En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 27Bannière 18Bannière 7Bannière 10

 TCD6 du Pré des Preys

Villard-de-Lans (Espace Villard-Corrençon)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Télécabine Pomagalski double pince S construite en 1981

Mise en service en : 1981

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 04/09/2008 et mise à jour le 05/09/2008
(Mise en cache le 13/10/2013)

Image


Villard de Lans station iséroise, est située dans le massif du Vercors. Son domaine skiable est relié à celui de Corrençon. Le domaine relié offre 125 kilomètres de pistes entre 1111 mètres d’altitude et 2050 mètres d’altitude. La Télécabine Débrayable du Pré des Preys construite en 1981 est l’une des deux télécabines présentes sur le domaine skiable de Villard de Lans.

Villard de Lans est la plus grande station du massif de Vercors, massif chargé d’histoire et haut lieu de la résistance durant la Seconde Guerre Mondiale. L’activité alpine commença au début du XXème siècle avec l’organisation de l’une de toutes premières courses de ski. Malgré les conséquences des deux guerres mondiales Villard de Lans, le village continue son expansion et en 1951 est réalisé la première télécabine construite par Pierre Mancini. La renommée de Villard de Lans, lui valu l’accueil de l’épreuve de luge durant les Jeux Olympiques d’hiver de 1968. Par la suite plusieurs téléskis furent réalisés ainsi que deux télécabines dont l’une fut en remplacement de la Télécabine construite par Mancini.

C’est donc la seconde télécabine réalisée sur le domaine qui va nous intéresser dans ce reportage. Cette télécabine va permettre d’augmenter le débit offert depuis la Cote 2000 pour rejoindre le domaine d’altitude. En effet, Villard de Lans ne possède pas vraiment de petites remontées au plus proches des lieux de résidence des clients de la station. Toutes ces petites remontées se situent en altitude, le bas des fronts de neige étant assez bas et la neige pouvant se montrer déficiente. Pour accéder à ces remontées, au tout début de la création de Villard de Lans, il n’y avait qu’un seul moyen qui était la télécabine de la Cote 2000. Cette télécabine fut reconstruite en 1973 par un appareil du même type mais avec un débit plus important. Toutefois au fil du temps cette télécabine ne débitait plus assez pour accueillir convenablement tous les clients de Villard de Lans et ce malgré la présence d’un Télébenne qui permettait lui aussi de rejoindre le domaine d’altitude. Afin donc d’augmenter le débit offert au départ de la Cote 2000 qui est le point d’entrée principal sur le domaine skiable de Villard de Lans, la SEVL va donc réaliser une deuxième télécabine permettant de rejoindre le domaine d’altitude. Le choix c’est automatiquement porté sur une télécabine puisque ce type d’appareil est facilement exploitable à la descente. Ainsi en cas de manque de neige sur le bas des pistes, on pourra tout de même assurer l’accès aux pistes d’altitude et assurer le retour des clients.

La télécabine va emprunter un tracé tout nouveau. Elle ne viendra pas remplacer le télébenne qui sera démonté plus tard. La télécabine permet depuis la Cote 2000 de rejoindre le lieu dit du Pré des Prés qui est à l’origine du nom de cet appareil. La télécabine joue donc un rôle d’ascenseur vers le domaine skiable tout en permettant de soulager la télécabine de la Cote 2000 d’une partie de sa clientèle. La réalisation de cette Télécabine aura été une aubaine pour la SEVL d’aménager un espace pour accueillir les clients de la station. Ainsi entre autre seront crées plusieurs caisses à forfait, un hall d’accueil. Au sommet de cet appareil on atterrit donc au Pré des Prés vaste espace aux pentes douces. Plusieurs remontées à vocation débutantes sont donc présents sur cette partie du domaine permettant même en altitude de bénéficier d’un espace idéal pour l’apprentissage du ski. 1984 deviendra une date importante pour le domaine de Villard de Lans puisqu’il sera désormais relié au domaine skiable de la commune voisine de Corrençon en Vercors. La SEVLC dès lors procédera en 1988 à une modernisation des remontées accessibles depuis le sommet de cette télécabine. Avec la réalisation du Télésiège Canyon, l’accès aux remontées permettant de rejoindre Corrençon deviendra très facile depuis le sommet de cette Télécabine.

Avec la transformation en 2006 du Télésiège du Canyon en Télésiège Débrayable, l’accès à Corrençon depuis le Pré des Prés a été grandement amélioré. La télécabine du Pré des Prés est donc devenue un bon moyen d’éviter la télécabine de la Cote 2000 même si l’accès est moins direct. En plus de servir d’ascenseur le matin, cet appareil va tout au long de la journée être empruntée par les clients de Villard de Lans et de Corrençon qui arrivent sur la longue piste verte Retour Station qui amène au bas de la Cote 2000. Pas le choix pour les personnes arrivant là que de remonter pat la Télécabine de la Cote 2000 ou par la Télécabine du Pré des Prés pour rejoindre de nouveau le domaine d’altitude et ces différentes remontées. La piste Retour Station est la seule piste de faible difficulté permettant de rejoindre le bas de la Cote 2000 ce qui restreint l’usage des pistes desservies à une clientèle ayant un certain niveau. La seule piste verte accessible depuis le sommet de cet appareil permet de rejoindre le quartier des Glovettes. D’ailleurs cette télécabine assure le retour à ski depuis la Cote 2000 pour les clients résidant dans ce quartier de Villard de Lans.


Au niveau des pistes desservies, trois pistes dont une noire, une rouge et une verte sont accessibles depuis le sommet de cet appareil :

- La piste noire Montillet, piste rebaptisée en l’honneur de la Championne Olympique. Cette piste équipée d’enneigeurs redescend au bas de cet appareil.
- La piste rouge Cerf, piste également équipée d’enneigeurs qui permet de rejoindre le bas de cet appareil. Elle donne accès à un mur classé noir qui se nomme Emile Allais.
- La piste verte Cots qui permet de rejoindre le bas du quartier des Glovettes. Cette piste donne accès également à la piste bleue Bourgon.


Pour cette Télécabine, la SEVL a donc fait appel aux services de Pomagalski qui avait déjà réalisé la deuxième Télécabine de la Cote 2000 en 1973. Les véhicules sont des cabines six places dos à dos de deuxième générations et sont portés par deux Pinces S montées sur chariot, la Pince S étant dimensionnée pour porter un véhicule triplace. Le lancement et le ralentissement des véhicules se font en majorité par gravité. Seulement quelques pneus sont présent en tout début de ralentisseur et en fin de lanceur. En gares les véhicules sont tractés par différentes chaines. L’emploi de ces lanceurs/ralentisseurs gravitaires bride la vitesse d’exploitation à quatre mètres par seconde ce qui n’est pas trop gênant sur cet appareil, la longueur développée n’étant pas trop importante. Pour cette télécabine, la SEVL a opté pour un débit quasi identique que celui de la Télécabine de la Cote 2000. La télécabine offre un débit de 1200 personnes par heure. Ce débit se devait d’être assez pour pouvoir emmener rapidement les clients en altitude le matin, tout en n’étant pas surdimensionné le reste du temps de l’exploitation.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives

TCD-Télécabine à attache débrayable : PRE DES PREYS
Maître d’Ouvrage : SEVL
Maître d’Oeuvre : BOUTET
Exploitant : SELVC
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1981

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personne(s)
Débit à la montée : 1200 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 4 m/s
Temps de Trajet : 4min51

Caractéristiques Géométriques :

Altitude Aval : 1160 m
Altitude Amont : 1518 m
Dénivelée : 358 m
Longueur développée : 1167 m
Pente Maxi : 58 %
Pente Moyenne : 34 %

Caractéristiques Techniques

Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Amont
Type de Motorisation : Courant Continu
Puissance Développée : 198 KW
Sens de montée : Droite
Dispositif d’accouplement : Double Pince S
Nb Pylônes : 13
Nb Véhicules : 45
Espacement : 72 m

Caractéristiques du câble

Fabricant du Câble : TREFILEUROPE
Diamètre du câble : 37.5 mm
Type de Câblage : Lang à droite
Ame : Textile


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval située au lieu dit Le Balcon de Villard – Cote 2000 se trouve au dessus des caisses à forfaits. Elle est donc assez visible. Toutefois elle est bardée de bois afin de s’intégrer à l’ensemble des bâtiments situés en dessous de la gare. La gare étant en hauteur, l’accès se fait par un escalier. La tension du câble est effectuée ici par deux vérins hydraulique superposés.

Vues de la gare depuis l’extérieur :
Image

Image

Image

Image

Image

A l’intérieur, la poulie de retour :
Image

Les vérins superposé assurant la tension du câble de l’installation :
Image

Le trainage dans le contour :
Image

Ensuite une chaine va traîner les véhicules jusqu’au lanceur. Brin montant cette chaine fait office de cadenceur :
Image

Entrainement de la chaine de trainage brin montant ;
Image

Embarquement :
Image


La Ligne

Le début de ligne monte de façon assez prononcée mais régulièrement. Le tracé longe la piste Montillet et va remonter un peu plus fortement au niveau du P4. Par la suite, le tracé va rapidement entamer une partie qui est bordée par des sapins. La ligne va évoluer dans ce layon jusqu’au P9. Pendant ce temps le profil de montée reste assez soutenu mais régulier. Une fois sortie de son layon, la télécabine longe de nouveau le tracé de la piste Montillet. Le profil va se raplatir au niveau du P12 avant de devenir quasi horizontal au niveau du P13 situé non loin de la gare amont :

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P0 : 6C/6C
P1 : 4SC/4SC
P2 : 4S/4S
P3 : 4S/4S
P4 : 6C/6C
P5 : 4S/4S
P6 : 6S/6S
P7 : 4S/4S
P8 : 6S/6S
P9 : 6S/6S
P10 : 4S/4S
P11 : 4S/4S
P12 : 8S/8S
P13 : 8S/8S

La ligne depuis le bas :
Image

En avant sur la ligne :
Image

On longe la piste Montillet :
Image

Portée entre P2 et P3 :
Image

P4 qui devait être commun avec l’ancien Télébenne :
Image

On remonte :
Image

On va bientôt entrer dans la partie bordée par la végétation :
Image

Portée entre P6 et P7 :
Image

On poursuit :
Image

Sortie de la partie boisée :
Image

On longe de nouveau la piste Montillet :
Image

Portée entre P11 et P12 :
Image

Croisement avec le début de la piste Montillet :
Image

P13 :
Image

Arrivée en gare amont :
Image


La Gare Amont

La gare amont est donc située au lieu-dit le Pré des Prés. Contrairement à la gare aval, cette gare est bardée de tôles peintes en verte. Ceci rend donc la gare pas très esthétique. On va trouver dans cette gare, le garage permettant de ranger les véhicules chaque soir et durant l’intersaison. C’est ici que l’on va trouver la partie motrice de l’appareil. Le moteur situé en sous-sol va donner mouvement à l’arbre rapide via des courroies. Cet arbre entre dans un réducteur qui est situé sous la poulie motrice. La marche de secours est assurée par un moteur thermique que l’on accouple à l’arbre rapide en cas de besoin.

Le ralentisseur gravitaire :
Image

Vues sur le thermique et la came d’ouverture des portes :
Image

La poulie motrice :
Image

Vue sur le quai de débarquement :
Image

Vers le garage permettant de ranger les cabines :
Image

Vues depuis l’extérieur de la gare amont :
Image

Image


Véhicules et pinces

Cabines Œuf 6 places en gare:
Image

Cabines Œuf 6 places en ligne :
Image

Image

Double Pince S montée sur chariot :
Image



Diverses Photos

Haut de la ligne avec la mer de brouillard au petit matin :
Image

Ligne depuis le haut de la piste Montillet :
Image

La ligne avec Villard de Lans et le quartier des Glovettes au fond ;
Image

Ligne après la sortie de la partie boisée depuis la piste Montillet :
Image

Cette fois-ci l’entrée dans la partie boisée :
Image

Vue sur la piste Montillet :
Image

Le P4 :
Image

Vue sur la Cote 2000 depuis la piste Montillet :
Image


En conclusion un appareil bien pratique et indisepensable sur le domaine skiable de Villard de Lans. Toutefois cet appareil commence à se faire vieux. Le débit de cet appareil commence à devenir insuffisant pour absorber la clientèle lors des périodes de forte affluence. Toutefois, il est probable que cet appareil reste encore en état pour un certain moment, vu que le prochain remplacement sur Villard de Lans devrait concerner la Télécabine de la Cote 2000.

Ainsi se termine le reportage sur cette installation
A Bientôt.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09707 secondes. 37 requete(s).
138 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés