En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 36Bannière 35Bannière 43Bannière 18

 TCD8 d'Arrondaz

Valfréjus

Doppelmayr

T3 ES
Description rapide :
Reportage de la nouvelle télécabine 8 places d'Arrondaz à Valfréjus construite en 2009.

Mise en service en : 2009

Remplace l'appareil suivant :


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : matval
Section écrite le 25/03/2010 et mise à jour le 26/03/2010
(Mise en cache le 16/03/2016)

Bonjour,

Nous vous présentons un reportage sur la télécabine 8 places débrayable d’Arrondaz à Valfréjus qui représente le plus gros chantier en remontées mécaniques pour l’année 2009 en France (avec le TSD6 Punta Bagna).


Image


SOMMAIRE :

1 - Introduction
2 - Caractéristiques de l'appareil
3 - Gare Aval
4 - Ligne
5 - Gare Amont
6 - Garage
7 - Véhicules et pinces
8 - Conclusion
9 - Vidéo


1 - INTRODUCTION

La station de sport d'hiver de Valfréjus est située sur la commune de Modane en Savoie. Commune connue essentiellement pour son emplacement transfrontalier, sa gigantesque gare de chemin de fer et ses deux tunnels transalpins (1 routier et 1 ferroviaire). Et n’oublions pas la fameuse « maison penchée » où tous les enfants demandent à leurs parents de s’arrêter en se rendant à Valfréjus.


Image


En 1983, l'ancien hameau du Charmaix aux vieilles maisons de construction traditionnelle voyait naître une nouvelle station de sports d'hiver : Valfréjus. Située à 1550 mètres d'altitude, aux portes de la Haute Maurienne, au dessus de Modane, elle est construite au milieu de la forêt, parfaitement intégrée à son environnement, au milieu des mélèzes et des épicéas, dans un site idéal pour le ski et la randonnée. Lors de sa création, Valfréjus s’est dotée d’une télécabine 6 places en deux tronçons permettant de desservir l’intégralité du domaine skiable. Un premier tronçon partant du cœur même de la station pour monter jusqu’au plateau d’Arrondaz et un deuxième tronçon démarrant du plateau d’Arrondaz pour desservir le point culminant de la station : Punta Bagna à 2737 m d’altitude. Ces deux tronçons de télécabine représentaient la « colonne vertébrale de la station ». Toutes les gares étaient habillées en tôles bleues comme en témoigne les photos ci-dessous.


Ici le départ station (G1) :


Image


L’énorme gare intermédiaire du plateau d’Arrondaz (G2/G3) :


Image


Et enfin les légendaires cabines 6 places :


Image


En octobre 2007, le groupe « Transmontagne » est conduit à la liquidation judiciaire suite à d’importantes difficultés financières, entrainant avec elle « SAVD » exploitant de Valfréjus. C’est une situation complexe pour la commune de Modane se trouvant dans l’obligation de trouver rapidement (environ deux mois) un moyen d’exploiter son domaine pour la saison « 2007-2008 ». Avec l’aide de Savoie Station Participation (Conseil Général de la Savoie) un fonctionnement en « régie municipale » a permis d’exploiter le domaine, dont l’exploitation à été confiée pour une année à la SEM « T7L » exploitante du domaine des 7 Laux en Isère.
En début d’année 2008, une procédure de délégation de service public a été constituée par le conseil municipal de Modane, afin d’étudier et de sélectionner pour un plus long terme un gestionnaire et exploitant « viable » pour Valfréjus. Dans les critères de choix établis au préalable, une place importante était accordée aux « projets » et investissements proposés par le prestataire, ceux-ci devant à court terme rénover le parc de remontées mécaniques de Valfréjus et plus généralement optimiser et rationnaliser le domaine à tous les niveaux. Après l’étude approfondie et détaillée des projets soumis à la municipalité, celle-ci à validée en octobre 2008 (un an seulement après la liquidation de Transmontagne), la proposition formulée par la Société d’Exploitation des Domaines Skiables (SEDS) dont le capital est détenu dans son intégralité par Savoie Station Participation. Ce sont plus de 15M€ d’investissement qui ont été prévu, dans le cadre d’un fonctionnement en « Régie Intéressée » dont l’échéance contractuelle est de 10 ans. Parallèlement à cette nouvelle structure, le « Syndicat Mixte Thabor Vanoise » à été constitué entre le Conseil Général de la Savoie et la municipalité de Modane afin de consolider le montage financier destiné aux importants investissements nécessaires. Les deux tronçons de télécabine étant vétustes, il a été décidé de les remplacer. Une nouvelle télécabine 8 places remplacera le premier tronçon et un télésiège 6 places remplacera le deuxième. Suite à l’appel d’offre, c’est le constructeur Autrichien Doppelmayr qui remporte le marché. (Constructeur qui est installé depuis de nombreuses années sur la commune de Modane).


Voici l’emplacement de la télécabine d’Arrondaz sur le plan des pistes de la station de Valfréjus :


Image


Afin d’optimiser le temps de montée, la vitesse de l’appareil a été choisie à 6 mètres par seconde. Ceci dans le but d’avoir un débit suffisant pour transporter l’ensemble des skieurs de la station jusqu’au plateau d’Arrondaz en se passant de l’autre axe de montée : TSF4 Charmasson + TSF4 Ramoure (ce TSF4 Ramoure sera déplacé sur le domaine en 2010). L’objectif étant de n’avoir qu’un seul moyen de transport pour accéder au cœur du domaine et ainsi s’affranchir financièrement de toutes autres remontées mécaniques.

2 – CARACTÉRISTIQUES DE L'APPAREIL

Voici les principales caractéristiques techniques de l’appareil (caractéristiques tirées du FIRM et du WIR de janvier 2010) :


Environnement

  • Station : Valfréjus
  • Type d’installation : Télécabine Débrayable 8 Places
  • Nom de l’installation : Arrondaz
  • Maîtrise d’ouvrage : SEDS
  • Maîtrise d’Oeuvre : DCSA
  • Constructeur : ;)

Géométrie

  • Altitude de la gare aval : 1563 m
  • Altitude de la gare amont : 2230 m
  • Dénivelée : 667 m
  • Longueur suivant la ligne : 2148 m
  • Pente moyenne de la ligne : 33 %
  • Pente maximale de la ligne : 81 %
  • Nombre de pylônes : 14 (3 C, 1S/C 10 S)

Performances

  • Débit nominal maximum : 2550 p/h
  • Débit nominal provisoire : 2000 p/h
  • Vitesse nominale : 6,0 m/s
  • Nombre total de véhicules : 74
  • Fabricant des véhicules : CWA
  • Type de véhicules : OMEGA IV
  • Dispositif d’accouplement : A 108-C
  • Fabricant du câble porteur-tracteur : Arcelor Mittal
  • Diamètre nominal du câble : 50 mm
  • Cadencement : 11.3 s
  • Débit à la descente : 100 % du débit à la montée (2550 p/h)
  • Durée du trajet : 5 min 50 sec
  • Sens de montée : à droite

Mécanique

  • Emplacement de la motrice : Amont
  • Emplacement de la tension : Aval
  • Puissance du moteur électrique principal : 2 x 424kW
  • Fabricant du moteur électrique principal : E-MOD


3 – GARE AVAL

Voici quelques vues de la gare aval :
Ici, la gare Uni-G XL avec son habillage bois parfaitement intégré à l’immobilier environnant. La gare est retour tension afin de limiter les nuisances d’une gare motrice à proximité de logements et afin d’optimiser le système de tension en économisant la force nécessaire pour compenser le poids de la ligne.


Image


Image


Image


Voici une photo de l’intérieur de la gare aval avec son Lorry de tension hydraulique (2 vérins associés à leur centrale hydraulique de tension) :


Image


Les deux vérins de tension :


Image



4- LIGNE

Passons à la ligne de la télécabine :

Cette ligne de 2148 mètres débute par 2 pylônes équipés de balanciers 16C chacun soit 32C réalisant ainsi un départ plutôt « raide » comme en témoigne cette image.


Image


Voici le récapitulatifs des balanciers par pylônes :


Image


Commençons par le P1 & le P2 :


Image


P3 :


Image


P4 :


Image


P5 :


Image


P6 :


Image


P7 :


Image


P8 :


Image


P9 :


Image


P10 :


Image


P11 :


Image


P12 :


Image


P13 :


Image


Et enfin le P14 composé de 14 galets de type compression :


Image


L’appareil réalise une portée et une hauteur de survol assez impressionnante entre le P7 et le P8 comme en témoigne ces photos :


Image


Image



5 – GARE AMONT

La gare amont de type UNI-G XL est recouverte d’un toit noir et équipée d’une couverture Doppelmayr France en bois. Elle est couplée à un garage à cabines semi-automatique et semi-enterré permettant de ranger l’ensemble des véhicules en cas de mauvais temps ou lorsque l’appareil n’est pas exploité.

Commençons tout d’abord par la gare amont avec différentes vues de l’extérieur :


Image


Image


Image


Image


Le local opérateur :


Image


Image


Voici une cabine en phase de ralentissement juste avant le débarquement :


Image


Ici une cabine dans le contour :


Image


Et enfin une cabine en train de fermer ses portes juste avant le lanceur :


Image


Passons maintenant à l’intérieur de la gare amont.


Une vue générale de l’intérieur de la gare UNIG-XL du coté du lanceur :


Image


Voici les deux moteurs E-MOD de 424kW chacun :


Image


Image


Le moteur couplé au réducteur :


Image


Le réducteur Doppelmayr – Lohmann :


Image


Les caractéristiques du réducteur :


Image


Le moteur Thermique couplé au groupe hydraulique :


Image


Une vue de dessous de la gare durant son montage en 2009 avec quelques explications :


Image


Image


Merci à Flo pour ces 2 schémas



6 - GARAGE

Continuons par le garage vu de l’extérieur :

Le garage à cabine est semi-automatique et se situe à gauche de la gare amont de la TCD8. Il est semi-enterré et est composé de 3 rails de stockages afin de ranger l’ensemble des véhicules de la ligne.

Image


Passons à l’intérieur avec l’entrée du garage :


Image


Les trois rails de stockage :


Image


Les trains de pneus motorisés permettant d’entrainer les cabines au fond du garage par gravité :


Image


L’aiguillage vers le garage vu de l'extérieur :


Image


Et de l’intérieur…


Image



7 – VEHICULES ET PINCES


L’appareil est équipé de 74 véhicules 8 places de type OMEGA IV du manufacturier Suisse CWA.


Image


Les véhicules sont accouplés au câble à l'aide de pinces de type A 108-C :


Image


Image



8 - CONCLUSION

Nous arrivons à la fin du reportage de la TCD8 d’Arrondaz, première remontée mécanique de la « colonne vertébrale » de la station Mauriennaise de Valfréjus. Colonne vertébrale qui est composée d’une TCD8 et d’un TSD6 transportant les passagers du centre de la station au point culminant du domaine en 13 minutes. Nous profiterons de cette conclusion pour souligner l’énorme travail qui a été réalisé durant l’été : démontage des deux tronçons de la TCD6 AGUDIO, montage de la TCD8 Arrondaz et du TSD6 Punta bagna (plus gros chantier de remontées mécaniques en France pour l’année 2009).


9 - VIDEO :





Un grand merci aux conducteurs de la télécabine et au personnel des remontées mécaniques pour leur accueil.

Merci également à THOMAS pour son aide

Enfin, un grand merci aux équipes de DOPPELMAYR, DCSA, MBTM et SOMERM de nous avoir accueilli (et supporté !!) durant l'été 2009 pendant le chantier.


Image





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09547 secondes. 41 requete(s).
186 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés