En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 32Bannière 3Bannière 17Bannière 12

 TKD des Granges

Courchevel (Les Trois Vallées)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Téléski dont le départ se trouve au niveau de l'amont du quartier du Belvédère à Courchevel 1650.

Mise en service en : 1965

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 12/02/2011 et mise à jour le 12/02/2011
(Mise en cache le 11/07/2014)

Image


Courchevel 1650 est une station située en Tarentaise dans la Vallée du Bozel. Cette station au caractère plus familiale que sa grande sœur Courchevel 1850 compose le plus grand domaine skiable du monde relié skis aux pieds les 3 Vallées. Le téléski des Granges est un téléski souvent méconnu mais qui offre diverses possibilités au sein du domaine de Courchevel 1650.


Courchevel au temps des pionniers

En 1947, se crée la première remontée mécanique de Courchevel 1850 sur le plateau des Tovets. L’aménagement de Courchevel se fera principalement par le bais de la société publique dénommée SPTV. Toutefois plusieurs autres petites sociétés privées aménageront quelques secteurs de Courchevel. L’équipement du hameau de Moriond commencera par une petite entreprise locale menée par Jean Blanc. En 1945 ce pionnier du ski à Courchevel installa un téléski artisanal baptisé Saint Agathe. Son appareil comme beaucoup d’autres rencontra divers problèmes techniques et la société de Jean Blanc fit faillite.

L’aménagement de Moriond (Courchevel 1650) va dès lors être supervisé par la commune de Saint Bon. Au niveau des remontées mécaniques c’est la STM (Société des Téléskis de Moriond) dirige par Laurent Boix Vives qui est en charge de la gestion de cette partie du domaine skiable. Le premier téléski installé sur de Sainte Agathe fut dès lors modernisé en 1951 par un appareil en métal issu du constructeur Montaz Mautino. Fort de cette modernisation, la STM va procéder rapidement à l’implantation de deux nouvelles remontées. Il s’agit des téléskis du Marquis et du Signal tout deux mis en service en 1953.

Le développement se poursuivra en 1961 avec la réalisation du premier télésiège de Moriond, le télésiège de l’Ariondaz aujourd’hui rebaptisé 3 Vallées. En 1962 Moriond alors séparé du reste du domaine de Courchevel est enfin relié à sa grande sœur grâce à l’aménagement du vallon de Praméruel, vallon séparant les deux domaines. Plusieurs téléskis seront mis en service entre 1962 et 1970. Parmi eux, on trouve le téléski des Granges installé en 1965.


Aux débuts du téléski des Granges

Ce téléski part en contrebas du lieu-dit de Pralin-Mugnier en bordure du domaine skiable. Il se situe sur le tracé de la piste permettant du bas du téléski du Signal de rejoindre le bas de la station de Moriond. La venue de cette remontée mécanique a permis pour les clients arrivant de ce lieu-dit d’éviter la montée difficile du téléski du Signal et d’emprunter un téléski un peu plus aisé. Il a également permis d’éviter la descente systématique au bas de Moriond en empruntant la piste relativement plate qui rejoint la station. Il offre aux clients empruntant cette piste, un moyen de rejoindre rapidement l’aval du Plan du Marquis sans avoir à repasser par le téléski du Marquis. A son sommet, il offre à l’époque, un accès direct au téléski des Grandes Bosses ainsi qu’au téléski de la Petite Bosse.

Sa venue aura permis également l’ouverture de quelques pistes faciles permettant d’offrir plus de ski à cette clientèle. Ce téléski était donc à l’époque directement joignable par le téléski du Marquis qui faisait office de remontée d’accès depuis le front de neige de Moriond et par le télésiège de l’Ariondaz aujourd’hui rebaptisé 3 Vallées. Très vite ce téléski deviendra accessible depuis un nouvel appareil, le téléski du Belvédère qui met en valeur la création d’un nouveau quartier sur la commune de Moriond. Ce quartier porte le même nom que ce nouvel appareil : Belvédère.


Granges de nos jours : un téléski multi tâches

Le quartier du Belvédère est un quartier qui s’étire le long du domaine skiable de Courchevel 1650 en direction de la vallée des Avals. Il possède un charme remarquable puisque composé de chalets et résidences de luxe entourées par la forêt Au fur et à mesure du développement de ce quartier, ce dernier va atteindre dans sa partie haute le départ du téléski des Granges. Ce téléski va donc devenir une porte d’accès au domaine pour les clients logeant dans cette partie de la station. Il leur offrira un accès direct et rapide au télésiège débrayable du Signal qui a remplacé en 2001 les téléskis des Grandes Bosses ainsi qu’au téléski de la Petite Bosse pour rejoindre rapidement le vallon de Praméruel et l’accès au domaine skiable de Courchevel 1850. Il offre également un accès rapide à cette clientèle au télésiège des Chapelets qui a remplacé en 2005 les téléskis Signal et Bel Air.

Ce téléski permet avec le téléski du Belvédère de créer une chaine d’accès secondaire au domaine d’altitude de Courchevel 1650 tout en évitant la télécabine de l’Ariondaz. En effet bien qu’ayant contribué à largement redynamiser le front de neige de 1650 lors de sa construction, cette télécabine souffre de nos jours de son faible débit. La chaine Belvédère – Granges permet de proposer une alternative à cet appareil surtout quand le téléski du Marquis est fermé. Malgré ce chemin détourné, les clients accèderont aux appareils principaux qui sont également joignable depuis le sommet de la télécabine. Le tout se fait pratiquement sans perte de temps puisque le temps de montée théorique de cette chaine est sensiblement le même que celui de la télécabine.

Son rôle de remontée facile sur le chemin de Courchevel 1650 depuis le lieu-dit de Pralin a été quelque peu réduit à néant une fois que les téléskis du Signal et du Bel Air ont été remplacé par le télésiège des Chapelets. Il peu toutefois se révéler un bon échappatoire en case de forte affluence à ce télésiège. Granges a conservé son rôle débutant. Facilement accessible par les appareils partant du front de neige exception faite des appareils Sainte Agathe et Mickey, il compose la large offre débutante proposée sur le domaine de Moriond. Joignable depuis n’importe quelle remontée d’altitude de cette partie du domaine skiable de Courchevel, il offre une petite excursion dans un coin tranquille car peu fréquenté offrant pourtant un cadre remarquable.

Au sommet de cet appareil cinq pistes sont accessibles :
- La piste Granges qui permet de retourner au bas de cet appareil
- La piste verte Praline qui rejoint le départ du télésiège des Chapelets et qui retourne ensuite au bas de cet appareil
- La piste bleue Marquis, piste équipée d’enneigeurs rejoignant le front de neige de Courchevel 1650
- La piste bleue Indiens emmenant au bas de Courchevel 1650
- La piste bleue « piste bleue » débouchant sur la piste du Marquis


Situation sur le plan des pistes
Image

Les Caractéristiques techniques de l’installation

RDP-Téléski à perche débrayable : GRANGES
Exploitant : S3V
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1965

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1720 m
Altitude Amont : 1925 m
Dénivelée : 205 m
Longueur développée : 1005 m
Pente Maxi : 34 %
Pente Moyenne : 20 %

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne(s)
Débit à la montée : 728 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3.5 m/s
Temps de Trajet : 4min47

Caractéristiques Techniques

Type de Gare : H130
Tension : Amont
Type de Tension : Contrepoids
Motrice : Aval
Type de Motorisation : Asynchrone
Puissance Développée : 75 KW
Sens de montée : Gauche
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante
Nb Pylônes : 11
Angles : Oui ; 1
Nb Suspentes : 92
Espacement : 17.32 m


Les photos de l’installation


  • La gare aval

La gare aval de cet appareil est placée à l’amont du quartier du Belvédère à 1720 mètres d’altitude. Elle se situe non loin d’un petit parking. De type H130, cette gare motrice n’est pas celle d’origine. En effet, en 1965, la gare de type H n’était pas au catalogue de chez Pomagalski. Ce téléski a subi une grosse rénovation en 1982 qui a conduit au remplacement de la gare motrice d’origine par une gare plus moderne.

Vues sur la gare aval
Image

Image

Image

Moteur, réducteur et poulie motrice
Image


  • La ligne

La ligne de cette appareil est caractérisée par une montée en vagues successives. Dès le début la ligne prend de l’inclinaison qui est vite suivie par un replat au niveau du P3. Après le croisement de la piste Praline, la ligne reprend de la pente au niveau du P4. Cette pente est quelque peu atténuée au niveau du P5 pour déboucher quelques mètres plus loin sur l’angle décrit par le tracé. Juste après cet angle, se trouve une nouvelle phase montante plus prononcée qui se termine au P8. Un dernier replat se profile avant d’entamer la montée finale de ce téléski qui est imprimée par le P9.

La ligne comporte au total 11 ouvrages de ligne
Dans l’ordre de la montée cela donne :

P2 : C
P3 : S/S
P4 : SC/C
P5 : S/S
P6 : Angle Endroit
P7 : S/S
P8 : S/S
P9 : C
P10 : SC
P11 : S/SC
P12 : SC/S


La ligne depuis le bas de l’installation
Image

En avant sur la ligne
Image

Au terme de la première pente juste après le départ
Image

Croisement avec la piste Praline
Image

La piste Granges sur la droite
Image

On remonte
Image

On aborde une nouvelle phase plus plate
Image

En approche sur l’angle
Image

On continue
Image

La télécabine de l’Ariondaz au fond
Image

Un nouveau replat
Image

Nouveau croisement avec la piste Praline au pied de la montée finale
Image

On entame cette dernière montée
Image

Croisement avec la ligne de la télécabine de l’Ariondaz
Image

On arrive au terme du tracé de cet appareil
Image


  • La gare amont

La gare amont est une classique poulie flottante reliée à un contrepoids qui assure la tension du câble. Elle est située en bordure de la piste Ariondaz légèrement en amont du carrefour permettant de basculer soit vers les pistes menant au bas de cet appareil soit vers celles menant à Courchevel 1650 soit vers celles menant aux appareils Signal et Petite Bosse.

Vues sur la gare amont
Image

Image


Depuis les pistes

P8 depuis les pistes
Image

Au niveau de l’angle
Image

Vue vers l’aval avec quelques logement du quartier du Belvédère
Image


Granges, le petit téléski bien pratique de Courchevel 1650

Depuis sa construction et jusqu’à nos jours ce téléski non crucial reste bien pratique au sein de ce domaine skiable. Porte d’entrée sur le domaine, appareil à vocation débutante, appareil de délestage de la télécabine de l’Ariondaz, il offre plusieurs rôles qui sont là pour que les clients puissent profiter au mieux du domaine de Courchevel 1650. Peu fréquenté ce téléski joue parfaitement son rôle tout en offrant un point de vue remarquable sur les montagnes environnantes.

Image

Ainsi se termine le reportage de cette installation
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1272 secondes. 38 requete(s).
86 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés