En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 24Bannière 21Bannière 17Bannière 10

 TKD Crévoux I et II

Vars (Forêt Blanche)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Téléskis desservant le snowpark de Vars.

Mise en service en : 1964/1975



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Ju2A
Section écrite le 21/08/2009
(Mise en cache le 23/08/2013)

Les Téléskis de Crévoux
Vars, domaine de la Forêt Blanche


Image




[font="Palatino Linotype"]Vars:


ImageImage

Vars est une commune alpestre, du département des Hautes-Alpes, située sur l'axe qui relie les communes de Guillestre et de Barcelonnette, par le col de Vars à 2 108 m.
Du haut du col, en regardant vers le sud, il est possible de distinguer les gorges de l'Ubaye.

La commune est composée de quatre hameaux : Saint-Marcelin (altitude : 1 500 m), Sainte-Marie (altitude : 1 650 m), Sainte-Catherine (altitude : 1 750 m) et Les Claux.
Ce dernier hameau, qui constitue le cœur de la station de ski actuelle, s'étage entre 1 800 m et 1 950 m.
Vars se situe aux portes du Parc naturel régional du Queyras.
Une partie de la commune, la réserve du Val d'Escreins, une des premières réserves municipales de France créée en 1664, est intégrée au parc depuis 1977.
A 3 385 m d'altitude, la Font Sancte est à la fois le point culminant de la commune et du parc régional du Queyras.

Les premières remontées mécaniques datent de 1937 avec un téléautoski à proximité du refuge Napoléon (entre la sortie de Vars les Claux et le col de Vars) et le téléski de Peynier démonté en 1977 (prédécesseur de l'actuel téléski de Peynier 1).
Le téléski qui permettra de rejoindre le sommet de Peynier a été construit en 1952 (remplacé en 1977 par le téléski de Peynier 2). Par la suite une multitude de remontées mécaniques seront construite entre Vars Sainte-Marie et Vars les Claux dont la 1ère Télécabine 12 places des Alpes du Sud, la télécabine de Chabrières.

Vars constitue, avec Risoul, le domaine de la Forêt Blanche entre 1 650 m et 2 780 m d'altitude.
Ce domaine compte 180 kilomètres de pistes, 109 pistes et 50 remontées mécaniques.

Malgré un abandon progressif ces derniers années, Vars reste un site majeur pour le ski de vitesse ou kilomètre lancé (KL).
Sur une pente raide (maximum de 98%, soit un angle proche de 45°), des skieurs s'élancent dans le but d’atteindre la vitesse la plus élevée possible.
Vars a ainsi détenu pendant quelque temps le record du monde de l'épreuve (Philippe Billy, 243,902 km/h, 1997).



Les téléskis de Crévoux:

Les téléskis de Crévoux ont été conçus par la société de transport par câble Pomagalski.

Les deux appareils n'ont pas été construit la même année sans doute pour une question de débit qui devait être suffisant lors de la construction du premier téléski.

Ces téléskis sont à certains moment assez empruntés du fait qu'ils desservent l'unique snowpark de Vars.

Les lignes sont quasiment identiques et sont en tout cas parallèles. La montée s'enchaine de montées et de plats successifs mais ne possède pas de difficultés particulières.

Les départs de ces remontées se situent légèrement en amont du télésiège du Col de Crévoux.

Ils sont accessibles par le biais de la TC12 de Chabrières, du TSD4 des Escondus ou du TSD6 de Sibières.

Côté technique on trouvera dans la gare aval toute la cinématique de l'entrainement du câble. La gare amont étant de type Laché Sous Poulie est équipée d'un système de découplages des douilles afin de rendre le débarquement plus serein.

Côté pistes ces téléskis desservent trois pistes de difficulté facile à très facile. Ce sont les pistes de la Mourée qui rejoinds la gare aval du TSF4 de la Mayt, de l'Eyssina et de Crévoux qui permettent de descendre au pied des téléskis.

Ces appareils desservent également un stade de slalom et l'espace nouvelles glisses.



Les caractéristiques de ces deux installations:


Caractéristiques administratives:

Station: Vars
Catégorie: RDP-Téléski à perche débrayable
Dénomination: Crévoux 1 / Crévoux 2
Année de construction: 1964 / 1975
Exploitant: Sem Sedev
Constructeur: Pomagalski
Débit en montée théorique: 900 p/h / 865 p/h
Vitesse d'exploitation théorique: 3,8 m/s / 3,8 m/s
Saison d'exploitation: Hiver


Caractéristiques techniques:

Dénivelée: 230 m
Altitude station aval: 2130 mètres
Altitude station amont: 2360 mètres
Longueur développée: 1158 mètres
Longueur horizontale: 1117 mètres
Pente maxi de l'installation: 53%
Pente moyenne: 20%
Position des motrices: Aval
Position des tensions: Amont
Type de gare de tension: LSP (Laché Sous Poulie)
Type de tension: Hydraulique
Tension nominale: 6000 daN / 5840 daN
Pression nominale: 102 bar
Nombre de vérins: Un seul par installation
Diamètre de la poulie motrice: 1600 mm
Diamètre de la poulie retour: 3500 mm
Puissance du moteur électrique: 70 kW / 66 kW
Type de moteur principal: Asynchrone
Moments de puissance: 207 / 198


Données spécifiques:

Masse à vide d'un véhicule: 11 Kg
Capacité d'un véhicule: 1 personne
Type d'attache: Douille auto-coincante
Nombre total de pylônes: 14
Nombre de véhicules: 152 / 146
Espacement des agrès: 4.0 secondes / 4,1 secondes


Caractéristiques des câbles:

Fonction des câbles: Remorquage
Diamètre des câbles: 16 mm
Résistance à la rupture: environ 18000 DecaN



Les téléskis sur le plan des pistes de la station:

Image



Les photos:

Les diverses informations concernant ces téléskis:

Image



Le plan du snowpark:

Image



Les gares aval des téléskis de Crévoux sont des stations motrice, c'est dans ces stations que nous trouvons toute la cinématique de l'entrainement du câble:

La gare aval:
Image



La gare aval:
Image



La gare aval:
Image



La gare aval:
Image



La gare aval avec en arrière-plan la gare aval du TSF4 du Col de Crévoux:
Image



La zone d'embarquement de ces téléskis:
Image



La poulie motrice de Crévoux I:
Image



La ligne:

En avant sur la ligne avec le P1 qui est commun aux deux installations:
Image



Les pylônes n°2:
Image



On poursuit avec les pylônes 3:
Image



Retour en arrière sur les P3:
Image



Le pylône 4 commun aux deux remontées:
Image



Le P5 également commun aux deux appareils est du type compression:
Image



On continue notre ascension:
Image



La ligne du TSF4 Col de Crévoux sur notre gauche:
Image



Dans la partie quasiment plate:
Image



Le P8 donne à la ligne une inclinaison plus forte:
Image



On continue la montée:
Image



On approche du P10:
Image



On remonte encore:
Image



On arrive sur la partie marquée de la ligne:
Image



L'arrivée est en vue:
Image



Le compression du P13 de Crévoux 2 est incliné afin de dévier la ligne du téléski et ainsi libéré plus d'espace à l'arrivée en ayant les deux gares plus écartées l'une de l'autre:
Image



Les derniers pylônes:
Image



Arrivée en gare amont:
Image



Les gares amont sont chargés de la tension et du renvoi des câbles:

La gare amont de Crévoux I:
Image



La gare amont de Crévoux II:
Image



Vue d'ensemble des gares d'arrivée:
Image



Les stations retour des téléskis:
Image



La ligne depuis les pistes:

La ligne depuis le sommet des installations:
Image



La ligne:
Image



La ligne:
Image



La ligne:
Image



Le bas de la ligne depuis un siège du télésiège du Col de Crévoux:
Image



C'est ainsi que se termine ce reportage sur ces deux installations. Ces deux téléskis très appréciés par les riders en tout genre (novice/confirmé), desservent le seul snowpark du domaine. Le Sem Sedev ayant des remplacement plus important au sein de leur parc de remontées mécaniques, ces téléskis ont encore de beaux jours devant eux.


A bientôt.

B)

[/font]





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09381 secondes. 39 requete(s).
157 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés