En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 37Bannière 43Bannière 42Bannière 28

 TCD6 des Violettes

Crans Montana

WSO Städeli-Lift

T2 ES
Description rapide :
La télécabine des Violettes est une installation très importante pour le domaine skiable de Crans-Montana. Elle constitue un axe de liaison essentiel et permet l'accès au point culminant de la Plaine Morte à ~3000 mètres.

Mise en service en : 1986
Video Ce reportage possède 1 video

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Combin123
Section écrite le 15/05/2015 et mise à jour le 16/05/2015
(Mise en cache le 19/05/2015)

Je vous présente la TCD6 des Violettes à Crans-Montana :

Image

Crans-Montana:
Crans-Montana est une station renommée du Valais située sur le Haut Plateau et accessible en voiture ou en funiculaire depuis Sierre.
Crans-Montana propose de nombreuses activités été comme hiver dont quelques 140 kilomètres de piste entre 1500 et 3000 mètres.

Image
^^Cliquez sur le logo pour accéder au descriptif complet de la station.^^


Les Violettes : d'une extension à un point central

Le domaine skiable de Crans-Montana monte jusqu'à la Pointe de la Plaine Morte, située à envrion 3000m. Pour atteindre cette pointe, il est obligatoire de passer par « Les Violettes ». Ce nom vient du fait que le secteur est proche de la « Cabane de Violettes » toujours en activité. Ce secteur a été créé en 1962, alors que la station est en plein essor. Le secteur Violettes est une extension du domaine qui se déployait alors uniquement sur les secteurs du Cry d'Er et de Bellalui. Cette idée ambitieuse d'agrandir le domaine vers l'est s'est réalisée en plusieurs étapes.

Tout d'abord, la piste du téléski Nationale est rallongée et le quartier des Barzettes a été rajouté à l'extrémité est de Crans-Montana.

Ensuite devait venir une télécabine qui reliait les Barzettes et Cry d'Er, mais le tracé fut changé pour une liaison Barzettes-les Marolires (situé au même endroit que la gare aval du TSD National)-les Violettes. C'est Giovanola qui fut mandaté pour la construire et elle a été équipée de cabines Métaléger (un carrossier sierrois).

L'année suivante, c'est au tour de la piste d'altitude du Col Porchet de faire son apparition. Celle-ci, pour des raisons de relief, passe au même endroit que la ligne du télésiège Cabane de Bois.


Image
La télécabine des Violettes avec la cabane homonyme. Aujourd’hui, en arrière plan il y aurait tout le secteur d’Amimona construit en 1969 (Lens.ch)

Image
Ligne de la célèbre télécabine des Violettes.

Le domaine se développe de plus en plus et rapidement. Sept ans plus tard, le secteur d'Amimona est créé en même temps que le téléphérique de la Plaine Morte dont la gare aval est implantée aux Violetttes. Ce qui implique que les Violettes deviennent un point de passage au centre du domaine skiable de Crans-Montana.

Le secteur des Violettes continue de se développer et la télécabine est rénovée en 1975 par Habegger. Les pylônes sont révisés, les gares sont partiellement modifiées et de nouvelles cabines automatiques CWA sont installées.

Image
La télécabine et le téléphérique de la Plaine Morte. (Alpinforum)


Image
La gare intermédiaire ; le logo d'Habegger apposé après la rénovation est visible. (Alpinforum)

Image
L'ancienne gare aval. (Alpinforum)

La rénovation était liée à une forte affluence des skieurs, mais en 1986 cette télécabine va être remplacée sur le même tracé par une 6 places du constructeur suisse Städeli. Cette nouvelle télécabine a un debit de 1600 p/h qui est quatre fois supérieur à celui de l'ancienne.

En 1995 les « légendaires » files d’attente du téléphérique de la Plaine Morte disparaissent grâce à la construction du funitel.

En 2007, la télécabine est renovée tecniquement par Garaventa et le débit passe à 2200 p/h ; le TSD6 Nationale Express est construit la même année.


Situation sur le plan des pistes

Image

Les infrastructures générales

Le constructeur suisse Städeli est célèbre son grand nombre de télésièges fixes et de téléskis, mais les télécabines construites totalement par Städeli sont rares. Il y en a seulement quatre qui sont toutes des TCD6 : celle du Hörnli à Arosa, Médran 1 à Verbier, les Violettes à Crans Montana et la Berneuse à Leysin. ( Cette liste répertiore toutes les télécabines construites par Städeli y compris celles à pinces Giovanola

La première particularité de cette télécabine qui saute aux yeux est la longueur des gares. Elle sont particulièrement longues et ce pour deux raisons : premièrement, cela permet d'avoir plus de cabines en gare et l'embarquement est de ce fait plus rapide. Deuxièmement, les gares d'origine déjà longues à la base ont été réutilisées. C'est exactement ce qui c'est passé pour les gares de la TCD8 Crans-Cry d'Er et pour la gare amont de la TCD6 Montana-Cry d'Er. Pour la TCD des Violettes, ce sont les gares intermédiaire et amont qui on été réutilisées. Pour cette dernière, ceci c'est réalisé par la construction d'une longue plateforme vitrée qui permet de voir toute la mécanique de gare. On peut donc qualifier cette gare de gare "suspendue".

Il n'a pas été possible de réutiliser la gare aval car le garage était trop petit ce qui incita à en construire un neuf. Le garage actuel est sous-terrain et assez spacieux.

Etant donné que les nouveaux lanceurs sont sensiblement plus longs et débordent des anciens bâtiments, Städeli a équipé les gares intermédiaire et amont d'une couverture peu commune typique de Städeli. Il est probable que ces couvertures aient seulement été utilisées sur cette TC et le TSD4 la Feuillerette à Loèche-les-bains.

Une des caractéristiques des télécabines Städeli est que le câble ne change quasiment pas d'inclinaison en ligne. Ceci implique des pylônes de hauteur extrêmement variable. C'est un grand avantage car l'usure est vraisemblablement réduite. On retrouve cette même caractéristique sur les TC Giovanola. Tous les pylônes de la TC sont de type treillis sauf les petits pylônes compressions en sortie de gares qui sont tubulaires.


Caractéristiques



Caractéristiques administratives


  • Télécabine débrayable 6 places Barzettes-Marolires-les Violettes
  • Exploitant : CMA
  • Constructeur : WSO Städeli
  • Année de construction : 1986


Caractéristiques d’exploitation


  • Saison d'exploitation : hiver/été
  • Capacité : 6 personnes par cabine
  • Débit à la montée : 2200 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 5 m/s


Caractéristiques géométriques


  • Altitude aval : 1509 m
  • Altitude intermédiaire : 1649 m.
  • Altitude amont : 2227m
  • Dénivelé : 718 m
  • Longueur développée :2561 m
  • Pente moyenne : environ 29%


Caractéristiques techniques


  • Emplacement tension : aval
  • Type de tension : contrepoids
  • Emplacement motrice : amont
  • Nombre de pylônes : 26
  • Nombre de cabines : envrion 140+2 bennes de service
  • Constructeur des cabines : CWA
  • Type de cabine : Omega II
  • Sens de la montée : du côté droit
  • Emplacement garage : aval




La gare aval – Les Barzettes

La structure de la gare aval est imposante et se situe sur un terrassement d'un périmètre d’environ 240 m. A côté de la gare, se trouvent un parking extérieur et un autre couvert. Le garage de la télécabine est sous-terrain. La gare est bien intégrée à son environnement. Une partie couverte abrite les caisses, le Bar7 (qui se lit Barzettes) et d'autres locaux.

Image
La gare et le parking


Image
La gare vue du parking.



Image
L'entrée



Image
Le contour



Image
Les rampes d'entrée et de sortie du garage et les poulies de déviations du câble vers le contrepoids



Image
La chaîne de trainage



Image
La rampe de sortie du garage.




Image
L'aiguillage de sortie du garage



Image
Une double pince dans le contour



Image
Une cabine, embarquons !




Image
Le lanceur




Ligne – première section

La première section est très courte, environ 650 m, et ne présente pas de difficultés particulières. En dehors des deux pylônes en sortie de gare aval, tous les pylônes sont de type support. Les derniers pylônes étant très bas, il est presque possible de toucher les cabines depuis le dessous.



Image
P1 et P2



Image
P3




Image
Portée vers le P4



Image
P4




Image
Portée vers le P5



Image
P5



Image
Portée vers P6



Image
P6



Image
Portée vers P7



Image
P7



Image
Portée vers P8



Image
P8



Image
Approche de la gare intermédiaire.



Image
D'un peu plus près.



La gare intermédiaire – Les Marolires

La gare intermédiaire se trouve à proximité de la gare aval du TSD6 Nationale Express, télésiège qui survole la gare de la télécabine. Elle marque un virage et est très utilisée par les skieurs en provenance de Cry d’Er.


Image
La gare depuis les pistes.



Image
Idem



Image
Vue latérale



Image
L'arrivée en gare



Image
La gare de face




Image
Le virage



Image
Les poulies de déviations du câble



Image
Le lanceur


Ligne – deuxième section

Cette partie de la ligne est bien plus longue ; il y a survol de differents paysages (forêt, alpages) avec sur la gauche le reste de la gare aval du TSF2 Colorado et finalement, l’audacieux survol du Colorado : un ensemble de parois et goulets impressionnants. La hauteur de survol est très variable et, comme pour la première section, en dehors des deux pylônes en sortie de la gare intermédiaire, tous les pylônes sont de type support.


Image
P9 et P10



Image
Idem




Image
P11




Image
Portée vers P12




Image
P12



Image
Portée vers P13



Image
P13



Image
Portée vers P14



Image
P14



Image
Tête du P14



Image
Portée vers P15



Image
P15



Image
Portée vers P16



Image
P16 avec à gauche, les restes du TSF2 Colorado.



Image
Portée vers P17



Image
P17




Image
Portée vers P18



Image
P18



Image
Portée vers P19



Image
P19



Image
Tête de P20



Image
Portée vers P20



Image
P20



Image
Portée vers P21




Image
P21




Image
Portée vers P22



Image
P22



Image
Portée vers P23



Image
P23



Image
Portée vers P24




Image
P24




Image
P25




Image
P26




Image
Tête du P26



Image
Approche de la gare amont




Image
Entrée en gare


La gare amont – Les Violettes

La gare amont repose presque totalment sur une dalle "suspendue". Elle est située dans le même bâtiment que le funitel de la Plaine Morte et du restaurant des Violettes. Il possible d'emprunter un escalier pour accéder aux pistes ou un couloir pour prendre le funitel.


Image
Le contour



Image
La poulie motrice



Image
Les deux nacelles de service



Image
L'accès à l'appareil



Image
Le rail de maintenance



Image
Le lanceur



Image
Une cabine



Image
Idem



Image
Retour sur la ligne



Image
Vue latérale



Image
Vue de trois quarts en contre-plongé



Image
Vue de face en contre-plongé


Cabines et pinces:

L'installation est équipée de cabines CWA Oméga II 6 places à portes automatiques.
Les doubles pinces utilisées proviennent des ateliers Städeli. Les remontées débrayables Städeli sont soit équipées de pinces Städeli soit de pinces Giovanola.


Image
Une cabine


Image
Idem



Image
Vue du dessous



Image
L'intérieur



Image
Une double pince



Autre Photo


Image


Conclusion:

La télécabine des Violettes est une installation très importante pour le domaine skiable de Crans-Montana. Elle constitue un axe de liaison essentiel et permet d'accéder au point culminant de la Plaine Morte à ~3000 mètres. Le secteur des Violettes fait partie de l'histoire de Crans-Montana et est donc inséparable du reste du domaine. Cette TC fêtera ses 30 ans l'année prochaine (2016).


Pour aller plus loin:




C'est la fin de ce reportage. Merci de l'avoir lu et à bientôt pour d'autres reportages sur Crans-Montana.




  • Photos: Artsinol
  • Textes: Artsinol & Combin123
  • Bannière: Artsinol
  • Rédaction: Combin123
  • Relecture: Benbel



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.15308 secondes. 36 requete(s).
135 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés