En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 40Bannière 35Bannière 1Bannière 41

 TKD de l'Agneau

Margériaz (Les Aillons - Margériaz)

Montagner

T2 ES
Mise en service en : 1982

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 22/07/2014 et mise à jour le 31/07/2014
(Mise en cache le 31/07/2014)

Image



Au sommaire de ce reportage :
I- Les Aillons Margériaz
II- Aillons Margériaz à ses débuts
III- L’Agneau : desserte des pistes rouges sous le Mont Margériaz
IV- Ligne et infrastructures du téléski de l’Agneau
V- L’Agneau : appareil important pour la station


Aillons Margériaz

Les Aillons Margériaz est un centre de ski (dit aussi stade de neige) situé dans le département de la Savoie, dans le massif des Bauges, à 1400 mètres d'altitude. Constituée dans les années 80 grâce à l’initiative du conseil général et de la ville de Chambéry, elle dispose d'un télésiège débrayable (le seul des Bauges) et de 9 téléskis, tous construits dans les années 1980-1990. Ce stade de neige est très apprécié de la population locale car le domaine est relativement étendu, et possède des pistes à une altitude plus élevée qu'à la station d'Aillons le Jeune, située à 1000 mètres.
Constitué de 41 kilomètres de pistes desservies par trois télésièges et 17 téléskis sur les montagnes du Mont Pelat et du Margériaz, Les Aillons est adapté à la clientèle locale.

Image
Le front de neige d'Aillon station. (1000 m)

Image
Le front de neige de Margériaz. (1300 m)



Aillons Margériaz à ses débuts

Le ski débuta au Margériaz en 1980, sous la volonté de la commune et du Conseil Général avec l’implantation du téléski du Chavanu. L’année suivante, le téléski du Pré Boudart fut installé pour permettre l’accès à deux pistes d’un niveau intermédiaire. En plus de ce petit appareil apprécié par les débutants, il fut par la suite réalisé en 1982 deux nouveaux TKD nommés Agneau et Golet qui permirent d'accéder au sommet du domaine skiable. Ces deux derniers donnèrent seulement accès pour la grande majorité à des pistes rouges. Les pistes les plus techniques étaient ainsi accessibles avec Agneau et Golet, et ce jusqu'en 1986, date à laquelle le téléski des Biolles, toujours du manufacturier haut-savoyard Montagner, fut construit. Ce téléski, bien que plus court que les deux autres et possédant la particularité d’être un prototype d’un nouveau type de TKD nommé « départ progressif », donna accès aux deux seules pistes noires du domaine skiable.

Image
Le téléski du Chavanu, aujourd'hui remplacé par le télésiège du Roc de la Balme.



Agneau : desserte du secteur expert de la station

Avec le lancement du stade de neige de Margériaz en 1980, constitué entièrement de pistes vertes et bleues, la nécessité de la desserte de pistes de niveau plus élevé se fait ressentir pour les skieurs d’un bon niveau qui peuvent délaisser la station.
C’est pourquoi, deux années plus tard, les téléskis du Golet et de l’Agneau, ont été installés près du sommet du Mont Margériaz dans le but de desservir des pistes rouges, le TKD du Golet permettant également le retour vers le reste de la station, sans avoir besoin de passer par le front de neige. Depuis 1986, le téléski des Biolles dessert des pistes noires ce qui a eu comme conséquence une fréquentation un peu moins importante à Agneau.
Ce téléski a bien sûr vocation à desservir du ski « expert », c’est pourquoi la vitesse du câble est très élevée : 4m/s. Mais cette vitesse s’explique surtout par la longueur importante de cet appareil, offrant ainsi un temps de montée plutôt raisonnable.

Du sommet de cet appareil, deux pistes de difficulté rouge sont accessibles :
-La piste rouge de l’Aigle, longeant à peu près le téléski de l’Agneau sur toute sa longueur.
-La piste rouge du Grand Tétras, qui est une sorte de variante de la précédente, terminant sa course au départ du téléski des Biolles.

Image
Situation du téléski de l'Agneau sur le plan des pistes d'Aillon Margériaz.



Nous retrouvons ici un téléski à perches découplables de la gamme Montagner, avec une longueur très importante, comme le témoigne la grandeur de la gare aval, qui est motrice fixe. En amont, nous retrouvons une poulie flottante, solution couramment utilisée dans les années 1980.


Caractéristiques

    Caractéristiques Administratives

    TKD : Téléski à perches découplables : AGNEAU
    Exploitant : SAEM DES BAUGES
    Constructeur : MONTAGNER
    Année de construction : 1982

    Caractéristiques d’Exploitation

    Saison d'exploitation : Hiver
    Capacité : 1 personne
    Débit à la montée : 900 personnes/heure
    Vitesse d'exploitation : 4 m/s
    Heure d'ouverture-fermeture : 9h15-16h45

    Caractéristiques Géométriques

    Altitude aval : 1470 m
    Altitude amont : 1829 m
    Dénivelée : 364 m
    Longueur développée : 1680 m
    Pente maximale : 42 %
    Pente moyenne : 22.2 %
    Temps de trajet : 7 min

    Caractéristiques Techniques

    Emplacement motrice : Aval
    Type de gare : 5XL
    Puissance développée : 132 kW
    Moment de puissance : 328
    Type de motorisation :A synchrone
    Emplacement tension : Amont
    Type de gare : Poulie Flottante
    Type de tension : Contrepoids
    Sens de montée : Droite
    Type de départ : A plat
    Nombre de pylônes : 21
    Dispositif d’accouplement : Douille auto-coinçante



Ligne et infrastructures du téléski de l’Agneau

La gare aval

La gare aval du téléski de l’Agneau est située à 1470 mètres d’altitude, à proximité immédiate du téléski du Golet. Nous retrouvons ici une gare motrice 5XL assurant la mise en mouvement du câble ainsi que le stockage des perches. L’embarquement s’effectue à plat, comme souvent sur ce type d’appareils.

Image
Les deux gares 5XL des téléskis de l'Agneau et du Golet vues de loin.

Image
Vue rapprochée.

Image
Vue arrière.

Image
La glissière.

Image
Départ imminent !



La ligne

La ligne, d’une longueur de 1680 mètres, est supportée par 17 pylônes à la montée, et 4 pylônes à la descente. Elle est décomposée en 4 parties distinctes : la première est située entre le départ et le P8 où la pente est en sorte de paliers. Puis elle devient plate jusqu'au virage, qui amorce une montée continue après ce dernier, et ce jusqu'au P13, qui remet la ligne à l'horizontal. A l'ouvrage suivant, la pente évolue de nouveau en paliers jusqu'au sommet.

Dans l’ordre de la montée :
G1 : C/C
P1 : SC/C
P2 : S/SC
P3 : SC
P4 : S/SC
P5 : SC/SC
P6 : S/S
P7 : S/S
P8 : S
P9 : Virage endroit/Virage endroit
P10 : SC/SC
P11 : S
P12 : S
P13 : S
P14 : C
P15 : S
P16 : C
P17 : Virage endroit

Image
P1.

Image
P2.

Image
En direction du P3.

Image
P3.

Image
Portée vers le P4.

Image
P4.

Image
P5.

Image
P6.

Image
Portée vers le P7.

Image
P7.

Image
Portée P7-P8.

Image
Approche du virage.

Image
P8.

Image
Zoom sur les poulies effectuant le virage.

Image
Portée vers le P10.

Image
P10.

Image
Portée P10-P11.

Image
P11.

Image
Portée vers le P12.

Image
P12.

Image
P13.

Image
En direction du quatorzième ouvrage de ligne.

Image
P14.

Image
Portée P14-P15.

Image
P15.

Image
Portée vers le P16.

Image
P16.

Image
Dernière portée.

Image
P17.

Image
Le pylône virage. C'est au niveau de ce dernier que s'effectue le lâché de la perche.



Descente :
P18 : SC
P19 : SC
P20 : S
P21 : Virage

Image
P18.

Image
P19.

Image
P20.

Image
P21.



La gare amont

La gare amont est située à 1829 mètres d’altitude, au sommet de la piste rouge de l’Aigle. Nous retrouvons une poulie flottante assurant la mise en tension du câble, grâce à un contrepoids.
L’arrivée est réalisée au niveau du pylône n°17 qui effectue un virage avant la gare sommitale.

Image
Le poussard.

Image
La poulie flottante.



Autres vues...

Image
La partie haute du tracé, depuis le sommet de l'appareil.

Image
La partie basse de la ligne à gauche, et au centre la ligne du TKD des Biolles.



Agneau : appareil important pour la station

Le téléski de l’Agneau est un téléski important pour la station car c’est le seul à desservir de longues pistes rouges, qui sont au nombre de deux sur le domaine d’Aillons Margériaz. Malgré sa forte longueur quelque peu rebutante, il trouve facilement sa clientèle, d’un relatif bon niveau. Aucun projet de remplacement n’est pour l’heure évoqué.

Image
Vue sur le virage, depuis le téléski du Golet.


Ce reportage est maintenant terminé, merci de l’avoir suivi et à bientôt.

Texte : Alspace
Photos : l’alexois
Je remercie l’alexois pour les photos, ainsi que 91@g pour son aide à la correction.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.13427 secondes. 35 requete(s).
133 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés