En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 21Bannière 39Bannière 42Bannière 44

 TKD de la Norma 1 & 2

La Norma

Transcâble

T2 HS
Mise en service en : 1982/1972
Fin de service en : 2010/2005

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 21/12/2014 et mise à jour le 24/12/2014
(Mise en cache le 24/12/2014)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. La Norma
  2. Vers le premier sommet aménagé de la station de la Norma
  3. Norma 1&2 : Direction le sommet de la station
  4. Ligne et infrastructures des téléskis de la Norma 1&2
  5. Norma 1&2, des téléskis qui ont fait leur temps



La Norma

À environ 1350 mètres d'altitude, sur le territoire de Villarodin-Bourget, la station de ski de la Norma est située sur un plateau en balcon face à Aussois. Elle s'étend donc de 1350 m à 2750 m d'altitude au niveau de l'antécime de la Norma et est desservie par quatorze remontées mécaniques. Le niveau des pistes est très varié avec une moitié de pistes faciles (7 pistes vertes et 7 pistes bleues) ainsi qu'une autre moitié de pistes plus difficiles (11 rouges et 2 noires). L'enneigement est également souvent très bon puisque le domaine est orienté Nord-Ouest, contrairement par exemple à Aussois qui a plus de mal à conserver son manteau neigeux en orientation Sud.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Vers le premier sommet aménagé de la station de la Norma

La station de la Norma ouvre pour la saison 1971/1972 avec les téléskis de la Fontaine aux Oiseaux et du Coulomb, desservant le bas de la station en bordure du village naissant. C'est la première pierre du développement de la station, continué l'année suivante avec la construction de la télécabine 4 places du Mélezet par Pomagalski : le développement de la station est lancé.
Néanmoins, c'est bien le téléski de la Fontaine aux Oiseaux qui a entre autres permis de dynamiser le front de neige, véritable porte d'entrée du domaine skiable. Toutes les résidences se sont développées autour du front de neige structuré par les deux premières remontées mécaniques de la station.

Image
Le front de neige en 1972 sans la télécabine.

Après la construction de la télécabine du Mélezet au cours de l'été 1972, l'exploitant a continué à développer son domaine skiable en altitude. En 1973, Pingon-Transcâble a ainsi livré le téléski du Carrelet sur le tracé de l'actuel télésiège, suivi du téléski de la Norma afin d'accéder à l'antécime du sommet éponyme. Au fil du temps, le téléski du Carrelet saturait de plus en plus car était le premier maillon de la chaîne permettant l'accès au sommet de la station. Son rôle était tel qu'il a été doublé en 1981 par un télésiège fixe 3 places Montaz-Mautino. Le téléski du Carrelet a subsisté encore une saison, malgré son manque de fiabilité au niveau du pylône virage et de nombreux déraillements. Ainsi, en 1982, le téléski du Carrelet a été déplacé le long du téléski de la Norma 1 afin de le doubler sur un tracé plus court, le but étant de limiter la saturation du secteur avec les nouveaux flux de skieurs bien plus importants apportés par Carrelet. Le pylône virage du téléski du Carrelet n'a pas été démonté immédiatement après mais plusieurs années après.

Image
La gare aval du téléski du Carrelet.

Image
Vue opposée.

En outre, les téléskis de la Norma 1&2 ont été fortement touchés pendant la tempête de février 1990, qui a même entraîné la chute de certains pylônes à cause du vent particulièrement violent.

Image
Chute d'un pylône du téléski de la Norma 2.

Image
Ligne givrée et câbles détendus en février 1990 après la tempête.

Image
Les câbles pendent à cause du poids de la gangue de givre.

Avec la construction du télésiège de la Norma 2 en 2004, le téléski de la Norma 2 a perdu tout son intérêt puisque le télésiège arrive au même endroit. Il a donc été démonté en 2005, en même temps que le montage de la gare amont du télésiège fixe de la Norma 2, laissant le service au télésiège et au téléski de la Norma 1.

Image
Démantèlement du téléski de la Norma 1.

Image
Au détour d'une sortie VTT, rencontre avec une poulie démontée.

Enfin, le téléski de la Norma 1 a été démonté en 2010 puisque le télésiège de la Norma 2 était devenu largement suffisant pour desservir le secteur, tout en offrant un confort bien supérieur.


Norma 1&2 : Direction le sommet de la station

Les téléskis de la Norma desservaient donc les pentes situées sous la pointe du même nom. Le premier du nom avait plutôt pour rôle de desservir une courte piste rouge et à assurer la liaison en altitude avec le secteur de l'Arlette/Clot. Au contraire, le second téléski avait un véritable rôle de ski propre en emmenant les skieurs directement sous le sommet, offrant ainsi une large offre de ski propre mais aussi de ski hors-pistes et de randonnée.

Avant démontage du téléski de la Norma 2 en 2005, les deux téléskis de la Norma desservaient les pistes suivantes :

  • La piste rouge de la Norma 1, longeant le téléski de la Norma 1.
  • La piste rouge des Perdrix, qui permet de descendre au niveau du départ des téléskis puis aux autres pistes retournant au départ du télésiège du Carrelet.
  • La piste rouge des Crêtes, permettant la liaison avec le secteur de l'Arlette.
  • La piste noire de la Norma 2.


Image
Situation des téléskis de la Norma 1&2 sur le plan des pistes de la Norma.


Après 2005 et démontage du téléski de la Norma 2, le téléski de la Norma 1 ne desservait plus que la partie basse de la piste des Perdrix, la piste des Crêtes et la piste de la Norma 1.

Image
Situation du téléski de la Norma 1 après construction du télésiège de la Norma 2.


Les téléskis de la Norma 1&2 étaient deux téléskis Pingon-Transcâble, constructeur très peu répandu en France. Contrairement au téléki de la Norma 1, Norma 2 était équipé d'un lâcher sous poulie Poma installé en 1990 après la tempête de Février qui avait endommagé la poulie flottante. Tout le reste des deux téléskis est signé Pingon-Transcâble, que ce soient les gares ou les infrastructures de ligne.

Voici les caractéristiques techniques des téléskis :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches débrayable : NORMA 1 | NORMA 2
Exploitant : SOGENOR
Constructeur : PINGON-TRANSCÂBLE
Année de construction : 1982 | 1972
Année de démontage : 2010 | 2005

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 592 personnes/heure | 435 personnes/heure (350 personnes/heure en pratique pour les deux appareils)
Vitesse d'exploitation maximale : 2,85 m/s
Embarquement : À plat
Sens de montée : Droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2252 m | 2248 m
Altitude amont : 2563 m | 2726 m
Dénivelée : 311 m | 478 m
Longueur développée : 810 m | 1180 m
Temps de trajet : 4 minutes 45 secondes | 6 minutes 55 secondes
Pente moyenne : environ 38 % | environ 40 %
Pente maximale : 55 % | 57 %

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids | Hydraulique
Type de pinces : Douille
Nombre de pylônes : 10 | environ 15



Ligne et infrastructures des téléskis de la Norma 1&2

Les gares avals

La gares avals des téléskis de la Norma 1&2 étaient situées à environ 2250 mètres d'altitude, sous l'arrivée du télésiège du Carrelet. Elles étaient toutes deux signées Pingon-Transcâble et assurent la mise en mouvement du câble ainsi que le stockage des perches dans leurs glissières respectives.

Image
Vue d'ensemble de l'aire de départ des téléskis de la Norma 1&2.

Image
Vue en plongée depuis la piste rouge des Perdrix.

Image
Vue opposée.

Image
En arrivant depuis la piste de la Norma 1.

Image
La gare aval du téléski de la Norma 1, seule après le démontage de Norma 2 en 2005.



Les lignes

Les lignes des téléskis de la Norma 1 et 2 n'étaient pas parallèles mais légèrement divergentes. Norma 1 s'arrêtait environ aux deux-tiers de Norma 2.
Ces lignes longeaient la piste rouge de la Norma 1. À la sortie de la gare aval, la pente était déjà très prononcée puis s'amenuisait au fil de la montée. Après l'arrivée du téléski de la Norma 1, la pente de Norma 2 recommençait à augmenter pour atteindre le sommet du domaine skiable, juste sous le sommet de la pointe de la Norma.

Pingon-Transcâble a équipé les téléskis de la Norma 1 et 2 respectivement de 10 et une quinzaine de pylônes.

Pour des raisons de praticité, des photos du téléski Norma 1 tout seul peuvent être mélangées avec des photos des années où les deux téléskis étaient exploités. Merci de votre compréhension.

Image
Vue de la ligne du téléski de la Norma 1 depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Première importante montée en sortie de gare aval avec un pylône compression suivi d'un support-compression.

Image
Vue éloignée du début des lignes des deux téléskis depuis la piste rouge de la Norma 1.

Image
Vue du début des lignes des téléskis de la Norma 1&2.

Image
Vue d'ensemble de la mi-montée depuis le télésiège de la Norma 2.

Image
Vue en plongée sur deux pylônes où la pente tend à s'affaiblir.

Image
Dans la montée.

Image
Un pylône support-compression augmentant encore une fois la pente.

Image
Nous sommes environ au niveau du sixième pylône du téléski de la Norma 1.

Image
La fin de la montée approche.

Image
Vue d'ensemble de la ligne du téléski de la Norma 1.

Image
On continue cette fois-ci avec la fin de la ligne du téléski de la Norma 2.

Image
Montée finale à forte pente.

Image
Dernier pylône de la ligne, de type support.



Les gares amont

Les gares amont des téléskis de la Norma 1&2 étaient des poulies flottantes Pingon-Transcâble. Norma 2 a néanmoins vu sa poulie flottante remplacée par un lâcher sous poulie (LSP) 9T Pomagalski en 1990. Pour chacune des poulies flottantes, le contrepoids était renvoyé au niveau du dernier pylône de ligne qui jouait le rôle de poussard. En effet, il n'y avait pas la place d'implanter de véritables gares amont volumineuses.

Image
La gare amont de type poulie flottante du téléski de la Norma 1.

Image
Ancienne gare amont du téléski de la Norma 2, ici prise dans la neige.

Image
Le LSP 9T installé quelques années plus tard.



Véhicules et pinces

Les téléskis de la Norma 1&2 étaient équipés de perches d'origine reliées par des douilles au câble.

Image
Croisement de deux perches.


Norma 1&2, des téléskis qui ont fait leur temps

Très utilisé dans les années 1970 en succession avec le téléski du Carrelet, le téléski de la Norma 2 était l'appareil phare de la station. À tel point qu'il a été doublé en 1981 par un second téléski plus court : Norma 1. Ces téléskis ont permis de desservir les pentes situées sous la pointe de la Norma pendant plus d'une vingtaine d'années. Mais en 2004, SOGENOR a décidé de remplacer le téléski de la Norma 2 par un télésiège fixe 4 places neuf, plus confortable et rendant l'accès au sommet de la station bien plus facile. Cette transition des téléskis au télésiège s'est faite progressivement. Ainsi, le téléski de la Norma 1 a subsisté jusqu'en 2010 après une trentaine d'années d'exploitation. Aujourd'hui, seul le télésiège de la Norma 2 assure la desserte de ce secteur historique de la station.

Image
Vue panoramique au niveau de la gare aval du téléski de la Norma 1.


Je tiens à remercier le webmaster de ski-lanorma.net pour m'avoir laissé utiliser de nombreuses photos de l'appareil.

Photos : Scolette (ski-lanorma.net), Roland Finandino et Bernard Rigard.
Texte, bannière et mise en page : remontees



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.20731 secondes. 33 requete(s).
132 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés