En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 26Bannière 43Bannière 6Bannière 12

 TKD de Praz-Juget

La Tania (Les Trois Vallées)

Poma

T2 HS
Description rapide :
Téléski installé pour la première fois en 1982. Raccourci en 1991 par le bas il a été ensuite renommé en 1994 téléski de Praz Juget. Appareil démonté en 2013 suite à la mise en service du télésiège débrayable du Bouc Blanc.

Mise en service en : 1994
Fin de service en : 2013

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 24/07/2010 et mise à jour le 14/09/2013
(Mise en cache le 08/07/2014)

Image


La Tania est une petite station située entre Méribel et Courchevel. Nichée à 1400 mètres d’altitude, elle constitue une porte d’entrée sur le domaine de Courchevel, domaine faisant partie des 3 Vallées, le plus grand espace de glisse relié skis aux pieds du monde. A taille humaine et loin de l’exubérance de Courchevel 1850, la Tania qui a accueilli en 1992 athlètes et journalistes pour les Jeux Olympiques d’Albertville attire de nombreuses familles. Le téléski du Praz-Juget a été mis en service en 1994 toutefois son histoire commence bien avant cette date.


Avant La Tania

Aux débuts de Courchevel en 1947, la station de la Tania n’existait pas. Cependant les pentes au-dessus du lieu-dit de la « Tagna » lieu où est implantée l’actuelle station furent aménagées bien avant son ouverture. La première remontée mécanique à avoir été installée au-dessus de la Tania fut le téléski du Bouc Blanc vers la fin des années 1950. Ce téléski ouvrant de nouvelles pentes fut donc longtemps la seule remontée mécanique sur ce versant du domaine skiable de Courchevel. Cependant la donne changera en 1971 avec l’ouverture de la télécabine de la Forêt ouvrant une nouvelle porte d’accès depuis le Praz débouchant en plein cœur du secteur de Praz –Juget là où se trouve le téléski du Bouc Blanc. Conscient que le téléski du Bouc Blanc ne pourra absorber à lui seul le flux arrivant de la télécabine, la SPTV décide de doubler le téléski du Bouc Blanc cette même année. La nouvelle remontée mécanique du Bouc Blanc part donc du même endroit que l’installation déjà en place et le double intégralement. Ceci ne durera que quelques années car en 1983 la SPTV allonge le tracé du télésiège des Crêtes. Cet appareil parant du sommet de la télécabine de la Forêt voit son sommet déplace aux Chenus. Afin de ne pas trop surcharger cet appareil, le tracé d’un des Bouc Blanc sera également modifié. Ainsi est née le Bouc Blanc A.

Le Bouc Blanc A

Si les départs des deux Bouc Blanc restent communs, leurs arrivées ne le sont plus. En effet le Bouc Blanc A va désormais virer au pied de la montée finale du B pour rejoindre le lieu-dit des Chenus où arrive entre autre la télécabine du même nom en provenance de Courchevel. Cette arrivée aux Chenus va permettre à Courchevel de proposer une autre alternative pour rejoindre le télésiège du Col de la Loze et potentiellement la vallée voisine de Méribel.

Arrivant donc quasiment au même endroit que le nouveau tracé du télésiège des Crêtes, cette installation permet de décharger Crêtes d’une partie de sa clientèle. Toutefois pour cela, il faut s’affranchir d’une longue montée de 2001 mètres de long le tout à une vitesse de 4.5 mètres par seconde. Ces critères font que ce téléski est réservé aux skieurs confirmés. Cinq ans plus tard, la liaison par le Col de la Loze entre Courchevel et Méribel s’ouvre. Les Bouc Blanc A et B deviennent directement accessibles de ce point de passage. Le A tout comme le B permet donc à cette clientèle nouvelle de rebasculer sur Courchevel et leur permet ainsi de continuer leur découverte de cette vallée. Rejoignant directement le télésiège du Col de la Loze, il assurera en complément du télésiège des Crêtes les retours pour les clients résidant sur Méribel depuis le Praz.

Cependant l’émergence de la station de la Tania devient de plus en plus proche à mesure que la date des Jeux Olympiques d’Albertville se rapproche. Les premiers prémices de cette ouverture viendront en 1989 avec l’ouverture du téléski du Gros Murger.


Du Bouc Blanc A modifié à Praz - Juget

Gros Murger est un appareil partant du bas de la future station de la Tania. A l’époque de sa création, il permettait uniquement aux clients étant descendus par la toute nouvelle piste de la Moretta Blanche de remonter pour regagner les téléskis du Bouc Blanc. Que ce soit le Bouc Blanc A ou B, ces deux appareils permettaient dès lors de remonter en altitude les clients arrivant de la Tagna. L’année suivante, en 1990, le lieu-dit de la Tagna signifiant la tanière de l’Ours est rebaptisé en Tania, nom officiel de la station de la commune de ma Perrière. Si les deux téléskis ont suffisamment de capacité pour absorber le flux arrivant du téléski du Gros Murger, la donne changera nettement au cours de cette année 1990. Parallèlement à la fin de l’édification des logements de la station, une télécabine douze places est construite durant l’été 1990. Cet appareil partant de la station rejoint le lieu-dit de la Cave en contrebas du sommet de la télécabine de la Forêt. Les clients arrivant de cette télécabine n’ont donc pas d’autres choix que de prendre les redoutables téléskis du Bouc Blanc pour regagner le reste du domaine de Courchevel.

Cette situation ne durera qu’un an. En effet, les téléskis du Bouc Blanc étaient trop difficiles pour pouvoir monter tous les clients sur Courchevel. La société en charge de l’aménagement de Courchevel réalisera en 1991 un télésiège débrayable flambant neuf afin de faciliter l’accès au reste du domaine et à Méribel. Les Bouc Blanc n’ayant plus la même charge de clients à remonter, l’un des deux téléskis fut raccourci par le bas en 1994. Celui impacté par cette opération fut le plus récent d’entre eux : Bouc Blanc A. Sa gare aval fut remontée au niveau de la gare de départ du télésiège du Dou des Lanches. Ainsi dans le cas extrême d’une grosse panne sur cet appareil ou de l’impossibilité de l’ouvrir à cause du vent, le Bouc Blanc A est toujours là pour assurer la liaison vers Courchevel et vers Méribel via le télésiège du Col de la Loze. Désormais le nouveau Bouc Blanc A n’assure plus qu’un rôle d’appareil de secours et d’appareil de délestage pour absorber le trop plein du Dou des Lanches

Afin d’éviter les confusions dans les noms des deux appareils, son nom fut changé pour celui que nous connaissons actuellement : Praz-Juget. Son rôle de nos jour n’a pas changé restant un appareil secondaire pour délester le télésiège du Dou des Lanches en cas de forte fréquentation ou servir d’appareil de secours en cas de panne ou de vent fort sur cet appareil. Toutefois il est pratiquement ouvert tout au long de la saison malgré sa moindre importance. Pour les clients arrivant de la télécabine de la Tania il peut s’avérer être une alternative au Dou des Lanches afin de sortir des grands axes du domaine de Courchevel. A son sommet plusieurs options sont possibles. On peut basculer sur Courchevel 1850 et regagner le lieu-dit du Lac ou la Croisette. Courchevel 1550 est également directement accessible en passant par la Croisette ou en passant par la longue piste rouge Dou du Midi. Le Praz est également joignable par la très belle piste noire Jean Blanc.

De nombreuses possibilités qui sont également accessibles pour les clients arrivant de Méribel par le Col de la Loze. En effet il est directement accessible depuis ce sommet en passant par la noire du Dou des Lanches. Sinon depuis Courchevel on le rejoint par différents appareils partant de 1850 et du Praz avec entre autre, les téléskis de La Loze, les télésièges Crêtes, Plantrey et Coqs et les télécabines Chenus et Forêt.


Au sommet de cet appareil quatre pistes sont accessibles :

- La piste bleue Anémones qui rejoint directement la Croisette
- La piste bleue Lac Bleu qui débouche sur la piste verte Loze Est, piste amenant aux départs des appareils Biollay et Coqs
- La piste bleue Crêtes qui descend au bas du télésiège du même nom tout en donnant accès aux pistes Jean Blanc, Bouc Blanc, Dou du Midi, Loze, Arolles et Loze Est
- La piste rouge Lanches qui redescend au bas de cet appareil.

Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques techniques de l’installation


Caractéristiques Administratives

RDP-Téléski à attaches débrayable : PRAZ JUGET
Maître d’Ouvrage : SPTV
Exploitant : S3V
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1994

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne(s)
Débit à la montée : 900 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 4 m/s
Temps de Trajet : 5min07

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1867 m
Altitude Amont : 2222 m
Dénivelée : 355 m
Longueur développée : 1230 m
Pente Maxi : 46 %
Pente Moyenne : 29 %


Caractéristiques Techniques

Type de Gare : H210
Tension : Amont
Type de Tension : Hydraulique
Motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance Développée : 73 KW
Sens de montée : Gauche
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante
Nb Pylônes :17
Angles : Oui ; 1
Nb Perches : 157
Espacement : 16 m


Caractéristiques du câble

Diamètre du câble : 18 mm
Câblage : Lang à droite


Ligne et infrastructures du téléski de Praz - Juget


  • La Gare Aval

La gare aval est située juste à côté du télésiège débrayable du Dou des Lanches. La gare présente est une gare de type H, reconnaissable à ses pieds carrés supportant toute la structure de gare. Cette gare motrice assure l’entrainement du câble grâce à une chaine cinématique positionnée en hauteur. Elle possède une capacité de stockage de 210 perches et est la plus grosse gare de sa catégorie. Dans le chalet du conducteur, on trouvera tout l'équipement servant à la puissance. Au pied de la gare se trouve un coffret contenant le boitier de commande ainsi que le pavé de la ligne de sécurité. Comme pour le Bouc Blanc, sur l’échelle de service, nous trouvons un gri-gri pour les plus superstitieux d’entre nous.

Vues sur la gare aval de Praz-Juget
Image

Image

Image

Image

Image

La poulie motrice
Image

Dans la digne tradition instaurée à la Tania, le téléski est équipé de son gri-gri
Image


  • La Ligne

La ligne monte rapidement dès le début du tracé du téléski. Elle va venir se mettre en parallèle du tracé du téléski du Bouc Blanc. Deux de ses pylônes sont d’ailleurs commun aux deux appareils. Peu après avoir passé le P5, l’inclinaison diminue pour devenir un peu plus modérée. On arrive ensuite rapidement sur l’angle et on quitte par la même occasion le tracé parallèle du Bouc Blanc. La pente reste soutenue et reprend même un peu d’inclinaison. Au terme de cette phase montante qui se termine au P11, le terrain devient quasiment plat. Progressivement on arrive sur la montée finale de ce téléski. Un léger virage est décrit dans cette partie peu avant le sommet de l’installation. La pente, la vitesse de ligne et l’angle font que ce téléski est classé comme difficile.

Les 1230 mètres du tracé sont supportés par 17 ouvrages de ligne placés sur des ancrages en béton. Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : C
P2 : SC
P3 : C
P4 : SC
P5 : S/S
P6 : S/S
P7 : Angle Endroit
P8 : SC
P9 : S/S
P10 : S/S
P11 : S/S
P12 : SC
P13 : C
P14 : S
P15 : C/C
P16 : S/S
P17 : S/S

La ligne depuis le bas
Image

En avant sur le trace de Praz-Juget
Image

Le tracé du téléski Bouc Blanc sur la gauche
Image

On attaque la montée la plus forte du trajet
Image

Un des deux pylônes commun avec le téléski du Bouc Blanc
Image

Les derniers mètres de cette forte pente
Image

Le télésiège des Crêtes au fond
Image

On s’apprête à virer à droite
Image

Zoom sur l’angle
Image

La piste Lanches sur la droite
Image

Le Rocher de la Loze sur la droite
Image

On continue
Image

La dernière partie du tracé
Image

Le télésiège du Col de la Loze sur la droite
Image

P14
Image

P15 qui décrit un léger angle
Image

Les derniers mètres
Image

Arrivée en gare amont
Image


  • La Gare Amont

La gare amont est située à 2222 mètres pratiquement au sommet des Chenus. Elle se trouve non loin du départ du télésiège du Col de la Loze et du sommet des appareils Chenus et Coqs. Lors de la construction du Bouc Blanc A cette gare amont était classiquement une poulie flottante qui réalisait la tension du câble à l’aide d’un contrepoids en béton. En 1994 lors du changement de nom du téléski, cette poulie flottante a été remplacée par un Lâcher Sous Poulie 9T de chez Poma. Désormais les opérations de maintenance s’en retrouvent facilitées et la tension est effectuée par un vérin hydraulique. Les clients grâce à cet aménagement ont également plus de facilités pour débarquer car la station de retour est équipée d’un système débrayant quelques instants leur perche quand elle arrive en gare amont.

Vues sur la gare amont
Image

Image

Image


Praz Juget un appareil sur la sellette ?

Dans le passé ce téléski aura largement contribué à fluidifier le ski sur le secteur de la Tania. Victime de l’attrait offert par le télésiège du Dou des Lanches et de la difficulté de sa ligne, ce téléski est un peu sous-exploité malgré les différentes options qu’il propose et ne joue plus qu’un rôle secondaire sur le domaine. La S3V a dans ses cartons un projet de remplacement du téléski du Bouc Blanc par un télésiège débrayable pour redynamiser cette partie du domaine skiable encore relativement méconnue. Si cet investissement se fait, il y a fort à parier que Praz Juget sera lui aussi démonté dans la foulée. Evoqué pour 2011 par un précédent plan d’investissement, pour le moment ce nouveau télésiège débrayable sur la Tania ne semble pas prioritaire. Ce téléski assure donc encore pleinement pour le moment son rôle de délestage du Dou des Lanches mais pour combien de temps encore ? Finalement au terme de l'hiver 2012/2013, le téléski est démonté pour laisser place au télésiège débrayable six places du Bouc Blanc.


Image

Ainsi se termine ce reportage
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.16539 secondes. 39 requete(s).
89 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés