En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 2Bannière 33Bannière 41Bannière 15

 TKD de la Croix de la Nore

Briançon (Serre Chevalier Vallée)

Poma

T2 HS
Description rapide :
Le téléski de la Croix de la Nore permet de ramener les skieurs sur les pistes descendant vers la station de Briançon et vers la télécabine du Prorel, le tout en évitant l'itinéraire bis du Serre Pelat, qui peut être fermé par manque de neige.

Mise en service en : 1989

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 27/03/2013 et mise à jour le 30/03/2013
(Mise en cache le 27/04/2014)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le...

Image

Au sommaire :


  • Serre Chevalier
  • Le téléski de la Croix de la Nore : effectuer le retour principal vers Briançon
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Perches et douilles
  • Vue depuis les pistes
  • Conclusion et remerciements


Serre Chevalier

Le domaine de Serre Chevalier s'étend de Briançon au col du Lautaret.
Il est composé de :
- Briançon
- Puy St André
- Puy St Pierre
- Chantemerle (St Chaffrey)
- Villeneuve (La Salle les Alpes)
- Le Monêtier-les-Bains

Le site comporte 250 kilomètres de pistes allant de 1200 m à 2800 m d'altitude.
La première remontée fut le téléphérique de Serre Chevalier, inauguré en 1941. Dans les années 1965 à 1975 la station connut un développement soutenu. Au milieu des années 80 se construisit la liaison Fréjus-Monêtier avec l’apparition des télésièges de l'Yret, de la Cucumelle, de la Balme et de Fréjus ainsi que du DMC du Pontillas. L'autre fait marquant fut en 1989, la création du domaine de Briançon symbolisé par la construction de la télécabine du Prorel.

Depuis 2004, la CDA (Compagnie Des Alpes) gère la station de Serre Chevalier Vallée. Le premier grand investissement du nouvel exploitant fut réalisé en 2005 avec la création des télésièges de la Forêt, du Grand Serre et de Clôt Gauthier. Depuis les investissements sont réguliers et la station modernise et réaménage un domaine dont la plupart des appareils datent des années 70 et 80.

Image
Briançon.

Le téléski de la Croix de la Nore : effectuer le retour principal vers Briançon

Le téléski de la Croix de la Nore est un appareil situé sur le plateau d'altitude de Briançon vers 2200 mètres d'altitude. Placé dans une petite cuvette, cet appareil a deux principales tâches :
- Ramener les skieurs vers la télécabine du Prorel et les pistes rouge « Remparts » et noire « Couloirs » : le tout permet de descendre vers la station de Briançon
- Desservir deux pistes faciles pour débutants

Ce qui fait que cette remontée peut être très chargée en période de forte affluence et lorsque l'itinéraire bis de retour vers Briançon (par le secteur très exposé du Serre Pelat) est fermé. Il n'est pas rare d'y faire la queue dix minutes. Ce téléski a double tâche est de plus très court (environ quatre cent-cinquante mètres). La gare aval du téléski de la Croix de la Nore est près de la gare de départ du téléski de Serre Blanc, qui monte lui vers le col du Prorel.

Le débit trop faible de cette installation (900 personnes/heure) fait que cette remontée est sous dimensionnée.

Le téléski de la Croix de la Nore fut construit en 1989, en même temps que la télécabine du Prorel et les autres remontées du domaine de Briançon (excepté le téléski de Serre Blanc qui fut construit un an après).

Le téléski montant vers la télécabine du Prorel dessert deux pistes pour débutants :
- Pelvoux : Cette très courte piste bleue est très fréquentée car c'est la principale piste débutants du plateau de Briançon (avec la piste bleue des « Bergers »). Elle est très fréquentée car c'est la piste que l'on voit directement depuis la télécabine du Prorel, donc la « Condamine », située à droite de la ligne du téléski de la Croix de la Nore est quasiment déserte tout au long de la journée. La piste du « Pelvoux » est enneigée artificiellement depuis 2007.
- Condamine : Piste non enneigée artificiellement, la piste de la « Condamine » est largement moins fréquentée que la piste « Pelvoux ». Cela s'explique car la piste « Condamine » n'est pas bien indiquée (la plupart des skieurs sortent à gauche, car ils ne voient personne à droite, pendant la montée). Cette piste sert donc de stade de slalom pour débutants, fréquenté essentiellement par les écoles de ski.

Caractéristiques de la ligne :

P1 : 1SC/-
P2 : 1S/1SC (ajustement de la voie à la descente)
P3 : 1SC/1SC
P4 : 1S/1SC
P5 : 1C/-
P6 : 1S/1SC
P7 : 1SC/1SC
P8 : 1S/1S (ajustement de la voie sur les deux brins)

Situation sur un plan (coupe des secteurs Chantemerle et Briançon) :

Image

Vue rapprochée :

Image

Image
La ligne du téléski depuis le télésiège du Rocher Blanc : on peut distinguer les pistes bleues « Pelvoux » (à gauche de l'appareil) et « Condamine » (à droite de la ligne), le Chalet de Serre Blanc ainsi que la piste rouge « Chauvet » (premier-plan).

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l'appareil :

- Caractéristiques Administratives

TKD – Téléski à perches débrayables : CROIX DE LA NORE
Exploitant : Serre Chevalier Valley
Constructeur : Pomagalski
Année de Construction : 1989

- Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 900 p/h
Vitesse d'exploitation : 3,37 m/s

- Caractéristiques Géométriques

Altitude gare Aval : 2250 m
Altitude gare Amont : 2321 m
Dénivelé : 71 m
Longueur développée : 484 m
Pente Moyenne : 14,98 %
Pente Maximale : 38 %
Temps de Trajet : 2 min 15 sec

- Caractéristiques Techniques

Type de gare Aval : J
Type de gare Amont : Poulie flottante
Emplacement gare de Tension : Amont
Type de Tension : Contrepoids
Emplacement gare Motrice : Aval
Type de motorisation : Eléctrique
Puissance développée : 63 Kw
Sens de montée : Gauche
Type d'embarquement : A plat
Nombre de Pylônes : 8
Dispositif d'accouplement : Douilles auto-coicantes

La gare aval

La gare aval est motrice. Implantée près de la gare de départ du téléski de Serre Blanc, la gare est tout près d'une petite falaise : elle est séparée de celle-ci par la fin de la piste de la « Condamine ». La gare aval est de type J. La file d'attente est séparée en deux entrées (qui se rejoignent à la borne à forfaits) : une pour les skieurs, délimitée par un filet montant plutôt haut sur la piste (les skieurs attendent en mettant leurs skis en escalier), l'autre, plus bas, est réservée aux écoles de ski.

Image
Vue générale de la gare de départ depuis la file d'attente.

Image
Zoom depuis la piste bleue « Pelvoux ».

Image
La gare depuis la fin de la piste de la « Condamine ».

Image
Partie motrice.

La ligne

La ligne est courte, moins de cinq cent mètres. Composée de huit pylônes, le trajet est composé de raidillons suivis de plats.
Après le premier pylône, la ligne attaque la partie la plus raide (38 % de pente), le deuxième ouvrage radoucit la pente. Les portées entre les pylônes deux et trois et trois et quatre sont quasiment plates. Une légère descente suit le pylône quatre. Le passage du pylône cinq fait augmenter la pente. La fin de la ligne est presque plate.

Image
La ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
P2.

Image
Petite vue vers le col du Prorel.

Image
P3.

Image
P4.

Image
P5, compression. A gauche, la gare amont de la télécabine du Prorel pointe le bout de son nez.

Image
P6.

Image
P7.

Image
P8, arrivée en gare amont.

La gare amont

La gare amont assure la tension du câble, par l'intermédiaire d'un contrepoids. La gare est une classique poulie flottante reliée à un poussard. La position de la gare amont est telle qu'il est nécessaire de pousser sur les bâtons pour rejoindre les pistes « Remparts » et « Couloirs ». La station d'arrivée est située à proximité immédiate de la gare amont de la télécabine du Prorel.

Image
La gare amont.

Image

Image
Contrepoids de tension du câble.

Image
Zoom sur le dernier pylône et la gare amont depuis la piste « Pelvoux ».

Perches et douilles

Les perches sont très classiques pour un téléski de ce genre. Les véhicules sont reliés au câble par des douilles auto-coinçantes.

Image
Une perche.

Image
Une douille.

Vue depuis les pistes

Voici quelques vues depuis la piste bleue « Pelvoux ».

Image
La ligne

Image
Vers l'arrivée avec le pylône vingt trois de la télécabine.

Image
La ligne avec à sa gauche, la piste du « Pelvoux ».

Conclusion et remerciements

Le téléski de la Croix de la Nore est assez jeune. Mais il souffre d'un problème de débit depuis les débuts de Briançon. Aujourd'hui, l'attente reste raisonnable, lorsque l'itinéraire bis de retour vers Briançon est ouvert.
Cependant, cette remontée décourage bon nombre de skieurs de profiter des pistes plutôt techniques du Prorel Est, qui préfèrent profiter des paysages ensoleillés et grandioses du secteur de Serre Pelat, au détriment du reste du domaine.

Des projets de remplacement par un télésiège fixe sur un tracé différent sont prévus à court terme (~ 2015). Le nombre de places (quatre ou six par siège) n'est pas encore défini.

Je remercie chaleureusement :
- Yann83 pour la présentation de la station
- Cucumelle pour la photo de Briançon

Texte&bannière : Yann83 et Clément05
Photos : Clément05 (30 Décembre 2012 et 20 Février 2013) et Cucumelle

A bientôt.

(C) – Clément05 – Touts droits réservés – Mars 2013



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09162 secondes. 37 requete(s).
145 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés