En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 32Bannière 36Bannière 7Bannière 21

 TCD8 Kandersteg- Oeschinensee

Kandersteg

Garaventa

T2 ES
Description rapide :
Télécabine Doppelmayr/Garaventa équipée de cabines CWA Omega IV LWI

Mise en service en : 2008



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 27/01/2009 et mise à jour le 06/11/2009
(Mise en cache le 23/08/2013)

Je vous présente un reportage sur la télécabine débrayable 8 "Kandersteg- Oeschinensee", à Kandersteg

Image

Kandersteg est un petit village situé dans le canton de Berne à l’entrée Nord du tunnel ferroviaire du Lötschberg. Le village de Kandersteg dispose d’un domaine skiable de petite taille divisé en deux secteurs, à savoir le domaine d’Oschinensee et le domaine de Sunnbüel. Ces deux secteurs proposent en commun 18 km de pistes de ski alpin qui s’étendent entre 1200 mètres et 1950 mètres. Le parc des remontées mécaniques est composée d’une télécabine, d’un téléphérique et de 3 téléskis.

Afin d’augmenter l’attractivité de la commune de Kandersteg et la région de l’Oeschinensee, le village a entrepris en 1948 en partenariat avec le constructeur Von Roll la réalisation d’un télésiège débrayable 2 places de Kandersteg à l’Alp Oeschinen. Il s’agissait à l’époque de la treizième installation du type VR-101 construite par Von Roll. La grande particularité des téléportés VR-101 était l’orientation des sièges par rapport à la ligne. En effet, les sièges étaient orientés perpendiculairement à cette dernière. Soixante ans plus tard, la société des remontées mécaniques « Sesselbahn Kandersteg- Oeschinensee AG » aujourd’hui « Gondelbahn Kandersteg- Oeschinensee AG » a décidé de remplacer cet honorable télésiège par une télécabine plus rapide, confortable et offrant un débit plus élevé répondant ainsi aux demandes de la clientèle actuelle.

Cette nouvelle télécabine 8 places du constructeur Garaventa/Doppelmayr relie le village de Kandersteg à l’Alp d’Oeschinen et au lac d’Oeschinen en reprenant le même tracé que l’ancien télésiège. La construction de la télécabine a débuté en 2007 avec la réalisation le début des travaux au niveau des nouvelles gares et par le début des travaux au niveau des fondations. La seconde étape a débuté après le démantèlement de l’ancien télésiège (exploité jusqu’au 7 Septembre) c’est-à-dire au mois de Septembre 2008 avec la pose des pylônes et le montage des gares.

Situé sur le front de neige et donc accessible directement depuis le village de Kandersteg, ce téléporté permet l’accès à l’ensemble du domaine skiable d’Oeschinen. Cet appareil joue un rôle vitale car il s’agit de la seule porte d’accès au domaine skiable, c’est-à-dire qu’il assure à lui seul le transfert des skieurs du village au domaine skiable.
Cet appareil ne dessert pas de pistes à proprement parlé. En effet, il est nécessaire d’emprunter un téléski à la suite de la télécabine pour accéder à la totalité des pistes dont notamment la piste « bleue » de retour en station.
A noter que cette télécabine est également exploitée l’été et donne accès à de nombreux sentiers balisés et à une piste de luge d’été.

Pour cette télécabine, la société des remontées mécaniques de Kandersteg- Oeschinen a opté pour l’offre du groupe Garaventa/Doppelmayr, leader sur le marché des transports par câble. Cet appareil utilise donc la « technologie » UNI-G développée par Doppelmayr avant son rapprochement avec Garaventa. Cette installation compte plusieurs particularités dont notamment la configuration moteur/tension. Classiquement, le moteur est situé en gare amont et la tension en gare aval. A l’inverse, sur ce téléporté, le moteur est situé en aval et qui plus est enterré, c’est-à-dire qu’il se trouve au sous- sol et relié à la poulie par un arbre de transmission. La tension est quant à elle située en amont.
Les cabines retenues pour cette télécabine sont fournies par CWA. Il s’agit de cabines Omega IV LWI pour Level Walk- In (Embarquement à plein pied).


Situation dans le domaine skiable

Image
-Situation sur le plan des pistes

Administratif:


  • Station: Kandersteg- Oeschinensee
  • Type d'installation: Télécabine débrayable 8 places
  • Exploitant : Gondelbahn Kandersteg-Oeschinensee AG
  • Constructeur: GARAVENTA/DOPPELMAYR
  • Année de mise en service: 2008
  • Ouverture au public : 20/12/2008
Géographie:

  • Altitude aval: 1202 m
  • Altitude amont: 1687 m
  • Dénivelé: 485m
  • Longueur en suivant la ligne: 1290m
  • Pente moyenne: 37%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 9
  • Station motrice: Aval
  • Station tension: Amont
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fournisseur du câble: FATZER AG
  • Diamètre du câble: 45mm
  • Electronique de: Frey AG Stans
  • Puissance du moteur: 283kW
  • Moteur de secours: Cummins
  • Réducteur: Lohmann GP
  • Type de pince: DT108
  • Constructeur des cabines: CWA
  • Type de cabines: OMEGA IV LWI
  • Nombre de cabines: 20 (au final 23)
  • Personnes/cabines: 8
  • Débit maximal à la montée: 875 p/h (1000 p/h au final)
  • Débit maximal à la descente: 875 p/h (1000 p/h au final)
  • Temps de trajet: 6 min.
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Sens de la montée: Gauche
Gare aval et garage

La gare aval et le garage sont situés en bordure du village de Kandersteg à une altitude de 1200 mètres. La technique propre au téléporté est intégrée à un bâtiment dont l’architecture adopte le style « chalet » pour une impact discret dans le paysage. L’extrémité des lanceurs dispose cependant d’une couverture basse. Au niveau technique, c’est ici que se trouve l’entraînement du téléporté qui pour des raisons de nuisances sonores et de faciliter d’entretien est disposé au sous- sol. Le garage compte deux voies pour le rangement des cabines en fin de service.


Image
-Garr aval et garage
Image
-Gare aval et accès aux caisses

Image
-Gare aval vu depuis la piste de retour en station

Image
-Gare aval et pylône de compression 1 (16C)

Image
-Idem

Image
-Pylône de compression 1 et extrémité de la gare équipée d’une couverture dite « basse »

Image
-Extrémité de la gare aval

Image
-Gare aval et garage

Image
-Zone d’embarquement

Image
-Garage pour les cabines

Image
-Lanceurs et poulie motrice

Image
-Poulie motrice et frein de secours 1 (en bleu)

Image
-Freineur

Image
-Poulie motrice

Image
-Contour


Ligne

La ligne compte 9 pylônes à raison de 7 pylônes support et de 2 pylônes compression. Elle débute par une pente faible et régulière jusqu’au pylône compression 3. C’est à partir de ce pylône que la ligne adopte une pente plus forte mais cependant régulière jusqu’au pylône 8 situé sur la crête du plateau d’Oeschinen. Passé le pylône 8, la ligne retrouve un profil plus plat jusqu’en gare amont.


Image
-Départ de la cabine

Image
-Pylône 2

Image
-Pylône de compression 3

Image
-Ligne

Image
-Pylône 4

Image
-Ligne

Image
-Pylône 5

Image
-Pylône 6

Image
-Ligne

Image
-Pylône 7

Image
-Ligne

Image
-Pylône 8

Image
-Pylône 9


Gare amont

La gare amont est située à 1687 mètres, à proximité du lac d’Oeschinen. L’architecture de la gare amont est en tout point ressemblant à la gare aval avec une couverture basse pour les lanceurs et un style « chalet » pour le bâtiment abritant les éléments propre téléporté. De plus, l’édifice de la gare amont abrite un restaurant de montagne. Au niveau technique, c’est ici que se trouve le système de tension du téléporté assuré par le biais de deux vérins hydrauliques.


Image
-Entrée en gare amont

Image
-Contour

Image
-Contour avec aiguillage pour la voie de garage

Image
-Voie de garage et véhicule de service

Image
-Poulie retour et vérins de tension

Image
-Extrémité des lanceurs

Image
-Gare amont du type couverture basse

Image
-Gare amont

Image
-Idem

Image
-Idem

Image
-Filet de sécurité

Image
-Lanceurs

Image
-Gare amont (abrite également un « grand » restaurant d’altitude

Image
-Gare amont, vue depuis l’arrière


Cabines

La télécabine est équipée d’élégantes et discrètes cabines Omega IV LWI portant fièrement les logos de la station.

Image
-Cabine en début de ligne

Image
-Cabines en ligne

Image
-Cabine avec en fond le « Bire »

Image
-Cabine avec en toile de fond la région du Kandertal

Image
-Cabine au passage du pylône 9


Pinces

La pince DT108 est une pince à barre torsion couramment utilisée et très répandue en Suisse et en Autriche sur les téléportés débrayable de la marque Doppelmayr/Garaventa.

Image
-Pince Torsion DT108

Image
-Trompette et pince DT108 au passage du pylône de compression 1

Image
-Pince dans le freineur sous la came de débrayage


Divers photos

Pour compléter ce reportage, voici quelques photos de la ligne prises de différents endroits en aval et en amont.

Image
-Ligne vue depuis la gare aval

Image
-Ligne au niveau des pylônes 8 et 9

Image
-Pylônes 8 et 9 et en fond de vallée le village de Kandersteg


Pour conclure, cette nouvelle télécabine caractérisé par son débit, sa rapidité et son confort a permis d’améliorer en hiver l’accès au domaine skiable et en été l’accès aux nombreux chemins pédestres de cette magnifique région situé au cœur des Alpes. Le changement n’était certes pas évident et facile tant pour des raisons financières que symboliques. En effet, les télésièges débrayables VR101 sont/étaient synonyme de la précision et de la qualité du matériel Suisse et surtout d'une avancée technologique considérable pour l'époque dans le domaine du transport par câble!


Fin du reportage, à bientôt





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.08641 secondes. 23 requete(s).
148 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés