En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 31Bannière 1Bannière 10Bannière 28

 TCD4 de la Forêt

Courchevel (Les Trois Vallées)

Poma

T2 HS
Description rapide :
Première des deux télécabines à avoir été construite au Praz.

Mise en service en : 1970
Fin de service en : 2014

Remplacé par l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 01/08/2010 et mise à jour le 30/08/2010
(Mise en cache le 11/07/2014)

Image


Courchevel – Le Praz est une station village traditionnelle au carrefour entre la route d’accès à Courchevel 1850 et de la Tania. Située au dessus de Saint Bon, la station offre un cadre typique d’un village savoyard loin de l’exubérance de Courchevel 1850. La station fait donc partie du domaine skiable de Courchevel qui compose le plus grand domaine skiable du monde relié skis aux pieds : les 3 Vallées. En 1992 lors des Jeux Olympiques d’Albertville, c’est dans cette station qu’ont eu lieu les différentes épreuves de saut à ski. La télécabine quadriplace de la Forêt est la remontée mécanique possédant la plus forte dénivellation de tout le domaine de Courchevel


Courchevel au temps des pionniers

L’installation de la première remontée mécanique a lieue en 1945 sur la commune de Moriond grâce au pionnier local : Jean Blanc. La station se développera petit à petit par la suite sur le plateau des Tovets avec notamment la réalisation du téléski de la Loze en 1947, du premier téléphérique de la Saulire en 1952 et du télébenne des Verdons en 1954. Cependant en plus du développement du plateau des Tovets, l’aménagement commence sur les villages en bas de ce plateau et plus particulièrement le village du Praz.

En 1951 est réalisé un télébenne partant du village du Praz pour remonter sur le plateau des Tovets qui deviendra plus tard Courchevel 1850. Sept ans plus tard, il permettra également d’accéder par gravité à la première télécabine des Grangettes. Cette remontée artisanale va permettre à Courchevel de créer un itinéraire à ski jusqu’à ce village depuis le sommet des Chenus, sommet situé au dessus du plateau des Tovets. Ainsi est entré le village du Praz dans le domaine skiable de Courchevel.


Forêt : l’ascenseur principal du Praz

Au fil du développement de Courchevel, le village du Praz s’agrandit progressivement et le télébenne commence à avoir du mal à absorber le flux partant et arrivant du Praz. A cela s’ajoute que plus haut, à Courchevel 1850, est mis en service début 1969 la télécabine des Chenus. Cet appareil desservant directement le sommet des Chenus est venu apporter un flux supplémentaire à ce sommet qui permet d’accéder à la descente vers le Praz. De ce fait en plus des clients partant, le télébenne voit arriver à ses portes un flux supplémentaires de clients non négligeable. Ce télébenne artisanal ayant un débit limité, la situation ne pouvait rester ainsi afin de garder de l’intérêt pour la descente du Praz.

La SPTV qui a pris en charge l’exploitation des remontées du Praz et de Courchevel 1850 entame le chantier d’une grande télécabine au départ du Praz afin de décharger le télébenne. Cette télécabine va partir du village au pied du lac du Praz et va suivre un tracé à travers la forêt du Praz. Longue de pratiquement deux kilomètres et possédant une dénivellation de 810 mètres, elle va terminer son trajet au pied de la crête de Praz-Juget. A son sommet elle va donc donner accès aux téléskis du Bouc Blanc qui permettent de revenir sur le haut des Chenus. Juste en face de son sommet elle donne accès au téléski des Crêtes qui permet aussi de rebasculer sur Courchevel 1850.

Forêt est donc plutôt un appareil qui va servir d’ascenseur afin de gagner en altitude les remontées permettant de basculer sur le haut de Courchevel 1850 ainsi qu’une piste gagnant directement le bas de Courchevel 1850. Sa vocation n’est donc pas vraiment de desservir du ski propre même si bien évidemment le retour sur le Praz est entièrement possible depuis son sommet. Avec son rôle et son débit accru par rapport au télébenne, Forêt deviendra donc la remontée principale au départ du Praz.

Vue sur la gare aval avant que la télécabine du Praz ne soit construite
Image

Forêt : un ascenseur toujours autant plébiscité

Si la télécabine de la Forêt est un ascenseur pratique, elle devient rapidement très fréquentée. En effet elle est nettement plus pratique d’accès par les pistes que le télébenne. Positionnée plus près du village que le télébenne, elle est aussi un peu plus pratique d’accès pour les personnes logeant au Praz. Cependant Forêt présente un débit relativement limité puisque la capacité de la télécabine n’est que de 1000 personnes par heure et par sens. Afin de soulager la télécabine d’une partie de sa clientèle, en 1982 la SPTV remplace le télébenne par une nouvelle télécabine permettant un accès direct au bas de Courchevel 1850 et au secteur de Courchevel 1550 avec une arrivée proche de celle de l’ancien télébenne.

Grâce à cette nouvelle télécabine du Praz partant dans le même bâtiment que celle de Forêt, une autre alternative est offerte aux clients du Praz. Toutefois Forêt reste un appareil fortement plébiscité pour son accès rapide vers les Chenus notamment grâce au télésiège des Crêtes implanté en 1976. Avec l’ouverture de la Tania en 1990, Forêt offre aux clients logeant au Praz un accès direct vers cette toute nouvelle station. L’année suivante, elle va devenir l’axe majeur de la liaison 3 Vallées depuis le Praz. En effet cette année là est mis en service le télésiège du Dou des Lanches qui permet entre autre un accès direct vers la vallée de Méribel et qui est directement accessible depuis le sommet de cette installation. De ce fait malgré l’adjonction de la télécabine du Praz, Forêt reste l’ascenseur principal du domaine du Praz.

De nos jours cette télécabine vieillissante reste un appareil très largement fréquenté grâce à sa rapidité d’accès au secteur des Chenus et il n’est pas rare d’y faire une queue assez importante à son départ lors des périodes de forte fréquentation. De son sommet en plus des appareils Crêtes et Dou des Lanches, on rejoint les trois téléskis du secteur de la Tania (Praz-Juget, Bouc Blanc et Gros Murger) ainsi que la télécabine de la Tania. Forêt permet également un accès direct à Courchevel 1850 et au télésiège du Plantrey ainsi qu’à Courchevel 1550. Elle donne accès à diverses pistes de diverse difficulté dont la fameuse piste noire Jean Blanc descendant au Praz. Toutefois même de nos jours son rôle n’est pas vraiment la desserte du ski propre.

Au sommet de cette télécabine trois pistes sont accessibles :

- La piste bleue Arolles permettant de rejoindre le télésiège du Dou des Lanches et le téléski de Praz-Juget. Elle donne par la même occasion aux pistes descendant à la Tania et aux pistes Jockeys et Murettes qui descendent au Praz.
- La piste rouge Dou du Midi qui rejoint à son terme Courchevel 1550 tout en desservant au passage le télésiège du Plantrey à 1850.
- La piste noire Jean Blanc, somptueuse piste en forêt descendant au Praz.

Situation sur le plan des pistes
Image

La station du Praz étant située à une altitude relativement faible, la télécabine est prévue pour être exploitée à la descente. Certaines pistes pouvant être soumise au manque de neige, cette exploitation à la descente va permettre d’assurer les retours à la station même si la neige venait à faire défaut au bas du Praz.

Les Caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TCD-Télécabine à attache débrayable : FORET
Maître d’Ouvrage : SPTV
Maître d’Œuvre : CETARM 73
Exploitant : S3V
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1970


Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Débit à la montée : 1000 personnes/heure (100%)
Débit à la descente : 1000 personnes/heure (100%)
Vitesse d'exploitation : 4 m/s
Temps de Trajet : 8min16


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1260 m
Altitude Amont : 2070 m
Dénivelée : 810 m
Longueur développée : 1984 m
Pente Maxi : 69 %
Pente Moyenne : 41 %


Caractéristiques Techniques

Sens de montée : Gauche
Tension : Aval
Type de Tension : Contre Poids
Motrice : Amont
Type de Motorisation : Asynchrone
Puissance Développée : 236 KW
Dispositif d'accouplement : Double Pince S
Nb Pylônes : 20
Nombre de véhicules : 80
Type de véhicules : Œuf
Espacement : 57.6 m


Caractéristiques du Câble

Fabricant du Câble : Trefileurope
Diamètre du câble : 33 mm
Câblage : Lang à droite
Ame : Textile


Ligne et Infrastructures de la télécabine de la Forêt

Mise en service en décembre 1970, Forêt a été construite la même année que la télécabine des Verdons. Réalisée par Pomagalski, les lanceurs/ralentisseurs sont gravitaires et limitent la vitesse d’exploitation à 4 mètres par seconde. Il faut donc un peu plus de huit minutes à pleine vitesse pour rejoindre le sommet de cette installation situé 810 mètres plus haut que la gare aval. Les véhicules sont accrochés par une double pince S. Pour atteindre le débit de 1000 personnes par heure et par sens, 80 véhicules sont présents sur la ligne. Les cabines sont des œufs quadriplace multicolores d’origine à contrario de la télécabine du Praz qui a vue ses cabines remplacées.
Classiquement pour ce type d’appareils, la motrice est positionnée en amont alors que la tension est réalisée en gare aval.


  • La Gare Aval

La gare aval est située au bord du lac du Praz et est conjointe à celle de la télécabine du Praz. Les voies sont situées en hauteur et leur accès se fait par un escalier peu pratique qui débouche sur un quai pas très large pour le flux qu’il doit contenir. La tension est réalisée ici par un contrepoids. Elle possède également une petite boucle de stockage pour conserver quelques véhicules.

Vues sur la gare aval
Image

Image

Image

Image

Image

Vue sur le quai de Forêt depuis le quai de Praz
Image

La poulie de retour
Image

Poulies de déviation des câbles du contrepoids
Image


  • La Ligne

La ligne prend très rapidement de la hauteur afin de survoler le lac du Praz. Après avoir passé un imposant P1, la ligne atteint les pentes qui surplombent le Praz. Le profil de la ligne se raplatit après le passage du P3 afin de passer une dépression. Une fois atteint l’autre bord de cette dépression le P5 imprime une forte inclinaison pour monter à travers la forêt du Praz. Cette inclinaison va rester pratiquement jusqu’au terme du parcours les trois derniers pylônes remettent progressivement le câble sur un plan horizontal avant l’entrée en gare amont. .

La ligne est composée de 21 pylônes dont 20 sont en treillis. Le P0 autrefois en treillis a été remplacé par un pylône caissonné. Dans l’ordre de la monté nous trouvons donc :

P0 : 12C/12C
P1 : 6S/6S
P2 : 8S/8S
P3 : 16S/16S
P4 : 8S/8S
P5 : 12C/12C
P6 : 6S/6S
P7 : 8S/8S
P8 : 12S/12S
P9 : 12S/12S
P10 : 6S/6S
P11 : 6S/6S
P12 : 8S/8S
P13 : 8S/8S
P14 : 8S/8S
P15 : 8S/8S
P16 : 8S/8S
P17 : 6S/6S
P18 : 16S/16S
P19 : 16S/16S
P20 : 16S/16S

Ligne depuis le bas
Image

En avant sur la ligne
Image

On atteint les premières pentes à gravir
Image

P3
Image

Partie plate
Image

Le P5 qui imprime la longue partie fortement montante
Image

Dans cette partie
Image

On monte à travers la forêt du Praz
Image

Au niveau du P8
Image

Image

La pente reste constante
Image

On poursuit
Image

Image

Une portée assez longue
Image

Image

Une autre portée assez longue
Image

La forêt devient de plus en plus épare, le sommet se rapproche
Image

La gare amont pointe le bout de son nez
Image

P19
Image

Dernier pylône avec le télésiège des Crête sur la droite
Image


  • La Gare Amont

La gare amont est située à 2070 mètres d’altitude juste en face du télésiège des Crêtes en lisière de la forêt du Praz. Les voies sont situées dans un imposant bâtiment bardé de bois qui abrite en plus le garage principal de l’installation. On trouve à l’intérieur de ce bâtiment les différentes chaines cinématiques assurant les différentes marches de l’installation ainsi que le poste de conduite principal de l’installation.

Voies et chaines cinématiques
Image

Quai d’embarquement coté descente
Image

Garage en gare amont
Image

Vues sur la gare amont de l’extérieur
Image

Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Double pince S
Image

Idem
Image

Passage de la pince sur un balancier support
Image

Cabine en ligne
Image

Cabine en ligne
Image

Cabine stockée en gare amont
Image


Un remplacement rapide à venir ?

Ayant joué son rôle d’accès avec brio pendant de longues années, cette télécabine commence véritablement à se faire vieille et à ne plus débiter suffisamment pour absorber tous les clients qu’elle doit transporter. Sa non modernisation à contrario de la télécabine du Praz semble suggérer que cette télécabine est en fin de vie et qu’elle sera remplacée d’ici peu par un appareil plus performant. Dans tous les cas cette télécabine aura été un axe de développement majeur pour le Praz et tirera avec les honneurs sa révérence quand son heure viendra.

Image

Ainsi se termine ce reportage de cette installation
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09312 secondes. 41 requete(s).
72 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés