En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 43Bannière 37Bannière 22Bannière 6

 TCD8 Pas du Lac 1&2

Méribel-Mottaret (Les Trois Vallées)

Poma

T2 ES
Description rapide :
TCD8 Oméga T sur le domaine de Méribel-Mottaret

Mise en service en : 1997

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 17/05/2008 et mise à jour le 27/05/2008
(Mise en cache le 09/07/2014)

Image


La Télécabine Débrayable de Pas du Lac fait partie des trois appareils de ce type que compte le domaine des Méribel-Mottaret. Ce domaine compris entre 1700m et 3000 mètres d’altitude est situé en plein cœur de la vallée de Méribel et est relié au domaine des 3 vallées Cette télécabine en deux tronçons vient remplacer une autre télécabine elle aussi en deux tronçons..

Le remplacement de la première Télécabine du Pas du Lac a été entamé en 1997 par la S3V (Société des Trois Vallées), société qui exploite les remontées mécaniques de Courchevel et de Méribel-Mottaret afin d’améliorer l’accès au versant Saulire de Méribel-Mottaret. Cette vielle Télécabine quadriplace Pomagalski avec cabines de type Œuf n’offrait plus assez de confort et surtout de débit pour assurer correctement son rôle central au sein du domaine des Trois Vallées.
La nouvelle télécabine vient donc remplacer cette ancienne installation sur un tracé légèrement différent pour le premier tronçon.

Voici les caractéristiques techniques de l’ancienne télécabine :

TCD –Télécabine à attache débrayable : PAS DU LAC 1 & 2

Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1972
Saison d'exploitation : Hiver et Eté
Capacité : 4 personne(s)
Dispositif d'accouplement : Double Pince S
Débit : 1200 personnes/heure
Débit à la descente : 1200 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3.5 m/s


Premier Tronçon

Altitude Aval : 1682 m
Dénivelée : 538 m
Longueur développée : 1535 m
Temps de Trajet : 7min18
Motrice : Amont
Tension : Aval
Puissance développée : 228 KW
Nombre de véhicules : 91

Deuxième Tronçon

Altitude Aval : 2220 m
Dénivelée : 460 m
Longueur développée : 1075 m
Temps de Trajet : 5min07
Motrice : Amont
Tension : Aval
Puissance développée : 206 KW
Nombre de véhicules : 67


La télécabine du Pas du Lac joue un rôle majeur au sein du domaine de Méribel-Mottaret. En effet cet appareil propulse les clients directement depuis le bas de Méribel-Mottaret jusqu’au sommet de la Saulire, offrant donc la possibilité de rejoindre la Vallée de Courchevel ou encore le domaine de Méribel par sa partie haute de ce versant. Cette installation est donc d’une importance capitale puisqu’elle va être utilisée par les clients de Méribel-Mottaret mais aussi par les clients arrivant de la Vallée des Belleville désireux de skier sur la vallée de Méribel et de Courchevel. En effet la Télécabine est directement accessible depuis les points de liaison du Roc des 3 Marches et du Mont de la Chambre.
Cet appareil assure également le soir, le retour pour les clients résidant dans la vallée de Courchevel venant de la vallée des Belleville et du domaine skiable de Méribel-Mottaret.

Bien que jouant principalement un rôle d’ascenseur vers la liaison 3 Vallées, cette télécabine donne accès à des pistes de tout niveau et qui sont bien exposées. En plus de la clientèle 3 Vallées, cette télécabine permet donc aussi d’attirer tous types de clients pour du ski propre, la gare intermédiaire permettant de faire rapidement des boucles sur les pistes du haut bien que l’embarquement en gare intermédiaire est quelque fois difficile vue la fréquentation de cet appareil.

Au niveau des pistes, l’appareil dessert deux pistes bleues et trois pistes rouges :

Sur le versant Mottaret :

- La piste bleue Biche et les pistes rouges Chamois et Mauduit qui permettent toutes trois, de rejoindre le domaine de Méribel
- Les pistes rouges Niverolle et Marcassin ainsi que la piste noire Sanglier qui permettent toutes les trois de rejoindre la gare intermédiaire de la télécabine. La piste rouge Niverolle ouvre l’accès à la piste noire Grande Rosière. Toutes ces pistes rejoignent à différents niveaux, la piste bleue Aigle qui permet le retour à ski sur le front de neige de Méribel-Mottaret. Toutes ces pistes à l’exception de Grande Rosière permettent également d’accéder à la piste bleue Chardonneret qui permet depuis la Gare Intermédiaire de la Télécabine de rejoindre le domaine de Méribel.

Sur le versant Courchevel :

- La piste rouge Creux qui permet de prendre la direction du secteur du même nom et de rejoindre les appareils permettant la liaison vers Courchevel 1650
- La piste rouge Combe Saulire qui permet d’accéder au cœur du domaine de Courchevel 1850.

De part sa position centrale sur le domaine skiable des 3 Vallées cet appareil est l’un des plus fréquenté de tout le domaine. En période forte il y’a quasiment tout le temps pas mal de monde à l’embarquement en gare aval. Cependant avec le débit offert par cette installation l’attente y est souvent très raisonnable. De plus, pour les personnes seules, en gare aval, une file rapide est en place permettant de compléter les cabines.

La télécabine est durant la période hivernale ouverte aux piétons afin que ceux-ci puissent admirer la vue offerte au sommet de cet appareil et également se restaurer en altitude. En effet des restaurants sont présents à proximité de la gare intermédiaire et de la gare sommitale de la Saulire. Cette exploitation à la descente permet aux skieurs de descendre tranquillement pour éviter la piste de l’aigle qui est souvent bosselée en fin de journée avec une neige transformée.
Cette télécabine est également exploitée l’été. Cette installation est la seule qui permet de rejoindre Courchevel lors de l’exploitation estivale pour les randonneurs ou les vététistes.

Pour cette télécabine, la S3V a renouvelé sa confiance au constructeur Français Pomagalski. Nous avons le droit avec cette télécabine à une troisième génération d’appareils de ce type sur le domaine. Les gares employées sont des gares Omega T, gares commercialisées entre 1996 et 2000 par Pomagalski. Cette Télécabine est la seule à avoir des gares identiques aux Télésièges Débrayable d’un point de vue forme de la gare (à l’exception de la Gare Aval située à Mottaret). La gare intermédiaire est la gare où l’on trouve les deux salles des machines. En effet chaque tronçon peut fonctionner indépendamment de l’autre. Les stations de tension sont donc la gare aval à Mottaret et la gare sommitale de la Saulire.
On trouve donc sur cette télécabine des Pinces de type Omega T. Cette télécabine étant la première à utiliser des pinces Omega T, par précaution, les pinces ont été doublées afin de surdimensionner la puissance de serrage. Cette télécabine huit places est la seule à avoir eu une double pince Omega T. Les autres télécabines Pomagalski construites par la suite n’ont eue qu’une seule Pince Omega T.
Niveau débit au début de l’exploitation, la télécabine a bénéficié d’un débit de 2000 personnes par heure. Par la suite dans les années 2000 après quelques modifications apportées, le débit est passé à 2200 personnes par heure. Toutefois cette télécabine est dimensionnée pour un débit de 3200 personnes par heure à la vitesse de 6m/s. Cependant pour le moment cette télécabine n’est exploitée qu’à 5 m/s et offre un temps de parcours plus que convenable.


Situation sur le plan des pistes
Image

Vue Globale du Tracé de la Télécabine :
Image


Les Caractéristiques de l’installation


Caractéristiques Administratives

TCD-Télécabine à attache débrayable : PAS DU LAC 1 & 2
Maître d’Ouvrage : S3V
Maître d’Oeuvre : DCSA
Exploitant : S3V MOTTARET
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1997


Caractéristiques du Câble des deux tronçons

Fabricant du Câble : Trefileurope
Diamètre du câble : 45 mm
Câblage : Lang à droite
Ame : Compacte


Caractéristiques Techniques Communes :

Type de Gare : OMEGA T
Sens de montée : Droite
Type de Tension : Hydraulique
Type de Motorisation : Courant Continu
Dispositif d'accouplement : Double Pince Omega T


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval assez imposante, est bardée de bois afin de s’intégrer au mieux dans la station. La gare aval est située entre le départ des Télésièges des Combes et Arolles, au pied du versant Belleville du domaine de Méribel-Mottaret. La gare de l’ancienne télécabine était un peu plus bas et était un peu plus difficile d’accès vu qu'il fallait traverser tout le front de neige. Avec cette nouvelle implantation les skieurs arrivant des Menuires-Val Thorens peuvent arrivent skis aux pieds devant l'entrée de cette installation.

Image

Image

Image

Image

Image

L’intérieur de la gare aval, a subit quelques modifications dans les années 2000. Avant cette modification deux contours était présents: le contour classique et uncontour de service permettant de stocker des cabines ou le véhicule de service. Cette configuration donnait une zone d’embarquement un peu réduite et qui n’était pas adaptée à la fréquentation de cet appareil. De plus le remplissage optimal des cabines n’était pas évident. Afin de faciliter les opérations d’embarquement et le remplissage optimal des cabines, l’ancien contour «interne» a été supprimé et les cabines empruntent l’ex contour de service permettant ainsi d’avoir une zone d’embarquement plus grande où les clients disposent de plus de temps pour ebmarquer.

Sur la droite vous distinguerez les massifs supportant les rails de maintien de l’ancien contour :
Image

La zone d’embarquement :
Image

La Came permettant la fermeture des portes des cabines:
Image


Le Premier Tronçon


Les Caractéristiques du Premier Tronçon

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et Eté
Capacité : 8 personne(s)
Débit à la montée : 2200 (3200*) personnes/heure (100%)
Débit à la descente : 2200 (3200*) personnes/heure (100%)
Vitesse d'exploitation : 5 (6*) m/s
Temps de Trajet : 5 min 05

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1689 m
Altitude Amont : 2213 m
Dénivelée : 525 m
Longueur développée : 1625 m
Pente Maxi : 87 %

Caractéristiques Techniques

Tension : Aval
Motrice : Amont
Puissance Développée : 820 KW
Nb Pylônes : 17
Nombre de véhicules : 67
Espacement : 65 m

La ligne entame un premier survol assez important entre le P1 et P2 afin de passer au dessus du front de neige de Méribel-Mottaret. Au niveau du P3 la ligne arrive sur les flancs du versant Saulire de Méribel-Mottaret. La ligne monte ensuite régulièrement dans un tracé bordé par des sapins. La ligne monte un peu plus fort suite à l’impulsion donnée par le P6. La ligne quitte son parcours dans la végétation au niveau du P9 et monte tranquillement jusqu’à la gare intermédiaire.
La ligne comporte au total 17 pylônes répartis comme suivant : 2 compressions et 15 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 8C/8C
P2 : 8S/8S
P3 : 8S/8S
P4 : 6S/6S
P5 : 8S/8S
P6 : 8C/8C
P7 : 8S/8S
P8 : 8S/8S
P9 : 8S/8S
P10 : 6S/6S
P11 : 6S/6S
P12 : 8S/8S
P13 : 8S/8S
P14 : 8S/8S
P15 : 8S/8S
P16 : 8S/8S
P17 : 8S/8S

En avant sur la ligne :

Vue sur les différentes remontées qui sont présentes sur le front de neige principal de Mottaret :
Image

La partie de ligne bordée par de la végétation :
Image

Image

Image

Dans la plus grande portée de la ligne (175mètres) :
Image

Image

Image

La dent de Burgin sur la gauche :
Image

Passage au dessus de la piste de l’Aigle :
Image

Arrivée en gare intermédiaire :
Image


La Gare Intermédiaire

La gare intermédiaire est donc située à 2214 mètres d’altitude. C’est ici que l’on trouve les salles des machines et le garage semi-enterré servant à remiser les véhicules. La gare intermédiaire tout comme l’ancienne télécabine décrit un angle sur la droite. Bien que relativement imposante cette gare reste relativement discrète et s’intègre bien dans le paysage montagnard.

Image

Image

Image

Image

Image

Entrée coté montée et vue sur la zone d’embarquement du second tronçon :
Image

Zone de débarquement du premier tronçon :
Image

C’est donc dans cette gare que l’on va trouver toute la partie conduite de l’appareil pour chaque tronçon :

Pupitre du premier tronçon:
Image

Pupitre du second tronçon :
Image

Un pupitre de commande situé entre les deux pupitres principaux sert pour la marche accouplée. En mode accouplé c’est sur ce pupitre que va intervenir le conducteur de l’installation en cas de besoin. En mode accouplé le cadencement des véhicules est effectué par un cadenceur qui est situé dans le transfert entre le premier et le seconde tronçon.

Le pupitre du transfert :
Image

Un petit mot sur le garage. Le garage de cette installation est entièrement automatique. Chaque tronçon possède sa boucle de stockage bien qu’il soit possible de transférer en mode manuel une cabine d’une boucle à l’autre notamment pour la mainteance ... Lors du décyclage en fonction du débit choisi, c’est au niveau du garage que sera fait le cadencement des véhicules. Ceci permet ainsi de faciliter le quotidien du conducteur puisqu’il n’a plus qu’à superviser que l’automate fasse bien son travail lors du décyclage quotidien.


Le Second Tronçon


Les Caractéristiques du Deuxième Tronçon


Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et Eté
Capacité : 8 personne(s)
Débit à la montée : 2200 (3200*) personnes/heure (100%)
Débit à la descente : 2200 (3200*) personnes/heure (100%)
Vitesse d'exploitation : 5 (6*) m/s
Temps de Trajet : 3 min 31


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2214 m
Altitude Amont : 2680 m
Dénivelée : 466 m
Longueur développée : 1059 m
Pente Maxi : 87 %


Caractéristiques Techniques

Tension : Amont
Motrice : Aval
Puissance Développée : 820 KW
Nb Pylônes : 18
Nombre de véhicules : 49
Espacement : 65 m

Le second tronçon est nettement plus court que le premier. Néanmoins c’est cette partie de la montée qui est la plus impressionnante car en un peu plus d’un kilomètre la ligne gravit 466 mètres de dénivelée.
La sortie de la gare intermédiaire s’effectue par le passage sous trois pylônes de compression. La ligne monte ensuite régulièrement pendant un petit bout de temps . Ensuite à partir des P10 et P11 les choses se compliquent puisque la ligne va entamer la montée finale jusqu’à la Saulire. Le sommet de la crête se passe au niveau des P13 et P14 , puis s’enchaine rapidement les derniers pylônes permettant de remettre le câble à l’horizontale avant l’arrivée en G4.
La ligne du second tronçon comporte 18 pylônes répartis comme suivant : 5 compressions, 13 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 12C/12C
P2 : 12C/12C
P3 : 12C/12C
P4 : 8S/8S
P5 : 8S/6S
P6 : 8S/6S
P7 : 8S/6S
P8 : 8S/8S
P9 : 8S/6S
P10 : 12C/12C
P11 : 12C/12C
P12 : 6S/6S
P13 : 8S/8S
P14 : 6S/6S
P15 : 6S/6S
P16 : 8S/8S
P17 : 8S/8S
P18 : 8S/8S

Le second tronçon depuis la gare intermédiaire :
Image

En avant sur le second tronçon :
Image

Image

Image

La ligne passe par deux fois au dessus de la piste marcassin :
Image

Les P10 et P11 donnant l’impulsion à la montée finale :
Image

Image

Dans la plus grande portée entre le P12 et le P13 qui est aussi le passage le plus raide:
Image

Image

Arrivée en gare amont :
Image


La Gare Amont

La gare amont est «encastrée» entre la gare sommitale de la Télécabine de Burgin-Saulire et le restaurant panoramique situé à proximité. L’arrière de la gare sommitale est même recouvert par un accès qui permet de rejoindre le restaurant pour les piétons arrivant de Méribel via la Télécabine de Burgin. De ce fait la gare reste relativement discrète dans le paysage par rapport à la gare en tôle de sa voisine.

Photo prise depuis la télécabine de Burgin-Saulire
Image

Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Cabine Espace 8 à quai :
Image

Cabine Espace 8 en ligne :
Image

Double Pince OmegaT :
Image


Diverses Photos

Partie raide du second tronçon depuis la télécabine de Burgin-Saulire :
Image

G2 depuis la piste de l’Aigle :
Image

La ligne du premier tronçon avec entre autre le Roc de Tougne en toile de fond :
Image

La ligne du premier tronçon avec tous les points de liaison entre la Vallée des Belleville et Méribel-Mottaret :
Image


Cette télécabine vitale pour la liaison vers Courchevel devrait l’être encore plus dès la saison 2008/2009. En effet la S3V devrait démonter les TS Ramées et Grande Rosière qui doublent cette installation. Pas du Lac deviendrait donc la seule remontée d’accès à Courchevel depuis Mottaret. A cette occasion le débit sera augmenté de 25% portant ainsi cette installation à son débit définitif à 5 mètres seconde. En conclusion cette télécabine performante et confortable deviendra encore un peu plus, l’une des remontées incontournables pour les usagers du circuit 3 Vallées.


Ainsi se termine ce reportage de cette installation. Je tiens à remercier le conducteur pour la visite du poste de conduite
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.13256 secondes. 37 requete(s).
104 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés