En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 35Bannière 42Bannière 28Bannière 13

 TKD des Quarts et du Réguet

Notre-Dame-de-Bellecombe (Espace Diamant)

Montaz Mautino

T2 ES
Description rapide :
Appareils situés sur le front de neige de Notre-dame de Bellecombe Village, et ayant un rôle plus ou moins grand dans la liaison Espace Diamant, le Réguet étant indispensable dans cette dernière, tandis que les Quarts est plus consacré aux débutants.

Mise en service en : 1962



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : 91@g
Section écrite le 03/07/2009 et mise à jour le 03/12/2013
(Mise en cache le 03/12/2013)

Bonjour à tous !

Voici un reportage sur les...
Image

Sommaire :
I- Un peu d'histoire...
II- Présentation générale
III- Situations
IV- Caractéristiques
V- Photos


Reportage réalisé en coopération avec François73


I- Un peu d'histoire... :
C'est sur les pentes du Réguet, montagne surplombant le village de Notre-Dame de Bellecombe, que commence l'histoire des sports d'hiver de cette station. La toute première remontée mécanique de ce village a été réalisée à l'hiver 1937/1938 : le télétraîneau. C'était une remontée sous forme de traîneau (d'où son nom), qui pouvait emmener en quelques minutes une vingtaine de personnes aux environs de l'arrivée du téléski actuel des Quarts. Il marqua le début des sports d'hiver à Notre-Dame de Bellecombe. Il sera exploité pendant 11 années, au bout desquelles il sera remplacé par un téléski.
Jusqu'à il y a quelques années, on s'en servait encore à Noël par exemple comme "luge du Père Noël". Aujourd'hui, c'est devenu une attraction du front de neige du Réguet.
Voici quelques photos de Momo73 de ce télétraîneau :
Image

Image

Image

Image

11 ans plus tard, en 1948, ce télétraîneau est remplacé par un téléski : le téléski du Réguet. Il s'agit du tout premier TK de la station et le deuxième du Val d'Arly, après celui du Darbelo implanté deux ans plus tôt à Praz-sur-Arly. C'était un TK relativement artisanal, construit avec des pylônes en bois et une gare aval en treillis. Il était situé au pied du Mont Réguet.
Nous pouvons voir une photo de ce Téléski sur le site du val d'Arly, par ici :
http://www.valdarly-montblanc.com/fr/toutes-saisons/station-village/notre-dame-de-bellecombe/patrimoine-terroir#!/ficheid-sitraPCU711427-selectionid-15730/film-montagne-vivante-de-bernard-guyot

Vient 1962. La station, après avoir investi dans un téléski à pylônes en ferrailles sur le Mont Rond, décide de faire de même sur le Réguet, histoire de marquer définitivement le pas de future station touristique de sport d'hiver. Naît alors le téléski des Quarts qui reprend l'ancien tracé du télétraîneau. Il permit d'ouvrir à la clientèle de la station les bas champs de neige du Mont Réguet. Quant au téléski du Réguet, il fut entièrement remanié et atteint désormais le sommet du Mont Réguet, joignant ainsi les pistes du domaine skiable de Flumet, tout juste créées après la réalisation du téléski des Seigneurs.
C'est un petit domaine de ski qui est donc présent dès le début des années 60 sur le Mont Réguet, au-dessus de Notre-Dame de Bellecombe Village.
Désireuse de relier ses deux secteurs de ski présents sur le Réguet et sur le Mont Rond, la station de Notre-Dame de Bellecombe investira en 1970 dans un télésiège fixe deux places reliant le bas des pistes du Mont Rond au sommet du Réguet : le Planay, et dans deux téléskis partant du Village de Notre-Dame de Bellecombe et atteignant le point culminant du Mont Réguet : les Biolles et la Verdette. Deux ans plus tard, en 1972 interviendra la modernisation des téléskis du Réguet et des Quarts, ce qui marquera le début de la grande épopée des sports d'hiver pour la station de Notre-Dame de Bellecombe !


II- Présentation générale :
Le téléski du Réguet : colonne vertébrale de Notre Dame de Bellecombe village
Situé sur les pentes du même nom et surplombant Notre-Dame de Bellecombe 1150 mètres, le téléski à perches découplables du Réguet a été construit en 1962 par Montaz-Mautino. Il s'agit en terme de nom, de la plus vieille remontée mécanique actuelle de l'Espace Diamant.
Cet appareil est la véritable artère du versant de Notre-Dame de Bellecombe 1150 mètres qu'il dessert en intégralité. Il permet d'accéder au sommet du Réguet depuis le village de Notre-Dame de Bellecombe, afin de rejoindre Flumet et Praz-sur-Arly ou bien le Mont Rond et le Vorès via le TS du Planay.
Le téléski a donc un rôle dans la liaison Espace Diamant puisqu'il est situé en plein coeur de la boucle Espace Diamant. En effet, il se trouve juste au niveau du point de départ et d'arrivée des navettes gratuites reliant Notre-Dame de Bellecombe à Crest-Voland/Cohennoz. C'est de ce fait le passage obligé pour tout skieur venant de Crest-Voland/Cohennoz et désirant continuer leur parcours sur le domaine.

Bien que doublé par le TK de la Verdette, ce rôle important au sein de l'Espace Diamant fait du téléski du Réguet l'installation la plus empruntée du secteur, ce qui fait qu'il n'est pas rare durant les vacances scolaires de voir se former de très importantes queues en aval, notamment le matin et le midi. Outre les queues récurrentes, d'autres problèmes surgissent souvent : le fait que ce téléski soit l'unique moyen direct de rejoindre le reste du domaine depuis la station et qu'il soit long et pourvu d'un virage, le faible enneigement à certaines périodes de la saison... A savoir justement qu'en cas de manque de neige en début ou en fin de saison, le téléski peut être relayé par des navettes gratuites permettant de relier le village au pied des pistes du Mont Rond.
Ces différents problèmes atteignent l'image de Notre-Dame de Bellecombe. En effet, la plupart des stations modernes ont au minimum un télésiège pour permettre à ses clients de rejoindre le départ des pistes depuis la station même. A Notre-Dame de Bellecombe, le seul front de neige à avoir ce type de configuration est celui situé au pied du Mont Rond. Et encore, les Télésièges proposés sortent d'un autre âge...
C'est pourquoi le téléski du Réguet fait l'objet de rumeur de remplacement...

Bien que ce ne soit pas la priorité du groupe Labellemontagne, exploitant du domaine Bellecombais, qui n'a du reste toujours rien dit à ce sujet, il se pourrait que ce TK soit remplacé dans un futur plus ou moins lointain - plus que moins d'ailleurs - au profit d'un télésiège.
Hormis l'augmentation du débit, la diminution des files d'attente, et une éventuelle utilisation en ascenseur en cas de manque de neige sur le bas du domaine (ou tout simplement pour permettre à Notre-Dame de Bellecombe Village de mieux rester connecter avec le domaine du Mont Rond), ce télésiège permettrait d'améliorer l'image de la station, ternie par son côté vieillot, en offrant un meilleur départ skis aux pieds depuis le village.
Soulignons cependant une fois de plus qu'il ne s'agit là que de simples rumeurs et suppositions, loin de faire partie des projets officiels de l'exploitant. Car, ne l'oublions pas, faut-il déjà faire sortir de terre le TSD6 du Mont Rond...
Le téléski du Réguet a donc encore de longues années devant lui ! D'autant plus qu'il n'est pas prévu de le remplacer dans le "Plan Local d'Urbanisme" sorti voté cette année.

Concernant le domaine skiable, le TK du Réguet dessert la bleue du même nom et la piste bleue des Quarts, cette dernière étant en réalité un simple prolongement de celle du Réguet. Ce sont de sympathiques pistes qui descendent le Mont Réguet en surplombant le village de Notre-Dame de Bellecombe, tout en offrant un agréable panorama sur le Val d'Arly et les Aravis dominés par le Mont Charvin.
Il permet aussi d'accéder à la piste rouge de la Verdette et à toutes les pistes du Mont Réguet côté Flumet. On peut également rejoindre le télésiège du Planay afin de se rendre sur les secteurs du Mont Rond et du Vorès.


En conclusion sur ce téléski : le téléski du Réguet est un appareil indispensable dans la liaison Espace Diamant, ce qui ne l'empêche cependant pas de desservir un très bon ski propre !


Le téléski des Quarts : un appareil débutant au caractère néanmoins stratégique...
Le téléski des Quarts a été construit en 1962 par Montaz-Mautino. Il est situé en parallèle et double le téléski du Réguet sur sa partie basse.
Ce téléski n'a pas une fonction très importante au sein du domaine. Il est essentiellement utilisé comme appareil débutant. A noter d'ailleurs que ce téléski est compris dans le forfait "débutant" mis en place durant l'hiver 2006-2007 par Labellemontagne. Cette remontée est donc incluse dans la zone d'apprentissage du bas du Réguet comprenant, à part ce téléski, les TK du Terret et des Biolles 1 et 2.

Néanmoins, le téléski des Quarts a une fonction secondaire plutôt méconnue. Pour accéder au Réguet, pour le commun des skieurs, rien de plus pratique que de prendre le téléski homonyme. On nous signale bien sûr en aval des deux appareils que l'on peut rejoindre le sommet également via les Quarts et le TK de la Verdette. Mais étrangement, personne (ou presque) ne pense à ce parcours, croyant que prendre le Réguet sera le moyen le plus court pour arriver en haut. En temps normal, bien évidemment que c'est le Réguet qu'il faut prendre pour être plus rapide. Toutefois, lorsqu'il y a de la queue, il y en a certes aux Quarts, mais davantage au Réguet ! Il devient alors astucieux de passer par les Quarts puis la Verdette. Peut-être que l'on ne gagne pas énormément de temps (limite on en perd), mais au moins on ne fait pas la queue, et en plus de cela, on prend le bas de la piste rouge de la Verdette, qui vaut vraiment le coup !
Cette solution n'est par contre pas toujours viable. D'une part, le téléski de la Verdette étant desservi par une rouge, tout le monde ne pourra pas y aller. D'autre part, cette piste de la Verdette est très souvent fermée pour cause d'entraînement ou de compétition, ce qui entraîne obligatoirement la fermeture du Téléski. Mais... car il y a un mais... le TK reste tout de même ouvert pour remonter les compétiteurs et autres. Il est donc encore possible de remonter par la Verdette. A partir de là, deux solutions : soit vous êtes vraiment prêts à tout et vous passez alors subrepticement entre deux coureurs sur la piste de la Verdette. Soit vous remontez par le TK du Terret, situé à proximité des gares aval des Quarts et du Réguet, puis vous prenez un des TK de Biolles, et vous rejoignez le TK de la Verdette. Cette dernière solution, vous l'aurez compris, ne concerne aucunement le TK des Quarts, et réduit donc le rôle de cet appareil à celui de débutant.

Le téléski des Quarts dessert la bleue des Quarts, une courte piste assez facile permettant de retourner à l'aval de l'appareil.
A savoir que le téléski et la piste des Quarts sont utilisés pour du ski nocturne. Juste pour info, ce ski nocturne sonorisé est ouvert tous les mardis soirs, de 20h à 22h.
Le TK dessert également le bas de la rouge de la Verdette.


En conclusion sur ce téléski : un appareil assez court étant principalement destiné aux débutants, pouvant toutefois servir dans la liaison Espace Diamant dans certains cas.


III- Situations :
Sur le plan des pistes de l'Espace Diamant :
Image

En zoom :
Image

Sur le secteur :
Image

En bleu : TK Quarts
En rouge : TK Réguet

IV- Caractéristiques :


  • Nom de l'installation : Réguet
  • Constructeur : Montaz-Mautino
  • Année de construction l'ancien appareil : 1948
  • Année de construction de l'appareil actuel : 1962
  • Année de rénovation : 1972
  • Saison d'exploitation : Hiver
  • Capacité : 1 personne/perche
  • Altitude aval : 1098 m
  • Altitude amont : 1460 m
  • Dénivelée : 362 m
  • Longueur développée : 1535 m
  • Pente maximale : 36 %
  • Pente moyenne : 23,6 %
  • Débit : 850 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 3,5 m/s
  • Emplacement motrice : aval
  • Emplacement tension : amont
  • Sens de montée : gauche
  • Type d'embarquement : dans le sens de la ligne
  • Nombre de pylônes : 15
  • Temps de trajet : 7 min et 19 s
  • Type de gare aval : motrice fixe Montaz-Mautino
  • Type de gare amont : poulie flottante Montaz-Mautino



  • Nom de l'installation : Quarts
  • Constructeur : Montaz-Mautino
  • Année de construction : 1962
  • Année de rénovation : 1972
  • Saison d'exploitation : Hiver
  • Capacité : 1 personne/perche
  • Altitude aval : 1098 m
  • Altitude amont : 1281 m
  • Dénivelée : 183 m
  • Longueur développée : 699 m
  • Pente maximale : 36 %
  • Pente moyenne : 26,2 %
  • Débit : 800 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 3,3 m/s
  • Emplacement motrice : aval
  • Emplacement tension : amont
  • Sens de montée : droite
  • Type d'embarquement : dans le sens de la ligne
  • Nombre de pylônes : 7
  • Temps de trajet : 3 min et 32 s
  • Type de gare aval : motrice fixe Montaz-Mautino
  • Type de gare amont : poulie flottante Montaz-Mautino



V- Photos :

Les gares aval
Les deux gares sont toutes les deux situées sur le front de neige de Notre-Dame de Bellecombe Village. Elles sont accessibles depuis les pistes bleues du Réguet et des Quarts, rouge de la Verdette et verte du Terret. On peut aussi les rejoindre par la route qui traverse Notre-Dame de Bellecombe Village : la D218b, et depuis la navette gratuite qui vient de Crest-Voland/Cohennoz.
Il s'agit de deux gares du manufacturier Montaz-Mautino assurant la motorisation des deux téléskis. A savoir que la gare du Réguet est plus longue que celle des Quarts. Elles ne sont pas d'origine, ce type de gare ne se faisant pas encore avant les années 70, et ont fait l'objet de la rénovation de 1972.

Les deux gares : à droite Réguet, à gauche Quarts :
Image

Les gares depuis la route :
Image

Les rails de stockage des perches :
Image


La ligne des Quarts et la partie basse de celle du Réguet
Les deux lignes démarrent du front de neige du Réguet par le pylône commun de compression n°1, avant d'entamer une petite côte qui se radoucit grâce au p2. Commence ensuite une partie très peu pentue le long de la bleue des Quarts jusqu'au pylône n°4 du Réguet. Puis, on est séparés de cette piste par un petit bosquet de sapins. Le parcours s'accentue alors afin d'atteindre l'inclinaison maximale de la ligne des Quarts, mais également de celle du Réguet à 36%. Les deux lignes se redressent aux pylônes 6, pour revenir à l'horizontal aux n°7. A ce niveau là, la ligne des Quarts se termine tandis que celle du Réguet effectue un virage endroit à droite.

p1 commun aux deux lignes :
Image

p2 :
Image

p3 :
Image

p4 des Quarts :
Image

p4 du Réguet :
Image

p5 des Quarts :
Image

p5 du Réguet :
Image

p6 :
Image

p7 : dernier pylône pour les Quarts et virage endroit à droite pour le Réguet :
Image


La gare amont des Quarts
Il s'agit d'une simple poulie retour flottante de Montaz-Mautino assurant la tension de l'installation via un contrepoids.
A noter que la longueur entre le p7 et la poulie flottante est assez importante, ce qui fait que l'aire d'arrivée est relativement dégagée : on a la place !

L'aire d'arrivée
Image

La poulie flottante :
Image


La partie haute de la ligne du Réguet :
Après le pylône 7, la ligne du téléski du Réguet continue en parallèle à la piste du même nom sur une pente régulière et légèrement inclinée. Ce n'est tout de même pas sans compter un petit vallon entre le p8 et le p10, où l'on commence à longer une forêt sur la droite. La ligne est ensuite très partiellement déviée vers la droite par le p11, qui permet de redresser la pente. Le trajet se termine par un double pylône (p14 et p15) au sommet même du Mont Réguet, à 1460m d'altitude.

p8 :
Image

Ligne entre p8 et p9 : vue sur la piste bleue du Réguet :
Image

p9 :
Image

p10 :
Image

p11, léger virage à droite :
Image

p12 :
Image

p13 :
Image

Les deux derniers pylônes p14 et p15 :
Image

Image


La gare amont du Réguet :
Il s'agit d'une simple poulie flottante de Montaz-Mautino assurant la tension de l'appareil via un contrepoids.
Comme pour l'arrivée du téléski des Quarts, la longueur entre le pylône n°15 et la poulie flottante est importante, ce qui ne traduit cependant pas ici une aire d'arrivée conséquente.

La gare :
Image


Voilà pour ce reportage.
La plupart des informations de l'historique ont été trouvées sur le site officiel de Notre-Dame de Bellecombe, mais également dans des petites brochures sur la station.

Je tiens à remercier Momo73 pour ses photos de l'ancien Télétraîneau ! ;)/>

Bonne journée ! :)/>





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09707 secondes. 34 requete(s).
132 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés