En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 29Bannière 40Bannière 30Bannière 14

 TKD des Barres

Villeneuve - La Salle-les-Alpes (Serre Chevalier Vallée)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Le téléski des Barres est l'appareil central du plateau de Fréjus. Permettant l'accès aux téléskis Clot et Méa, cet appareil dessert des pistes parfaites pour les débutants. Notons que jusqu'en 2010 cet appareil a partagé son sixième pylône avec un de l'ancien télésiège de Balme.

Mise en service en : 1968



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 29/10/2014 et mise à jour le 31/10/2014
(Mise en cache le 31/10/2014)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • Serre Chevalier Vallée
  • Le téléski des Barres : une remontée très importante dans le secteur de Fréjus
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Véhicules et pinces
  • Vue depuis les pistes
  • Conclusion et remerciements


Serre Chevalier Vallée

La station de Serre Chevalier Vallée est située dans les Hautes-Alpes, à environ 3h30 de route de Marseille et de Lyon.

Implantée dans la vallée de la Guisane, affluent de la Durance prenant sa source au Col du Lautaret, Serre Chevalier Vallée se compose de 3 ensembles de villages, Chantemerle, Villeneuve et Le Monêtier-les-Bains, et d’une ville, Briançon. Le domaine s’étend sur 250 kilomètres de pistes tous niveaux. Celles-ci alternent murs en forêt, chemins avec vue imprenable sur la vallée de la Guisane et de la Durance et champs de bosses pour les skieurs les plus expérimentés.
Ces pistes sont desservies par 61 remontées mécaniques allant du tapis roulant à la nouvelle télécabine de Ratier. Le domaine compte d’ailleurs le premier DMC au monde, celui du Pontillas. Les remontées mécaniques de Serre Chevalier Vallée sont composées de 7 tapis et télécordes, de 26 téléskis, de 11 télésièges à pinces fixes, de 10 télésièges à pinces débrayables, de 5 télécabines, d’un DMC et un téléphérique exploité uniquement en été.

L’histoire de Serre Chevalier Vallée a commencé en 1941 avec l’inauguration du premier téléphérique, reprenant le nom du sommet qu’il atteint : le Serre Chevalier. Ensuite, le développement de la liaison avec Villeneuve et des secteurs de l’Aravet, du Prorel et des combes au-dessus de Serre Ratier s’est accéléré jusqu’à l’incendie du téléphérique en 1983. En cette année, la décision est prise d’ouvrir la liaison avec Le Monêtier-les-Bains avec l’installation de plus de 12 remontées mécaniques ! De plus, un nouveau téléphérique est construit sur le tracé de l’ancien. Celui-ci réutilise beaucoup d’éléments du premier appareil. 1983 restera l’une des dates importantes dans la création de Serre Chevalier.
En 1989, le domaine de Briançon est créé avec l’installation de 9 remontées mécaniques dont le fameux télésiège de Puy Chalvin (qui n’a pas fait une saison et qui a été revendu par la suite). Depuis 2004, la station est gérée par la Compagnie Des Alpes (CDA) qui renouvelle progressivement le parc de remontées mécaniques de Serre Chevalier, la plupart des appareils datant des années 80. Le dernier investissement est en date de 2013 avec le remplacement du premier tronçon du téléphérique et de la télécabine de Grand Alpe par la nouvelle télécabine de Ratier.

Le téléski des Barres : une remontée très importante dans le secteur de Fréjus

Le téléski des Barres est situé sur le secteur de Fréjus. Implanté à l’arrivée de la télécabine du même nom, cet appareil a été construit en 1968 en même temps que la télécabine de Fréjus et les téléskis de l’Ecole Fréjus du Méa, de l’Echaillon et de Fréjus. L’offre est complétée dans les années 80 avec pas moins de 7 appareils : le DMC du Pontillas, les télésièges de Fréjus et de Clot Gauthier, de la Balme et de Côte Chevalier et les téléskis de Malparti et de l’Eychauda. Tous ces appareils ont pour objectif de consolider les liaisons entre Villeneuve et Chantemerle et de créer la liaison skis aux pieds avec le Monêtier les Bains.

Image
Vue sur le secteur de Fréjus depuis le télésiège de Fréjus. On distingue la piste des Barres, l’espace débutants de Fréjus et le téléski des Barres à droite. A gauche, on peut observer le téléski des Crêtes et en haut la gare amont du télésiège de Clot Gauthier.

Le téléski des Barres a été un appareil central pour la liaison avec le Monêtier-les-Bains jusqu’en 2010 : en effet, depuis l’arrivée de la télécabine de Fréjus il permettait de rejoindre le télésiège de Balme. Ce dernier était aussi accessible par le télésiège de Clot Gauthier (et le téléski de la Bergerie avant 2005) et le télésiège de Fréjus. Mais les faibles débits de tous ces appareils rendaient la liaison longue, lente et peu confortable pour le skieur. Un vaste programme de réaménagement du secteur de Fréjus est donc entrepris depuis plusieurs années. Le premier investissement a été le télésiège des Vallons en 2010, qui permettra de décharger le téléski des Barres de son rôle d’accès à l’appareil de liaison avec le Monêtier-les-Bains.

Le téléski des Barres dessert aussi des pistes très prisées par les débutants pour leur facilité. Il permet l’accès aux téléskis du Clot et de Méa, deux appareils desservant de jolies pistes au soleil sous le col Méa. Tout cela en fait un appareil d’une grande importance dans l’organisation du secteur de Fréjus. Il est très prisé malgré le fait qu’il ne serve plus pour la liaison avec le Monêtier. La queue peut y être assez longue.
Ce rôle d’appareil pour apprentis skieurs est partagé avec le téléski Ecole Fréjus qui est parallèle au téléski des Barres avant le premier virage de ce dernier. Depuis plusieurs années le téléski Ecole Fréjus est isolé dans un espace débutants permettant des conditions d’apprentissage optimales.

Le téléski des Barres a possédé la particularité d’avoir un pylône commun avec feu le télésiège de la Balme. Ce pylône a été installé en 1983 lors de la construction du télésiège. Cela a entrainé un remplacement du fût car il n’était pas prévu pour supporter une tête de pylône de télésiège. Voici une photo de ce pylône (Yann83) :

Image

Le téléski des Barres dessert deux pistes :
- Goulet : Le téléski des Barres ne dessert que sa partie basse qui est parallèle à la piste des Barres. La piste est séparée des Barres par un petit ruisseau.
- Barres : La piste des Barres est une large piste verte revenant à la gare aval du téléski éponyme.

Situation sur le plan des pistes :

Image
Vue générale.

Image
Zoom sur le secteur de Fréjus.

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l'appareil :

- Caractéristiques Administratives

TKD – Téléski à perches débrayables: BARRES
Exploitant : SCV Domaine Skiable
Constructeur : Poma
Année de construction : 1968

- Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 720 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 4 m/s

- Caractéristiques Géométriques

Altitude gare aval : 2037 m
Altitude gare amont : 2286 m
Dénivelé : 249 m
Longueur développée : 1100 m
Pente moyenne : 21,4 %
Pente maximale : 33 %
Temps de trajet : 4 min 50 sec

- Caractéristiques Techniques

Type de gare aval : T
Type de gare amont : Poulie flottante
Emplacement gare de tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Emplacement gare motrice : Aval
Type de motorisation : Electrique
Sens de montée : Gauche
Type d'embarquement : A plat
Nombre de pylônes : 13
Dispositif d'accouplement : Douilles auto-coincantes

La gare aval

La gare aval est la station motrice du téléski. Installée sur le plateau de Fréjus, la gare est facilement accessible depuis l’arrivée de la télécabine de Fréjus et du télésiège du même nom. La station motrice est un petit plus en aval que celle du téléski Ecole Fréjus.

Image
La gare aval depuis la fin de la piste verte des Barres avec la pointe de la Cucumelle derrière.

Image
Zoom sur la gare avec le télésiège des Vallons en arrière-plan.

Image
L’approche de la gare aval.

Image
La gare aval et le poste de conduite.

Image
Le panneau d’indications.

Image
La poulie motrice.

Image
L’embarquement avec le feu bicolore.

Image
La gare depuis la ligne.

La ligne

La ligne est longue de 1100 mètres et se compose de 13 pylônes tubulaires. Ce tracé comporte deux virages à droite ainsi qu’un pylône qui était commun avec l’ancien télésiège de Balme, comme évoqué dans la présentation de l’appareil.
Le début est peu pentu et longe l’espace débutants de Fréjus. Après le premier virage (pylône trois), la ligne descend légèrement vers le lit d’un ruisseau tout en longeant la piste des Barres. Le pylône quatre redonne un peu d’inclinaison à la pente. On sort de la partie boisée de la ligne pour atteindre le pylône six qui était commun au téléski des Barres et au feu télésiège de Balme. Les pylônes sept et huit nous permettent de monter un petit peu pour atteindre le second virage que compte la ligne. Après le pylône dix, la ligne redescend un peu pour remonter sur le pylône treize et l’arrivée.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 1S/1S1PD
P2 : 1SC/1S
P3 : 1S1V/1S1V
P4 : 1SC/-
P5 : 1S/-
P6 : 1SC/1SC
P7 : 1SC/-
P8 : 1S/1SC
P9 : 1S1V1S/1V
P10 : 1S/1S
P11 : 1C/-
P12 : 1S/1SC
P13 : 1S/1S

S : poulie support
C : poulie compression
SC : poulies support-compression
V : poulie virage
PD : poulie de déviation


Image
En avant sur la ligne !

Image
Le P1, le téléski Ecole Fréjus est sur notre gauche.

Image
Le deuxième pylône, la pente n’est pas très prononcée.

Image
La troisième portée avec la piste des Barres à gauche et devant nous.

Image
Le P3, premier virage.

Image
La première partie descendante. On peut observer l’ensemble de la ligne jusqu’au second virage.

Image
Le P4, nous sommes dans le lit du petit ruisseau.

Image
La portée qui suit ce pylône. A gauche, la piste des Barres est visible ainsi que l’arrivée du téléski des Crêtes en haut … de la crête.

Image
Le P5.

Image
Vers P6. On voit bien que ce pylône a été aussi un pylône de télésiège.

Image
Vue générale sur le sixième pylône.

Image
Le P7, la pente augmente encore un peu.

Image
Le P8, second virage en vue.

Image
Vers le virage.

Image
Le deuxième virage (P9) avec une branche de mélèze pour stabiliser les perches sur le brin descendant. Ce système est aussi installé sur le téléski du Pré du Bois dans le même secteur.

Image
Le P10, qui signe le début de la seconde partie descendante de la ligne.

Image
Dans la descente.

Image
Le P11 de compression. La pente reprend de l’inclinaison.

Image
L’avant dernière portée.

Image
Le P12, l’arrivée est pour bientôt.

Image
La dernière portée avec l’escalade de la butte d’arrivée.

Image
Le P13, dernier pylône de la ligne.

La gare amont

La gare amont est la station tension de l’installation. Implantée sous le col Méa, la gare est une poulie flottante classique. La tension est réalisée par un contrepoids. La zone de débarquement donne accès par un petit chemin à la piste verte des Barres.

Image
La gare amont depuis la ligne.

Image
La zone de débarquement.

Image
La poulie flottante.

Image

Véhicules et pinces

Les véhicules sont des perches télescopiques classiques pouvant accueillir jusqu’à une personne. Elles sont reliées au câble par des douilles auto-coincantes.

Image
Une perche en ligne.

Image
Une douille.

Vue depuis les pistes

Image
Le haut de la ligne.

Image
Vers le second virage.

Image
Le pylône six, qui était commun au télésiège de Balme et au téléski.

Image
Vers l’amont.

Image
La partie basse de la ligne avec le téléski Ecole Fréjus à droite.

Conclusion et remerciements

Le téléski des Barres est un appareil essentiel sur le plateau de Fréjus. Bien que central dans le plateau, il a un débit insuffisant et les queues sont assez longues. Deux projets de remplacement est en cours d’étude actuellement. Ce projet vise à démonter le télésiège de Fréjus ainsi que les téléskis Barres et Méa pour les remplacer par un unique télésiège débrayable. Le principal défaut de ce télésiège serait d’être obligé de descendre à l’actuel départ du télésiège de Fréjus une fois en bas des pistes vertes et à la descente de la télécabine de Fréjus pour accéder aux pistes des Barres et de Chaméant. Le deuxième projet consiste à démonter la télécabine de Fréjus, le télésiège de Fréjus et le DMC du Pontillas pour les remplacer par un unique appareil, tandis que les téléskis Crêtes, Barres, Clot et Méa seraient remplacés par un télésiège débrayable. Cependant, nous n'avons pas plus d'informations à l'heure actuelle.

Je remercie Yann83 pour la photo du pylône commun au téléski des Barres et au télésiège de Balme lorsque ce dernier était encore debout.
Texte & bannière : Clément05
Photos : Yann83 et Clément05 (le 30 décembre 2013 et le 5 mars 2014)

A bientôt.

© - 2014 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.18801 secondes. 37 requete(s).
151 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés