine d’Adelboden comme l’une des plus grandes et attrayantes régions de sports d’hiver de Suisse. La région de la Lenk propose de nombreuses activités tout au long de l’année, avec un point d’honneur pour les activités destinées aux familles (label « Familles bienvenues »)

Le domaine skiable Adelboden-Lenk…dänk propose 210 kilomètres de pistes de ski alpin, subdivisés en sept entités indépendantes, à savoir Betelberg, Chuenisbärgli – Hahnenmoos – Metschstand, Tschentenalp, Elsigen Metsch, Engstligenalp, Kandersteg et Jaunpass Boltigen. Les pistes s’étendent entre 1068 et 2362 mètres et sont desservies par un total de 72 remontées mécaniques. Le secteur principal Chuenisbärgli – Hahnenmoos – Metschstand avec 90 kilomètres de pistes assure la liaison entre les pôles touristiques d’Adelboden et de la Lenk par le col du Hahnenmoos !

Image
Plan global des pistes de la région "Adelboden-Lenk...dänk

Image
Vue rapprochée du secteur "Silleren-Hahnenmoos-Metschstand"


Image


Les premiers équipements liés à la pratique des sports d’hiver à la Lenk sont réalisés sur le versant du Betelberg, à l’ouest du village la Lenk, avec la construction en 1937 d’un funi-luge sur un dénivelé de 350 mètres. En raison du succès rencontré par le funi-luge et la volonté de créer de nouvelles pistes, le funi-luge est remplacé en 1948 par un télésiège fixe 2 places (Von Roll (VR101 - sièges latéraux) sur un tracé prolongé vers l’amont jusqu’au lieu-dit « Stoss ». Un second télésiège est réalisé 9 ans plus tard dans le prolongement du premier jusqu’au lieu-dit « Leiterli » au pied du sommet Betelberg. Les investissements et l’exploitation des remontées mécaniques du Betelberg sont assurées par la société Lenk Betelberg Bergbahnen

L’aménagement du second versant de la Lenk commence timidement en 1961 avec la construction d’un téléski entre le lieu-dit Bühlberg et le col du Hahnenmoos. Ce téléski est exploité par la société Skilift Bühlberg Hahnenmoos AG et garantit une première liaison avec le domaine skiable voisin d’Adelboden par le col du Hahnenmoos. Malgré la construction de ce premier téléski sur le versant ensoleillé de la Lenk, les investissements pour la pratique du ski se concentrent principalement sur le secteur Betelberg. Le projet d’une autoroute reliant le canton de Berne au canton du Valais par la Lenk et le tunnel du Rawyl relance cependant l’intérêt pour la création d’un domaine skiable sur les pentes ensoleillées du Metschstand. Pour anticiper l’ouverture de la nouvelle autoroute et répondre au développement du domaine skiable voisin d’Adelboden, la société Metschbahnen AG réalise entre 1971 et 1975, un téléphérique et quatre téléskis pour desservir les champs de neige du Metschstand. Le projet d’autoroute est finalement abandonné mais la société Metschbahnen AG poursuit ses investissements avec la réalisation en 1991 du téléski « Guetfläck » dans la combe située au sud du Metschstand.

Image
Plan des pistes présentant la situation du domaine skiable avant la réalisation du télésiège débrayable « Metsch –Metschberg »


Suite à l’augmentation continue de la fréquentation du domaine skiable et à la création en 1988 du domaine skiable relié Adelboden-Lenk…dänk, les deux téléskis « Metsch – Metschberg » sont remplacés en 1994 par un télésiège débrayable 4 places de manufacture Garaventa sur un tracé prolongé vers l’amont jusqu’en contrebas du sommet « Metschstand ». Grâce à la fusion des sociétés de remontées mécaniques de la Lenk (2003) et à la collaboration avec le domaine skiable voisin d’Adelboden, les téléskis « Metschberg – Metschstand » sont remplacés en 2004 par un télésiège débrayable 6 places sur un nouveau tracé pour garantir de meilleures liaisons entre les différents secteurs et une desserte optimisée des pistes du Metschstand. Le téléski « Bühlberg – Hahnenmoss » est remplacé à son tour deux ans plus tard par un télésiège débrayable 6 places.


Image


Après la réalisation des télésièges débrayables « Metschmaad – Metschstand » en 2004 et « Bühlberg – Hahnenmoos » en 2006, les prochaines échéances concernent le téléphérique « Rothenbach – Metsch » réalisé en 1972 (échéance de la concession 2014) et le télésiège débrayable « Metsch – Metschberg » (échéance de la concession 2014) ouvert au public en 1994. Plusieurs variantes de tracés et de types d’appareils sont étudiées et analysées afin de garantir une desserte de qualité du versant ensoleillé du Metschstand.

Image
La ligne du téléphérique depuis la gare aval. (Source : bergbahnen.org)

Image
Vue plongeante depuis la gare amont. (Source : bergbahnen.org)

Image
Gare aval aval du télésiège débrayable Metschberg (Milkabahn)

Image
Gare amont

Image
Décoration des sièges « Milka ». Les gares aval et amont ont également adopté une sérigraphie similaire durant plusieurs saisons


La société s’est finalement décidée pour la variante d’une télécabine en deux sections depuis Rothenbach jusqu’au sommet du Metschstand avec une gare intermédiaire à Metsch. Cette ligne directe présente plusieurs avantages pour les skieurs mais également pour l’exploitant.

Les skieurs bénéficient ainsi d’une ligne directe, rapide et confortable pour gagner directement le point culminant du domaine skiable de la Lenk, sans avoir à emprunter trois appareils, à savoir le téléphérique « Rothenbach – Metsch » et les télésièges débrayables « Metsch –Metschberg » et « Metschmaad – Metschstand ». Le temps pour rallier le sommet du domaine skiable depuis la vallée est plus que divisé par deux, en passant de 25 à 10 minutes !

Pour l’exploitant, la création d’une ligne directe jusqu’au Metschstand (2100 mètres) offre une souplesse supplémentaire pour l’exploitation des remontées mécaniques du versant « Metschstand » avec la possibilité d’exploiter uniquement la télécabine en période de faible affluence sans avoir cependant à prétériter la qualité de la desserte de l’ensemble des pistes du versant du Metschstand. Finalement, la création de cette ligne directe offre de nouvelles opportunités pour la saison estivale avec la possibilité d’étendre les heures d’ouverture du restaurant situé au sommet du Metschstand.

Pour la réalisation de cette télécabine, la société Lenk Bergbahnen AG s’est associée au constructeur transalpin Leitner. Après la construction de la télécabine « Tigignas-Somtgant », à Savognin en 2012, Leitner est sollicité une seconde fois pour réaliser une télécabine 10 places en Suisse. Leitner a livré une télécabine en deux sections de la gamme CD 10 avec des gares à couverture intégrale signée Sigma Composite. Techniquement, cet appareil en deux sections est composé de deux télécabines totalement indépendantes, c’est-à-dire que les deux tronçons peuvent être exploités indépendamment. A cet effet, la gare intermédiaire est équipée de deux contours internes, propres à chaque à ligne permettant d’exploiter les deux lignes de manière totalement autonome. Les deux lignes bénéficient également d’un garage séparé, en aval pour la première section, en intermédiaire pour la seconde section !

Après démantèlement, le télésiège débrayable 4 places « Metsch – Metschberg » a trouvé une seconde vie en République Tchèque, plus précisément à Vrchlabi. Le téléphérique est aujourd’hui toujours en place et sera probablement démantelé durant l’été 2015.

Image
La gare aval, toujours aux couleurs de la Lenk mais portant sa nouvelle appellation (Source : Lenk Bergbahnen)

Image
Gare aval (Source : Lenk Bergahnen)


La construction de la télécabine s’est déroulée durant la saison estivale 2014, plus précisément entre le 16 mai 2014, date à laquelle le département fédéral des transports a octroyé la concession d’exploitation et les autorisations de construction et le 6 décembre 2014 avec l’ouverture de la nouvelle télécabine au public !

Ci-après, quelques photos décrivant les étapes importantes de la construction.

Image
Sélection de clichés

Image
Sélection de clichés

Ces photos sont issues de l'excellent suivi de la construction

Image
Situation avant et après la réalisation de la télécabine


Image


Cette télécabine, située sur le versant ensoleillé du Metschstand est installée entre le front de neige de la Lenk (Metsch) et le sommet du Metschstand, point culminant du domaine skiable de la Lenk, à 2100 mètres d’altitude. Unique appareil entre le village de la Lenk et les pistes du domaine skiable relié Adelboden-Lenk, cette appareil constitue un passage obligatoire pour rejoindre les champs de neige en altitude (hors secteur voisin et opposé du Betelberg).

La première section « Rothenbach – Metsch », empruntée dans les deux sens en raison de l’absence de pistes de retour en station, est littéralement l’ascenseur permettant à la clientèle de la Lenk de rejoindre le front de neige d’altitude de Metsch. A côté de cette fonction de liaison pour la clientèle de la Lenk, la première section assure également un rôle de liaison entre le domaine skiable relié Adelboden-Lenk et le secteur Betelberg (en combinaison avec le service de bus navette de la Lenk).

La seconde section « Metsch – Metschstand » assure dans la continuité de la première section, la fonction d’ascenseur vers les pistes de ski du domaine skiable relié. La gare intermédiaire ne constitue en tant que tel pas un point de départ pour la pratique du ski. En parallèle à cette fonction de porte d’entrée pour les skieurs provenant de la vallée, la seconde section dessert l’ensemble des pistes tracées sur le versant ensoleillé du Metschstand. Rapide et confortable, cette télécabine permet d’enchainer rapidement les rotations sur les différentes pistes du secteur. Finalement, la gare amont, installée sur le sommet Metschstand, point culminant du domaine skiable de la Lenk, permet de basculer sur les pistes de la station voisine d’Adelboden.

Cette fonction de liaison avec les pistes voisines d’Adelboden n’est pas propre à la télécabine « Stand- Xpress I &II ». La configuration topographique favorable du domaine skiable relié d’Adelboden-Lenk a permis la création de plusieurs points de liaison entre les deux espaces respectifs. Depuis la construction de cette nouvelle télécabine, tous les appareils exploités sur le domaine relié par la société Lenk Bergbahnen permettent la liaison avec le domaine skiable voisin.

Un bref aperçu des différentes pistes desservies par cette télécabine :

Versant Lenk
-Piste bleue Schattwy/Bühlberg-Metschmaad/Metsch-Bühlberg: cette piste permet d’une part de rejoindre le téléski « Brenggen » qui dessert le Snowpark et d’autre part d’accéder soit à la gare aval du télésiège débrayable « Bühlberg » ou à la gare aval du télésiège débrayable « Metschstand » et à la gare intermédiaire de la télécabine « Rothenbach – Metsch –Metschstand »
-Piste bleue Guetfläck-Metschberg/Sonnenhang: cette piste permet d’accéder au téléski « Guetfläck » et à la gare intermédiaire de la télécabine « Rothenbach – Metsch – Metschstand »
-Piste rouge FIS : cette piste rejoint directement la gare aval du télésiège débrayable « Metschstand »
-Piste rouge Juskila : cette piste, créée lors de la construction de la télécabine regagne directement la gare intermédiaire de la télécabine « Rothenbach – Metsch – Metschstand »
-Piste noire Holzegg : cette courte piste constitue une alternative engagée pour rejoindre la gare aval du télésiège débrayable « Metschstand » ou la gare intermédiaire de la télécabine « Rothenbach – Metsch – Metschstand »

Versant Adelboden
-Piste rouge Metschstand-Geils: cette piste assure la liaison directe vers Geils (carrefour principal du domaine skiable d’Adelboden) depuis le sommet du Metschstand.

Caractéristiques techniques : Données générales

Administratif:

  • Station: Lenk im Simmental
  • Type d'installation: Télécabine débrayable 10 places
  • Exploitant : Lenk Bergbahnen AG
  • Constructeur: LEITNER
  • Année de mise en service: 2014
  • Ouverture au public : 6 décembre 2014

  • Première section « Rothenbach – Metsch »


Géographie:

  • Altitude aval: 1073.30m
  • Altitude intermédiaire: 1473.40m
  • Dénivelé: 397m
  • Longueur horizontale: 779m
  • Longueur oblique: 866m
  • Pente moyenne: 45%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 8
  • Largeur de voie: 6.10 m (poulie motrice/retour : 4.90m)
  • Station motrice: Amont
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Tension initiale: 590 kN
  • Fabriquant du câble: Fatzer AG
  • Diamètre du câble: 52mm
  • Commande électronique de: Sisag AG
  • Puissance du moteur (au démarrage): 561kW
  • Puissance du moteur (en service): 435kW
  • Puissance du moteur (de secours): 129kW
  • Type de pince: LPA-XL
  • Constructeur des cabines : SIGMA
  • Type de cabines: DIAMOND 10
  • Nombre de cabines: 30 (uniquement pour la première section)
  • Personnes/cabines: 10
  • Espacement entre les cabines: 90m
  • Cadencement : 15sec
  • Débit maximal: 2400 p/h
  • Temps de trajet: 2 min 28 sec
  • Vitesse maximale: 6 m/s
  • Sens de la montée: Droite


Seconde section « Metsch - Metschstand »

Géographie:

  • Altitude intermédiaire: 1473.00m
  • Altitude amont: 2100.60m
  • Dénivelé: 628m
  • Longueur horizontale: 2051m
  • Longueur oblique: 2151m
  • Pente moyenne: 29%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 12
  • Largeur de voie: 6.10 m (poulie motrice : 4.90m / poulie retour-tension 5.30m)
  • Station motrice: Aval
  • Station tension: Amont
  • Système de tension: Hydraulique
  • Tension initiale: 940 kN
  • Fabriquant du câble: Fatzer AG
  • Diamètre du câble: 52mm
  • Commande électronique de: Sisag AG
  • Puissance du moteur (au démarrage): 860kW
  • Puissance du moteur (en service): 660kW
  • Puissance du moteur (de secours): 295kW
  • Type de pince: LPA-XL
  • Constructeur des cabines : SIGMA
  • Type de cabines: DIAMOND 10
  • Nombre de cabines: 59 (uniquement pour la seconde section)
  • Personnes/cabines: 10
  • Espacement entre les cabines: 90m
  • Cadencement : 15sec
  • Débit maximal: 2400 p/h
  • Temps de trajet: 5min 59 sec
  • Vitesse maximale: 6 m/s
  • Sens de la montée: Droite



Image


La gare aval est située deux kilomètres en amont du village de la Lenk, au lieu-dit « Rothenbach » (alt. 1072 mètres). Elle est disposée non loin de la gare aval de l’ancien téléphérique « Rothenbach – Metsch » dont le démantèlement est prévu pour l’été 2015. La gare aval est accompagnée d’un garage pour le stockage des cabines de la première section et d’un bâtiment abritant les caisses et un local technique. La gare aval adopte une couverture intégrale de la gamme CD10 adoptant un schéma de couleurs conforme à celui de la destination.

Image
Gare aval et développement de la ligne. A droite, la gare amont du téléphérique « Lenk (Rothenbach) – Metsch »

Image
Gare aval

Image
Gare aval et pylônes compression 1-2

Image
Les trois pylônes compression situés directement après la gare aval

Image
Le pylône support-compression 3 est équipé de galets supports en raison de la longue portée entre les pylônes 3 et 4

Image
Vue rapprochée de la gare aval

Image
Garage en aval avec une capacité de stockage de 30 cabines

Image
Zone de contrôle des forfaits

Image
Zone de débarquement / embarquement

Image
Vue générale sur la gare aval avec la zone de débarquement (à gauche) et d’embarquement (à droite)

Image
Vue rapprochée de la zone de débarquement



Image


La première section de cette télécabine développe une longueur 866 mètres pour un dénivelé de 397 mètres. La ligne est portée par 8 pylônes, à raison de deux pylônes compression, de deux pylônes support-compression et de quatre pylônes support. Cette première section est marquée par une longue portée entre les pylônes 3 et 4

Image
Départ pour la première section

Image
Pylônes compression 1-2 et support-compression 3

Image
Vue détaillée des galets support-compression du pylône 3

Image
Première portée

Image
Portée

Image
Retour sur la ligne et la gare aval

Image
Pylône support-compression 4 dont la stabilité est garantie par une béquille de soutien

Image
Portée

Image
Pylônes support 5-6

Image
Portée – Gare intermédiaire « Metsch »

Image
Pylônes 7-8

Partie 2
Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 21/02/2015 et mise à jour le 05/03/2016
(Mise en cache le 05/03/2016)

Image


La gare intermédiaire est située à proximité du hameau de Metsch à une altitude de 1473 mètres et constitue le front de neige d’altitude du domaine skiable relié Lenk-Adelboden (Silleren -Hahnenmoos- Metsch). Elle se présente sous la forme d’une double gare à couverture intégrale de la gamme CD10 marquant un angle de 15° entre la première et la seconde section. La gare intermédiaire est équipée de quais d’embarquement/débarquement sur les deux brins en raison de l’absence de pistes de retour en station. Le garage pour le stockage des véhicules de la seconde section et l’atelier de maintenance sont intégrés à la structure en bois, attenante à la gare intermédiaire.

Les zones d’embarquement / débarquement ne sont actuellement pas couvertes. La société des remontées mécaniques de la Lenk prévoit cependant l’installation d’une structure protectrice pour 2018.

Image
Le complexe de la gare intermédiaire depuis la piste « Metschmaad-Metsch

Image
Vue rapprochée

Image
Gare intermédiaire avec pylônes compression 1-2

Image
Gare intermédiaire avec le garage ainsi que la zone de maintenance

Image
Gare intermédiaire avec les pylônes 1-2

Image
Gare intermédiaire avec les pylônes 1-2

Image
Gare intermédiaire avec la zone d’embarquement pour le retour vers le village de la Lenk

Image
Gare intermédiaire avec le développement de la seconde section « Metsch-Metschstand »

Image
Zone d’embarquement (direction le village de la Lenk)

Image
Vue rapprochée de la zone d’embarquement / débarquement avec le contour propre à la seconde ligne (lors de l’exploitation de la télécabine en mode découplée)

Image
La gare intermédiaire repose sur une importante embase en béton qui abrite notamment la salle des machines des deux sections

Image
Gare intermédiaire, côté aval

Image
Gare intermédiaire

Image
Gare intermédiaire côté amont

Image
Gare intermédiaire

Image
Vue générale sur le quai d’embarquement / débarquement de la gare intermédiaire (côté montée)

Image
Vue rapprochée du quai d’embarquement / débarquement

Image
Zone d’embarquement / débarquement vue depuis le quai intérieur de la gare intermédiaire

Image
Quai d’embarquement / débarquement avec les deux voies d’accès au garage pour les cabines



Image


La gare intermédiaire est littéralement le cœur de cette télécabine, respectivement de ces télécabines. Les deux chaînes cinématiques indépendantes sont situées au sous-sol de la gare intermédiaire. Elles sont respectivement composées d’un moteur asynchrone, relié au réducteur par un arbre rapide, sur lequel est installé un volant d’inertie avec un frein de sécurité 1 (frein de sécurité électromécanique). Le réducteur planétaire, à renvoi d’angle au-dessous de la poulie, assure l’augmentation du couple et entraine la poulie motrice par un arbre lent vertical.

Les deux moteurs développent en exploitation respectivement 435 kW et 660 kW. La configuration de la salle des machines en sous-sol permet de supprimer les nuisances sonores pour les riverains et garantir d’améliorer les conditions de travail lors des travaux de maintenance.

Image
Vue en enfilade du circuit de refroidissement pour le réducteur, du réducteur, du volant d’inertie avec son frein électromécanique et du moteur asynchrone (G3)

Image
Moteur asynchrone(G3)

Image
Vue rapprochée du volant d’inertie et du frein électromécanique (G3)

Image
Vue générale sur le « bloc » moteur de la seconde section (G3)

Image
L’entraînement de la première section présente une configuration similaire, avec le réducteur, le volant d’inertie équipé d’un frein électromécanique et le moteur asynchrone (G2)

Image
Moteur asynchrone (G2)

Image
Volant d’inertie et le frein électromécanique avec à l’arrière le réducteur (G2)

Image
Vue rapprochée du frein électromécanique (G2)

Image
L’arbre lent qui traverse le plancher (G2)


Constituant l’unique porte d’accès au domaine skiable relié, cette télécabine dispose d’un système d’entrainement de secours dédoublé pour garantir une disponibilité maximale.

Concernant l’alimentation électrique, la gare aval est directement reliée à la station transformatrice des BKW (Berner Krafwerke) qui bénéficie d’une triple sécurité d’approvisionnement (3 lignes 16 kV différentes). La station intermédiaire dispose d’un groupe électrogène capable d’entrainer les deux zones de transfert, les contours internes et les chaînes de trainage du garage. La gare amont dispose d’un groupe électrogène autonome pour garantir l’exploitation en cas de coupure de courant sur la ligne d’alimentation de la gare amont. La ligne alimentant la gare amont n’est pas la même que la ligne alimentant les gares intermédiaire et aval.

En parallèle aux redondances liées à l’alimentation électrique, les moteurs thermiques et les systèmes hydrauliques sont dimensionnés et reliés de manière à répondre à plusieurs éventualités.


  • En cas de panne de courant ou de problème technique avec la chaine cinématique (moteur, réducteur, …), les moteurs thermiques sont dimensionnés pour garantir un fonctionnement de la télécabine à vitesse réduite (1.5 m/s) pour une période prolongée afin de ramener les skieurs d’Adelboden au sommet du Metschstand.
  • En cas de panne sur le moteur diesel de la seconde section, celui de la première section peut être utilisé pour vider la ligne et ensuite procéder au décyclage des cabines.


Ces différentes redondances permettent d’augmenter sensiblement la disponibilité de la télécabine.

Image
Vue générale sur la gare intermédiaire (G3) avec au centre la poulie motrice et sa couronne dentée. En rouge, les deux moteurs hydraulique pour l’entraînement de secours.

Image
Vue rapprochée des deux moteurs hydrauliques pour l’entrainement de secours de la seconde section

Image
Les deux moteurs hydrauliques sous un angle différent

Image
Le moteur thermique de secours avec les deux leviers pour sélectionner la pompe hydraulique à actionner/i]

Image
[i]Le moteur thermique avec à droite la pompe hydraulique


Image
Vue détaillée sur la pompe hydraulique

Image
Vue en enfilade de l’entrainement de secours avec le circuit de refroidissement

Image
La seconde section est équipée de deux freins de sécurité 2 qui agissent directement sur la poulie motrice

Image
Transfert vers le garage. Les cabines sont trainées par une chaîne

Image
Vue générale sur la gare intermédiaire (G2). Au premier plan, le contour intérieur propre à la première section

Image
Vue opposée du contour interne propre à la première section

Image
Vue rapprochée de l’aiguillage. Les pneus sont entrainés par un motoréducteur (pignon)

Image
Dans le contour interne, les pneus sont entrainés par des pignons et entrainés par des motoréducteurs indépendant (G2 / G3)

Image
La poulie motrice avec en rouge le moteur hydraulique pour l’entrainement de secours

Image
Vue générale sur les convoyeurs et l’entrainement de secours

Image
L’entrainement de secours de la première section

Image
Vue générale sur l’intérieur de la gare intermédiaire (G2) avec le frein de sécurité 2

Image
Les convoyeurs. En rouge, la came pour l’embrayage des pinces. La prise de mouvement par courroie est dédoublée

Image
Générateur de secours en cas de panne de courant

Image
L’exploitation de la télécabine est contrôlée à partir de ces deux écrans avec à gauche, l’écran pour la première section, à droite l’écran pour la seconde section

Image
Les armoires de commande fournies par Sisag AG (Armoires pour l’entrainement de secours)

Image
Vue détaillée sur l’écran tactile de l’entrainement principal de la première section

Image
Dispositif pour le contrôle de la fermeture des portes.


Image


L’atelier de maintenance et le garage pour la seconde section sont situés dans la construction en bois, disposé à côté de la gare intermédiaire. Le garage pour les cabines se présente sous la forme d’une boucle fermée. Les cabines sont trainées par une chaîne unique équipées de dents mobile. Le fonctionnement exact de la chaine de trainage unique proposée par Leitner depuis quelques années est expliqué dans le reportage du télésiège débrayable 6 places Frühmesser X-Press à Bramberg

Image
Le trainage dans le rail de transfert est effectué par une chaîne, tandis qu’il est assuré par des poutres à pneus dans les différentes gares

Image
Vaste garage pour le stockage de 59 cabines

Image
Transition entre le transfert et la chaine unique pour le stockage automatique des cabines dans le garage

Image
A droite le moteur de la chaine de transfert. A gauche, le moteur de la chaine unique pour le stockage des cabines

Image
La zone de maintenance située à l’arrière du garage avec la présence d’une plateforme permettant la maintenance des pinces

Image
La plateforme de maintenance des pinces


Image /


La seconde section de cette télécabine développe une longueur 2151 mètres pour un dénivelé de 628 mètres. La ligne est portée par 12 pylônes, à raison de deux pylônes compression, d’un pylône support-compression et de neuf pylônes support. Cette seconde section est tracée sur un terrain plus dégagé avec plusieurs portées survolant les différentes pistes du secteur « Metschstand – Metsch »

Image
Pylônes compression 1-2

Image
Vue rapprochée des galets de compression des pylônes 1 – 2 de la seconde section

Image
Portée

Image
Pylône 2

Image
Portée sur la nouvelle piste rouge « Juskila »

Image
Pylône 4

Image
Portée

Image
Pylône support-compression 5

Image
Portée

Image
Pylône 6

Image
Portée sur la nouvelle piste « Juskila »

Image
Pylône 7

Image
Portée

Image
Pylône 8. A gauche, la ligne du télésiège débrayable 6 places « Metschmaad – Metschstand »

Image
Portée

Image
Pylône 9

Image
Portée

Image
Pylône 10

Image
Pylône 11

Image
Pylône 11 depuis l’intérieur de la gare amont


Image


La gare amont est implantée à 2100 mètres d’altitude sur la crête du « Metschstand », frontière naturelle entre les versants de la Lenk et d’Adelboden. Elle est disposée à quelques mètres de la gare amont du télésiège débrayable « Metschstaad – Metschstand » et du restaurant du « Panodrom ». A l’image de la gare aval et de la gare intermédiaire, la gare amont est équipée d’une couverture intégrale (modèle CD10 / Sigma Composite) adoptant un schéma de couleurs identique.

La gare amont se présente actuellement sous une forme provisoire. A terme, la société des remontées mécaniques souhaite transformer le restaurant d’altitude avec la création d’un passage totalement couvert entre la gare amont et le restaurant. Ces travaux sont actuellement prévus pour 2016.

Image
Entrée en gare amont. A gauche, la gare amont du télésiège débrayable « Metschmaad – Metschstand »

Image
Ralentisseurs - Lanceurs

Image
Gare amont avec l’extrémité du quai de débarquement

Image
La zone de débarquement

Image
La gare amont

Image
La gare amont

Image
Gare amont avec une cabine dans les lanceurs

Image
La gare amont installée à une altitude de 2097 mètres

Image
Les deux gares amont. Au premier plan, la gare amont de la télécabine « Rothenbach – Metsch – Metschstand ». Au second plan, la gare amont du télésiège débrayable « Metschmaad - Metschstand

Image
La gare amont

Image
La gare amont

Image
La gare amont sur fond du glacier de la Plaine Morte

Image
Gare amont

Image
La gare amont vue depuis la zone de débarquement du télésiège débrayable « Metschmaad – Metschstand »

Image
La gare amont et le dernier pylône (11)

Image
L’aménagement du sommet du Metschstand depuis la gare amont du téléski « Guetfläck »

Image
Le sommet du Metschstand, avant et après la construction de la télécabine « Rothenbach – Metsch - Metschstand


Image


La gare amont est retour-tension. La poulie est montée sur un lorry maintenu en tension par un vérin hydraulique unique. Pour cette télécabine, Leitner a opté pour une nouvelle génération de poulie retour-tension avec une géométrie différente. La gare amont abrite également un générateur de secours pour l’alimentation des composants électriques en cas de panne de courant sur le réseau.

Image
Vue globale sur l’intérieur de la gare amont avec le vérin de tension et la poulie retour-tension

Image
Vue détaillée sur le lorry

Image
Vue détaillée sur la nouvelle poulie retour-tension développée par Leitner

Image
Le lorry avec le capteur de positionnement

Image
Vue rapprochée du capteur de positionnement

Image
Vérin de tension

Image
Centrale hydraulique pour le vérin de tension

Image
Générateur de secours pour l’alimentation des composants électriques en cas de panne de courant

Image
Vue générale sur les ralentisseurs. En rouge, nous nous distinguons la came pour le débrayage des pinces. La double prise de mouvement pour les pneus est située sous la première vitre.


Image


Les cabines sont livrées par le carrossier français SIGMA et appartiennent à la gamme DIAMOND (C10S210). Elles bénéficient d’un vitrage panoramique complet (jusqu’au sol) et sont équipés d’assises et de dossiers en cuir. Le schéma des couleurs est similaire à celui des gares, avec une association du bleu et du gris. Les porte-skis présentent la particularité de pouvoir accueillir jusqu’à deux snowboards.

Image
Cabine Sigma DIAMOND 10 places

Image
Les cabines adoptent une sérigraphie différente selon le côté de la cabine, avec d’un côté le logo de la société des remontées mécaniques de la Lenk et de l’autre côté, le logo du domaine skiable commun avec Adelboden (Adelboden-Lenk…dänk)

Image
Les cabines adoptent le même schéma de couleurs que les gares, à savoir du bleu et du gris

Image
Cabine DIAMOND 10 et pince LPA

Image
Une cabine DIAMOND avec en fond la vallée de la Simme et le village de St-Stéphane (porte d’entrée vers le domaine skiable de la Gstaad Mountain Rides)

Image
Deux cabines présentent une sérigraphie particulière avec une cabine pour les 75 ans de Juskila (un camp populaire organisé par Swisski à la Lenk pour la jeunesse Suisse)

Image
La seconde cabine est dédiée au champion local Mathias Sempach (lutteur)

Image
Pour le transport de matériel, notamment à destination du restaurant de Metschstand, la télécabine est équipée d’une cabine de service.

Image
Croisement d’une cabine classique avec la cabine de service

Image
Croisement de deux cabines

Image
Détail d’une cabine en phase d’embarquement / débarquement

Image
Cabine DIAMOND lors du passage en gare intermédiaire

Image
Comparés aux porte-ski classiques livrés par Sigma pour les cabines 10 places, ces porte-ski proposent deux emplacements pour les snowboards et mono-skis avec une géométrique plus compacte

Image
Intérieur de la cabine avec les banquettes en cuir

Image
Banquettes en cuir noir


Image


Cette télécabine est équipée de la pince LPA (Leitner Poma Automatic), développée conjointement par Leitner et Poma pour leurs appareils débrayables respectifs. Cet appareil est plus précisément équipé de la pince LPA-XL..

Image
Pince LPA avec le mécanisme pour l’ouverture des portes

Image
Pince LPA avec les deux ressorts

Image
Pince LPA

Image
Pince LPA


Image

En guise de conclusion photographique, quelques photos de la télécabine Stand-Xpress 1 & 2 sous différents angles de vue depuis les différentes pistes du secteur « Metschstand ».

Image
Première section depuis la gare aval

Image
Vue sur la première section depuis la gare intermédiaire

Image
Cabine au passage des pylônes 7-8 de la première section

Image
Deuxième section depuis la gare intermédiaire

Image
Développement de la ligne sur versant du Metschstand

Image
Succession de cabines

Image
Vue plongeante sur la vallée de la Simme

Image
Le télésiège débrayable « Metschmaad – Metschstand » et la télécabine « Rothenbach – Metsch – Metschstand » à l’assaut du sommet Metschstand

Image
Haute vallée de la Simme

Image
Une cabine « survole » la gare amont du télésiège débrayable « Lavey ». Sur la crête est situé la gare amont du télésiège débrayable 6 places « Bühlberg »

Image
Les dernières portées avant la gare amont


Image


Avec la concrétisation de ce projet ambitieux, la société d’exploitation des remontées mécaniques de la Lenk a marqué une étape importante dans l’amélioration qualitative de son domaine skiable. Directe, confortable et rapide, cette télécabine amène une valeur ajoutée considérable pour le domaine skiable relié « Adelboden-Lenk…dänk ! » avec une desserte optimisée (temps de parcours réduit, débit augmenté) et une meilleure répartition des skieurs (augmentation de la surface des pistes, nouvelle piste). Orientée « 4 saisons » par son tracé direct, cette télécabine ouvre également de nouvelles opportunités pour le tourisme estival, avec la possibilité de transporter aisément la clientèle jusqu’au sommet du Metschstand, point de vue sur la haute vallée de la Simme et de l’Engstligen.

Remerciements : Je tiens à remercier Monsieur Nicolas Vauclair (directeur) et Reto Knöri (responsable de l’appareil) pour l’organisation de la visite et les nombreuses informations !

Image


Merci pour votre lecture



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.19171 secondes. 45 requete(s).
68 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés