En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 44Bannière 20Bannière 34Bannière 26

 TCD8 de la Vizelle

Courchevel (Les Trois Vallées)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Deuxième Télécabine huit places de Courchevel.

Mise en service en : 1995

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 21/07/2008 et mise à jour le 01/03/2009
(Mise en cache le 11/07/2014)

Image


Courchevel 1850, la célèbre station savoyarde huppée comporte un domaine skiable compris entre 1260 mètres et d’altitude et 2738 mètres d’altitude. Ce domaine compose avec l’ensemble des autres stations de la Vallée de Courchevel, le plus grand domaine skiable du monde relié skis aux pieds, les Trois Vallées. La télécabine débrayable huit places de La Vizelle situé sur Courchevel 1850 est le deuxième appareil de ce type à avoir été construit dans la vallée de Courchevel.

Sous l’impulsion d’un pionner local, Jean Blanc, Courchevel 1850, station implantée sur le plateau des Tovets, voit sa première remontée mécanique construite en 1947. Par la suite seront réalisés entre autre en 1952 le premier Téléphérique de la Saulire et en 1954 le premier Télébenne des Verdons. Au fil des années, grâce à différentes sociétés exploitant diverses remontées mécaniques, le domaine skiable de Courchevel 1850 s’agrandit. L’aménagement de la Vizelle, sommet situé non loin du Téléphérique de la Saulire commence dans les années 1960. Dans ces années là, est réalisé un Télésiège biplace qui part depuis le Secteur des Verdons et montait en plein sur ce massif sans toutefois atteindre le sommet de la Vizelle. Voici une carte postale montrant cet appareil dont j’ignore la date de son démantèlement. (Vous pourrez voir au fond le Premier Téléphérique de la Saulire)

Image

Par la suite le développement de Courchevel se poursuivant, une nouvelle Télécabine sur le secteur de la Vizelle fut construite. Cette télécabine quadriplace du Constructeur Pomagalski partait elle aussi du secteur des Verdons à proximité du départ du Téléphérique de la Saulire. Cette fois-çi cette télécabine moderne pour l’époque avec ses doubles Pinces S va atteindre le sommet de la Vizelle. Ce sommet atteint permettra de créer un deuxième accès vers Méribel et plus tard Méribel Mottaret. Cette télécabine a aussi permis plus tard, l’ouverture du secteur des Creux et de Chanrossa, permettant d’envisager la liaison avec Moriond (Courchevel 1650). Les gares de l’époque étaient de gros édifices bardés de tôles. Le lancement et le ralentissement des véhicules se faisaient par gravité.

Voici les caractéristiques techniques de l’ancienne télécabine :

TCD –Télécabine à attache débrayable : VIZELLE

Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1968
Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 4 personne(s)
Dispositif d'accouplement : Double Pince S
Débit à la montée : 1200 personnes/heure
Débit à la descente : 1200 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 4 m/s
Altitude Aval : 2078 m
Dénivelée : 572 m
Longueur développée : 1680 m
Temps de Trajet : 7min00
Motrice : Aval
Tension : Amont
Puissance développée : 162 KW
Nombre de véhicules : 84

Par la suite après 27 années de bons et loyaux services, cette télécabine fut démontée pour être remplacée par un appareil plus performant et plus confortable pour la clientèle de Courchevel devenue de plus en plus exigeante. Le constructeur retenu pour ce nouvel appareil fut donc le constructeur Français Pomagalski. Le tracé du nouvel appareil reprend donc pratiquement le même tracé que l’ancienne installation.
La nouvelle télécabine part toujours du secteur des Verdons et rejoint le sommet de la Vizelle qui culmine à 2659 mètres d’altitude. L’appareil est directement empruntable par de nombreuses remontées venant du bas de la station de Courchevel 1850. Ainsi cet appareil est directement joignable depuis la Télécabine des Verdons qui part de la Croisette. Cette télécabine de la Vizelle est en quelque sorte le second tronçon de la télécabine des Verdons. La Télécabine de la Vizelle est également joignable depuis les Télésièges Débrayable du Biollay et de Pralong qui partent tout deux depuis différents endroits de la station de Courchevel 1850.

La Télécabine joue donc un rôle dans la liaison Trois Vallées. En effet depuis le sommet de la Vizelle, il est possible de rejoindre les domaines skiables de Méribel et de Méribel-Mottaret. Situé a proximité immédiate du Téléphérique, cet appareil permet entre autre aux clients désireux de rejoindre la vallée de Méribel d’éviter de prendre le Téléphérique. Combiné avec la télécabine des Verdons cet appareil forme une chaîne de remontées mécaniques performantes depuis la Croisette pour atteindre la liaison Trois Vallées. Cet appareil permet aussi de décharger dans une moindre mesure, le bien fréquenté télésiège débrayable des Suisses, du fait que la télécabine soit directement joignable depuis les Télésièges de Pralong et du Biollay.

Si nous restons au niveau du domaine de Courchevel, cet appareil permet d’accéder à différentes pistes et à différents secteurs du domaine depuis son sommet. Depuis cet appareil on va pouvoir prendre la direction du Télésiège des Creux Noirs et plus globalement du secteur des Creux. De ce secteur on peut notamment prendre le Télésiège de Chanrossa et rejoindre Courchevel 1650. Cet appareil donne également accès à d’autres pistes qui vont permettre de rejoindre le secteur des Suisses et de continuer vers l’Altiport. Et bien évidement, la Télécabine permet de desservir des pistes le long de l'appareil ainsi que des pistes sur le secteur Saulire à l’exception des Couloirs de la Saulire qui sont uniquement accessibles par le Téléphérique.

Au niveau des pistes, onze pistes dont sept rouges, trois noires et une bleue sont accessible au sommet de cet appareil :

Sur le versant Courchevel

- Les pistes noires Suisses et Turcs : pistes qui redescendent toutes les deux au bas du Télésiège Débrayable des Suisses
- Les pistes rouges Marmottes et Creux qui permettent l'accès à Courchevel 1650 via le Télésiège Débrayable de Chanrossa. Depuis ces pistes ont peux aussi prendre la direction du Télésiège Fixe des Creux Noirs
- Les pistes rouges Combe Saulire et Combe Pylônes qui redescendent au bas du Téléphérique de la Saulire et de cet appareil. A noter que la piste Combe pylône donne accès à une variante noire pour redescendre au bas de la Saulire qui s'appelle la M.

Sur le versant Méribel il est possible de prendre :

- Les pistes rouges Niverolle, Marcassin ainsi que la piste noire Sanglier, qui permettent de rejoindre Méribel-Mottaret
- La piste rouge Chamois et la piste bleue Biche qui donnent accès à Méribel


Pour cette télécabine, la S3V a renouvelé sa confiance au constructeur français Pomagalski. Cette télécabine possède des gares compactes pour ce type d’appareil. En effet pas de gros bâtiments et des lanceurs situés en dehors, la gare est assez discrète. Les gares installées ressemblent fortement aux gares mises en place par Etudes de Transport sur la Télécabine des Verdons qui arrive non loin de cet appareil. Les gares de cette installation reprennent le même schéma de couleurs à savoir blanc et rouge. Classiquement sur les télécabines récentes, la station de tension est située en aval alors que la station motrice est positionnée en amont.
Les pinces de cet appareil sont des doubles pinces TB50 montées sur chariot, la pince Omega T n’étant apparue que l’année suivante de la construction de cet appareil. A noter que Poma a encore utilisé une double pince alors que la Télécabine des Verdons construite trois ans auparavant par Etudes de Transports utilisait déjà une seule pince pour porter des cabines huit places.

Avec sa position centrale et stratégique sur le domaine, on pourrait croire que cette télécabine est dotée d’un débit important. Or le débit offert par cette télécabine n’est pas si conséquent que cela. Le débit de Vizelle est de 1800 personnes par heure soit un peu plus par rapport au débit de l’ancienne télécabine. Toutefois la télécabine est dimensionnée pour un débit de 2400 personnes par heure. Ce débit pourra donc être augmenté quand l’exploitant le souhaitera par ajout de véhicules. Malgré ce débit peu élevé, l’attente a cette télécabine n’est pas trop longue même en période de forte affluence. En fin de saison, cet appareil est même fréquemment fermé. Seul le Téléphérique de la Saulire et le Télésiège des Suisses assurent la liaison à cette période, preuve que cet appareil est la pour délester les appareils précédemment cités en période de forte fréquentation.

Situation sur le plan des pistes
Image

Vue Globale du Tracé de la Télécabine
Image


Les Caractéristiques de l’installation


Caractéristiques Administratives

TCD-Télécabine à attache débrayable : VIZELLE
Maître d’Ouvrage : S3V
Maître d’Oeuvre : DCSA
Exploitant : S3V
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1995

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 8 personne(s)
Débit à la montée : 1800 (2400*) personnes/heure (100%)
Débit à la descente : 450 (600*) personnes/heure (25%)
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Temps de Trajet : 5 min 39

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2078 m
Altitude Amont : 2657 m
Dénivelée : 579 m
Longueur développée : 1699 m
Pente Maxi : 66 %
Pente Maxi : 37 %


Caractéristiques du Câble

Fabricant du Câble : Trefileurope
Diamètre du câble : 45 mm
Câblage : Lang à droite
Ame : Compacte


Caractéristiques Techniques :

Sens de montée : Droite
Tension : Aval
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Amont
Puissance Développée : 633 KW
Type de Motorisation : Courant Continu
Dispositif d'accouplement : Double Pince TB50
Nb Pylônes : 16
Nombre de véhicules : 51 (64*)
Type de véhicules : Espace 8
Espacement : 80 (60*) m

* Chiffres à Terme

Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval est donc située a quelques mètres du Téléphérique de la Saulire et de la Télécabine des Verdons. C’est ici qu’est effectuée la tension du câble par un unique vérin hydraulique. Cet appareil possède un garage semi enterré qui est adjacent au garage de la Télécabine des Verdons.

Image

Image

Image

Vue sur la gare aval avec la G1 du Téléphérique et la G2 de la Télécabine des Verdons :
Image

Image

Image

L’accès au garage :
Image

Rampe d’accès :
Image

La zone d’embarquement :
Image

Image

La Came permettant la fermeture des portes des cabines:
Image


La Ligne

Après être sortie du décaissement de la gare aval, la ligne monte tout doucement à proximité de la partie basse du tracé de la piste noire M. La ligne va d’ailleurs franchir à cette occasion sa plus grande portée entre le P4 et le P5, portée qui dépasse, les 175 mètres. Après avoir passé le P6, la ligne monte plus fortement afin de franchir l’Epaule de la Vizelle. La ligne va donc monter fortement jusqu’au P10. La ligne franchira encore de belles portées dans ce passage. Ensuite le profil de la ligne se raplatit mais le terrain va devenir en dévers jusqu’au P13. Ensuite la ligne parcours sans difficultés les derniers mètres du tracé jusqu'à à la gare sommitale.
La ligne comporte au total 16 pylônes répartis comme suivant : 3 compressions et 13 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 8C/8C
P2 : 12C/12C
P3 : 8S/8S
P4 : 8S/6S
P5 : 8S/6S
P6 : 12C/12C
P7 : 6S/4S
P8 : 8S/6S
P9 : 8S/6S
P10 : 8S/6S
P11 : 8S/6S
P12 : 8S/6S
P13 : 8S/6S
P14 : 6S/6S
P15 : 12S/12S
P16 : 8S/8S

La ligne depuis le bas :
Image

En avant sur la ligne :
Image

Image

Le tracé de la piste noire M sur la gauche :
Image

Dans la plus grande portée de la ligne :
Image

On monte de façon plus prononcée :
Image

On monte le long de l’ancienne piste de l’Epaule de la Vizelle :
Image

Image

On arrive en haut de l’Epaule :
Image

Le tracé se poursuit de façon plus plate :
Image

On suit désormais la partie où le terrain est en dévers :
Image

Croisement avec la piste rouge Combe Pylônes :
Image

Sur la gauche les arrivées des Télésièges Suisses et Marmottes :
Image

On croise le haut de la piste Combe Pylônes :
Image

Arrivée en gare amont :
Image



La Gare Amont

La gare amont est donc située au sommet de la Vizelle. Elle est située à proximité des appareils arrivant également à ce sommet, à savoir les Télésièges Débrayable des Suisses et des Marmottes. C’est ici que se trouve la partie motrice et conduite de l’appareil. La marche normale d’exploitation est assurée par un moteur électrique à courant continu qui donne mouvement à la poulie motrice via un réducteur à train épicycloïdal. La marche de secours est quand à elle assurée par un moteur thermique qui entraine la poulie motrice via une seconde entrée présente sur le réducteur.

Image

Image

Image

Image

Image

Vue sur le quai en gare amont :
Image


Véhicules et pinces

Double Pince TB :
Image

Cabine Espace 8 en ligne :
Image

Image

Cabine Espace 8 à quai :
Image

Image


Diverses Photos

Vue Générale du sommet de la Vizelle:
Image

La ligne depuis le haut avec le Mont Blanc sur la droite :
Image

La ligne avec la Croix des Verdons en arrière-plan :
Image

La ligne avec sur la droite l’arrivée du Téléphérique de la Saulire :
Image

La ligne depuis la Piste Noire M :
Image

Le bas de la ligne depuis le bas de la Piste Noire M :
Image


Pour conclure, un appareil bien pratique sur le domaine de Courchevel, permettant de délester d’autres appareils. Véritable itinéraire bis depuis Courchevel 1850 vers l’accès aux Trois Vallées et au secteur des Creux, cet appareil assure avec performance et confort son rôle sur le domaine de Courchevel.

Ainsi se termine le reportage de cette installation.
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09317 secondes. 36 requete(s).
85 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés