En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 40Bannière 25Bannière 16Bannière 32

 TCD4 Luchon-Superbagnères

Luchon - Superbagnères

Poma

T3 ES
Mise en service en : 1993



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : raoul31
Section écrite le 18/08/2006 et mise à jour le 23/12/2012
(Mise en cache le 22/08/2013)

Photos supplémentaires : Suppléments

Edit du 24/02/07 : Ajout de photos et infos quelques messages plus loin.

Élément important du domaine, puisque permettant un accès facile et rapide au domaine skiable à partir de Luchon.
Le moteur est en amont, ainsi que le garage et le cadencement, et la tension en aval. La ligne comporte 28 pylônes et quelques particularités. Les gares sont de type Performant et les pinces de type TB.
Des cabines 4 places pour une remontée si importante peuvent sembler légères, mais l'hypothèse que l'on pourrait avancer quand au choix de ces cabines est celle de la sécurité : en effet la ligne comporte deux ou trois endroits fortement exposés au vent (ça balance quelquefois pas mal). Les cabines 6 places ayant une plus grande prise au vent que les 4 places, cela aurait pu se révéler dangereux.
Dernier truc marrant : les pylônes des gares et le P1 sont verts, tandis que les autres pylônes en ligne sont marrons.
D'après le FIRM :
TCD-Télécabine à attache débrayable : LIAISON
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1993
Saison d'exploitation : Hiver et Eté
Capacité : 4 personne(s)
Dénivelée : 1146 m
Longueur développée : 2666 m
Pente moyenne : ?%
Pente Maxi : 87%
Débit : 1500 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 5 m/s

Mais trêve de blabla, les photos :
La situation sur le plan des pistes :
Image

Gare aval, vue globale :
Image

La gare aval en contre-plongée :
Image

La gare aval dans l'axe :
Image

Amortisseurs en entrée et sortie de la gare aval (paradoxalement, l'exploitant m'a expliqué qu'ils les ont retiré sur le brin d'entrée car au lieu de diminuer les secousses, ça les augmente :P/> Selon l'exploitant, c'est dû au fait que le P1 (12C) est placé trop près de la gare.) :
Image

Tableau de contrôle :
Image

En détail :
Image

Tableau de sécurités :
Image

On monte ? Allez hop :
Lorry de tension :
Image

Groupe hydraulique pour les vérins de tension :
Image

Prise de mouvement sur la poulie pour les lanceur/ralentisseur et la chaîne de traînage :
Image

La distribution de ce mouvement avec l'axe rectangulaire qui permet le débatement du lorry de tension librement tout en garantissant une transmission du mouvement parfaite :
Image

Et de l'autre côté :
Image

La réception du mouvement pour la chaîne de traînage :
Image

Le retour de la chaîne de traînage :
Image

La réception du mouvement dans le ralentisseur :
Image
Il est à noter que les lanceur/ralentisseur reçoivent le mouvement en deux points chacun, et que, en gare aval comme en amont, malgrès le fait qu'il y ait des pneus tout le long des lanceurs/ralentisseurs, un petit "coup de pouce" est donné à l'accélération et la décélération par l'utilisation de la gravité : en effet les lanceurs/ralentisseurs sont légèrement inclinés vers l'avant de la gare.

Déviation du câble sur le ralentisseur :
Image

Différents capteurs sur le lanceur :
Image

Bienvenue dans le lanceur :
Image

Les balais de pince à l'entrée du ralentisseur :
Image

La pince Poma TB (la plus belle ;)/> ) dans le contour :
Image

Allez, on redescend pour regarder le démarrage de la machine en vidéo :
Démarrage TC

Une cabine Poma Espace 4 en ligne :
Image

Détail de la pince en ligne :
Image

Une vidéo globale de la machine en fonctionnement :
Télécabine en marche

Trois vidéos en détail du lanceur et du ralentisseur (désolé pour l'orientation, je savais pas qu'on pouvait pas retourner une vidéo, tant pis pour ceux qui ont une minerve ;)/> ) :
Départ cabine

Départ cabine en détail

Arrivée cabine

On attaque la ligne : 1ère partie de celle-ci :
Image

P1 (12C) :
Image

P2 (6S) :
Image

Autre vue plus artistique du P2 :
Image

Les pylônes 3, 4 et 5 équipés d'une double potence servant à soutenir des câbles électriques canalisant le champ électromagnétique généré par la ligne EDF haute tension qui passe au-dessus de celle du télécabine :
Image

P11 (12C) :
Image

La première partie de la ligne vue d'en haut, avec Luchon derrière :
Image

Deux petites vidéos (dans le mauvais sens là aussi, désolé) du passage de la pince sur un pylône support puis compression :
Passage pince support
et
Passage pince compression

L'endroit le plus impressionnant de la ligne : on passe très haut au-dessus d'une dépression dans la montagne, avant de subir une brutale ressource par un pylône 4S et deux 16C à la suite :
Image

Pour vous donner une idée de la hauteur de survol, la route du Portillon vue depuis la cabine :
Image

Une vue complète de la ligne, prise depuis l'entrée de Luchon :
Image

Et on se décide à arriver, en vue des 4 derniers pylônes et de la gare amont :
Image

L'arrivée en vidéo, dernière vidéo avec le problème minerve :(/> :
Arrivée gare amont

Et une autre vidéo de la gare amont en fonctionnement :
Gare amont en marche

Arrivé en gare amont, faisons donc maintenant le tour :
Vue générale, on distingue bien la gare en elle-même flanquée du garage de chaque côté, recouvert d'une tôle brune :
Image

Hoy con, ça mazoute par ici ! :D/>
Image

Une cabine sortant du lanceur :
Image

Le garage gauche :
Image

La benne de service :
Image

Les sorties de la gare vers les garages :
Image

La chaîne de traînage qui fait aussi office de cadenceur, et, si vous avez de bons yeux, l'aiguillage gauche, ainsi qu'un capteur constitué d'une petite tige mobile placée sur le trajet de la tige du ressort de la pince, mais de telle sorte à ce que la tige du ressort passe au-dessus de telle sorte que le capteur se déclenche lorsqu'une tige est trop basse, ce qui signifie en général que le ressort est défaillant (plus assez raide) :
Image

Le panneau de contrôle moteurs dans sa totalité :
Image

Détail de la partie moteur thermique :
Image

Et la partie moteur électrique :
Image

Les freins de poulie :
Image

Allez, on monte :
Le moteur électrique :
Image

Image

Image

Le réducteur...
Image
... POMA KISSLING bien sûr !
Image

La petite motopompe du circuit d'huile du réducteur :
Image

Le frein de service (il y en a deux symétriques en fait) :
Image

Le moteur thermique de secours :
Image

L'embrayage du thermique dans le réducteur :
Image

Le petit groupe hydraulique (ou pneumatique ?) pour les freins :
Image

La prise de mouvement pour les lanceur/ralentisseur et la chaîne de traînage sur l'axe du moteur :
Image

Le lanceur avec ses deux réceptions du mouvement et une perspective qui permet de bien voir qu'il est incliné pour bénéficier de la gravité :
Image

Distribution du mouvement et réception dans le ralentisseur :
Image

La transmission du mouvement au boitier réducteur de la chaîne de traînage :
Image

La transmission du boitier réducteur à la chaîne de traînage :
Image

Le retour de la chaîne :
Image

Le capteur du pesage pince :
Image

Le magasin à pièces détachées et l'établi au premier plan :
Image

Pour ceux qui veulent voir un ressort de pince TB de près :
Image

Un petit dispositif sympa : un patin de graissage pour les galets de débrayage des pinces :
Image

Allez, on redescend et on admire la gare amont avec la chapelle de Superbagnères :
Image

Et même avec le Grand Hôtel :
Image



Voilà, c'est fini pour le télécabine. Je remercie vivement les exploitants des gares amont et aval qui m'ont permis de visiter l'intérieur de la machine et avec qui j'ai discuté des caractéristiques et de l'avenir du domaine de Superbagnères.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09349 secondes. 40 requete(s).
95 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés