En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 14Bannière 12Bannière 33Bannière 37

 TCD6 Almbahn II

Lofer

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Second tronçon de la chaîne de télécabines menant à l'alpage de Loferer Alm. Cet appareil sera remplacé à court terme par une TCD8 connectée au premier tronçon reconstruit en 2011.

Mise en service en : 1996



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : monchu
Section écrite le 17/03/2013 et mise à jour le 19/03/2013
(Mise en cache le 24/08/2013)

Image


Les alpages du village de Lofer sont considérés comme l’un des plus beaux domaines skiables familiaux d’Autriche. Ils proposent aux débutants des pistes très faciles bénéficiant d’un tour d’horizon dégagé sur les principaux sommets environnants. Mais gagner ce petit paradis de 300 hectares a un prix : une longue montée de 4 kilomètres, en deux tronçons de télécabine.

La TCD8 Loferer Alm I, reconstruite en 2011, côtoie désormais la TCD6 Almbahn II construite 15 ans auparavant. La cohabitation de deux appareils de générations différentes sur le tracé n’est pas nouvelle et s’explique par les rénovations successives des deux tronçons, qui ont toujours été très espacées dans le temps. Cette situation devrait prendre fin en 2017 lors du remplacement de la TCD6 Almbahn II par une TCD8 du même modèle que le premier tronçon, et qui lui sera raccordé.

En attendant sa fin d’exploitation programmée, voici une petite visite de la TCD6 de 1996.


Sommaire :
1. Vers les alpages de Loferer Alm…
2. Historique succinct
3. Caractéristiques techniques
4. G1 « Loderbichl »
5. En ligne
6. G2 « Loferer Alm »
7. Véhicules
8. Points d’intérêt à proximité de la ligne




1. Vers les alpages de Loferer Alm…


Une présentation détaillée de la station de Lofer et du son alpage Loferer Alm est consultable dans le reportage sur la télécabine Loferer Alm I.

Image
Des dizaines de chalets sont disséminés sur l’alpage de Loferer Alm.


La télécabine Loferer Alm II constitue le deuxième tronçon de la chaîne d’appareils, permettant d’accéder à l’alpage depuis le village. Au sommet de l’appareil, les skieurs accèdent à l’ensemble des pistes du plateau, desservies par les TSD6B Family Express et TSD8BCA Schwarzeck.

La clientèle peut aussi regagner Lofer par la piste rouge de retour vallée, unique liaison à skis entre le haut du domaine et la station.

Image
Situation de la télécabine dans le domaine skiable.


Image
La piste de retour vallée n°1 tracée à flanc de coteau relie les deux gares de l’appareil.




2. Historique succinct

L’historique complet du domaine skiable est disponible dans le reportage sur la télécabine Loferer Alm I.

L’accès à Loferer Alm a été ouvert progressivement, avec la construction de deux TSF2 par Swoboda, en 1970 jusqu’à Loderbichl puis en 1975 jusqu’à l’alpage. Les deux tronçons ont connu des rénovations différentes : le premier a été remplacé en 1982 par une TC4 Doppelmayr rachetée à la station de Mellau dans le Vorarlberg, elle-même remplacée en 2011 par une TC8 Doppelmayr. Le second tronçon n’a été rénové qu’en 1996, avec la construction de la TC6 Doppelmayr actuellement en service.

Depuis 1982, les 2 tronçons sont équipés des matériels de génération et de capacités différentes. Cette situation devrait prendre fin en 2017, lorsque le second tronçon actuel sera remplacé par une TCD8 Doppelmayr identique à l’Almbahn I, et qui lui sera raccordée en gare intermédiaire.

Image
Ancienne gare intermédiaire.


Image
Ancien TSF2 Almbahn II (Swoboda).





3. Caractéristiques techniques


  • Constructeur : Doppelmayr
  • Année de construction : 1996
  • Saison d'exploitation : hiver
  • Capacité : 2 personnes
  • Altitude Aval : 1 002 m
  • Altitude Amont : 1 377 m
  • Dénivelée : 375 m
  • Longueur développée : 2 164 m
  • Débit maximum : env. 1 350 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 5 m/s
  • Emplacement motrice : aval
  • Emplacement tension : aval




4. Station inférieure "Loderbichl" (G1)


Situation

La gare est implantée en contrebas du plateau de Loderbichl. Une centaine de mètres la sépare de la station amont de la TCD8 Almbahn I. Les clients en provenance de Lofer doivent donc marcher ou chausser brièvement les spatules pour gagner le second tronçon. Cette rupture de charge perdurera jusqu’à la construction de la TCD8 Almbahn II : le départ du second tronçon sera remonté sur le plateau et les deux appareils seront exploités de manière continue.

Image
Plateau de Loderbichl, et arrivée du premier tronçon.


Image
Depuis l’arrivée de la TC8 Almbahn I, les clients doivent marcher une centaine de mètres environ jusqu’au départ du second appareil.


Image
La gare de départ est implantée en contrebas de la route privée donnant accès au plateau, ouverte toute l’année, visible ici entre le P2 et le P3.


Image
Vue en enfilade des deux gares, avec l’emplacement de la future G3 de la TCD8 Almbahn II.



Equipements

La station aval motrice tension est constituée d’une motrice classique UNI, à laquelle un garage a été accolé. Il est disposé perpendiculairement à la ligne de plus grande pente, et non dans l’axe de la ligne.

Image
Gare UNI et local opérateur.


Image
Détail du garage.


Image
Embarquement de plain pied.


Image
Ensemble de la gare depuis l’amont.


Le garage semi-automatisé est raccordé au contour par un simple aiguillage permettant le cyclage en marche avant. A l’intérieur du bâtiment, le rail de transfert se divise en 5 rails de stockage en cul-de-sac.

Image
Un aiguillage vient relier le rail de transfert au milieu du contour. Un dispositif similaire permet de raccorder le rail du guidage au sol.


Image
Intérieur du garage avec 5 rails de stockage.


Image
Le rangement des cabines s’effectue rail par rail.


Image
La chaîne de traînage entraîne les cabines jusqu’à l’entrée de chaque rail.


Image
Détail du premier aiguillage en position fermée.


Image
Lorsque le premier rail est complet, l’aiguillage manœuvre et renvoie les cabines sur le second rail.


Image
Détail d’un aiguillage en position fermée.


Image
Même aiguillage en cours de manœuvre.




5. En ligne


Généralités

La ligne déjà très standardisée comporte 15 pylônes numérotés P1a à P14, dont la majorité est de type 8S/8S, à l’exception de 3 compressions 10C/10C aux P1a, P1b et P13, ainsi que 2 supports-compressions 8SC/8SC aux P4 et P8.

Image
Barrettes cassantes sur pylône support.


Image
Pylône compression équipé des classiques barrettes cassantes déclenchées par la rotation d’un B2, ainsi que détection de déraillement dans le rattrape-câble supérieur en bout de potence.


Tracée en grande partie à flanc de coteau, la ligne ne présente aucune difficulté majeure, si ce n’est le survol d’un couloir d’avalanches en dévers, entre les P8 et P9, au cours d’une longue portée à la hauteur de survol spectaculaire. La pente moyenne reste faible, la ligne ne rattrapant que 375 mètres de dénivelée sur plus de 2 km de parcours.

Le câble d’origine de 43 mm de diamètre a été fourni par le câblier autrichien Teufelberger.

Image
Echantillon de câble tracteur.



Au fil de la ligne

En sortie de gare, la pente augmente fortement sous l’impulsion du pylône double P1a-P1b, constitué de deux fûts supportant chacun un balancier 10C par voie.

Image
Détail du pylône compression double en sortie de gare (P1a-P1b) et du P2.


Image
Faible hauteur de survol au P3.


Image
Quelques compressions et supports-compressions comme ici au P4 viennent ponctuer la lente remontée en dévers jusqu’au plateau.


Image
Le P4 est implantée au bord de la route d’accès à l’alpage, privée et ouverte toute l’année.


Image
Longue portée en dévers.


Image
P5.


Image
P6.


Image
Survol de la longue piste de retour vallée, tracée elle aussi à flanc de coteau.


Image
P7 dans un fort dévers.


Image
Le terrain devient plus accidenté au P8.


Image
En une longue portée, la ligne franchit un couloir, et survole la piste de retour vallée.


Image
Couloir sous la pointe de Loderbichl.


Image
Rupture de pente au P9.


Image
La ligne arrive sur les alpages de Lofer au P10.


Image
Le paysage se dégage et les premiers chalets du plateau apparaissent au P11.


Image
Au P12, à la hauteur du garage à dameuses, la ligne offre une vue d’ensemble sur Lofereralm et ses chalets d’alpage, avant de descendre légèrement pour franchir le torrent.


Image
Courte descente avant l’arrivée et survol du télécorde Poma donnant accès à la piste de retour vallée.


Image
Courte descente avant l’arrivée et survol du télécorde Poma donnant accès à la piste de retour vallée. A droite, derrière les sapins bordant le torrent, s’élèvent depuis 2012 le garage et la station inférieure du TSD8BCA Schwarzeck.


Image
Survol de la route du plateau, à proximité du TSD6B Family Express.


Image
P13 compression peu avant l’arrivée.


Image
Survol du jardin d’enfants au P14.



Autres vues depuis la ligne

La montée vers Loferer Alm réserve de beaux panoramas sur la vallée de la Saalach ainsi que sur les sommets qui la bordent, depuis les montagnes de Leogang jusqu’au Predigtstuhl.

Image
Panorama sur la vallée de Lofer durant la montée.


Image
Vues dégagées sur la vallée durant le long survol entre P8 et P9.



Vues depuis le sol

La piste de retour vallée serpente sous la ligne et offre quelques belles perspectives sur l’appareil.

Image
Derniers mètres de la ligne depuis le jardin d’enfants.


Image
Passage de crête à l’arrivée sur le plateau.


Image
Ligne vue de la piste de retour vallée.




6. G2 "Loferer Alm"


Situation

La gare amont est implantée sur le haut du plateau de Loferer Alm afin de permettre un accès par gravité aux télésièges Family Express et Schwarzeck, ainsi qu’au jardin d’enfants et à la piste de retour vallée.

Image
Situation de la G1 dans le vaste plateau de Loferer Alm.


Image
La G2 s’insère discrètement parmi les chalets d’alpage du plateau.


Image
Depuis l’arrivée de la télécabine, les clients peuvent rejoindre par gravité le jardin d’enfants et le TSD6BCA Schwarzeck, par la droite, ou le TSD6B Family Express, le TKE2 Grubhörndl et la piste de retour vallée par la gauche, en franchissant le torrent. (Image DR)


Image
Depuis la G2 (à droite, derrière les sapins), les clients peuvent gagner le secteur sur la rive droite du torrent en empruntant un étroit passage, et en traversant la route goudronnée, laissée enneigée sur quelques mètres au droit de la G1 du TSD6B.



Equipements

La G2 est constituée d’une simple station UNI retour fixe, sans garage ni rail de stockage. Le débarquement des skieurs et l’embarquement des clients pour la descente s’effectuent de plain pied lorsque l’enneigement est suffisant, et par une courte volée de marches en début et fin de saison.

Image
La G2 et le local opérateur s’intègrent discrètement à côté du jardin d’enfants et du principal restaurant d’altitude.


Image
Amont de la G2 et accès pour la descente.


Image
G2 UNI depuis l’aval.


Image
Le bâtiment accolé à la G2 abrite au premier étage le local opérateur, et au rez-de-chaussée les toilettes pour la clientèle et des locaux pour le stockage des équipements du jardin d’enfants.


Image
Vue côté lanceur.


Image
Vue dans l’axe de la ligne, côté ralentisseur. Disposées dans l’axe, les cabines Deluxe 4 de l’ancien premier tronçon donnent l’illusion d’avoir chuté de la ligne actuelle.


Image
Contour, avec le TSD6B Family Express au fond.


Image
Fin d’embarquement pour la descente.


Image
Ligne dans l’axe du lanceur.




7. Véhicules


La ligne est équipée de 81 cabines, d’un véhicule ambulance et de 2 véhicules de service, munis de pinces à barres de torsion DT-106, précurseurs des actuelles DT-108. Les cabines Ultra-6 ont été fournies par l’entreprise autrichienne Swoboda et arborent l’ancienne livrée bleue du domaine skiable.

Image
Véhicules en ligne.


Image
Les cabines arborent encore l’ancien logo du domaine skiable.


Image
Détail d’un véhicule en ligne.


Image
Les portes-skis sont bien visibles de profil. Ils permettent de transporter jusqu’à 6 paires de skis et 2 snowboards.


Image
Pince DT-106.


Image
Cabine Swoboda Ultra 6 en gare.


Image
Détail de l’intérieur d’une cabine.


Image
Véhicule ambulance en permanence en ligne.


Image
Détail du véhicule ambulance en gare.





8. A proximité de la ligne


Le sommet de la TCD6 Almbahn constitue un véritable front de neige d’altitude. La clientèle familiale et débutante emprunte d’ailleurs souvent les deux tronçons de télécabine à la descente pour retourner à la station et éviter la piste de retour vallée, étroite par endroits et assez technique.

Du sommet de l’appareil, les principales installations débutantes sont accessibles par gravité : le secteur de Schönbichl avec le TSD6B Family Express, le nouveau massif du Schwarzeck avec son TSD8BCA, et tous les appareils débutants d’altitude : téléskis, télécordes et tapis desservant en particulier le jardin d’enfants.

Image
Au sommet de l’appareil, les pistes à vocation débutante sont immédiatement accessibles : jardin d’enfants à gauche ou champs de neige sous le TSD6B Family Express au fond.


Image
Image insolite où les cabines Swoboda Ultra 6 de la TC6 Almbahn II survolent les anciennes cabines CWA Deluxe 4 de l’ancienne TC4 Almbahn I .


Image
La piste de retour vallée n’est pas accessible par gravité depuis Loferer Alm. Les clients doivent emprunter un court télécorde pour gagner le départ de la piste.


Image
Télécorde Poma.


Image
Départ de la longue piste de retour vallée.


Image
Garage à dameuses, sous la piste noire du Grubhörndl dont on aperçoit les filets.


Image
De haut en bas : la piste, la route et la télécabine, trois moyens de regagner la vallée depuis Loferer Alm, suivant un parcours spectaculaire.


Image
Piste de retour vallée dans un de ses passages les plus étroits.


Image
La piste offre de beaux panoramas sur la Mer de Pierre, chaîne de montagnes calcaires frontalière avec la Bavière et la région de Berchtesgaden.


Image
Au loin, les anciennes pistes du domaine skiable du Predigtstuhl, au-dessus de Bad Reichenhall, désormais fermé.








Compte à rebours…

Encore quelques saisons et cette télécabine cèdera sa place au même modèle que le premier tronçon. La rénovation des 2 télécabines aura alors été étalée sur 6 ans, un délai long qui s’explique par la volonté de l’exploitant d’amortir complètement le second tronçon actuel : cet appareil de 1996 donne encore satisfaction en terme de débit, de confort et de fiabilité. Un remplacement prématuré en même temps que le premier tronçon aurait été déraisonnable pour cette petite station familiale. Un bon exemple de gestion en bon père de famille…





Image






Informations pratiques

Coordonnées de l’exploitant :

Bergbahn Lofer GmbH
Lofer 275
A-5090 Lofer
Site : http://www.skialm-lofer.com

Ouverture :
Saison d’hiver de mi-décembre à mi-avril
Saison d’été de mai à octobre.

Accès :

Par la route :
à 45 minutes de Salzburg via Bad Reichenhall (B21) ;
à 1h30 de Munich via Inzell (A8) ;
à 2 heures d’Innsbruck via Wörgl (A12)

Par le rail :
gare ÖBB de Saalfelden à 25 km (lignes régionales Zell am See – Kitzbühel - Wörgl)
gare DB à Bad Reichenhall à 20 km (ligne régionale Berchtesgaden – Salzburg)

Par les airs :
aéroport de Salzburg à 40 km.




Les membres du personnel réservent un accueil très chaleureux et présentent leurs installations avec passion. Qu’ils en soient tous vivement remerciés !

Fil de discussion

Accès au fil de discussion consacré à l’appareil sur le forum.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10378 secondes. 35 requete(s).
127 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés