En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 12Bannière 13Bannière 7Bannière 43

 TKD des Darbelots

Crest-Voland (Espace Diamant)

Montaz Mautino

T2 ES
Description rapide :
Un appareil ayant perdu de son utilité au fil des saisons pour devenir complètement délaissé et peu utile devant le nouveau TSD4 du Cernix, confortable, rapide et performant. Ce qui ne l'empêche pas de desservir le plus beau ski propre de Crest-Voland !

Mise en service en : 1979



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : 91@g
Section écrite le 06/08/2009 et mise à jour le 06/08/2009
(Mise en cache le 23/08/2013)

Bonjour à tous !

Voici un nouveau reportage sur le...
Image


Sommaire :
I- Cohennoz : à la conquête de la neige !
II- Présentation générale
III- Situations
IV- Caractéristiques
V- Photos


Reportage réalisé en coopération avec totoo


I- Cohennoz : à la conquête de la neige !
Après l'ambitieux projet de liaison entre le domaine skiable des Saisies et la commune de Cohennoz via le Chamois et la Palette, finalement abandonné pour raisons écologiques, la mairie de cette petite commune du Val d'Arly se lance vers un nouvel objectif, bien plus réalisable en vue du relief du secteur concerné : la conquête du Mont Lachat.
Le concept est simple : développer, sur les pentes du lieu-dit du Cernix, un espace de ski alpin relié avec la station voisine de Crest-Voland. Situé sur les terrains de la commune, Cohennoz voit ici un bon moyen de développer le tourisme hivernal, en plein essor dans les stations voisines.

Dès 1979, le pari est gagné !
Le constructeur français :D implanta deux nouveaux Téléskis sur les pentes du Cernix :
- Les Darbelots, à l'arrivée duquel l'ancienne bleue de Bellevue permettait de rejoindre le TSF2 de la Logère à Crest-Voland.
- La Tour du Pin, qui, accessible depuis l'arrivée des Darbelots permet de rejoindre le sommet du Mont Lachat.
Dès lors, les programmes immobiliers s'enchaînent au lieu-dit du Cernix, que l'on peut désormais qualifier de hameau ou "d'antenne touristique" de Cohennoz. C'est une petite station de ski qui voit le jour sur le Lachat, à à peine un kilomètre de Crest-Voland.
Cependant, très vite les problèmes se posent. Le TK des Darbelots ne peut à lui seul supporter la charge supplémentaire apportée par les nouveaux skieurs ; nouveaux skieurs générés également par la réalisation de la liaison Espace Cristal en 1984 entre Les Saisies et Crest-Voland/Cohennoz. Par ailleurs, la longueur, la forte pente ainsi que les deux virages du TK constituent un véritable obstacle pour tous les débutants qui ne peuvent ainsi gagner le sommet.

En 1987 est réalisé le Télésiège 4 places à pinces fixes du Cernix, venant désengorger le front de neige en reliant directement le hameau au sommet du Lachat. C'est une amélioration de taille pour le secteur du Cernix et le confort de ses vacanciers qui n'auront désormais plus besoin d'emprunter la chaîne des 2 TK pour gagner le domaine d'altitude !
Cependant, les années passèrent et une fois de plus, le TSF4 qui avait autrefois révolutionné le versant de Cohennoz n'était plus à la hauteur du hameau du Cernix, toujours en plein extension. Long, lent, son faible débit ne répondait plus à la demande en matière de ski.
Le Téléski des Darbelots devint dès lors un appareil stratégique permettant d'éviter l'interminable montée par le Télésiège et les files d'attente en son aval.

Arrive 2007. Poussée par Rémy Loisirs qui souhaite la réalisation de nouveaux programmes immobiliers aux Cernix, la mairie de Cohennoz est contrainte au remplacement de son vieux TSF. Devant le coût, hors budget pour la petite commune, d'un appareil débrayable neuf, le TSF sera finalement transformé en Télésiège débrayable 4 places venant mettre un terme (définitif ?) aux problèmes d'affluence et de temps de montée sur ce secteur.


II- Présentation générale :
Le Téléski à perches découplables des Darbelots a donc été construit en 1979 par :).
Bien qu'ayant perdu de son utilité au fil des années, il peut être aujourd'hui considéré de par sa situation sur le domaine comme la seconde colonne vertébrale du versant du Cernix, doublant les 3/4 du TSD4 du même nom sur sa partie basse.
En cas d'affluence (rare mais ça peut arriver) au Télésiège, il peut s'avérer stratégique d'emprunter le TK afin de basculer, une fois à son sommet, sur les pistes de Crest-Voland village grâce à la bleue de la Criée ou la rouge Entre deux Nants. Même si ce trajet restera toujours plus long que de passer par le TSD, il permet d'éviter le passage souvent délicat et peu agréable au "sommet-boulevard" qu'est le Lachat.
Hormis cette fonction "d'itinéraire bis", le TK des Darbelots reste un appareil peu emprunté voire même complètement délaissé, au point que Val d'Arly Labellemontagne, exploitant du domaine de Crest-Voland/Cohennoz, ferme l'installation en période hors vacances scolaires.
Les seuls cas de figures où cette remontée s'avère indispensable se trouvent lorsque le TSD doit fermer pour cause de panne mécanique (rares cependant), de vents violents (faits également rares sur ce versant) ou lorsque exploiter le Télésiège Débrayable n'est pas rentable pour la station (en ouverture du domaine anticipée, en Décembre notamment).

A savoir également que ce Téléski est noté difficile du fait de sa forte pente, ce qui contribue un peu petit plus à sa désertification... pour le plus grand plaisir des skieurs confirmés qui peuvent profiter, sans la moindre queue, du très bon ski propre qu'offre l'appareil et ce, à n'importe quelles heures de la journée.
Le TK des Darbelots dessert 2 pistes :
- La rouge de Ballevard : une longue rouge aux beaux murs techniques face à la Chaîne des Aravis... Elle rejoint l'aval de l'appareil.
- La bleue des Gentianes : une longue bleue accessible à la plupart des skieurs. A savoir cependant qu'elle n'arrive pas au départ du TK mais à celui du TSD. Pour les skieurs voulant rejoindre les Darbelots, il est nécessaire d'emprunter une petite bifurcation se trouvant sur la droite de la piste, au niveau des chalets tout en bas. Ce petit chemin mène directement au Téléski des Darbelots.
Il permet également de rejoindre le TK de la Tour du Pin ainsi que le front de neige des Tovats à Crest-Voland village.


En conclusion sur ce Téléski : un appareil ayant perdu de son utilité au fil des saisons pour devenir complètement délaissé et peu utile devant le nouveau TSD4 :) du Cernix, confortable, rapide et performant. Ce qui ne l'empêche pas de desservir le plus beau ski propre de Crest-Voland !


III- Situations :
Sur le plan des pistes de l'Espace Diamant :
Image

En zoom :
Image


IV- Caractéristiques :


  • Nom de l'installation : Darbelots
  • Constructeur : :P
  • Année de construction : 1979
  • Saison d'exploitation : Hiver
  • Capacité : 1 personne/perche
  • Altitude Aval : 1239m
  • Altitude Amont : 1551m
  • Dénivelée : 312m
  • Longueur développée : 1586m
  • Pente Maxi : 40% et quelques
  • Pente Moyenne : 19,7%
  • Débit : 600 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 3,5m/s
  • Emplacement Motrice : aval
  • Emplacement Tension : amont
  • Sens de montée : droite
  • Type d'embarquement : dans le sens de la ligne
  • Nb Pylônes : 19
  • Temps de Trajet : 7min 55s
  • Type de gare aval : motrice fixe :P
  • Type de gare amont : poulie flottante B)



V- Photos :
La gare aval :
La gare aval est située sur le front de neige du Cernix, légèrement isolée des habitations et des pistes, juste en-dessous de la retenue collinaire du Cernix. On y accède depuis les pistes bleue des Gentianes et rouge de la Ballevard et depuis le Téléski du Prarian.
Il s'agit d'une gare motrice fixe tout à fait classique de :).

La gare :
Image

Image


La ligne
C'est l'une des lignes de Téléski les plus dotées en pylônes de tout l'Espace Diamant avec pas moins de 19 fûts tubulaires répartis sur les 1500 et quelques mètres qui constituent le tracé. La ligne est assez irrégulière car très vallonée. On démarre par une portion plutôt en douceur entre les p1 et p6, même si elle est entrecoupée de plusieurs vallons. Ensuite, le p6 compression marque le début de la première et seule vraie difficulté de la montée, qui oblige ce Téléski à être classé comme étant difficile, en donnant à la pente son inclinaison maximale à plus de 40%. Puis on tourne à gauche grâce au p7 qui permet d'entamer un passage plus plat, se redressant petit à petit jusqu'au p10, deuxième virage. De là, la ligne devient parallèle à la piste des Gentianes et commence à descendre dans une cuvette. Le p16 signe la fin de cette cuvette et la ligne continue doucement en devenant parallèle cette fois-ci à la rouge Ballevard pour finir au p19, à la lisière d'une petite forêt.

p1 :
Image

p2 :
Image

Vue sur les Aravis et la piste Ballevard :
Image

p3 :
Image

p4 :
Image

p5 :
Image

p6 :
Image

Entre p6 et p7 : la partie la plus raide de la ligne :
Image

p7, premier virage endroit à gauche :
Image

Vue sur l'inclinaison de la pente au niveau du p7 :
Image

p8 :
Image

p9 :
Image

p10, deuxième virage endroit à gauche :
Image

p11 :
Image

p12 :
Image

Vue sur le haut du secteur du Cernix avec au premier-plan la bleue des Gentianes :
Image

p13 :
Image

p14 :
Image

p15 :
Image

p16 :
Image

p17 :
Image

p18 :
Image

p19 :
Image



La gare amont
La gare amont est située à la lisière d'une petite forêt, à une centaine de mètres du sommet du Lachat. De l'arrivée, on peut accéder aux bleues des Gentianes et de la Criée et à la rouge du Ballevard.
Il s'agit d'une poulie flottante classique de :GMM: assurant la tension de l'installation via un contrepoids et montée sur un fût tubulaire.

La poulie flottante :
Image


Voilà pour ce reportage !
Je tiens à remercier vivement Raph8473 pour sa photo de la gare aval !

Bonne journée ! ;)





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.16676 secondes. 39 requete(s).
68 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés