En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 14Bannière 24Bannière 21Bannière 37

 TKD des Grangettes

Arêches-Beaufort

Montagner

T2 ES
Description rapide :
Téléski Montagner situé sur le secteur du Grand Mont

Mise en service en : 1991

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 11/10/2009 et mise à jour le 15/03/2012
(Mise en cache le 13/07/2014)

Image


Arêches-Beaufort est une petite station village de Savoie située dans le massif du Beaufortain. Elle se trouve à une vingtaine de kilomètres d'Albertville. Le domaine d’Arêches se situe entre 1020 mètres d’altitude et 2300 mètres d’altitude et offre au total 50 kilomètres de pistes variées aussi bien idéales pour le ski en famille que pour les amateurs de ski technique. Ces pistes desservies par douze remontées mécaniques sont réparties sur deux secteurs : l’un dénommé Grand Mont et l’autre dénommé Planay. Le Téléski des Grangettes est le premier téléski à avoir été installé sur le haut du secteur du Grand Mont.

Le début de l'aménagement du Grand Mont

L’actuel secteur du Grand Mont est la première partie du domaine skiable d’Arêches-Beaufort à avoir été aménagée. Les pentes du secteur du Grand Mont sont situées près du village d’Arêches. La première installation sur ce secteur fût le Téléski du Grand Mont. Ce téléski difficile permettait aux skieurs de s’élancer sur les pentes au dessus du village.

Toutefois bien qu’un premier appareil eut été construit, le secteur du Grand Mont restera dans cette configuration pendant plusieurs années. La fin des années 60 et le début des années 70 a été marqué par l’aménagement du secteur du Planay avec des installations modernes . La première installation moderne du Grand Mont est le télésiège débrayable du même nom realisé en 1983. Ce télésiège débrayable vient donc remplacer la première installation de ce secteur. Le Télésiège atteint le Plateau de Cuvy à 1705 mètres d'altitude. L'arrivée sur ce plateau permettra d'entrevoir l'aménagement de la partie haute de ce secteur sous le Col de la Forclaz qui offre des pentes intéressantes et bien exposées toutefois encore faut-il installer un appareil permettant de rejoindre cette partie supérieure.

Grangettes : le premier appareil du haut du Grand Mont

En 1988, la station installe son deuxième téléporté quadriplace. Cet appareil dénommé Bonnets Rouges va permettre depuis le Plateau de Cuvy de rejoindre un point suffisamment haut pour aménager les pentes situées en dessous du Col de la Forclaz qui culmine à plus de 2300 mètres d’altitude. L’aménagement de la première remontée sur le haut du secteur du Grand Mont interviendra trois ans après l’ouverture de l’accès avec le télésiège Bonnets Rouges.

Grangettes tel est son nom est le premier appareil à avoir vu le jour sur cette partie du domaine skiable d’Arêches-Beaufort. La SEMAB en charge du domaine skiable de la station a fait appel à la société Française Montagner (aujourd'hui disparue) pour installer un téléski débrayable. Le téléski part du bord de la piste Sarrazine pour monter un peu plus de 200 mètres de dénivelée. A sa construction l’intérêt pour ce téléski n’est pas vraiment grand surtout que la montée avec le Télésiège Bonnets Rouges est assez longue. Toutefois, il permet de découvrir des pentes bien exposées avec une superbe vue sur le Mont Blanc le tout avec une neige de qualité. Lors de sa réalisation, il atteignant le point culminant du domaine du secteur du Grand Mont. Déjà les clients qui arrivaient à cet appareil avaient tendance à faire plusieurs rotations afin d’éviter la longue remontée avec Bonnets Rouges et profiter pleinement du cadre offert. Grangettes vu le succès rencontre ne pouvait à terme rester le seul appareil sur cette partie du secteur car son débit est limité. Il devenait donc impératif pour pourvoir accueillir plus de monde de réaliser d'autres installations à proximité des Grangettes.


Grangettes : un appareil bien pratique et idéal pour tous

L'extension du haut du Grand Mont se fera en 1998. Cette année là, la SEMAB en charge de l’exploitation des remontées mécaniques de la station installe deux nouveaux appareils sur le haut du Grand Mont. L’un de ces deux appareils à savoir le Téléski Forclaz arrive en contrebas du col du même nom, desservant par la même occasion le nouveau point culminant du secteur du Grand Mont. Pour rejoindre ce téléski, les clients arrivant depuis Bonnets Rouges doivent emprunter le Téléski Rognoux ou le téléski dont il est question dans ce reportage, Grangettes. Ce téléski est également joignable depuis le sommet des deux autres appareils présent sur la partie haute du secteur ce qui est important vu que les clients ont une tendance à stagner en altitude pour profiter de la partie haute de ce secteur tout en évitant de devoir réemprunter Bonnets Rouges. L'arrivée des nouveaux téléskis et en particulier le téléski Rognoux a permis à la station de doubler la partie basse du haut du Grand Mont et donc de décharger quelque peu cet appareil.

Le téléski est ouvert à toutes les clientèles la montée n’étant pas très difficile. Ce téléski comblera la plupart des clients avec le ski offert à son sommet. Il dessert des pistes classées comme étant facile et d’autres qui sont classées difficile. A cela s’ajoute qu’a été mis en place le long d’un des pistes desservies par cet appareil ,une zone ludique avec boardercross et Freestyle park. Ce téléski permettra notamment aux usagers de cette zone ludique d’y accéder rapidement et d’enchainer facilement les rotations sur cet espace. Vu qu'il est également possible de redescendre directement à la station depuis cet appareil, il offre suivant l'enneigement une descente maximale de plus de 1000 mètres de dénivelée.

Au niveau des pistes en plus de l’espace ludique quatre pistes dont deux bleues et deux rouges sont accessibles depuis le sommet de ce téléski.

- La piste bleue Grangettes qui retourne au bas de cet appareil. Au terme de son tracé il est possible de poursuivre vers le plateau de Cuvy via la piste Sarrazine.
- Le bas de la piste bleue Perdrix qui permet de rejoindre la piste bleue Bonnets Rouges pour un retour plus direct sur le Plateau de Cuvy
- La piste rouge Tétras qui débouche sur le haut de la piste Sarrazine
- La piste rouge Combe des Chasseurs qui retourne au bas de cet appareil. Au terme de son tracé il est possible de poursuivre vers le plateau de Cuvy via la piste Sarrazine.

Situation sur le plan des pistes
Image

Les Caractéristiques techniques de l’installation

Caractéristiques Administratives

RDP-Téléski à perches débrayable : GRANGETTES
Constructeur : MONTAGNER
Exploitant : SEMAB
Maître d’Œuvre : DCSA
Maître d’Ouvrage : SEMAB
Année de construction : 1991


Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne(s)
Débit à la montée : 720 personnes/heure
Temps de Trajet : 4min50
Vitesse d'exploitation : 3.5 m/s

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1907 m
Altitude Amont : 2110 m
Dénivelée : 203 m
Longueur développée : 1014 m
Pente Maxi : 45 %
Pente Moyenne : 20 %


Caractéristiques Techniques

Tension : Amont
Type de Tension: Contrepoids
Motrice : Aval
Puissance Développée : 75 KW
Type de motorisation : Asynchrone
Sens de montée : Gauche
Nb Pylônes : 13
Angles : Oui ; 1
Espacement : 17.5 m
Nb Suspentes : 130
Dispositif d’accouplement : Douille auto-coinçante
Diamètre du câble : 16 mm


Ligne et Infrastructures du Téléski des Grangettes


  • La Gare Aval

La gare aval est située à un peu plus de 1900 mètres d’altitude au pied des pistes Grangettes et Combe des Chasseurs. La piste Sarrazine passe également juste à coté du départ de cet appareil. La gare aval classiquement pour ce type d’appareil est motrice fixe. On va donc trouver à ce niveau la chaine cinématique qui assure la mise en mouvement du câble de l’installation.

Diverses vues sur la gare aval :
Image

Image

Image

Image

Image


  • La Ligne

La ligne de cet appareil n’est pas très difficile. Le début de ligne monte doucement mais la pente va légèrement s’accentuer à partir du P3. Cette courte montée plus prononcée s’estompe rapidement. On atteint dès lors l’angle du tracé décrit par le P5. La suite du tracé continue sur les mêmes bases que le début. La ligne reprend un peu plis d’inclinaison au niveau du P7. La partie qui s’en suit est caractérisée par un passage sur des vagues successives alternant entre phase montantes et phase plus plates. La montée finale est donnée par le P12. C’est cette montée qui est la plus forte. On lâche la perche juste après le P13 qui est le dernier ouvrage de ligne de ce tracé.

Au total la ligne comporte 13 pylônes. Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : S/S
P2 : S/SC
P3 : C
P4 : S/S
P5 : Angle
P6 : S/SC
P7 : C
P8 : S/SC
P9 : S/SC
P10 : SC/SC
P11 : S/SC
P12 : C
P13 : S/S

La ligne depuis le bas de l’installation :
Image

En avant sur la ligne avec le Mont Blanc au fond:
Image

La Tête Rouge qui culmine à 2219 mètres d’altitude pointe le bout de son nez sur la droite :
Image

Le Gros Rognoux qui culmine à 2364 mètres d’altitude sur la gauche :
Image

La première montée un peu plus prononcée :
Image

Le P4 :
Image

On arrive à l’angle endroit décrit par le tracé :
Image

Passage de la douille lors du virage :
Image

La piste Grangettes sur la gauche :
Image

On remonte de façon légèrement plus prononcée :
Image

On continue :
Image

Le P9 :
Image

La piste Tétras sur la gauche :
Image

On poursuit :
Image

Au pied de la montée finale :
Image

Dans la montée finale :
Image

Dernier pylône avant l’arrivée :
Image


  • La Gare Amont

La gare amont est une poulie flottante, tout ce qu’il y’a de plus classique pour ce type d’appareil. La tension du câble est effectuée à cet endroit car la poulie de retour est reliée à un contrepoids.

Vues sur la gare amont :
Image

Image


Diverses photos

Ligne depuis la piste Tétras :
Image

Ligne avec le Mont Blanc :
Image

Ligne au niveau de l’angle :
Image


Pour Conclure

Le téléski des Grangettes à été le premier appareil à avoir permis à la clientèle d’Arêches-Beaufort de découvrir le superbe panorama qu’offre le haut du secteur du Grand Mont. En plus de cela il offre une gamme de ski variée pour le plus grand plaisir de tous. Cet appareil joue pleinement son rôle et l'avenir de cette remontée mécanique ne semble pas compromis pour le moment. Toutefois si la liaison des deux secteurs d’Arêches par le haut se fait, reste à voir quel impact cela aura sur cet appareil.

Ainsi se termine ce reportage.
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.13022 secondes. 34 requete(s).
106 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés