En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 19Bannière 26Bannière 25Bannière 10

 TCD6 Tougnète 1&2

Méribel (Les Trois Vallées)

Poma

T2 HS
Description rapide :
Reportage sur la Télécabine de Tougnète avant le remplacement du deuxième tronçon par un Télésiège Débrayable

Mise en service en : 1977
Fin de service en : 2007

Remplacé par les appareils suivants : Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 05/08/2008 et mise à jour le 02/08/2010
(Mise en cache le 09/07/2014)

Image


Préambule : Le reportage qui va suivre, va vous montrer le Télécabine de Tougnète dans sa configuration avant 2007 et n’est donc pas révélateur de la situation actuelle de cet appareil sur le domaine skiable de Méribel.

Méribel, station très connue aussi bien en France qu’à l’étranger possède un domaine skiable compris entre 1400 et 2691 mètres d’altitude. Ce domaine skiable compose le plus grand domaine skiable du monde relié skis aux pieds, les Trois Vallées. La télécabine de Tougnète réalisée en 1977 par le constructeur Pomagalski vient remplacer une ancienne Télécabine biplace.

Méribel débute son activité ski dans le milieu des années trente avec la réalisation d’une remontée artisanale. Cependant l’exploitation de cette première remontée est stoppée par la seconde guerre mondiale. Après la fin de la guerre, sont réalisés trois télébennes permettant l’accès à la Saulire et à la station voisine de Courchevel depuis La Chaudanne. Dix ans plus tard, en 1960, verra le jour la première télécabine de Tougnète. Cette première Télécabine était du constructeur BRECO-STIME qui fournissait des appareils sous licence GIOVANOLA. La télécabine en deux tronçons permettait de rejoindre le lieu dit de la Chaudanne au sommet de Tougnète. Cette télécabine permettra en trois ans plus tard l'ouverture du tout premier circuit 3 Vallées.

Voici un document montrant cette ancienne télécabine que Laurent de skivintage.com m’a gracieusement fourni :
Image

Afin de pouvoir offrir un accès de qualité depuis le bas de la station de Méribel, jusqu’au sommet de Tougnète, en 1977, la construction d’un appareil plus performant fut décidée. La télécabine fournie par le constructeur Français Pomagalski est une télécabine classique pour l’époque de sa réalisation.
Cette télécabine part toujours du lieu dit de La Chaudanne, qui est situé en contrebas de la station de Méribel. La Télécabine permet toujours en deux tronçons de rejoindre le sommet de Tougnète. Cependant le tracé sera légèrement modifié par rapport à l’ancienne installation, la gare intermédiaire se trouve un peu plus haut que l’ancienne.

Cette télécabine est donc importante dans la liaison 3 Vallées. En effet elle permet un accès direct depuis Méribel sur le domaine skiable des Menuires – St Martin de Belleville. C’est une remontée importante sur le domaine skiable de Méribel puisque la seule remontée à desservir le point de liaison de Tougnète qui offre un accès direct vers la station des Menuires. Cet accès reste l’accès principal depuis Méribel vers la Vallée des Belleville, les autres points de liaison pouvant être inutilisable à cause de la mauvaise exposition des piste du coté des Menuires- Saint Martin des Belleville. Directement joignable depuis le point de liaison de la Saulire et du Col de la Loze, cette télécabine assure un accès rapide vers la vallée des Belleville pour les clients arrivant de Courchevel. Le soir elle permettra d’assurer les retours pour les clients résidant notamment sur Les Menuires et Saint Martin de Belleville.

La télécabine au niveau de Méribel permet de desservir différentes pistes de tout niveau sur cette partie du domaine skiable de Méribel. Cette Télécabine permet également de prendre la direction du Roc de Fer et notamment du Télésiège Débrayable Olympic Express et de la connue piste noire de la Face. La gare intermédiaire permettait aux clients de faire plusieurs rotations sur les pistes desservies soit sur la partie basse soit sur la partie haute du secteur de Tougnète. La télécabine permet l’accès à plusieurs pistes peu difficiles situées sur la partie basse du secteur permettant un apprentissage idéal des sports de glisse. La télécabine permet également de rejoindre la station voisine de Méribel-Mottaret pour les détenteurs d’un forfait vallée de Méribel ou 3 Vallées.

Desservant de nombreuses pistes et donnant accès à un point de liaison important des Trois Vallées, cet appareil, est quasiment tout le temps surchargé en période de forte affluence Cet appareil est donc l’un des appareils les plus fréquentés de la station. Malgré le débit offert il y a donc souvent de la queue à cet appareil aussi bien en gare aval qu’en gare intermédiaire. C’est en partie pour cette raison que dans un premier temps le Télésiège du Plan de L’homme qui double le premier tronçon fut remplacé par un Télésiège Débrayable.

La télécabine est durant la période hivernale ouverte aux piétons afin que ceux-ci puissent admirer la vue offerte au sommet de cet appareil et également se restaurer en altitude, des restaurants étant présents à proximité de la gare intermédiaire et de la gare sommitale de Tougnète. Ainsi une exploitation à la descente est donc présente sur cet appareil. Cette exploitation permet également aux skieurs de rejoindre le bas de la station quand sur les pistes du bas, la neige est transformée. Cette télécabine est aussi ouverte durant la période estivale permettant de desservir les nombreux chemins présents au sommet pour les amateurs de randonnées et les vététistes.

Pour cette télécabine, Méribel Alpina, a donc fait appel au constructeur Pomagalski. La télécabine est la première Télécabine moderne construite sur le domaine skiable de Méribel. Les gares aval et intermédiaire sont toutes deux bardées de bois. Seule la gare amont est bardée de tôles et n' est pas belle du tout niveau esthétique. Les cabines six places dos à dos sont portées par deux Pinces S montées sur chariot, la Pince S étant dimensionnée pour porter un véhicule triplace. Le lancement et le ralentissement des véhicules se faisaient par gravité. La ligne comporte principalement des pylônes en treillis, à l’exception des deux premiers pylônes de chaque tronçon. Toutefois en 2000 a eu lieu une rénovation mécanique au niveau des deux treuils et quelques modifications ont du être apportées au niveau des poutres. Les deux tronçons sont totalement indépendant et bénéficient chacun d’une chaine cinématique distincte. Niveau débit la télécabine offre un débit montant de 1440 personnes par heure. Le débit offert à la descente équivaut à 100% du débit montant.


Situation générale sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques de l’installation


Caractéristiques Administratives

TCD-Télécabine à attache débrayable TOUGNETE
Maître d’Ouvrage : COMMUNE DES ALLUES
Maître d’Œuvre : CETARM 73
Exploitant : MERIBEL ALPINA
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1977

Caractéristiques du Câble des deux tronçons

Diamètre du câble : 38 mm
Câblage : Lang à droite
Ame : Textile


Caractéristiques Techniques Communes :

Sens de montée : Droite
Type de Motorisation : Courant Continu
Dispositif d'accouplement : Double Pince S


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval est donc située à la Chaudanne, endroit de Méribel où plusieurs appareils sont présents. Le départ de la télécabine est situé dans un imposant bâtiment bardé de bois qui abrite un garage pour les véhicules du premier tronçon. L’accès au quai de départ qui est situé en hauteur, se fait par une longue rampe d’accès. Au rez-de-chaussée on trouvera entre autre les caisses à forfait. C’est ici qu’est effectuée la tension du câble du premier tronçon par un contrepoids.

Image

Image

Image

Image

Les voies de garage de la G1 :
Image

Image

Le pylône supportant les poulies de déviation des câbles reliés au contrepoids :
Image

La poulie de retour-tension :
Image

Embarquement en G1 :
Image

Le Premier Tronçon

Le premier tronçon est le plus long des deux que comporte cette installation. Depuis le sommet de ce tronçon on va pouvoir notamment rejoindre sans difficulté le front de neige de Méribel Mottaret. Plusieurs pistes de faible difficulté sont accessibles depuis le sommet de ce premier tronçon. On va pouvoir également rejoindre le téléski de l’Arpasson afin de rejoindre facilement le secteur du Roc de Fer et notamment la gare aval du Télésiège Débrayable Olympic Express.

Au sommet de ce tronçon quatre pistes dont une noire et trois bleues sont accessibles :

- La piste noire Chevreuil, piste noire qui longe le tracé de la télécabine et qui permet donc de rejoindre le bas de cet appareil.
- La piste bleue Perdrix, piste équipée d’enneigeurs qui permet de rejoindre directement le front de neige de Méribel-Mottaret.
- La piste bleue Lièvre, piste équipée d’enneigeurs qui permet de rejoindre le bas de cet appareil. Cette piste permet également l’accès au Téléski de l’Arpasson.
- La piste bleue Combe Laitelet qui rejoint la piste verte Truite. Cette piste permet de revenir au bas de l’appareil

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques du Premier Tronçon

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et Eté
Capacité : 6 personne(s)
Débit à la montée : 1440 personnes/heure (100%)
Débit à la descente : 1440 personnes/heure (100%)
Vitesse d'exploitation : 4 m/s
Temps de Trajet : 6 min 40

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1435 m
Altitude Amont : 1909 m
Dénivelée : 474 m
Longueur développée : 1615 m
Pente Maxi : 44 %
Pente Moyenne : 31 %


Caractéristiques Techniques

Tension : Aval
Type de Tension : Contrepoids
Motrice : Amont
Puissance Développée : 368 KW
Nb Pylônes : 16
Nombre de véhicules : 54
Espacement : 64 m

Après être sortie de la gare aval, la ligne va franchir une grande portée afin de passer au dessus de la piste verte de la Truite. Une fois après avoir franchit cette piste, la ligne va rejoindre les premières pentes du versant de Belleville de Méribel. Au niveau du P5, la ligne va monter plus franchement et va suivre le tracé de la piste Chevreuil. Au sommet de cette piste, le profil de la ligne va se raplatir. La ligne passera au dessus de la gare intermédiaire de la première Télécabine de Tougnète. Par la suite le tracé sera faiblement montant jusqu'à l’arrivée en gare intermédiaire.
La ligne comporte au total 16 pylônes répartis comme suivant : 2 compressions et 14 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 6C/6C
P2 : 6S/6S
P3 : 8S/8S
P4 : 6S/6S
P5 : 8C/8C
P6 : 8S/8S
P7 : 6S/6S
P8 : 12S/12S
P9 : 8S/8S
P10 : 6S/6S
P11 : 12S/12S
P12 : 12S/12S
P13 : 6S/6S
P14 : 8S/8S
P15 :8S/8S
P16 :12S/12S

La ligne depuis le bas :
Image

En avant sur la ligne :
Image

On passe au dessus de la piste de la truite : :
Image

Sur la droite le bas du tracé de la piste du Lièvre :
Image

On longe désormais le tracé de la piste noire Chevreuil :
Image

Image

Montée prononcée et régulière :
Image

Image

Image

Début de la piste Chevreuil et tracé sur la droite de la piste Lièvre :
Image

Ancienne Gare Intermédiaire de la première Télécabine de Tougnète :
Image

On poursuit :
Image

Sur la droite, l’ancien Téléski de l’Arpasson aujourd’hui remplacé par un Téléski à Enrouleur Doppelmayr :
Image

Dernier pylône avant la gare intermédiaire :
Image


La Gare Intermédiaire

La gare intermédiaire est située à 1910 mètres d’altitude. Cette gare intermédiaire abrite le garage des cabines pour le deuxième tronçon. Le trainage des véhicules dans les contours ainsi que dans les transferts est assuré par une chaîne. C’est dans cette gare que l’on va trouver les deux salles des machines des deux tronçons. Chaque treuil est situé en dessous des quais. Ils sont composés d’un moteur à courant continu qui donne mouvement aux deux poulies motrices via un réducteur planétaire. Les marches de secours sont assurées par des moteurs thermiques assurant l’entraînement des poulies motrices via une seconde entrée présente sur chaque réducteur. Chaque tronçon possède donc un pupitre de commande, un pupitre spécifique au transfert est utilisé quand la télécabine est exploitée en mode accouplée

Vues de la gare intermédiaire depuis l’extérieur :
Image

Image

Image

Vue sur le premier tronçon depuis le quai d’embarquement du deuxième tronçon :
Image

La poulie motrice issue de la rénovation de 2000 :
Image

Image

Le garage présent en gare intermédiaire :
Image

Le second tronçon depuis l’embarquement à la descente du premier tronçon :
Image

Quai du second tronçon :
Image

Poulie motrice second tronçon :
Image


Le Second Tronçon

Le second tronçon est le plus court des deux que comporte cet appareil. C’est lui qui va nous permettre de rejoindre le sommet de Tougnète et ainsi accéder au point de liaison Trois Vallées du même nom. On va pouvoir notamment prendre la direction de Saint Martin de Belleville et des Menuires. De ce sommet on peut rejoindre facilement le Télésiège des Granges. Les pistes desservies permettent principalement de rejoindre la gare intermédiaire ou de prendre la direction du secteur du Roc de Fer.
Au sommet de ce second tronçon six pistes dont une noire, deux rouges, et quatre bleues sont accessibles.

Sur le versant Méribel :

- La piste noire Combe Tougnète, piste qui permet de rejoindre la gare intermédiaire. Elle donne accès à la piste rouge Dahu qui permet de rejoindre Méribel-Mottaret.
- La piste rouge Ecureuil, piste qui permet comme Combe Tougnète de rejoindre la gare intermédiaire.
- La piste bleue Faon qui permet elle aussi de rejoindre la gare intermédiaire
- La piste bleue Crêtes qui donne accès aux pistes Blaireau, Buse et Choucas du coté de Méribel. De cette piste, les pistes Chat Frère et Jérusalem sur le versant Menuires - St Martin de Belleville sont également accessibles.

Sur le versant Menuires :

- La piste rouge Pramint, piste qui redescend au bas du Télésiège de Saint Martin 2.
- La piste bleue Gros Tougne, piste qui permet de rejoindre directement le bas de la station des Menuires. Cette piste donne accès au Télésiège des Granges.


Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques du Deuxième Tronçon


Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et Eté
Capacité : 12 personne(s)
Débit à la montée : 1440 personnes/heure (100%)
Débit à la descente : 1440 personnes/heure (100%)
Vitesse d'exploitation : 4 m/s
Temps de Trajet : 6 min 32


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1910 m
Altitude Amont : 2402 m
Dénivelée : 492 m
Longueur développée : 1569 m
Pente Maxi : 40 %
Pente Moyenne : 31 %


Caractéristiques Techniques

Tension : Amont
Motrice : Aval
Puissance Développée : 368 KW
Nb Pylônes : 15
Nombre de véhicules : 52
Espacement : 64 m

La ligne après avoir être sortie du décaissement dans lequel cette partie de gare se trouve, monte de façon pas très prononcée. Après avoir passé quelques portées assez grande et croisé le bas de la piste Combe Tougnète, la ligne va monter de façon plus prononcée afin de rejoindre le sommet de l’appareil. La ligne franchit encore des portées assez grandes et rejoint la partie haute du tracé de la piste Combe Tougnète. A cet endroit certains pylônes sont équipés de paravalanches. La montée est prononcée mais régulière avec un survol assez important jusqu’aux deux derniers pylônes qui impriment un profil plat voir légèrement descendant à la ligne avant d’arriver en gare amont.
La ligne du second tronçon comporte 15 pylônes répartis comme suivant : 3 compressions, 12 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 8C/8C
P2 : 12C/12C
P3 : 6S/6S
P4 : 8S/8S
P5 : 12S/12S
P6 : 6S/6S
P7 : 12C/12C
P8 : 6S/6S
P9 : 8S/8S
P10 : 12S/12S
P11 : 6S/6S
P12 : 8S/8S
P13 : 12S/12S
P14 : 8S/8S
P15 : 12S/12S
P16 : 12S/12S

La ligne du second tronçon depuis la gare intermédiaire :
Image

En avant sur le second tronçon :
Image

Sortie du décaissement dans lequel se trouve la gare intermédiaire :
Image

Partie calme :
Image

Image

Le bas de la piste Combe Tougnète :
Image

On monte de façon plus prononcée :
Image

Image

Sur la droite, le tracé de la piste Ecureuil :
Image

Image

Le premier mur de la piste Combe de Tougnète :
Image

Une des protections paravalanches présente devant le P13 :
Image

Image

Les deux derniers pylônes :
Image

Arrivée en gare sommitale :
Image


La Gare Amont

La gare amont est donc située au sommet de Tougnète non loin de l’arrivée du Télésiège Débrayable de Saint Martin 2. La gare est comme la gare amont de Burgin-Saulire bardée de tôles. Elle abrite la tension hydraulique mise en place durant la rénovation de 2000. Avant la tension était effectuée par un contrepoids qui se situait entre les P15 et P16.

Vue sur le ralentisseur et le quai de débarquement :
Image

La poulie de retour :
Image

Le support portant le corps du vérin hydraulique :
Image

La gare amont vue de l’extérieur :
Image


Véhicules et pinces

Double Pince S :
Image

Cabine Œuf 6 Places en ligne :
Image

Image

Cabine Œuf 6 Places à quai :
Image


Diverses Photos

L’ancien contrepoids qui assurait la tension du câble :
Image

le haut du second tronçon depuis la piste Combe Tougnète :
Image

Le bas du second tronçon depuis la même piste :
Image

Le haut du second tronçon :
Image


Pour conclure, un appareil important au sein du domaine de Méribel. Victime de l’accroissement de la clientèle et du débit limité offert, le deuxième tronçon sera remplacé en 2007 par un appareil beaucoup plus performant. Le premier tronçon quand à lui a été conservé mais au prix d’une rénovation importante qui aura lieu durant l’été 2008.

Ainsi se termine le reportage de cette installation.
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.12598 secondes. 41 requete(s).
129 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés