En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 9Bannière 16Bannière 23Bannière 8

 TKD de Chalençon

Bonneval-sur-Arc

Poma

T1 HS
Description rapide :
Ancien petit téléski sur le plateau du Criou à Bonneval-sur-Arc.

Mise en service en : 1968
Fin de service en : 2011

Remplacé par l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 06/07/2015 et mise à jour le 07/07/2015
(Mise en cache le 07/07/2015)

Image



Au sommaire de ce reportage :

  1. Bonneval sur Arc
  2. L'aménagement du plateau du Criou
  3. Chalençon, desserte de l’espace débutants d’altitude
  4. Ligne et infrastructures du téléski du Chalençon
  5. Chalençon, un téléski débutant remis à niveau


Bonneval sur Arc

Bonneval sur Arc est une station de ski située en vallée de Haute-Maurienne, étalée entre 1791 et 3005 mètres d'altitude, du village de Bonneval sur Arc au sommet du télésiège fixe des 3000. C'est donc un domaine très varié tant au niveau de l'altitude que des reliefs et des paysages (forêt, glacier, haute montagne).

On y trouve 11 remontées mécaniques dont deux télésièges issus d’un constructeur très rare : Montaval. Elles desservent 25 kilomètres de pistes dont une noire, 4 rouges, 9 bleues et 5 vertes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


L'aménagement du plateau du Criou

En 1967, la commune de Bonneval sur Arc décide d’ouvrir un domaine de ski alpin. Pour cela, il est installé le télésiège fixe biplace du Vallonet sur un tracé un peu plus court que l’actuel. Il est cependant allongé quelques années plus tard vers le bas pour partir au plus près de la station, sur la rive droite de l’Arc. L’année suivante, afin de proposer un espace débutants, il est installé sur le plateau du Criou, à environ 2000 mètres d’altitude et près de la gare amont du télésiège du Vallonet, le téléski débrayable du Chalençon.
En 1972, est installé à proximité du Chalençon le téléski débrayable de la Barme. Celui-ci desservait deux pistes bleues venues agrandir l’espace d’initiation du plateau du Criou, composé jusqu’alors d’une seule piste verte.

En 1988, le télésiège du Vallonet est remplacé par un télésiège fixe quatre places plus moderne et performant. L’afflux de skieurs devenait alors plus important qu’auparavant. Cependant, les téléskis de la Barme et du Chalençon suffisaient largement pour la desserte de l’espace débutants du plateau du Criou.


Chalençon, desserte de l’espace débutants d’altitude

Le téléski du Chalençon était accessible depuis la station de Bonneval sur Arc via le télésiège fixe du Vallonet.
Il desservait une piste verte pas trop pentue, propice pour la clientèle débutante de la station. Pour les débutants un peu plus débrouillés, ces derniers pouvaient emprunter le téléski de la Barme voisin desservant quant à lui une piste bleue pas trop longue.

Image
Situation du téléski de Chalençon sur le plan des pistes de Bonneval sur Arc.


Le téléski du Chalençon possédait une gare motrice Montaz-Mautino du type D10. Le reste de l’installation était somme toute très classique de Poma. Notez cependant que les passerelles provenaient de Pingon-Transcâble.


Voici les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches découplables : CHALENÇON
Exploitant : Commune de Bonneval sur Arc
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1968
Année de démontage : 2011

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 560 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,38 m/s
Sens de la montée : Par la gauche
Type d’embarquement : Départ lancé

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2045 m
Altitude amont : 2102 m
Dénivelée : 57 m
Longueur développée : 240 m
Pente moyenne : 26 %
Pente maximale : 42 %
Temps de trajet : 1 minute 40 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare motrice : D.10 Montaz-Mautino
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 11 kW
Diamètre de la poulie motrice : 1120 mm
Type de gare retour : Poulie flottante
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Masse du contrepoids : 1000 kg
Nombre de pylônes : 3
Nombre de véhicules : 30
Type de véhicules : Perche télescopique GMM
Dispositif d’accouplement : Douille auto-coinçante

Caractéristiques du câble

Date de pose : 1994
Diamètre : 12 mm


Ligne et infrastructures du téléski du Chalençon

La gare aval

La gare aval du téléski du Chalençon était située à 2045 mètres d’altitude, en contrebas de l’arrivée du télésiège du Vallonet et toute proche des départs des téléskis de la Barme et du Moulinet.
On retrouvait une gare motrice-fixe D.10 Montaz-Mautino.

Image
La gare aval dans son environnement vue depuis le téléski de Barme.

Image
Vue opposée depuis la piste verte de la Perdrix.

Image
Vue rapprochée.

Image
Vue de profil.


Image
La poulie motrice.



La ligne

La ligne du téléski du Chalençon était assez régulière et évoluait entre les tracés du téléski de la Barme et de la piste verte de la Perdrix.

Pomagalski a équipé la ligne de trois pylônes, dont deux supports compressions et un support :

  • P1 : SC/S+Dispositif de modification de la largeur de voie
  • P2 : SC/SC
  • P3 : S+Dispositif de modification de la largeur de voie/S incliné permettant de modifier la largeur de la voie


Image
P1.

Image
P2.

Image
P3.



La gare amont

La gare amont était située à 2102 mètres d’altitude, en contrebas du pylône 4 du téléski de la Barme. Elle assurait la tension du câble via un contrepoids.

Image
La gare amont vue depuis la ligne.

Image
Vue de trois-quarts depuis la ligne du téléski de la Barme.

Image
Vue de profil.

Image
Vue d'un peu plus haut.



Les véhicules

Le téléski du Chalençon était équipé de 30 perches télescopiques reliées par une douille auto-coinçante GMM.

Image
Une perche GMM en ligne.



Chalençon, un téléski débutants remis à niveau

Le téléski du Chalençon assurait en tandem avec le téléski débrayable de la Barme la desserte de l’espace débutants d’altitude de Bonneval sur Arc. Chalençon était alors plutôt utilisé par les petits débutants désireux de skier sur une neige de qualité au-dessus des 2000 mètres d’altitude.
Néanmoins le téléski du Chalençon devenait de plus en plus obsolète. En effet, en plein mois de février 2011 le téléski du Chalençon tomba en panne, ce qui créa des soucis pour l'ESF qui utilisait beaucoup cette installation. C'est pourquoi, l’exploitant du domaine skiable, la commune de Bonneval sur Arc, a décidé de le remplacer au cours de l’été 2011 par un téléski à enrouleurs GMM neuf sur exactement le même tracé afin de faciliter la montée pour les skieurs débutants.

Image
Chalençon, l’un des premiers téléskis de la station, remplacé au profit d'un appareil plus adapté aux débutants.


Je tiens à remercier Rodo_Af pour les photos de l’installation.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : Rodo_Af
Date des photos : 3 mars 2010.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09658 secondes. 41 requete(s).
154 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés