En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 40Bannière 8Bannière 41Bannière 3

 TKD de la Combe Folle

Tignes (Espace Killy)

Montaz Mautino

T2 ES
Mise en service en : 1967

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 25/05/2014 et mise à jour le 30/11/2014
(Mise en cache le 30/11/2014)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. Tignes
  2. Tovière, un versant rapidement équipé
  3. Combe Folle, entre desserte de ski propre et liaison inter-secteurs
  4. Ligne et infrastructures du téléski de la Combe Folle
  5. Quel avenir pour la Combe Folle ?



Tignes

Tignes est une station de ski située en vallée de Haute-Tarentaise, entre 1550 m. aux Brévières et 3430 m au sommet du téléphérique de la Grande Motte. C'est donc un domaine très varié tant au niveau de l'altitude que des reliefs et des paysages (forêt, glacier, haute-montagne, lacs).

On y trouve 57 remontées mécaniques dont de nombreux appareils à particularités (le télésiège de Bollin-Fresse, les télécabines de la Sache et de Tovière pour ne citer que celles-ci). Elles desservent 64 pistes dont 10 noires, 18 rouges, 35 bleues et une verte. Grâce à l'Espace Killy, il est possible de rejoindre skis aux pieds le domaine voisin de Val d'Isère.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^



Tovière, un versant rapidement équipé

Tovière est le premier massif équipé sur le domaine d'altitude de Tignes. En 1957, le domaine naît grâce à la construction d'une télécabine 2 places. Elle permet en plus d'accéder au domaine de Val d'Isère, déjà beaucoup plus développé. En parallèle, le retour vers le Pas de la Tovière est assuré par le téléski des Tommeuses, équipé de pylônes portiques en bois ! Le téléski de la Combe Folle est ainsi installé dix ans plus tard par Montaz-Mautino, sous commande de la STGM alors naissante. En parallèle, l'antique télécabine 2 places est remplacée par un appareil 4 places permettant une meilleure desserte du massif.

Image
Le massif de Tovière, en pleine passation des rôles entre les deux télécabines. On repère le télésiège du Paquier à droite des deux lignes.

Avec le remplacement de la télécabine « Aéroski » de Tovière en 2013, la desserte du massif a été grandement facilitée : un accès plus rapide, efficace et confortable. Le rôle d'axe secondaire de Paquis → Combe Folle a été fortement réduit, à tel point que ce téléski n'a été ouvert qu'environ deux tiers de la saison 2013/2014.


Combe Folle, entre desserte de ski propre et liaison inter-secteurs

Le téléski de la Combe Folle a été construit en 1967 afin de desservir les pistes d'altitude du versant « Tignes Le Lac » de Tovière. Il permet également d'éviter d'avoir à descendre par la difficile piste des Trolles jusqu'au front de neige tout en fluidifiant les rotations sur la piste rouge de la Combe Folle. Avant la construction de l'actuelle télécabine de Tovière, c'était même un moyen de limiter les queues à son départ en déviant les flux de skieurs !
C'est aussi un axe secondaire vers Val d'Isère depuis Tignes Le Lac, puisqu'il est accessible par le télésiège débrayable du Paquis. Enfin, à titre anecdotique, le téléski de la Combe Folle permet aussi via le télésiège des Tommeuses de revenir au Val Claret.

Le téléski de la Combe Folle dessert donc deux pistes :

  • La piste bleue des Violettes, piste de liaison vers Val d'Isère et le versant de la Daille. Il est ensuite possible de revenir au sommet de Tovière en empruntant le télésiège débrayable des Tommeuses.
  • La piste rouge de la Combe Folle, piste de ski propre très agréable dans un terrain relevé. Elle est desservie en totalité par le téléski éponyme.


Image
Situation du téléski de la Combe Folle sur le plan des pistes de Tignes.


On retrouve donc un très vieux téléski Montaz-Mautino qui arbore une gare motrice aval en treillis. Le déclencheur automatique a sûrement été ajouté par la suite afin de faciliter l'exploitation de l'appareil. La station amont est quant à elle retour-tension par contrepoids avec un lâcher sous poulie installé en 2005, très certainement afin de faciliter les conditions d'exploitation de l'appareil.

Récapitulons les caractéristiques techniques de ce téléski débrayable :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski débrayable : COMBE FOLLE
Maître d'ouvrage : STGM
Exploitant : STGM (Société des Téléphériques de la Grande Motte)
Constructeur : Montaz-Mautino
Année de construction : 1967

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 260 personnes/heure (340 en théorie actuellement - 600 personnes/heure à l'origine)
Vitesse d'exploitation maximale : 2,8 m/s (3,5 m/s à l'origine)
Embarquement : À plat

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2350 m
Altitude amont : 2585 m
Dénivelée : 235 m
Longueur horizontale : 851 m
Longueur développée : 917 m
Pente maximale : 53 %
Pente moyenne : 27,61 %
Temps de trajet : 5 minutes 28 secondes (4 minutes 22 secondes à l'origine)*

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : Treillis
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 55 kg
Type de gare amont : LSP Montagner
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Masse du contrepoids : 2 500 kg
Tension nominale : 5 000 daN
Nombre de pylônes : 12
Sens de montée : Droite
Nombre de véhicules : 55
Espacement : 6 s
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante Montaz-Mautino



Ligne et infrastructures du téléski de la Combe Folle


La gare aval

La gare aval du téléski de la Combe Folle est située à mi-parcours de la piste noire des Trolles, en amont du début d'un passage étroit et pentu avant le mur final menant au front de neige de Tignes-Le Lac. Elle reste ainsi accessible depuis toutes les pistes de la moitié haute de la « face » de Tovière.
On retrouve ici une vieille gare Montaz-Mautino en treillis, dont la motorisation est située à l'arrière de la gare et dotée d'une poulie motrice au diamètre de 1750 mm. Un déclencheur automatique est disponible malgré l'âge de l'appareil, même s'il ne marche pas toujours parfaitement.
On notera sur le portique d'entrée au téléski la mention « Combe Folle 1 », alors que ce téléski n'a jamais été doublé. Volonté initiale de doubler le téléski de la part de la STGM, erreur d'écriture, panneau standardisé ainsi, cela reste un mystère.


Image
Vue en plongée depuis la télécabine de Tovière sur l'emplacement de la gare aval.

Image
La gare aval dans son environnement, toujours depuis la télécabine de Tovière.

Image
Vue en contre-plongée sur la gare aval depuis la piste noire des Trolles.

Image
Vue d'ensemble de la gare aval.

Image
Le déclencheur en fin de glissière, protégé par deux caches rouges.



La ligne

La ligne du téléski de la Combe Folle est assez périlleuse. Dès la sortie de gare, la montée est abrupte. Les pylônes 4 et 5 viennent réduire la pente à tel point que le pylône 7 amorce une descente assez surprenante et dangereuse. La vitesse en ligne a été en partie réduite afin d'éviter les chutes dans cette portion. S'en suit une section au profil totalement opposé, où la pente est maximale ! L'arrivée se situe quelques mètres après la fin de cette impressionnante montée, c'est-à-dire au pylône 12.
Notons que le massif du pylône 4 a été remplacé pendant l'été 2013.

Montaz-Mautino a ainsi équipé la ligne de douze pylônes dont 3 compressions et 12 supports :

  • P1 : C
  • P2 : S/S
  • P3 : S/S
  • P4 : S/S
  • P5 : S/SC
  • P6 : S
  • P7 : S
  • P8 : C
  • P9 : C
  • P10 : S
  • P11 : S
  • P12 : S/S



Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2 avec l'arrivée de la télécabine de Tovière à l'extrême droite.

Image
P2.

Image
P4.

Image
P5.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7 avec le bord de la piste rouge de la Combe Folle sur la droite.

Image
Le pylône 7, avec son panneau « Attention pente négative ! ».

Image
Le pylône 8, amorçant la montée finale.

Image
P9, la pente s'accentue encore.

Image
P10.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.



La gare amont

La gare amont est située à 2585 mètres d'altitude au niveau du col de la Tovière, dans la lignée de la crête menant au sommet du Pas de la Tovière. Dans une telle position de col, il est ainsi possible d'accéder à deux versants : l'un menant vers Val d'Isère, et l'autre retournant vers Tignes-Le Lac.
La gare amont n'est pas d'origine. En effet, la station ici présente est un LSP Montagner récupéré du téléski de la Grande Balme 1 (celui de droite) en 2005, lors de la construction du télésiège du Tichot. Celui-ci remplace une poulie flottante Montaz-Mautino. Ce LSP assure donc la tension dynamique du câble par un contrepoids placé sur le montant droit de la gare et une poulie retour d'un diamètre de 3000 mm.


Image
Gare amont vue depuis la ligne.

Image
Vue en plongée depuis la piste rouge des Crêtes.

Image
Vue de côté en se dirigeant vers la piste rouge de la Combe Folle.

Image
Vue de trois-quarts avec le Dôme de la Sache en arrière-plan.

Image
Vue détaillée sur la poulie tension ainsi que le câble relié au contrepoids.


Véhicules et pinces

Le téléski de la Combe Folle est équipé de perches Montaz-Mautino rétractables par un système de ressorts. Ceci est censé permettre l'adaptation aux ruptures de pente, mais n'est tout de fois pas assez efficace pour des descentes comme sur ce téléski.

Image
La perche avec la douille débrayable.


Autres vues…

Image
Partie supérieure de la ligne avec la piste rouge de la Combe Folle.

Image
On longe la piste de montée au niveau des pylônes 4, 5 et 6.

Image
Les pylônes 4 et 5 vus depuis la piste rouge de la Combe Folle.

Image
Les pylônes 3, 4 et 5 vus depuis la piste noire des Trolles.

Image
Au fil de la pente, depuis la télécabine de Tovière.


Quel avenir pour la Combe Folle ?

Le téléski de la Combe Folle sert donc en majorité à desservir la piste rouge de la Combe Folle rapidement tout en évitant d'avoir à descendre en bas de la télécabine de Tovière. Il peut également être utile pour rejoindre la Daille ou le télésiège des Tommeuses après une descente sur les pistes supérieures de Tovière. Néanmoins, la fonction de liaison est fortement limitée en raison de la lenteur sur Val d'Isère du télésiège du Mont Blanc, qui ajouté au télésiège des Marmottes offre l'accès au Rocher de Bellevarde en une vingtaine de minutes, sans compter le temps d'attente et de descente lorsque l'on emprunte le funiculaire Funival.
Avec la construction de la nouvelle télécabine de Tovière, le téléski de la Combe Folle a encore perdu de l'importance. En effet, on ne fait quasiment plus la queue en bas de ce nouvel appareil, et le temps de montée est plus court. Ainsi, l'itinéraire bis se réduit maintenant uniquement aux habitants du quartier du Lavachet. De plus, les flux de la piste Combe Folle restent marginaux, ce qui rend le téléski peu fréquenté en dépit de la qualité du secteur.

Image
Plus qu'un enchaînement en danger, quel avenir pour les remontées mécaniques secondaires du massif de Tovière ?



Photos : remontees, jclf
Texte, bannière et mise en page : remontees
Date des photos : 12 février 2008, 4 mars 2013 et 18 février 2014.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10085 secondes. 38 requete(s).
128 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés