En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 37Bannière 6Bannière 15Bannière 22

 TKD des Aiglons

La Clusaz (La Clusaz-Manigod)

Montaz Mautino

T2 ES
Description rapide :
Le téléski des Aiglons est probablement le principal téléski du plateau de Beauregard. Il est très apprécié des skieurs, autant pour son côté "old school" que pour ses pistes exposés plein est et qui voient le soleil très tôt le matin. Pour le moment, le téléski des Aiglons qui est le doyen des remontées mécaniques de la Clusaz ne semble pas concerné par un projet de remplacement : il devrait rester encore en place quelques années pour voir défiler les skieurs sur le plateau de Beauregard.

Mise en service en : 1957

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : GPS-74
Section écrite le 27/06/2009 et mise à jour le 12/05/2015
(Mise en cache le 20/05/2015)

Je vous présente un reportage sur le téléski débrayable des Aiglons à la Clusaz dans le massif des Aravis.


La Clusaz est une station de sport d’hiver située en Haute-Savoie. Avec les stations du Grand-Bornand, de Manigod et de Saint-Jean-de-Sixt, elle forme le massif des Aravis.

La commune se compose de trois grandes zones habitables :

  • le centre du village de la Clusaz : situé à l’entrée de la commune, il est le centre administratif de la commune.
  • la vallée des Confins : cette vallée suit la chaîne des Aravis, du massif de l’Aiguille à la Tête Pelouse (2537m).
  • les Aravis/Etale : cette vallée part du centre de la station et monte vers les cols des Aravis, de la Croix-Fry et de Merdassier.

L’équipement du domaine skiable démarra vers 1935 mais ce n’est qu’en 1955 avec la construction du téléphérique de Beauregard que la station prit de l’ampleur.

Actuellement, le domaine skiable s’étend de 1100m à 2600m et comporte une trentaine de remontées mécaniques pour 130 kilomètres de pistes réparties sur quatre secteurs : le massif de Beauregard, le massif de l’Etale, le massif de l’Aiguille et le massif de Balme.

N'hésitez pas à consulter avec ce reportage la description de la station de la Clusaz.



Image


Au sommaire :

  • L'équipement du plateau de Beauregard
  • Présentation du téléski des Aiglons
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Clôture


L'équipement du plateau de Beauregard

La popularité du domaine skiable de la Clusaz commença en 1955 avec la construction de son premier téléphérique : celui de Beauregard. A l'époque, le domaine ne comptait que des téléskis, tous situés entre le Champ Giguet et le Crêt du Loup, c'est-à-dire le massif de l'Aiguille uniquement. Avec ce premier téléphérique, la SETLC permit de desservir un nouveau massif avec de nombreuses pistes qui seront rapidement exploités, et notamment la Noire, la Verte (devenant la piste de liaison vers l'Etale) et une piste reprenant un tracé avoisinant celle de la piste Guy Périllat actuelle. Cet appareil permit ainsi de créer un vaste domaine autour du plateau de Beauregard en proposant des pistes ciblant une clientèle plus large avec des niveaux de difficulté différents. Le téléphérique de Beauregard devenu un symbole pour la Clusaz a également permit à une nouvelle société de réaliser un téléski sur le plateau. Ce téléski des Aiglons, construit par Montaz-Mautino et desservant des pistes de niveau moyen sur le plateau, était accessible uniquement en prenant le téléphérique. Il partait du fond du plateau, sur le versant qui fait face à l'Etale, et montait en ligne droite jusqu'au sommet de Beauregard. Par la suite, le téléski fut rénové par le remplacement de la gare motrice. Mais la date de cette rénovation reste encore inconnue.

Image
Le plateau de Beauregard : du soleil et de la neige pour du ski de qualité sur un plateau où la vue à 360° est à couper le souffle.


En 1961, la Clusaz ouvrait le massif de l'Etale qui était à l’époque uniquement accessible par le téléphérique de Beauregard. Cela permit de donner au plateau de Beauregard un nouveau visage, alors que son appareil phare âgé de six ans à peine commençait à être régulièrement très chargé. Dans les années qui suivirent, la Société d'Aménagement de Beauregard qui n'avait que son téléski des Aiglons reprit les investissements en installant deux téléskis, toujours par Montaz-Mautino. Il s'agissait du téléski du Névé et du téléski de l'Etoile des Neiges, ce dernier étant conçu pour les débutants.

Le plateau de Beauregard et ces téléskis étaient ainsi devenus à petit stade de neige, dont chaque téléski était adapté à un niveau de skieurs. Seulement, il restait un souci pour permettre d'optimiser l'accès à tous les skieurs vers les appareils : il s'agissait du téléski difficile du Névé, qui desservait une piste difficile mais extrêmement courte...

Ainsi, la Société d'Aménagement de Beauregard confia en 1975 à la société Montagner la modernisation mais surtout l'allongement du téléski. Le tracé fut complètement reprit et le départ fut placé plus bas en descendant du plateau. C'est probablement à cette occasion que Montagner rénova également le téléski de l'Etoile des Neiges.

Les performances de l'équipement du plateau ayant été accrues, la société ne réalisa aucun nouvel équipement jusqu'en 2014, si ce n'est l'ajout d'un fil neige à côté du départ du téléski de l'Etoile des Neiges.
En 2003, la SATELC (ayant repris entre autre le capital de la SETLC en 1983) remplaça le mythique téléphérique de Beauregard par une télécabine, ce qui améliora considérablement l'accès au plateau de Beauregard, notamment pour les skieurs débutants, en apportant confort et débit.

Après le renouvellement de la délégation de service public (DSP) du plateau de Beauregard par la commune de Thônes, la Société d'Aménagement de Beauregard décida de remplacer en 2014 le téléski de l'Etoile des Neiges par deux nouveaux téléskis à enrouleurs : le téléski de la Ceutire et le téléski de l'Etoile des Neiges.


Situation du téléski sur le plan des pistes :

Image

Le téléski des Aiglons, de par son arrivée au sommet de Beauregard, permet l'accès à toutes les pistes y partant. Tout d'abord, il dessert directement les pistes du Plateau et des Aiglons qui retournent à son départ. Ensuite, il permet d'accéder à la piste de l'Etoile qui descend sur le téléski de l'Etoile des Neiges et permet de rejoindre le téléski de la Ceutire en poursuivant sur la piste des Sources. Les pistes du Névé et de Guy Périllat permettent de se rendre au téléski du Névé et plus largement au départ des télécabines de la Patinoire et de Beauregard. Moyennant quelques efforts, il est également possible de rejoindre la Noire, piste emblématique permettant de rejoindre le Champ Giguet et donc les télécabines de la Patinoire et de Beauregard. Enfin, il est également possible d'emprunter la piste de liaison des Prises qui permet d'accéder à l'Etale comme son nom l'indique mais également au domaine skiable de Manigod via le télésiège de la Croix-Fry qui prend son départ plus bas sur le bord de cette piste.



Présentation du téléski des Aiglons

La réalisation du téléski des Aiglons avait été confiée en 1957 à l'entreprise Montaz-Mautino et il était assez classique pour cette époque des débuts de l'équipement des stations. La gare était de type "baby", c'est à dire qu'elle était constituée d'un seul pied qui servait également d'arbre à la poulie motrice. Celle-ci était placée sur une structure qui accueillait également le stockage des perches et les poulies d'entrées et de sortie de gare. La motorisation était placée dans un chalet jouxtant la gare. La ligne et la gare amont (une simple poulie flottante avec poussard en treillis) ne possédaient également aucune particularité par rapport à d'autres téléskis Montaz-Mautino. Toutefois, on notera juste que certains pylônes bivoie sont peu courants car ils sont en réalité constitués de fûts pour pylônes monovoie, c'est-à-dire assez bas.

Ce téléski a ensuite été rénové, probablement dans les années 1970. Les travaux effectués ont été le remplacement de la gare aval par une gare désormais constituée d'un seul pylône supportant la chaîne cinématique et le stockage des perches (la motorisation devint aérienne) ainsi que le remplacement de la gare amont d'origine par un poussard tubulaire.


Les caractéristiques actuelles du téléski des Aiglons :

Caractéristiques administratives :

  • Nom de l'installation : les Aiglons
  • Type d'appareil : téléski à perche découplable
  • Secteur : Beauregard
  • Communes : la Clusaz, les Villards/Thônes, Thônes
  • Exploitant : SARL "Société d'Aménagement de Beauregard"
  • Saison d'exploitation : hiver
  • Constructeur : Montaz-Mautino
  • Année de construction : 1957

Caractéristiques géométriques :

  • Altitude de la gare aval : 1577 m
  • Altitude de la gare amont : 1690 m
  • Longueur : 583 m
  • Dénivelée : 113 m
  • Pente moyenne : 19%
  • Pente maximale : 45%

Caractéristiques techniques :

  • Emplacement de la station motrice : aval
  • Emplacement de la station de tension : amont
  • Type de tension : contrepoids
  • Capacité des perches : 1 personne
  • Dispositif d'accouplement : douille auto-coinçante

Caractéristiques de la ligne et d'exploitation :

  • Nombre de pylônes : 9
  • Nombre de virages : 0
  • Sens de montée : droite
  • Vitesse en ligne : 3.09 m/s
  • Temps de montée : 3mn 9s
  • Débit : 750 p/h
  • Difficulté de la ligne : moyen



La gare aval

La gare est située au fond du plateau de Beauregard, à 1577 mètres d'altitude. C'est ici que ce trouve la partie motrice de l'appareil. Cette gare aval est du constructeur Montaz-Mautino et était classique pour l'époque de la rénovation qui doit se situé dans les années 1970. Elle se compose d'un pylône principal à l'arrière associé à un simple pylône de maintien à l'avant et supportant une structure où sont montées la chaîne cinématique à l'arrière (moteur, réducteur, poulie motrice), la glissière pour stocker les perches, le double déclencheur à l'avant sans oublier enfin les poulies d'entrée et de sortie de gare.

Vue générale de la gare :
Image

La gare vue en arrivant de la piste du Plateau :
Image

Vues rapprochées de la gare :
Image

Image

Image

Image

La partie motrice et le stockage des perches :
Image



La ligne

Au départ, on commence par une petite montée jusqu'au pylône 2 où la pente devient pratiquement plate jusqu'au pylône 6. La pente augmente de nouveau entre les pylônes 6 et 7 pour redevenir plate au croisement d'un chemin. On remonte ensuite fortement du pylône 8 à l'arrivée. Au dernier pylône, on passe sur un pont sous lequel les skieurs peuvent traverser en toute sécurité la ligne du téléski afin de rejoindre la piste des Aiglons.

La ligne comporte 9 pylônes numérotés de 1 à 9. Dans l'ordre de la montée, cela donne :

  • P1 : C
  • P2 : S/S
  • P3 : SC/SC
  • P4 : S/SC
  • P5 : SC
  • P6 : SC
  • P7 : S/SC
  • P8 : SC
  • P9 : S/S


Vues sur la ligne :

Vue aérienne de la ligne avec l'emplacement des pylônes :
Image

Les lignes des téléskis des Aiglons et de l'Etoile des Neiges vue du massif de l'Etale :
Image

La totalité de la ligne vue du départ de l'appareil :
Image

La gare aval et le début de la ligne :
Image

Le milieu de la ligne vue de la piste des Aiglons :
Image

Et vue de la piste du Plateau :
Image

La ligne avec la Tête de Cabeau (domaine skiable de Manigod) en arrière-plan :
Image

La partie finale de la ligne :
Image

Croisement avec le téléski depuis le chemin provenant du téléski de l'Etoile des Neiges :
Image

A l'arrivée du téléski, passage sous le pont pour rejoindre la piste des Aiglons :
Image

Pylône 1 :
Image

Pylône 2 :
Image

Portée entre les pylônes 2 et 3, on monte doucement vers le sommet du plateau :
Image

Pylône 3 :
Image

Pylône 4 :
Image

Portée entre les pylônes 4 et 5, avec la piste des Aiglons à droite :
Image

Pylône 5 :
Image

Pylône 6, particulièrement bas pour un téléski débrayable :
Image

Pylône 7 :
Image

Pylône 8, au pied de la montée finale :
Image

Pylône 9 :
Image



La gare amont

La gare amont est située à 1690 mètres d'altitude au sommet du plateau de Beauregard, à proximité des gares amont de la télécabine de Beauregard et des téléskis de l'Etoile des Neiges et du Névé. Elle est constituée d'une simple poulie de retour tension par contrepoids montée sur un pylône tubulaire.

Le pylône 9, le pont et la gare amont :
Image

Vues sur la gare :
Image

Image

Image



Clôture

Le téléski des Aiglons est probablement le principal téléski du plateau de Beauregard. Il est très apprécié des skieurs, autant pour son côté "old school" que pour ses pistes exposés plein est et qui voient le soleil très tôt le matin. Pour le moment, le téléski des Aiglons qui est le doyen des remontées mécaniques de la Clusaz ne semble pas concerné par un projet de remplacement : il devrait rester encore en place quelques années pour voir défiler les skieurs sur le plateau de Beauregard.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.14543 secondes. 35 requete(s).
134 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés