En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 42Bannière 39Bannière 27Bannière 36

 TCD6 Burgin-Saulire 1&2

Méribel (Les Trois Vallées)

Poma

T2 HS
Description rapide :
TCD6 Poma en deux tronçons permettant de rejoindre la Saulire. Remplacée progressivement en 2011 et 2012 par la télécabine Saulire Express.

Mise en service en : 1982
Fin de service en : 2012

Remplacé par l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 22/08/2008 et mise à jour le 23/08/2008
(Mise en cache le 09/07/2014)

Image


Méribel, station très connue aussi bien en France qu’à l’étranger possède un domaine skiable compris entre 1400 et 2691 mètres d’altitude. Ce domaine skiable située dans la vallée des Allues compose le plus grand domaine skiable du monde relié skis aux pieds ; les Trois Vallées. La télécabine de Tougnète réalisée en 1982 par le constructeur Pomagalski vient remplacer deux télébennes.

Méribel débute son activité ski dans le milieu des années trente avec la réalisation d’une remontée artisanale. Cependant l’exploitation de cette première remontée est stoppée par la seconde guerre mondiale. Peu après la fin de la guerre, la commune décide de reprendre ses investissements dans le tourisme et dans l’équipement en remontées mécaniques des pentes de Méribel. Pour cette première remontée mécanique moderne, le projet est ambitieux puisque il va s’agir de rejoindre la Saulire et ainsi de pouvoir rejoindre le domaine skiable de Courchevel depuis le centre de la station de Méribel. Le projet va donc consister en la réalisation de trois télébennes depuis la Chaudanne qui vont rejoindre le même niveau que la gare du Téléphérique de la Saulire. C’est le constructeur Sacmi qui réalisera ces appareils en 1950. Le premier télébenne dit de la Chaudanne partait donc de la Chaudanne et rejoignait le rond point des pistes un peu au dessus du quartier du Belvédère. Le deuxième télébenne depuis le rond point des pistes permettait de rejoindre le Grand Plan et sa gare se trouvait au niveau de l’actuelle gare intermédiaire de la Télécabine de Burgin-Saulire. Le troisième tronçon permettait de rejoindre directement la Saulire en empruntant le couloir Tournier. Ces télébennes étaient donc les premiers prémices du plus grand domaine skiable domaine du monde reliés skis aux pieds.

Voici une photo montrant le deuxième tronçon du Télébenne longé par l’ancien Téléski de Burgin :
Image

Sur cette photo vous pouvez voir depuis Courchevel : l’arrivée du Téléphérique de la Saulire et tout à droite le bâtiment en bois du troisième tronçon du télébenne :
Image

Après trente-deux années de bons et loyaux services ; les télébennes commençaient à offrir un temps de parcours bien long les trois télébennes mesurant en distance cumulée plus de 3500 mètres de long et une vitesse d’exploitation relativement faible. De plus le débit offert par ces appareils ne permettait plus d’assurer un débit suffisant. En effet la liaison Trois Vallées c’est ouverte en 1963 et la station de Méribel ainsi que les autres stations des Trois Vallées se développaient à grands pas. Afin de permettre un accès plus confortable et plus rapide, il fut donc décidé en 1982 de remplacer deux des télébennes par une Télécabine moderne pour l’époque. Le premier tronçon de télébenne ne fut pas démonté tout de suite et remplacé uniquement lors de la construction de la télécabine des Rhodos.

La nouvelle télécabine emprunte un tracé différent par rapport aux télébennes et comporte deux tronçons. Elle va déjà rejoindre plus directement l’emplacement de l’ancienne G3/G4 des télébennes où se trouve la gare intermédiaire de cet appareil avec un tracé plus sur la droite depuis la Chaudanne. La gare sommitale sera elle aussi décalée sur la droite. Désormais la ligne ne passe plus par le Couloir Tournier. La gare sommitale est située sur un endroit un peu plus vaste à coté de la gare sommitale de la télécabine du Pas du Lac qui permet d’accueillir plus de monde.
Cette télécabine est donc importante au sein du domaine de Méribel pour la liaison Trois Vallées puisque permettant un accès direct depuis Méribel au point de liaison Trois Vallées de la Saulire. Cette télécabine est le seul appareil depuis le domaine skiable géré par Méribel Alpina pour rejoindre le sommet de la Saulire et accéder au domaine de Courchevel par ce point de liaison. Depuis ce point de liaison la télécabine offre la possibilité de rejoindre le domaine skiable de Méribel Mottaret qui est géré par la S3V. Directement accessible depuis les points de liaison principaux avec la vallée des Belleville, cet appareil est un atout pour rejoindre facilement le point de liaison de la Saulire pour les clients arrivant depuis la vallée de Belleville et notamment depuis Saint Martin de Belleville. Cet appareil assurera également le retour des clients résidant dans la vallée de Courchevel ainsi que ceux résidant à Méribel Mottaret.

Outre une fonction non négligeable dans la liaison vers les Trois Vallées, cet appareil permet de rapidement accéder au sommet du domaine skiable de Méribel et de rejoindre les pistes desservies au sommet de cet appareil. Depuis cet appareil on va pouvoir notamment rejoindre le secteur débutant de l’Altiport et les remontées mécaniques qui composent ce secteur. La montée en télécabine assure un trajet totalement sécurisé pour les enfants. L’accès à ce secteur de l’Altiport permet également de rejoindre Méribel-Village. De cette télécabine on va aussi pouvoir rejoindre par gravité le secteur débutant du Rond Point des pistes. La télécabine permet également d’assurer le soir le retour des clients dans les différents quartiers que comporte la station de Méribel avec la desserte des différents secteurs de ce versant de Méribel. Cependant ce n’est pas la vocation première de cet appareil, la télécabine des Rhodos étant faite pour cela.

Desservant un point de liaison stratégique des Trois Vallées et différents secteurs du versant Saulire de Méribel, cette télécabine est très empruntée et est l’une des remontées les plus fréquentée de la station. Il n’est donc pas rare surtout en périodes de vacances scolaires de voir beaucoup de monde à cet appareil notamment en gare aval.
La télécabine est durant la période hivernale ouverte aux piétons afin que ceux-ci puissent admirer la vue offerte au sommet de cet appareil et également se restaurer en altitude, des restaurants étant présents à proximité de la gare intermédiaire et de la gare sommitale de la Saulire. Ainsi une exploitation à la descente est donc présente sur cet appareil. Cette exploitation permet également aux skieurs de rejoindre le bas de la station quand sur les pistes du bas, la neige est transformée. Cette télécabine est fermée durant l’exploitation estivale. Seule la télécabine du Pas du Lac située à Méribel Mottaret permet de rejoindre la vallée de Courchevel depuis la vallée des Allues.

Pour cette télécabine, le constructeur retenu fut le constructeur français Pomagalski. Bien que réalisée en 1982 cette télécabine n’a pas bénéficié des lanceurs pentagonaux utilisés pour la première fois la même année à Saint Pierre de Chartreuse et qui permettent d’exploiter à la vitesse de 5m/s. Le lancement et le ralentissement des véhicules se fait donc par gravité. Cependant en 1983 un incendie survient en gare aval. Les lanceurs ralentisseurs de cette gare seront remplacés par les voies utilisées dans les lanceurs pentagonaux. Cependant la vitesse d’exploitation ne pourra être augmentée vu que les autres gares sont équipées de lanceurs/ralentisseurs gravitaires. On trouve donc sur cette télécabine des Pinces de type S. Cette télécabine étant équipée de véhicules 6 places, l’attache est donc composée de deux Pinces S montée sur chariot, la pince S étant dimensionnée pour pouvoir assurer la portance d’un véhicule de trois personnes.
Cette télécabine qui atteint une longueur totale supérieure à 3700 mètres est équipée de deux tronçons complètement indépendants. Ceci permet d’avoir une souplesse dans l’exploitation et de ne pas bloquer un appareil entier notamment si le deuxième tronçon ne peut ouvrir a cause de conditions en défavorables en altitude.
Niveau débit la télécabine bénéficie d’un débit de 1700 personnes par heure ce qui est plutôt faible par rapport à l’importance de cette installation sur le domaine skiable de Méribel. Le débit descendant offert sur cette installation est égal au débit montant.

Situation générale sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques de l’installation


Caractéristiques Administratives

TCD-Télécabine à attache débrayable : BURGIN SAULIRE 1&2
Maître d’Ouvrage : COMMUNE DES ALLUES
Maître d’Oeuvre : CETARM 73
Exploitant : MERIBEL ALPINA
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1982


Caractéristiques du Câble des trois tronçons

Fabricant du câble : TREFILEUROPE
Diamètre du câble : 40 mm
Câblage : Lang à droite
Ame : Textile


Caractéristiques Techniques Communes :

Sens de montée : Droite
Type de Tension : Hydraulique
Type de Motorisation : Courant Continu
Dispositif d'accouplement : Double Pince S


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval est donc située à la Chaudanne, endroit de Méribel où plusieurs appareils sont présents. Le départ de la télécabine est situé dans un imposant bâtiment bardé de bois qui abrite un garage pour les véhicules du premier tronçon. L’accès au quai de départ qui est situé en hauteur, se fait par une longue rampe d’accès. Au rez-de-chaussée on trouvera une consigne mise à la disposition des clients ainsi qu’un bureau de l’Ecole de Ski Français. La tension du câble du premier tronçon est effectuée dans cette gare par deux vérins hydraulique superposés.

Image

Image

Image

Image

Image

A l’interieur de la gare aval, le garage du Premier tronçon :
Image

Vue d’ensemble des voies en gare aval :
Image

Image

Les deux vérins de tension :
Image

Quai d’Embarquement :
Image

Dans le lanceur :
Image


Le Premier Tronçon

Le premier tronçon qui avoisine les deux kilomètres de long est le plus long des deux tronçons. Il permet de rejoindre facilement le secteur débutant de l’Altiport et le secteur du Rond Point des pistes. Plusieurs pistes de niveau facile à difficile sont accessibles depuis le sommet de ce premier tronçon. Depuis le sommet de ce premier tronçon on va pouvoir également rejoindre le Téléski de la Combe de Saulire qui permet d’assurer un accès à Méribel Mottaret depuis le versant Saulire en cas de mauvais temps.

Au niveau des pistes, quatre pistes dont deux rouges et deux bleues sont accessibles depuis le sommet de ce second tronçon.

- La piste rouge Mauduit, piste équipée d'enneigeurs qui permet de retourner au bas de la Chaudanne
- La piste rouge Cerf, piste équipée d’enneigeurs qui donne accès au Rond-point des pistes
- La piste bleue Marmotte, piste équipée d’enneigeurs qui permet un retour facile sur le Rond-point des pistes
- Le bas de la piste bleue Chardonneret qui donne accès au secteur de l’Altiport. Cette piste donne accès à la piste bleue Marmotte qui permet elle aussi un retour facile via la piste verte Rhodos sur le Rond-point des pistes.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques du Premier Tronçon

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personne(s)
Débit à la montée : 1700 personnes/heure (100%)
Débit à la descente : 1700 personnes/heure (100%)
Vitesse d'exploitation : 4 m/s
Temps de Trajet : 8 min 02

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1435 m
Altitude Amont : 2117 m
Dénivelée : 682 m
Longueur développée : 1931 m
Pente Maxi : 60 %
Pente Moyenne : 35 %


Caractéristiques Techniques

Tension : Aval
Motrice : Amont
Puissance Développée : 480 KW
Nb Pylônes : 23
Nombre de véhicules : 83
Espacement : 50.8 m


Au début de son parcours, la ligne du premier tronçon va survoler les principales pistes qui arrivent à la Chaudanne depuis le versant Saulire. Ensuite au niveau du P4 la ligne va monter plus fortement pour passer un flanc de montagne. Le passage de ce flanc de font de montagne se fait sur un terrain assez en dévers. Après avoir passé, les P10 et P11 qui sont situés au sommet de ce flanc de montagne, la ligne va entamer une longue portée d’environ 200 mètres pour rejoindre le P12. Ce P12 équipé d’un balancier Support/Compression de dernière génération donne un profil montant à la ligne. Après avoir passé le P14 on quitte la partie boisée qui bordait la ligne jusque là. La ligne monte doucement et régulièrement, elle va passer sa plus grande portée entre le P17 et le P18. Le parcours rejoint par la suite sans peine la gare intermédiaire.
La ligne du premier tronçon comporte au total 23 pylônes répartis comme suivant : 2 compressions, 1 support-compression et 20 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 8C/8C
P2 : 6S/6S
P3 : 6S/6S
P4 : 8C/8C
P5 : 4S/4S
P6 : 6S/6S
P7 : 4S/4S
P8 : 4S/4S
P9 : 6S/6S
P10 : 8S/8S
P11 : 8S/8S
P12 : 4SC/4SC
P13 : 6S/6S
P14 : 4S/4S
P15 : 4S/4S
P16 : 4S/4S
P17 : 8S/8S
P18 : 8S/8S
P19 : 8S/8S
P20 : 6S/6S
P21 : 6S/6S
P22 : 8S/8S
P23 : 8S/8S

La ligne depuis le bas de cet appareil :
Image

En avant sur la ligne :
Image

Les pistes arrivant depuis le haut de la station de Méribel :
Image

Image

Montée du premier flanc de montagne :
Image

Image

Image

Sommet de ce premier flanc de montagne :
Image

Portée entre le P11 et le P12 :
Image

La piste Mauduit sur la droite :
Image

On remonte :
Image

Image

Sortie de la partie boisée :
Image

Image

La piste Cerf sur la gauche :
Image

Image

Le télésiège de l’Adret sur la gauche :
Image

Derniers pylônes :
Image

Arrivée en gare intermédiaire :
Image

La Gare Intermédiaire (G2/G3)

La gare intermédiaire est située à 2117 mètres d’altitude en contrebas du Télésiège Débrayable de l’Adret. Cette gare intermédiaire abrite le garage des cabines pour le deuxième tronçon. Le traînage des véhicules dans les contours ainsi que dans les transferts est assurée par une chaîne. C’est dans cette gare que l’on va trouver les deux salles des machines des deux tronçons. Les moteurs des deux tronçons sont situés en dessous des quais. Ils donnent mouvement à l’arbre rapide par l’intermédiaire de courroies. L’arbre rapide rentre ensuite dans le réducteur qui est placé directement sous la poulie motrice. Les marches de secours sont assurées par des moteurs thermiques. Chaque tronçon possède donc un pupitre de commande, un pupitre spécifique au transfert est utilisé quand la télécabine est exploitée en mode accouplée. Bardée de tôles cette gare intermédiaire n’est pas très jolie d’un point de vue esthétique. Elle décrit un léger angle sur la droite :


La gare depuis l’extérieur :
Image

Image

Image

Image

Le garage en gare intermédiaire :
Image

Quai de débarquement coté second tronçon :
Image

Moteur thermique Premier Tronçon :
Image

Volant d’inertie, réducteur, freins de poulie et poulie motrice :
Image

Quai débarquement premier tronçon et transfert :
Image

Quai d’Embarquement second tronçon :
Image

Poulie motrice et réducteur tronçon 2 :
Image

Moteur thermique et volant d’inertie tronçon 2 :
Image

Pneus pour accélerer les véhicules en début de lanceur. Le reste de l’accélération reste gravitaire:
Image

Dans le lanceur :
Image


Le Second Tronçon

Le second tronçon est le plus court des deux que comporte l’installation. C’est lui qui nous propulse au sommet de la Saulire et nous permet de rejoindre point de liaison 3 Vallées du même nom. On va donc pouvoir de son sommet pouvoir facilement rejoindre les remontées de Courchevel 1850. On rejoint également facilement le Télésiège Débrayable de Chanrossa permettant l’accès à Courchevel 1650 ainsi que le Télésiège des Coqs assurant l’accès au secteur Praz et Tania. On rejoint aussi à ce sommet les pistes qui permettent de prendre la direction du domaine skiable de Méribel Mottaret.

Au niveau des pistes, huit pistes dont une noire, six rouges et une bleue sont accessibles au sommet de ce second tronçon :

Sur le versant Méribel il est possible de prendre :

- Les pistes rouges Chamois, Maudui et la piste bleue Biche qui retournent à la gare intermédiaire de cet appareil.
- Les pistes rouges Niverolle, Marcassin ainsi que la piste noire Sanglier, qui permettent de rejoindre Méribel Mottaret. Ces pistes donnent accès au niveau de la gare intermédiaire de la Télécabine du Pas du Lac à la piste bleue Chardonneret qui permet de rejoindre le domaine de Méribel au niveau de la gare intermédiaire de la Télécabine de Burgin-Saulire.

Sur le versant Courchevel

- La piste rouge Creux qui permettent l'accès à Courchevel 1650 via le Télésiège Débrayable de Chanrossa. Depuis cette piste, on peut aussi prendre la direction du Télésiège Fixe des Creux Noirs
- La piste rouge Combe Saulire qui redescend au bas du Téléphérique de la Saulire et de la Télécabine de la Vizelle.


Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques du Deuxième Tronçon


Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personne(s)
Débit à la montée : 1700 personnes/heure (100%)
Débit à la descente : 1700 personnes/heure (100%)
Vitesse d'exploitation : 4 m/s
Temps de Trajet : 7 min 30


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2117 m
Altitude Amont : 2691 m
Dénivelée : 574 m
Longueur développée : 1800 m
Pente Maxi : 75 %
Pente Maxi : 32 %


Caractéristiques Techniques

Tension : Amont
Motrice : Aval
Puissance Développée :480 KW
Nb Pylônes : 22
Nombre de véhicules : 78
Espacement : 50.8 m

Le ligne de ce second tronçon prend rapidement de la hauteur et monte de façon pas très prononcée. La ligne dans ce début de parcours va longer les pistes arrivant depuis le sommet de la Saulire. Après avoir franchi une grande portée entre le P6 et le P8, la ligne va croiser le trajet du Téléski de la Combe de Saulire au niveau du P9 qui est commun avec la ligne du téléski. Après avoir recroisé la ligne du Téléski de la Combe de Saulire et croisé le tracé des pistes partant depuis le sommet de la Saulire, la ligne va fortement monter pour attaquer la montée finale qui est assez impressionnante. La ligne atteint la pente de 75 % dans cette partie. Les pylônes dans cette partie là sont tous très haut. Le P18 contrairement au P12 du premier tronçon présente quand à lui un balancier support-compression d’époque. Le sommet de l a crête finale se fait par le passage successif de quatre pylônes. Au pied du P19 se trouve une nacelle d’évacuation permettant d’évacuer les clients présents dans la télécabine entre les P17 et les P19, une évacuation verticale n’étant pas envisageable de part la hauteur et le part le terrain qui se trouve au dessus de cette forte montée. Par la suite après avoir passé la crête finale, le tracé rejoint en légère descente, la gare amont située non loin de là.
La ligne du second tronçon comporte 22 pylônes répartis comme suivant : 6 compressions, 1 support-compression et 15 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P0 : 6C/6C
P1 : 12C/12C
P2 : 12C/12C
P3 : 4S/4S
P4 : 8S/8S
P5 : 6S/6S
P6 : 8S/8S
P7 : 12S/12S
P8 : 8S/8S
P9 : 12S/12S
P10 : 12C/12C
P11 : 12C/12C
P12 : 6S/6S
P13 : 8S/8S
P14 : 4S/4S
P15 : 12C/12C
P16 : 12C/12C
P17 : 6S/6S
P18 : 4SC/4SC
P19 : 12S/12S
P20 : 12S/12S
P21 : 12S/12S
P22 : 8S/8S


Le second tronçon depuis la gare intermédiaire :
Image

En avant sur le second tronçon :
Image

Image

Arrivée de la piste Biche sur la gauche et de la piste Chamois sur la droite
Image

Image

Croisement au dessus de la piste Chamois :
Image

Image

Les pistes Biche et Chamois sur la gauche. Sur la droite la piste rouge Mauduit :
Image

Croisement avec le Téléski de la Combe de Saulire :
Image

On remonte :
Image

Sur la gauche le Couloir Tournier qu’empruntait le troisième télébenne:
Image

Second Croisement avec le Téléski de la Combe de Saulire:
Image

Pylônes avant la montée finale :
Image

Image

Dans la montée finale :
Image

Image

La crête finale :
Image

La nacelle d’évacuation :
Image

La télécabine du Pas du Lac sur la droite :
Image

Arrivée en Gare Amont :
Image


La Gare Amont

La gare amont est donc située en contrebas du sommet de la Saulire. La gare est encastrée entre la gare sommitale de la télécabine du Pas du Lac et la pointe de la Saulire. La gare est bardée de tôles qui ont plut^to mal vieillies et n’est donc pas très esthétique. L’accès aux pistes se fait après avoir emprunté une rampe. La tension du câble du second tronçon est effectuée ici par deux vérins hydraulique superposés.

Quai de débarquement :
Image
Les deux vérins :
Image

La poulie de retour :
Image

La gare depuis l’extérieur :

Image

Image


Véhicules et pinces

Double PinceS montée sur chariot :
Image

Cabine Œuf 6 Places en ligne :
Image

Cabine Œuf 6 Places à quai :
Image


Diverses Photos

La portion finale du second tronçon depuis la piste bleue Biche :
Image

Les pylônes de compression avant la montée finale depuis la piste Biche :
Image

Le second tronçon depuis la piste Biche :
Image

Le second tronçon avec la Dent de Burgin au fond :
Image

Cette télécabine ,véritable artère pour la liaison vers Courchevel et Mottaret depuis la station de Méribel par la Saulire joue un rôle clé au sein du domaine skiable de cette station. Performante et confortable pour l’époque cette télécabine commence à se faire vieille. De nos jours le débit limité qu’elle offre se fait sentir en périodes d’affluence. Des projets sont en cours d’études par les équipes de Méribel Alpina pour un remplacement de cet appareil d’ici quelques années par un appareil plus performant.

Ainsi se termine le reportage de cette installation.
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.12757 secondes. 38 requete(s).
87 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés