En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 38Bannière 26Bannière 17Bannière 9

 TCD6 des Airelles

Font-Romeu - Pyrénées 2000

Poma

T1 ES
Description rapide :
TCD6 Poma assurant la liaison entre Font-Romeu et le front de neige.

Mise en service en : 1976

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 21/12/2012 et mise à jour le 07/09/2014
(Mise en cache le 08/09/2014)

Télécabine des Airelles
Font-Romeu / Pyrénées 2000 (66)


Image


Bienvenue à Font-Romeu / Pyrénées 2000

La station de ski de Font-Romeu / Pyrénées 2000 est située en Cerdagne, dans les Pyrénées-Orientales, à proximité de la frontière franco-espagnole. Cet espace de ski est le plus grand du département et fait parti intégrante du rassemblement de stations nommé « Les Neiges Catalanes » regroupant Formiguères, Les Angles, La Quillane, Puyvalador, l'Espace Cambre-d'Aze, Err-Puigmal (en ce moment plus en exploitation), Porté-Puymorens ainsi que Font-Romeu et Pyrénées 2000.

A noter que Font-Romeu / Pyrénées 2000 ainsi que sa région sont considérés comme l'un des endroits les plus ensoleillés de France avec pas plus de 325 jours d'ensoleillement par an. C'est pour cela que l'on retrouve à Odeillo, situé un peu plus en contrebas de Font-Romeu, un four solaire captant l'énergie solaire construit en 1968 et appartenant au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique).

Le four solaire d'Odeillo
Image

Le domaine skiable est implanté sur le sommet de Gallinéra (2127 mètres d'altitude) ainsi que sur le Roc de la Calme (2213 mètres d'altitude). En haut de ces dernières montagnes, on peut apercevoir toute la chaîne du Carlit composé des étangs éponymes, du lac des Bouillouses (site très réputée été comme hiver) ainsi que du plus haut sommet des Pyrénées-Orientales, le Pic Carlit culminant à 2921 mètres d'altitude. De plus, il est possible d'observer toute la Cerdagne avec les stations de l'Espace Cambre-d'Aze et d'Err-Puigmal ainsi que l'Espagne avec la Sierra del Cadi (2660 mètres d'altitude) et les stations de ski de La Molina et de Masella.

L'accès aux pistes peut s'effectuer depuis quatre endroits : le village de Font-Romeu via la télécabine des Airelles, le front de neige des Airelles, celui de la Calme ou encore celui de Bolquère - Pyrénées 2000. Le ski se pratique entre 1777 (front de neige de Pyrénées 2000) et 2213 mètres d'altitude (sommet du télésiège du Roc de la Calme). Le domaine est divisé en quatre secteurs : la Calme, les Airelles, le secteur Nord des Aveillans, et Pyrénées 2000. Ces derniers sont composés de 20 remontées mécaniques (1 télécabine, 8 télésièges dont 4 débrayables, 11 téléskis) et desservent un total de 43 pistes (9 pistes noires, 9 pistes rouges, 10 pistes bleues, 15 pistes vertes) représentant 43 kilomètres. Enfin le centre de ski de Font-Romeu / Pyrénées 2000 est la station possédant le plus grand parc d'enneigement artificiel de France par rapport au nombre de pistes. En effet, on retrouve environs 500 canons à neige disposés sur 85 % du domaine.

La piste noire de la « Record », mythique piste du domaine skiable situé sur le secteur Nord
Image

L'aménagement du secteur des Airelles

Les débuts du ski à Font-Romeu ont commencé aux Airelles dans les années 1950 par un téléski Poma de première génération tout en treillis. Il se dénommait « Sud 1 » et permettait l'accès au sommet de la Gallinéra. Par ailleurs il desservait la piste de la « Poule au Pot », aujourd'hui mythique.

La gare aval du premier téléski Sud 1
Image

Le début de la ligne avec le mythique restaurant de la Poule au Pot, aujourd'hui utilisé comme local du ski club
Image

Le domaine skiable de Font-Romeu est resté composé que de cette remontée mécanique durant une petite dizaine d'années. L'aménagement du secteur s'est suivi par la construction en 1967 de cinq nouvelles installations : le télésiège de l'Altiport ainsi que les téléskis Sud 3, Sud 4 (ou Baby) ainsi que les Clauss 1 et 2. L'Altiport reliait l'extrémité gauche du front de neige au sommet de la Gallinéra, le Sud 3 composé de sa gare Treillis est venu doubler le Sud 1 de 1950, le Baby (ou Sud 4) possédant une gare motrice B desservait un petit espace débutants et enfin les Clauss 1 et 2 sont venus compléter l'extrémité gauche du front de neige.

Le front de neige des Airelles en 1967 avec en 1 le Sud 1, en 2 le Sud 3 et en 3 le Baby (ou Sud 4)
Image

En 1968 fut construit le téléski du Tremplin doublant les Clauss 1 et 2 sur une plus grande longueur. De ce fait le secteur des Airelles était composé de sept remontées mécaniques à cette date. Un an après, en 1969 c'est le téléski historique de la station, le Sud 1, qui disparaît au profit de deux nouveaux téléskis débrayables de nouvelles générations et composés de gares tubulaires. Ils ont repris exactement le même tracé que l'ancien appareil.

Les nouveaux téléskis Sud 1 et 2 ainsi que le Sud 3 en arrière plan
Image

Peu de temps après, le téléski Sud 4 avec motrice au sol est déplacé au col del Pam et remplacé par un téléski à gares H ainsi que par un télésiège biplace sur un tracé plus long permettant un accès aisé au secteur cité dernièrement. Le téléporté se nommait « Les Airelles » et arrivait au sommet de la Gallinéra au contraire du « nouveau » téléski du Sud 4 qui lui finissait quelques mètres plus bas.

Le télésiège de l'Altiport en haut à gauche, les téléskis Sud 1, 2 et 3 au centre ainsi que le télésiège des Airelles à droite
Image

C'est en 1976 que le domaine skiable de Font-Romeu / Pyrénées 2000 a pris une nouvelle dimension. En effet depuis cette date le village de Font-Romeu et les pistes sont désormais reliés skis aux pieds grâce à la télécabine des Airelles à pinces S construite par Poma.
En 1983 le téléski Sud 3 à gare treillis fut démonté et les Sud 1 et 2 reçurent une rénovation. En effet les gares aval ont été remplacées par celles que l'on retrouve aujourd'hui, soit des gares H160. A cette même date un nouveau téléski a de plus fait son apparition. Il s'agit de celui du Plateau situé non loin des téléskis Clauss et permettant de desservir le nouveau Snow-Park du domaine skiable. En plus de tout cela on notera la construction de deux nouveaux télésièges : ceux de l'Altiport et des Airelles, construits en remplacement des anciennes installations.
Après dix ans sans investissements sur le secteur, le téléski Isard sera construit avec la récupération de matériaux des Clauss 1 et 2 démontés à l'occasion.

En 2004 les télésièges de l'Altiport et des Airelles ont été supprimés. Seul celui des Airelles a été remplacé par un nouveau télésiège débrayable six places Poma et portant le même nom. Par ailleurs les gares ont été conservées et déplacées deux ans plus tard sur les emplacements du Col Rouge ainsi que du Col del Pam.
Désormais le secteur des Airelles est composé des téléskis Tremplin, Isard, Sud 1 et 2, du télésiège des Airelles ainsi que de la télécabine reliant le centre ville au front de neige.

Le souvenir des premières cabines SP6 et la rénovation de 2006

La télécabine des Airelles a subit plusieurs rénovations. En 2005, cet appareil s'est vu se faire renouveler ses cabines ainsi que son câble. Les cabines six places de type SP6 qui étaient très inconfortables ont été remplacées par des cabines SP77 d'occasion provenant de chez Sigma.

Les anciennes cabines SP6 dans leur ancienne exploitation
Image

Les cabines, l'arrivée en G2 et le dernier pylône de la ligne
Image

La cabine
Image

En 2006, lors d'une énorme modification du domaine skiable, l'appareil a reçu une rénovation de la partie technique des gares. Ce sont les lanceurs qui étaient initialement gravitaires qui ont été équipés de poutres à pneus. De plus une chaîne de traînage à également été installée dans les contours. Ceci a permis de donner une coup de jeune à cette télécabine prenant désormais de l'âge.

La rénovation de l'intérieur des gares avec ici les nouveaux lanceurs
Image

Enfin, en 2007, lors de la destruction de la télécabine de Cairn-Caron à Val-Thorens (voir le reportage de cet ancien appareil), Font-Romeu en a profité pour acheter les cabines SP77 pour compléter celles qui sont déjà en exploitation sur le téléporté des Airelles. Ceci a permis d'augmenter légèrement le débit horaire de l'installation qui reste faible.

Airelles : L'accès à la station depuis le village

La télécabine des Airelles est située en plein dans le centre-ville de Font-Romeu, au dessus de l'office du tourisme et excentrée de toutes les autres installations du domaine. Cet appareil fut le premier de ce type de toutes les Pyrénées à avoir été construit. En effet, sa mise en service remonte à 1976 et son fabriquant est Poma.
La remontée a un rôle primordial au sein de la station de ski. Elle permet l'accès aux pistes de ski depuis le village de Font-Romeu et évite par la même occasion aux skieurs d'utiliser leur voiture pour accéder aux différents parkings du domaine. Le téléporté est donc très fréquenté durant toute la saison de ski, notamment durant les vacances scolaires, malgré le très faible débit de 1300 personnes par heure. Son arrivée se faisant sur la gauche du front de neige des Airelles, elle donne par la suite accès au télésiège éponyme, ainsi qu'aux téléskis du Tremplin, des Isards et de Sud 1 et 2. Il n'y a donc pas de pistes desservies mis à part quelques petits chemins de ski de fond qui peuvent aider à revenir par gravitation sur le village ainsi que sur la gare aval.

Voici sa situation sur le plan des pistes :

Image

Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TCD-Télécabine à attache débrayable : AIRELLES
Maître d'Ouvrage : SEI Font-Romeu
Exploitant : Altiservice
Constructeur : Poma
Année de construction : 1976
Année de rénovation : 2006

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 1300 p/h
Débit à la descente : 1300 p/h
Vitesse d'exploitation : 4 m/s
Temps de trajet : 7 min 33 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1766 mètres
Altitude amont : 1944 mètres
Dénivelée : 178 mètres
Longueur développée : 1810 mètres
Pente maximale : 53 %
Pente moyenne : 10 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Amont
Gare tension : Aval
Nombre de pylônes : 24
Nombre de cabines : 47
Sens de montée : Droite
Puissance du moteur électrique : 177 kW
Type de motorisation : Asynchrone
Type de cabines : SP77
Type de pinces : Double pince S
Type de tension : Contrepoids

Caractéristiques du Câble

Fabricant du câble : TREFILEUROPE
Date de pose : 2005
Type de câblage : Lang
Diamètre du câble : 35 mm
Composition du câble : 6*41 Fils
Âme : Métallique

Ligne et infrastructures de la télécabine des Airelles

Gare aval :

La gare aval est la station tension de l'installation. Elle est située à 1766 mètres d'altitude juste au dessus de l'office du tourisme et excentrée des autres habitations du village. Avec son bardage en tôle, le bâtiment dénote un peu au milieu des constructions de Font-Romeu. En ce qui concerne la tension dynamique du câble, elle est effectuée par un contrepoids situé sous l'infrastructure.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Le contour avec les câbles reliant le contrepoids
Image

La poulie retour - tension
Image

Les lanceurs
Image

C'est parti !
Image

La ligne :

La ligne est longue de 1810 mètres et dispose de 24 pylônes.

Caractéristiques de la ligne :


  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 6S/6S
  • P3 : 12S/12S
  • P4 : 6S/6S
  • P5 : 6S/6S
  • P6 : 6S/6S
  • P7 : 4S/4S
  • P8 : 6C/6C
  • P9 : 6S/6S
  • P10 : 8S/8S
  • P11 : 6S/6S
  • P12 : 8S/8S
  • P13 : 12C/12C
  • P14 : 8S/8S
  • P15 : 8S/8S
  • P16 : 4S/4S
  • P17 : 8C/8C
  • P18 : 8S/8S
  • P19 : 6S/6S
  • P20 : 6S/6S
  • P21 : 12S/12S
  • P22 : 8S/8S
  • P23 : 12S/12S
  • P24 : 4S/4S
  • G2 : 6C/6C

P1
Image

P2
Image

P3
Image

P4
Image

P5
Image

P6
Image

P7
Image

P8
Image

Détail de la tête du pylône 8
Image

P9
Image

P10 qui amorce une descente
Image

P11
Image

P12
Image

P13
Image

P14
Image

P15
Image

Longue portée entre le P15 et le P16
Image

P16
Image

P17
Image

Détail de la tête du pylône 17
Image

P18
Image

P19
Image

P20
Image

P21
Image

P22 qui amorce la descente vers la G2
Image

P23, la pente s'accentue
Image

Portée entre le P23 et le P24
Image

P24
Image

Gare amont :

La gare amont est la station motrice de l'installation. Elle est située à 1944 mètres d'altitude tout à gauche du front de neige des Airelles et permettant donc un accès aisé aux autres installations par gravitation. On retrouve un moteur électrique asynchrone développant 177 kW et situé au sous-sol de l'infrastructure. De ce fait la vitesse est transmise au réducteur à l'étage par un arbre rapide. Un garage est de plus présent pour pouvoir permettre le rangement des cabines les nuits ainsi qu'en dehors de l'hiver.

Image

La poulie motrice
Image

Vue sur le moteur thermique de secours et la courroie qui transmet la vitesse du moteur principal au réducteur, puis à la poulie motrice
Image

Le contour
Image

Image

Le garage abritant les véhicules la nuit ainsi que les jours de mauvais temps
Image

Vues extérieures de la gare amont
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Cabines et pinces

La télécabine des Airelles est composée de 47 cabines de type SP77 (Sigma) pouvant accueillir jusqu'à six personnes. A noter que l'assise se fait dos à dos

Une cabine en ligne
Image

Image

Une cabine ouverte en gare
Image

Croisement de deux cabines avec le Puigmal en arrière plan (2910 mètres d'altitude)
Image

Les cabines sont reliées au câble grâce à la mythique double pince S. Le débrayage et l'embrayage sur le câble s'effectuent grâce à deux petites câmes flexibles situées sous la double pince s'actionnant en entrée et en sortie de gare.

Image

Image

La télécabine des Airelles vue depuis les environs

Une cabine avec le P15 dans les arbres
Image

Le P14 avec la première descente en arrière plan
Image

La première descente et le croisement de deux cabines
Image

Le P13 compression
Image

Image

Quel avenir la télécabine des Airelles ?

Depuis 1976, la télécabine des Airelles assume sans défaillir son rôle d’ascenseur du village de Font Romeu jusqu’au front de neige. Cependant son débit de 1300 personnes par heure se révèle parfois insuffisant et sa vitesse de 4 mètres par seconde ainsi que son confort au passage des pylône sont désormais éloignés des standards. Altiservice projette donc son remplacement par une nouvelle télécabine de 8 ou 10 places. La construction du nouvel appareil s’accompagnerait par ailleurs de la création d’une nouvelle piste verte qui descendrait jusqu'à Font-Romeu ; les études de la piste étant déjà faites. Un beau projet en perspective.

Image

Avant de clore ce reportage, je tiens à remercier Lolo42 pour m'avoir corrigé le reportage, ainsi que Tourist66 pour la mise à disposition de ses quelques photos.

J'ib, Décembre 2012

Photos : J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 25 Septembre 2011, 26 Janvier 2012, 12 Décembre 2012 & 5 Décembre 2013



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09586 secondes. 33 requete(s).
145 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés