En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 33Bannière 17Bannière 32Bannière 37

 TKD 3000

Val-d'Isère (Espace Killy)

Montaz Mautino

T1 HS
Description rapide :
Un téléski très difficile desservant un secteur technique composé de pistes noires. Il est aujourd'hui encore en place mais ne devrait plus être exploité.

Mise en service en : 1962
Fin de service en : 2012

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 08/05/2014 et mise à jour le 23/10/2016
(Mise en cache le 23/10/2016)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. Val d'Isère : la fin de la vallée de Haute-Tarentaise
  2. Les débuts de Montaz-Mautino à Val d'Isère
  3. 3000 : Une altitude suscitant toutes les convoitises
  4. Ligne et infrastructures du téléski des 3000
  5. 3000 : quel avenir pour le ski de pistes de haut niveau ?



Val d'Isère : la fin de la vallée de Haute-Tarentaise

Val d'Isère est la station la plus reculée de la Haute-Tarentaise, quelques kilomètres en amont du lac du Chevril, à proximité des sources de l'Isère. Elle présente la particularité d'être en face de la réserve naturelle de la Grande Sassière, l'occasion rêvée d'apercevoir des animaux montagnards à l'état sauvage.

On y trouve 49 remontées mécaniques parmi le téléphérique 3S de l'Olympique, premier appareil du type à être construit sur le territoire français. Tous ces appareils desservent un domaine étalé et divers avec 82 pistes, dont douze noires, vingt-deux rouges, trente-quatre bleues et quatorze vertes. Les débutants peuvent trouver des pistes à leur niveau à la Daille, sur le front de neige central de Val d'Isère et sur le plateau de Solaise dans une moindre mesure. Le ski d'été se pratique quant à lui sur le glacier du Pisaillas jusqu'à 3197 mètres d'altitude, en amont du vallon de l'Iseran.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^



Les débuts de Montaz-Mautino à Val d'Isère

Nous intéresser au téléski des 3000 mérite d'en revenir aux sources de la collaboration entre Val d'Isère et Montaz-Mautino. En 1952, la saison commence sous de mauvaises augures à cause d'une très faible épaisseur de la couche de neige en plein mois de Décembre. Le directeur de Val d'Isère, André Bauer, avant entendu parler de la construction d'un petit téléski transportable à Saint-François-sur-Bugeon. Étant donné le bon niveau de neige sur son domaine skiable, il demande alors à Pierre Montaz s'il est possible de démonter son téléski pour le remonter sur les pentes de la Madeleine, à proximité du lac de l'Ouillette. Le lendemain, le téléski est déplacé : les quatre pylônes et les deux gares sont ainsi remontés en plein hiver. Quelques années plus tard, Montaz-Mautino est convié à transformer le téléski du Rogoney en appareil débrayable, puis à la construction d'un téléski au sommet du téléphérique de Solaise.

La plus étonnante réalisation de Montaz-Mautino à Val d'Isère reste néanmoins le téléski des 3000. Pierre Montaz lui-même raconte cette aventure dans son livre Les Pionniers du Téléski : « Au cours d'une reconnaissance, j'ai failli perdre la vie. Notre projet se portait sur l'équipement de la crête des [Leissières], accessible par téléski avec le percement d'un tunnel pour basculer sur le versant du Col de l'Iseran. Par un bel après midi de printemps, André Bauer, Edouard Gorret, Roger Moreau et moi-même, partons à peaux de phoque depuis le sommet du téléphérique de Solaise en passant par le Cirque des Leissières pour atteindre le Col des Leissières. Après avoir examiné les tracés possibles de remontées mécaniques et de pistes, nous décidons de descendre.
Fatigué, je m'engage en traversée. Mes compagnons, en quelques virages, dans la poudreuse sont déjà 300 m plus bas. Je devais les rejoindre très rapidement. Ma trace en travers découpe une plaque à vent pour arriver en bas de la pente, skis aux pieds, dragonnes des bâtons enfilées aux poignets, et mon corps bloqué dans la neige à hauteur des genoux, mais indemne… ! ». On peut aisément se rendre compte que les décisions d'implantation de nouvelles remontées mécaniques étaient beaucoup moins compliquées et se faisaient entre collaborateurs le temps d'une sortie. Il n'y avait en effet pas besoin à l'époque d'effectuer des études d'impact, des demandes d'U.T.N., de batailler contre une éventuelle association contre le projet, etc… C'est ainsi que le téléski 3000 a été construit au cours de l'été suivant, en 1962.

Image
Le secteur de la Crête des Lessières vu depuis le télésiège éponyme. Son aménagement était un véritable pari de la part de la STVI.




3000 : Une altitude suscitant toutes les convoitises

La STVI a donc décidé de construire le téléski 3000 à la hussarde, sans réellement d'autorisations, mais après avoir étudié la faisabilité du projet avec la société Montaz-Mautino. C'est ainsi que naît ce nouveau téléski, fruit d'une extension du domaine à la suite du téléphérique de Solaise. Il faut néanmoins attendre 1963/1965 et l'ouverture des téléskis des Glaciers afin de pouvoir accéder au téléski 3000 skis aux pieds sans skis de randonnée ou peaux de phoque. De plus, en 1976, la construction du télésiège fixe du Cugnaï a permis de créer un second accès au secteur 3000.

Dès le début, la STVI a dédié ce téléski à une clientèle d'excellents skieurs, capables d'évoluer dans des terrains couplant une pente importante et une neige de qualité variable suivant les conditions météorologiques. En effet, la pente du téléski était la première barrière sélective, complétée par le passage du tunnel et l'entrée sur la piste noire éponyme d'un niveau plus que relevé. En plus, le téléski 3000 était souvent fermé pour cause d'enneigement insuffisant ou de formation de plaques à vent. C'est ce qui explique les fermetures récurrentes du téléski jusqu'à sa fin d'exploitation officielle en 2012. Toujours selon la STVI, « Pour des raisons administratives et de sécurité, le téléski des 3000 est fermé pour la saison 2012/2013. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée et vous souhaitons une excellente journée de ski. ». Aujourd'hui encore, le sort du téléski 3000 n'est pas scellé, preuve en est qu'il est toujours en place, avec le câble tendu. Seules les perches sont absentes.

Le téléski 3000 a donc uniquement vocation à desservir du ski propre de difficulté très importante sur deux pistes noires non damées :

  • La piste noire 3000 : court mur qui permet le retour en bas du téléski. Il est néanmoins très pentu et souvent bien bosselé.
  • La piste noire du Tunnel : mythique piste permettant de basculer dans le vallon de l'Iseran après avoir traversé un tunnel sous la crête des Leissières.



Image
Entrée dans le tunnel des Leissières, en direction de Solaise.

Image
Situation du téléski 3000 sur le plan des pistes de Val d'Isère.



Le téléski 3000 est un téléski standard de la gamme de Montaz-Mautino. Étant donné le profil de la ligne, les brins montées et descente profitent de pylônes séparés. La montée comporte un virage en milieu de ligne afin d'atténuer tant que possible la pente de la piste de montée, tandis que la ligne en descente a un autre virage afin de rediriger les perches vers la gare aval.


Voici donc les caractéristiques de ce téléski :


Caractéristiques administratives

TKD-Téléski débrayable : 3000
Exploitant : STVI (Société des Téléphériques de Val d'Isère)
Constructeur : Montaz-Mautino
Année de construction : 1962
Année d'arrêt d'exploitation : 2012

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 500 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 3 m/s
Embarquement : À plat

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2760 m
Altitude amont : 2933 m
Dénivelée : 173 m
Longueur horizontale : 391 m
Longueur développée : 431 m
Pente maximale : 70 %
Pente moyenne : 44,25 %
Temps de trajet : 2 minutes 24 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : D.20 DA
Emplacement motrice : Aval
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Nombre de pylônes : 7
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante



Ligne et infrastructures du téléski 3000


La gare aval

La gare aval du téléski 3000 est située à 2760 mètres d'altitude en aval de l'arrivée du télésiège débrayable du Glacier Express. Elle est accessible par gravité par la piste bleue Plan Milet.
On retrouve une gare motrice-fixe Montaz-Mautino D.20 DA à départ automatique cadencé, réduite à sa plus simple expression. On pourra noter néanmoins la poulie d'angle permettant de diriger le brin descendant du câble dans la poulie motrice.


Image
Plan large sur la gare aval avec la ligne du télésiège des Leissières Express franchissant la crête éponyme en arrière-plan.

Image
En arrivant sur le téléski, alors encore exploité.

Image
Vue zoomée sur la gare aval.

Image
Vue arrière avec la ligne se profilant à l'avant.

Image
Zoom sur la glissière et la poulie motrice.



La ligne

La ligne du téléski 3000 est très impressionnante. Après une vingtaine de mètres quasiment à l'horizontale, la ligne s'incline très fortement. S'en suit alors un virage à 120° dans la pente afin de franchir une zone bordée par les rochers. Au terme de cette portion de la ligne, on arrive en gare amont dans une zone exiguë où il n'a même pas été possible d'installer un poussard pour la tension du câble.

Montaz-Mautino a ainsi équipé la ligne de sept pylônes dont 1 compression, 1 support-compression, 3 supports et 2 virages comme ceci :

  • P1 : C
  • P2 : Virage à droite
  • P3 : SC
  • P4 : S
  • P5 : S
  • P6 : Virage à droite
  • P7 : S



Image
Vue d'ensemble du terrain où évolue le téléski 3000.

Image
La portée vers le pylône 1.

Image
Le pylône 1, ou autrement dit le début d'une difficile montée.

Image
Virage à droite en pleine pente au pylône 2.

Image
Vue d'ensemble de la montée entre les pylônes 2 et 5.

Image
Au niveau du pylône 3.

Image
P4.

Image
Le virage à droite à la descente.

Image
On repère bien l'important virage décrit par ce pylône à la descente.

Image
Le deuxième pylône de la ligne à la descente.



La gare amont

La gare amont est située directement après l'aire de lâcher des perches. Il s'agit d'une simple poulie flottante dont le câble de tension est arrimé à un éperon rocheux de la crête des Leissières.
Celle-ci joue le rôle de tension dynamique du câble porteurs grâce à un contrepoids placé en arrière de la crête des Leissières avec le poussard associé.


Image
La gare amont, simple retour-tension par poulie flottante. Le poussard se situe en fait derrière la crête.


Depuis les pistes…

Image
Dans la montée. On repère bien la position des télésièges du Glacier et des Leissières par rapport au téléski des 3000.

Image
On peut aisément apprécier la pente très importante à la sortie du virage.

Image
Le début de la ligne, entre la gare aval et le virage.


3000 : quel avenir pour le ski de pistes de haut niveau ?

Après cinquante années d'exploitation plus ou moins régulière, le téléski 3000 est fermé temporairement, et sûrement définitivement. Desservant une zone skiable particulièrement pentue et difficile à descendre, il était très peu fréquenté. De plus, il fallait beaucoup de neige pour pouvoir l'ouvrir : la piste de montée est directement située sur un sol rocheux, tout comme la piste noire 3000.
Néanmoins, dans le cadre du nouveau contrat d'investissements, le téléski 3000 devrait renaître d'ici quelques années avec la réutilisation du téléski de Claret (Tignes), démonté au cours de l'été 2016.

Image
Le téléski 3000 vu depuis le télésiège des Leissières Express au cours de la saison 2012/2013.


Je tiens à remercier tout particulièrement groom39 du forum http://www.haute-tarentaise.net/forum pour la mise à disposition des photos et sa gentillesse.


Photos : groom39, j'ib, nrfb et remontees
Texte, bannière et mise en page : remontees



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.12971 secondes. 34 requete(s).
150 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés