En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 11Bannière 24Bannière 39Bannière 36

 TKD des Charmettes I et II

Valmorel (Le Grand Domaine)

Montaz Mautino

T1 ES
Mise en service en : 1976 / 1986

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 02/04/2014 et mise à jour le 01/07/2014
(Mise en cache le 01/07/2014)

Image



Au sommaire de ce reportage :
I- Valmorel
II- Doucy Combelouvière, station satellite de Valmorel
III- Charmettes 1 : en direction de Valmorel
IV- Charmettes : entre ski propre et desserte de la liaison vers Valmorel
V- Ligne et infrastructures des téléskis des Charmettes 1&2
VI- Charmettes : deux téléskis anciens mais toujours adaptés


Valmorel

Image

>> Découvrez l’introduction à la station en cliquant sur le logo <<


Doucy Combelouvière, station satellite de Valmorel

Doucy est un village rattaché à la commune de la Léchère. Ce village est constitué de plusieurs hameaux dont celui de Combelouvière propice à l’aménagement d’une petite station de ski.
C’est donc dans les années 1960 que cette station vit le jour. Celle-ci s'est développée autour d'un premier téléski ainsi qu'un petit appareil dédié uniquement aux débutants. Puis le domaine s'est agrandit avec deux nouveaux téléskis permettant d'accéder au sommet du télésiège actuel à 1520 mètres d'altitude, sur le sommet des Echappeaux.

Image
Le départ du premier appareil qui constituait la chaîne de trois téléskis.

Image
Le front de neige de Doucy Cobelouvière, vu depuis les airs.


Image
En haut à gauche, nous pouvons observer le dernier téléski de la chaîne d'installations qui donnaient accès à 1520 mètres.


En 1976, le domaine est en expansion massive, car pas moins de trois téléskis seront construits pour permettre depuis 1520 mètres d’altitude, d’atteindre le nouveau télésiège de Beaudin situé sur les futurs sites de Valmorel, sur la commune des Avanchers. Ce village est situé à quelques kilomètres de Doucy se voit doté dès 1946 d’un remonte pente à proximité du cimetière de cette dernière. Mais celui-ci, compte tenu des hivers sans neige de cette époque, il fut démonté en 1952. Cependant, de nombreux Avancherins vont s’assembler pour faire renaître le ski. Ce fut chose faite en 1963, avec l’ouverture du téléski du Rocher, précurseur d’un futur domaine qui, pour la majorité, sera arrêté en 1978, date ou laquelle ce téléski fut relié ski aux pieds avec la toute nouvelle station de Valmorel. La chaîne de trois téléskis de Combelouvière sera démontée durant l'intersaison 1985 pour laisser place à un appareil très particulier, qui lui même sera remplacé deux ans plus tard à cause de problèmes techniques.

Aujourd'hui, Doucy Combelouvière est devenue la station satellite de Valmorel, dédié à la clientèle débutante lié aux nombreuses pistes vertes présente sur le secteur de Combelouvière.


Charmettes 1 : en direction de Valmorel

Construit en 1976 sur les hauteurs de Combelouvière, le téléski des Charmettes 1 permit de rejoindre le téléski du Montolivet depuis la fin de la chaîne de trois téléskis permettant de rejoindre la cote 1500.
Le téléski du Montolivet, qui avait un tracé différent de l’actuel, fut lui aussi réalisé en 1976, ainsi que deux autres appareils. (voir le paragraphe précédent)
Cependant, il fut décidé de remplacer les trois premiers téléskis de la chaîne permettant d’accéder au téléski des Charmettes par un télésiège pour apporter vitesse, confort et débit, ce qui manquait aux anciens téléskis.

Image
Le secteur de Combelouvière, à la fin des années 1970. Nous pouvons remarquer que le télésiège de Combelouvière était déjà à cette époque, en projet.


Ceci fut réalisé en 1985, avec la construction d’un appareil très particulier livré par Gimar, qui signa son deuxième (et aussi son dernier) télésiège à transit rapide (dit aussi TTR) de Combelouvière, l’autre appareil de ce type ayant été livré l’année passée sur le secteur de la Madeleine, toujours sur Valmorel. Mais le TTR de Combelouvière fût rapidement remplacé en 1987 par le TSD4, de manufacture Montaz Mautino, actuel du fait d’une rupture du massif de la gare amont de ce dernier. En 1986, soit une année après la construction du TTR, l’exploitant de l’époque investira dans un second appareil doublant le téléski des Charmettes pour améliorer le débit du premier téléski qui n’était pas suffisant lors des périodes de forte affluence. Aujourd’hui les téléskis des Charmettes 1 et 2 sont toujours en fonction et assurent calmement leur rôle de second maillon pour l’accès à Valmorel depuis la sympathique station de Doucy Combelouvière.


Charmettes : entre ski propre et liaison vers Valmorel

Les téléskis des Charmettes, compte tenu de leur position, ont un rôle primordial pour le domaine car sans eux, aucun accès à Valmorel n’est possible. Ils permettent en deuxième rôle de donner accès à deux pistes et à un bordercross de difficulté moyenne.
-La piste verte de Chantemerle qui est un chemin plutôt long et très peu pentu mais ayant une très belle vue sur la Tarentaise, au niveau de l’ancienne gare intermédiaire du TTR. Cette piste permet de redescendre au centre de la station de Combelouvière.
-La piste verte des Charmettes qui est une piste très intéressante car plus pentue et plus courte que la première. Celle-ci longe les téléskis sur leur gauche et donne accès aux départs des deux TKD ainsi qu’à celui du téléski des Echappeaux qui donne accès au seul espace débutant de Doucy Combelouvière.

Image
Situation des téléskis des Charmettes sur le Grand Domaine.

Image
... Ainsi que sur le secteur.



Caractéristiques du téléski des Charmettes 1


Caractéristiques Administratives

RDP-Téléski à perches débrayable : CHAREMETTES 1
Exploitant : Domaine Skiable de Valmorel SA
Constructeur : Montaz Mautino
Année de construction : 1976

Caractéristiques d'’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 600 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3,40 m/s
Heure d'ouverture/fermeture : 9h15-16h45 (17h00 à partir de février)

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1476 m
Altitude amont : 1549 m
Dénivelée : 73 m
Longueur développée : 724 m
Pente maximale : 18 %
Temps de trajet : 3 min

Caractéristiques Techniques

Type de gare : T50 trapézoïdale
Emplacement motrice : Aval
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Puissance développée : 43 kW
Sens de montée : Droite
Type de départ : A plat
Nombre de pylônes : 6
Nombre de virages : 2
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante

Image
Les gares aval, depuis la piste de la Chantemerle.

Image
Les gares aval, depuis la piste des Echappeaux.



Ligne et infrastructures du téléski des Charmettes 1


La gare aval


La gare aval du téléski des Charmettes 1 est située à 1476 mètres d’altitude, à proximité du téléski des Charmettes 2 et du téléski des Echappeaux qui permet de remonter sur le télésiège de Combelouvière ainsi que d’accéder à l’espace débutant de Doucy Combelouvière. Elle est donc accessible depuis le sommet du télésiège de Combelouvière et des pistes venant du sommet de cette installation.
Nous retrouvons ici une gare T50 trapézoïdale du manufacturier isérois Montaz Mautino, fusionné depuis avec l'entreprise Gimar pour former l'entité Gimar Montaz Mautino. C’est au niveau de cette gare que l’on retrouve toute la chaîne cinématique assurant la marche normale de l’installation.

Image
La gare aval, depuis la piste des Charmettes.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue arrière.

Image
La gare aval, depuis la file d'attente des Charmettes 2.


Image
La ligne depuis la gare aval.



La ligne

La ligne du téléski des Charmettes 1 est assez peu pentue du fait de la pente maximale de cet appareil avoisinant les 20%. Elle est décomposée en 3 parties : la première se situe entre la gare aval et le premier virage où celle-ci monte en paliers. Elle est ensuite quasiment plate entre le pylône 3 et le deuxième virage situé au niveau du P5, puis reprend quelque peu de l’inclinaison sur les derniers mètres avant d'entrer en gare sommitale.

Dans l'ordre de la montée :
G1 : C/C
P1 : S/SC
P2 : SC
P3 : Virage endroit
P4 : SC/SC
P5 : Virage endroit
P6 : S/S


Image
Vue arrière.

Image
P1.

Image
Portée vers le P2.

Image
P2.

Image
Portée vers le P3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
P5.

Image
Portée vers le dernier pylône.

Image
P6.



La gare amont

La gare amont est située à 1549 mètres, à proximité du lâché sous poulie des Charmettes 2, et au niveau de l’arrivée de la télécabine de Celliers, des gares aval des téléskis du Montolivet et de la Rochette.
Nous retrouvons ici une poulie flottante qui est en charge de la tension dynamique du câble.


Image
Vue de trois-quarts.

Image
La poulie flottante, vue depuis la zone de débarquement.

Image
Vue de profil.

Image
Vue éloignée.



Le téléski des Charmettes 2

Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

RDP-Téléski à perches débrayable : CHARMETTES 2
Exploitant : Domaine Skiable de Valmorel SA
Constructeur : Montaz Mautino
Année de construction : 1986

Caractéristiques d’'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 900 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3,42 m/s
Heure d'ouverture/fermeture : 9h15-16h45 (17h00 à partir de février)

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1494 m
Altitude amont : 1572 m
Dénivelée : 78 m
Longueur développée : 680 m
Pente maximale : 18 %
Temps de trajet : 2,96 min

Caractéristiques Techniques

Type de gare : T50 trapézoïdale
Emplacement motrice : Aval
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Type de gare : LSP 4T
Puissance développée : 70 kW
Sens de montée : Droite
Type de départ : A plat
Nombre de pylônes : 6
Nombre de virages : 2
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante


Ligne et infrastructures du téléski des Charmettes 2

La gare aval

La gare aval du téléski des Charmettes 2 est située à 1494 mètres d’altitude, à proximité du téléski des Charmettes 1 et du téléski des Echappeaux qui permet de remonter sur le télésiège de Combelouvière ainsi que d’accéder à l’espace débutant de Doucy Combelouvière. Elle est donc accessible depuis le sommet du télésiège de Combelouvière et des pistes venant du sommet de cette installation.
Nous retrouvons ici une gare T50 trapézoïdale du manufacturier isérois Montaz Mautino, aujourd’hui disparu. C’est au niveau de cette gare que l’on retrouve toute la chaîne cinématique assurant la marche normale de l’installation.

Image
Zoom sur la gare aval depuis la piste des Charmettes.

Image
Idem, mais depuis la piste de Chantemerle.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue arrière.

Image
La ligne depuis la gare aval.



La ligne

La ligne du téléski des Charmettes 2 est assez peu pentue du fait de la pente maximale de cet appareil avoisinant les 20%. Elle est décomposée en 3 parties : la première se situe entre la gare aval et le premier virage où celle-ci monte en paliers. Elle est ensuite quasiment plate entre le pylône 3 et le deuxième virage situé au niveau du P5, puis reprend quelque peu de l’inclinaison sur les derniers mètres avant d'entrer en gare sommitale.

Dans l'ordre de la montée :

G1 :C/C
P1 : SC/SC
P2 : SC
P3 : Virage endroit
P4 : SC/SC
P5 : Virage endroit
P6 : S/S
G2 : S


Image
P1.

Image
Portée vers le P2.

Image
P2.

Image
P3.

Image
Portée vers le P4.

Image
P4.

Image
P5.

Image
Dernière portée.

Image
P6.



La gare amont

La gare amont n’est pas d’origine car celle-ci à été remplacée dans les années 2000 par un LSP4T provenant de chez GMM avec un contrepoids situé dans le fût et assurant la mise en tension du câble, pour permettre un débarquement facilité vers les téléskis de Montolivet-Rochette pour éviter aux utilisateurs des téléskis des Charmettes 1 de percuter les perches provenant des Charmettes 2.


Image
La gare amont, depuis la fin de la piste du Montolivet.

Image
La même gare, depuis la piste du Chantemerle.

Image
Vue de trois-quarts.

Image
Vue arrière.

Image
Zoom sur le LSP4T à contrepoids.

Image
La gare amont, depuis le téléski des Charmettes 1.



Quelques vues des lignes depuis les pistes


Image
Les deux gares retour tension des téléskis des Charmettes 1 & 2.

Image
Vue sur la partie haute de la ligne.

Image
Le début des lignes, depuis la piste des Charmettes.

Image
Vue depuis la même piste, mais vers le sommet des téléskis.



Charmette : deux téléskis anciens mais toujours adaptés

Malgré leur âge, les téléskis des Charmettes sont toujours adaptés à leur tâche qui est d’emmener les skieurs vers la liaison vers Valmorel depuis Doucy Combelouvière et aussi de desservir des pistes de faible difficulté. Même si nous pouvons penser que leur âge aura raison de ces appareils il n’en est rien, les Charmettes permettant toujours de monter les skieurs vers leur sommet sans problème quelconque.

Image
Les téléskis des Charmettes sont rapides et indispensabes pour accéder à Valmorel depuis Doucy Combelouvière.


Ainsi se termine ce reportage, merci de l'avoir suivi et à bientôt.

Texte & photos : Alspace
Retouche photos : Cucumelle

Je remercie Cucumelle pour les retouches sur les photos ainsi que 91@g pour son aide à la correction.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1629 secondes. 39 requete(s).
78 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés