En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 12Bannière 10Bannière 1Bannière 4

 TCD12 du Mont Vallon

Méribel-Mottaret (Les Trois Vallées)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Première télécabine exploitée à 6 mètres par seconde en France. Record mondial au niveau du débit offert à l'époque pour ce type d'appareil.

Mise en service en : 1988

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 06/04/2016 et mise à jour le 14/10/2016
(Mise en cache le 14/10/2016)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Méribel-Mottaret
  2. Historique : le développement du secteur des Plattières
  3. Mont Vallon, du ski propre engagé
  4. Lignes et infrastructures de la télécabine du Mont Vallon
  5. Mont Vallon, une télécabine impressionnante


Méribel-Mottaret

Méribel-Mottaret est la station satellite de Méribel située dans la vallée des Allues et reliée au village de Brides-les-Bains en vallée de Bozel par la télécabine de l'Olympe. Elle est reliée à Courchevel (via la Saulire), aux Menuires et à Saint Martin de Belleville (via le Col de la Chambre, le Roc des 3 Marches, ainsi que le Mont de la Challe), et à Val Thorens (par le Mont de la Chambre), en plein cœur des Trois Vallées.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le développement du secteur des Plattières

En 1973, face au manque de place à Méribel pour construire de nouveaux logements, la décision est prise de créer une nouvelle station au fond de la vallée de Méribel : c’est ainsi que voit le jour la station satellite de Méribel-Mottaret, à 1700 mètres d’altitude, au pied du Mont de la Challe, en aval du lac de Tuéda.

C’est en 1983 et 1984 que le plus gros chantier de la station de Méribel-Mottaret est entrepris, avec la construction de la très impressionnante télécabine des Plattières, qui rejoint le sommet du Roc des Trois Marches en trois tronçons. Elle apparaît rapidement comme une véritable colonne vertébrale du domaine skiable puisqu’elle permet un accès rapide et direct aux Menuires et à Val Thorens depuis le front de neige de Méribel-Mottaret.

Image
Le début de la ligne et la gare aval de la télécabine des Plattières partant de Méribel-Mottaret vu depuis la fin de la piste bleue de l'Ours (D.R).


Le secteur du Mont Vallon ouvre l’année suivante avec l’installation du télésiège fixe du Plan des Mains en desservant deux nouvelles pistes rouges. Ce secteur est complété en 1988 par la construction de l’impressionnante télécabine 12 places du Mont Vallon qui est à son ouverture la télécabine débrayable la plus rapide du monde. Elle dessert dès lors deux pistes rouges, dont celle de la Combe du Vallon, classé comme le joyau de Mériblel-Mottaret.
Le chantier de construction de cette télécabine fut très impressionnant, notamment en gare amont où les terrassements ont été très importants. En effet, la cime du Mont Vallon avait été rabotée de 20 mètres et pour emmener l’électricité en gare aval, 4 kilomètres de lignes à haute tension avaient été enterrées dans un terrain accidenté. D'après certaines sources, l’investissement était chiffré 45 millions de francs (soit environ 10 millions d'euros), terrassements inclus.

Image
Vue sur le terrassement en gare amont à l'été 1987 (merci à monchu pour l'autorisation de réutilisation de l'image).



Un an plus tard, le court télésiège débrayable des Mures Rouges est installé par Poma. Il permet de remonter sur le front de neige du Plan des Mains depuis la fin de la piste rouge de la Combe du Vallon. Ainsi, cet appareil facilite énormément les rotations sur la piste rouge de la Combe du Vallon en évitant de redescendre sur Méribel-Mottaret par la piste bleue de l'Ours très peu pratique car assez plate.

Image
Plan des pistes de la vallée de Méribel dans les années 1990. Le secteur du Mont Vallon était déjà bien équipé en téléportés. Seul le télésiège débrayable de
Cote Brune, construit en 1994 ainsi que les pistes revenant à son départ sont encore en projet.



Mont Vallon, du grand ski engagé

La télécabine du Mont Vallon est située sur le front de neige du secteur du Plan des Mains, entre l'arrivée du télésiège des Mures Rouges et la gare aval de celui du Plan des Mains. Elle est donc facilement accessible par la télécabine des Plattières venant de Méribel-Mottaret via la piste rouge du Bouvreuil. Mais il est également possible d'y arriver depuis le sommet du Roc des 3 Marches (via la piste rouge de l'Alouette) ou du Mont de la Chambre (par la piste rouge du Lac de la Chambre).

Mont Vallon dessert deux pistes rouges éloignées du domaine skiable principal, où il est possible de faire de très belles descentes. En plus, de nombreuses possibilités de hors-pistes sont accessibles, tant sous la ligne de la télécabine que depuis le sommet de cette dernière, en rejoignant le Lac de la Chambre.
Notons aussi le magnifique panorama que l'on peut observer à son arrivée, qui constitue une attraction très appréciée des skieurs.

Image
Le panorama offert depuis le sommet de la télécabine du Mont Vallon, avec à droite le glacier du Borgne, surplombé par les Aiguilles du même nom.


Depuis son arrivée, la télécabine du Mont Vallon dessert 2 pistes rouges :
  • La piste rouge du Campagnol, qui rejoint la gare aval de la télécabine.
  • La piste rouge de la Combe du Vallon. Plus intéressante que la précédente, elle redescend jusqu'au départ du télésiège des Mures Rouges que l'on peut emprunter pour revenir sur la gare aval de la télécabine et ainsi enchaîner des descentes sur cette piste. Il est toujours possible de continuer son chemin sur la piste bleue de l'Ours, très plate, qui pemret de redescendre jusqu'au front de neige de Méribel-Mottaret.

Image
Situation de la télécabine du Mont Vallon sur le plan des pistes de Méribel-Mottaret.


La télécabine du Mont Vallon a été fournie par Pomagalski. Il s'agit d'un exemplaire de sa gamme de télécabines 12 places à pinces T, avec néanmoins plusieurs particularités. Tout d'abord, la motorisation en gare aval est enterrée, surement dans le but de faciliter les opérations de maintenance sur la très grosse machinerie de l'installation. Ensuite, le passage d'une crête juste avant la gare amont est assuré par un ensemble de 8 pylônes formant un très impressionnant arc de cercle.
En dehors de ces particularités, notons qu'en 2006 le massif du pylône 22 a été refait, et l'année suivante, les pylônes 19 et 21 furent déplacés suite à un glissement de terrain.


Voici donc les caractéristiques de cette télécabine :

Caractéristiques administratives

TCD-Télécabine à attache débrayable : MONT VALLON
Maître d'ouvrage : COMMUNE DES ALLUES
Exploitant : S3V MOTTARET
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1988
Coût de l’investissement : 45 millions de francs

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 12 personnes
Débit à la montée : 3400 personnes/heure (3600 personnes/heure)*
Débit à la descente : 1030 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 6 m/s
Sens de montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2125 m
Altitude amont : 2919 m
Dénivelée : 794 m
Longueur développée : 2210 m
Portée la plus longue : 300 m
Hauteur de survol maximale : 43 m
Pente maximale : 54 %
Temps de trajet : 6 minutes 9 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 650 kW
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 90 500 daN
Pression nominale : 142 bars
Nombre de pylônes : 32

Caractéristiques des véhicules

Nombre de véhicules : 71
Masse à vide : 720 kg
Dispositif d’accouplement : TB50 D49
Espacement : 12,7 secondes

Caractéristiques du câble

Câble raccourci 2 fois : la 1ère en 1991 et la 2ème en 1998 avec le retrait de 6 mètres.

Diamètre : 39 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6*36 fils
Type d'âme : Compacte
Pas de câblage : 39 mm
Pas de toronage : 157 mm
Section du câble : 1189 mm²
Section du toron : 198 mm²
Résistance à la rupture : 216 000 daN


Ligne et infrastructures de la télécabine du Mont Vallon

La gare aval

La gare aval de la télécabine du Mont Vallon est située à 2125 mètres d’altitude, sur le front de neige du Plan des Mains, entre l’arrivée du télésiège débrayable des Mures Rouges et le départ du télésiège du Plan des Mains.
Au niveau technique, nous retrouvons ici la station motrice-fixe de l’appareil. L'entraînement normal du câble de l'installation est assuré par 2 moteurs à courant continu de 650 kW qui entourent un réducteur. Tous ces éléments sont situés dans le sous-sol de la gare. La poulie motrice est entraînée depuis la salle des machines par un arbre lent.
Ce bâtiment abrite aussi un grand garage, où est rangé l'ensemble des véhicules après la fermeture de l'appareil.
Cet édifice est donc très imposant, mais s’intègre bien dans son environnement avec son bardage bois façon « gros chalet ».

Image
La gare aval de la télécabine du Mont Vallon dans son environnement depuis l’arrivée du télésiège du Plan des Mains. De gauche à droite : l’arrivée du télésiège des
Mures Rouges, un restaurant d’altitude, la gare aval de la télécabine du Mont Vallon et le départ du télésiège du Plan des Mains.

Image
Zoom sur la gare aval depuis le même endroit.

Image
Vue d’ensemble de l’aire de départ de la télécabine depuis la fin de la piste rouge du Campagnol.

Image
Depuis la file d’attente pour le télésiège du Plan des Mains.

Image
Vue depuis la piste de retour vers le front de neige depuis l’arrivée du télésiège des Mures Rouges.

Image
Vue de trois-quarts arrière.

Image
Vue de profil.

Image
Vue d’un peu plus haut.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue arrière.

Image
Le lanceur côté descente.

Image
Le rail menant au garage.

Image
Le quai d’embarquement.

Image
La liaison entre l'arbre lent venant du réducteur et la poulie motrice.



La ligne

Après les 3 premiers pylônes situés juste à la sortie de la gare aval, la ligne survole un vallon. Ce survol est assuré par une portée de presque 300 mètres de longueur.
Puis, l'ensemble des pylônes 4 à 6 imprime une montée plus ou moins régulière, sans difficultés majeures. Le pylône 19 impulse ensuite une très longue portée semblable à celle située juste après la gare aval. La pente est alors assez importante, jusqu’au passage d’une crête à partir du pylône 23. Ce passage est effectué à l'aide d'un enchaînement de 8 pylônes supports, formant un arc de cercle. Le pylône 30 permet à la ligne une petite descente pour rejoindre la gare sommitale de l'appareil.
Enfin, les pylônes 31 et 32 remettent le câble à l’horizontale pour l'entrée en gare amont.

Pomagalski a ainsi équipé la ligne de 32 pylônes, dont 6 compressions et 26 supports :
  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 12C/12C
  • P3 : 12S/12S
  • P4 : 12S/12S
  • P5 : 12C/12C
  • P6 : 12C/12C
  • P7 : 8S/8S
  • P8 : 8S/8S
  • P9 : 8S/8S
  • P10 : 8S/8S
  • P11 : 8S/8S
  • P12 : 6S/6S
  • P13 : 12C/12C
  • P14 : 4S/4S
  • P15 : 8S/8S
  • P16 : 8S/8S
  • P17 : 6S/6S
  • P18 : 6S/6S
  • P19 : 12S/12S
  • P20 : 12S/12S
  • P21 : 8S/8S
  • P22 : 12S/12S
  • P23 : 12S/12S
  • P24 : 8S/8S
  • P25 : 8S/8S
  • P26 : 8S/8S
  • P27 : 8S/8S
  • P28 : 8S/8S
  • P29 : 8S/8S
  • P30 : 8S/8S
  • P31 : 6S/6S
  • P32 : 8C/8C

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
L’ensemble des pylônes 1, 2 et 3 en sortie de la gare aval.

Image
Vus depuis l’intérieur de la gare aval.

Image
Début de la très longue portée vers le pylône 4. Notons que la ligne de sécurité est très rapprochée du sol, afin d'éviter toute collision avec les cabines.

Image
Milieu de la portée.

Image
Ensemble des pylônes 4, 5 et 6.

Image
P7.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
P11.

Image
P12.

Image
Enchaînement des pylônes 13 et 14 qui imprime une nouvelle montée.

Image
Portée vers le pylône 15.

Image
P15.

Image
P16.

Image
P17.

Image
Portée vers le pylône 18.

Image
P18.

Image
P19.

Image
Portée vers le pylône 20.

Image
P20.

Image
Portée vers le pylône 21.

Image
P21.

Image
P22.

Image
De plus près.

Image
Enchaînement des pylônes 23 à 30.

Image
Portée vers le pylône 31.

Image
Ensemble des pylônes 31 et 32 précédant la gare amont.



La gare amont

La gare amont est située à 2919 mètres d’altitude, en contrebas du sommet du Mont Vallon. Elle assure la tension du câble grâce à deux vérins hydrauliques.
Cette gare ne reprend pas les traits de la station de départ. En effet, en raison du peu de place au sommet, il a été décidé d’installer une couverture standard adaptée pour les télécabines grosses capacités à pinces T de Poma, dont la première a été réalisée en 1987 pour la TCD12 des Chabrières à Vars. Nous retrouvons donc une couverture métallique peinte en blanc pour s'intégrer plus facilement dans le paysage hivernal du Mont Vallon et qui permet de résister aux conditions météorologiques parfois difficiles dues à son altitude élevée.

Image
Vue de trois-quarts arrière.

Image
Vue de côté.

Image
Vue de trois-quarts avant.

Image
Vue avant

Image
Zoom sur la gare amont depuis la piste rouge de la Combe du Vallon.



Véhicules et pinces

La télécabine du Mont Vallon est équipée de 71 cabines 12 places Sigma. En pratique, il est quand même assez difficile d'y rentrer à plus de 8 ou 10 personnes du fait de l'étroitesse de l'habitacle.
Les cabines sont reliées au câble via des double-pinces débrayable TB50 D49.
Sur le toit de la cabine, on retrouve un petit levier qui actionne l'ouverture des portes au passage d’une came.

Image
Une cabine en ligne.

Image
Croisement de deux cabines.

Image
Croisement entre une cabine et le véhicule de service.

Image
Les double-pinces débrayable TB50 D49. Nous apercevons juste au-dessus des portes un levier qui contrôle la fermeture de ces dernières.



Autres vues…

Image
La fin de la ligne.

Image
Les deux derniers pylônes.

Image
La dernière portée depuis la piste rouge du Campagnol.

Image
Zoom sur les pylônes de crête.

Image
Vue de dos du pylône 30.

Image
Vue sur l’arc de cercle formé par les 8 pylônes de crête.

Image
De plus bas.

Image
Vue éloignée.

Image
Le pylône 22 de profil.

Image
Juste avant le passage de la crête.

Image
Vue d’ensemble sur la ligne jusqu’au pylône 21. Dans la vallée, nous pouvons distinguer la station de Méribel-Mottaret.

Image
La ligne entre les pylônes 20 à 22.

Image
Le pylône 20.

Image
Vue sur le début de la ligne.

Image
Vue d’ensemble du tracé de la télécabine.



Mont Vallon, une télécabine impressionnante

Mont Vallon est l'atout majeur du domaine skiable de Méribel-Mottaret. En effet, elle dessert le petit joyau du domaine : la piste rouge de la Combe du Vallon ainsi que de nombreux secteurs hors-pistes du côté de la Vanoise.
Au-delà de son importance sur Méribel-Mottaret, la télécabine du Mont Vallon est très spectaculaire. La ligne, très longue ainsi que son ensemble de pylônes de crête avant la gare amont impressionnent les clients de passage à Méribel.

Malheureusement, cette télécabine n'est plus tout à fait adaptée à son rôle de desserte de grand ski, car malgré un débit important, le confort à l'intérieur des cabines n'est pas convenable.
C'est pourquoi d'ici quelques années, la S3V Mottaret prévoit le remplacement complet des cabines afin d'apporter plus de confort à la montée pour la clientèle. De plus, un espace ludique devrait voir le jour autour du tracé de la télécabine du Mont Vallon, renforçant encore l'importance de cette impressionnante installation au sein du domaine de Méribel-Mottaret et des 3 Vallées.

Image
Mont Vallon, une télécabine hors du commun desservant de magnifique pentes.


Je tiens à remercier remontees pour ses photos et sa relecture, Collonges74 pour son aide à la rédaction de l'historique ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte : remontees (présentation de Méribel-Mottaret) et Alspace
Photos : remontees
Date des photos : 19 février 2015.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09286 secondes. 36 requete(s).
104 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés