En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 21Bannière 1Bannière 42Bannière 28

 TKD Cuvaloup I et III

Les Dappes (Espace Dôle)

Poma

T1 ES
Description rapide :
Le deuxième axe principal de la Dôle.

Mise en service en : 1959



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : SnowLoup
Section écrite le 15/12/2010 et mise à jour le 04/01/2011
(Mise en cache le 24/08/2013)

Je vous présente les
Image


Image

Saint-Cergue est un village du Jura vaudois situé au dessus de Nyon et à proximité immédiate de la frontière française. Relié depuis 1916 à l'arc lémanique avec le NstC, train de montagne qui relie Nyon à St.-Cergue et le hameau frontalier de la Cure. A noter d'ailleurs que pendant quelques années, soit de 1931 à 1958, le train continuait son chemin en France jusqu'à Morez, en passant bien sûr par les Rousses.
Cette liaison par chemin de fer, couplée bien entendu à la route, à rapidement permis à St.-Cergue de ce lancer dans l'aventure du ski alpin. Ainsi dès 1937, deux téléskis sont construits au pied de la Dôle, entre Tabagnoz et les Dappes, près de la frontière française. Le premier, Tabagnoz, dessert une courte mais assez raide piste rouge à proximité du hameau du même nom. Le deuxième part directement à l\'assaut de la Dôle depuis le restaurant de Cuvaloup de Crans.

Dès lors, de nombreuses installations vont voir le jour sur différents sites situés entre le village de St.-Cergue et le massif de la Dôle. On peut notament citer le télésiège une place, aujourd'hui démonté, de la Barillette en 1948. Cette expansion va durer jusqu'en 1981, date de construcion du TKE2 Tabagnoz 2.
De nos jours, si quelques unes de ses remontées ont disparu, la plupart sont encore présentes réparties entre le centre du village, Basse-Ruche, la Givrine et surtout la Dôle où, dernière nouveauté, un TSD4 a été construit en 2006.


Image

Image
^^Vue générale du massif de la Dôle depuis la piste de liaison Tuffes->Dôle

Le secteur de la Dôle, appelé Espace Dôle, est le plus grand des domaines skiable de la commune de St.-Cergue. Il compte une quinzaine de kilomètres de pistes entre 1200 et 1650 mètres d'altitude. Il tire son nom du sommet de la Dôle, sur le quel sont implantées les installations, qui culmine à 1677. Il est reconnaissable d'entre tous les sommets du Jura grâce au radar aérien en forme de boule blanche qui coiffe son point culminant. Même si il faut marcher une dizaine de mètres dans la poudreuse depuis l'arrivée du télésiège, monter sur le sommet de la Dôle pour profiter du panorama sur le lac Léman et les Alpes d'un côté et sur le Jura français de l'autre.

Finalement, on ne peut pas terminer la déscription de l'Espace Dôle sans parler de la liaison avec les Rousses. En effet il est possible de prendre le forfait franco-suisses pour pouvoir également profiter des pistes des différents massifs skiable des Rousses, principalement du massif des Tuffes accessible ski aux pieds depuis le bas des pistes de la Dôle. Le retour s'effectuant également par gravité depuis le sommet des Tuffes. La liaison permet d'agrandir grandement le domaine skiable et de profiter de pistes variées, principalement sous les deux TSF4 et les nombreux téléskis des Tuffes.

L'historique du domaine skiable (et de la station des Rousses) (Par Kaoz)


Les TKD Cuvaloup I et III

Image
^^Situation sur le plan des piste

Les TKD de Cuvaloup I et III sont les deuxièmes majeurs du massif de la Dôle après le TSD4 Dappes – Dôle. Tout deux construit par l'isérois Poma, respectivement en 1959 et 1972, ils remplacent, sur un tracé prolongé vers l'aval, le téléski du restaurant datant des années trente et desservent le nord du domaine skiable. Le bâtiment de la gare amont de ce premier prototype est encore visible derrière la poulie retour de Cuvaloup I. La numérotation des téléskis, I et III, peut paraitre bizarre mais vient du fait qu'un TKD pour débutant nommé Cuvaloup II a été construit sur la gauche de la ligne du TKD no I en 1965, prenant ainsi le nom de Cuvaloup II.

Malgré leurs grands ages, Cuvaloup I étant d\'ailleurs la plus ancienne remontée du secteur encore en activité, ces téléskis n'ont subi que peu de modifications au cours de leurs carrières. Le premier du nom a encore sa gare en treillis typique des années 50 et les deux ont encore leur poulie flottante. Bien que parallèles, les lignes sont quelques peu différentes. En effet, Cuvaloup III possède quelques pylônes de plus que son devancier, même si la plupart ont les mêmes emplacements. D\'ailleurs Cuvaloup I ne comporte pas de P1 pour uniformiser la numérotation. P1 qui a été rajouté récemment afin d'éviter que le câble soit trop bas en cas de fort enneigement.
Bien que ne présentant pas de difficulté particulière, la ligne des téléskis Cuvaloup est très longue pour le massif jurassien avec ses plus de 1500 mètres.

Niveau ski, ces deux téléskis desservent la droite du domaine skiable, soit la piste rouge "Compétition" tracée dans la forêt sur la gauche de la ligne et une bleue, variante de la rouge "Franco-Suisse" sur la droite de la ligne, cette dernière permet également d'accéder au TSD4 et au reste du massif. A noter que si ces téléskis ne constitue pas directement une porte d'entrée, ils sont rapidement accessibles depuis le parking via le TKD Valdappes, le Baby des neiges ou même le TSD4. C'est également depuis les gares aval des Cuvaloup que la piste de liaison vers la France et les Rousses commence.
Toutefois, les TKD ne joue pas un rôle majeur dans cette dernière, le télésiège étant bien plus utile dans cette optique mais ils permettent un accès au sommet du domaine en cas de panne de ce dernier (où les jours de grand vent qui ne sont pas rares dans ce secteur).
A noter encore que les deux gares avals se trouvent sur chaque une sur une butte différente, cette disposition rend d'ailleurs l'accès au téléski peu aisé du fait de la montée.

Caractéristiques techniques

    Cuvaloup I / III
  • Constructeur: Poma
  • Année de construction: 1959 / 1972
  • Altitude la gare aval: 1249m
  • Altitude la gare amont: 1591m
  • Dénivelé: 342m
  • Longueur de la ligne: 1570m
  • Nombre de pylônes: 14 / 16
  • Débit: 600 + 800 = 1400p/h
  • Gare tension: Aval
  • Gare motrice: Amont
  • Sens de montée: Droite / Gauche

Les remontées en images

Image
^^La gare de Cuvaloup I

Image

Image

Image

Image

Image
^^La gare de Cuvaloup III

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
^^Les gares depuis la ligne de Cuvaloup III

Image
^^La gare de Cuvaloup I

Image
^^P1 du III

Image
^^P1 depuis l'arrière

Image
^^Le début de la ligne

Image
^^Les P2

Image
^^Les P3

Image
^^P3 de Cuvaloup III

Image
^Les P4

Image
^^P4 de Cuvaloup I

Image
^^Les P5

Image
^^Un petit regard en arrière et les P4

Image
^^La suite de la ligne

Image
^^Les P6

Image
^^Idem depuis l'arrière

Image
^^Les P7

Image
^^Tête du P7 de Cuvaloup III

Image
^^Les P8

Image
^^Les P9

Image
^^La partie forestière de la ligne

Image
^^La suite de la ligne

Image
^^Les P10

Image
^^La traversée de la clairière

Image
^^Les P11, légèrement décalés

Image
^^P11 de Cuvaloup I

Image
^^Et de Cuvaloup III

Image
^^Les P12, décalés

Image
^^Idem

Image
^^Vue en arrière

Image
^^P12 de Cuvaloup III

Image
^^P13 de Cuvaloup III

Image
^^P14 (III) et P13 (I)

Image
^^Vue sur la ligne depuis l'arrière

Image
^^P15 (III) et P14 (I)

Image
^^Tête de P15 (Cuvaloup III)

Image
^^Les derniers pylônes, P16 (III) et P15 (I)

Image
^^P16 de Cuvaloup III

Image
^^Les Poulies flottantes

Image

Image

Image

Image
^^P15 et P16

Image
^^Le haut des lignes

Image
^^Les lignes peu après le départ

Image
^^Les P2

Image
^^Le bas des lignes

Image
^^Le panorama depuis le sommet de la Dôle, direction les Alpes (cliquer pour l'avoir en grande taille)





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10245 secondes. 33 requete(s).
74 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés