En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 41Bannière 5Bannière 26Bannière 43

 TKD des Seigneurs

Flumet (Espace Diamant)

Montaz Mautino

T1 ES
Description rapide :
Mythique Téléski, véritable emblème du ski nature et préservé de la station Flumerane, offrant un magnifique ski propre, sur un secteur aux multiples atouts et potentiels. L'un des plus durs Téléskis de France, à l'aspect bien vieillot.

Mise en service en : 1963



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : 91@g
Section écrite le 10/05/2009 et mise à jour le 10/05/2009
(Mise en cache le 23/08/2013)

Bonjour à tous !

Voici un reportage sur le...
Image

Sommaire :
I- Histoire du Téléski des Seigneurs
II- Présentation générale
III- Situations
IV- Caractéristiques
V- Photos


Reportage réalisé en coopération avec totoo


I- Histoire du Téléski des Seigneurs :
Le Téléski des Seigneurs est la toute première remontée mécanique de Flumet. Du moins, c'est la plus âgée présente à ce jour sur le domaine. Elle a été construite lors de la saison 1963/1964, marquant ainsi le début des sports d'hiver pour la petite station Flumerane. Ce Téléski est situé à environ 1km de celle-ci, sur la montagne opposée du Mont Réguet, sommet dominant les Villages de Notre-Dame de Bellecombe et de Flumet. L'emplacement choisi peut paraître étrange, car on aurait très bien pu installer un Téléski sur les pentes même de la station. Ce tracé est justifié par le peu de possibilités qu'offrent les terrains situés en périphérie de Flumet.
En effet, en y regardant de plus près, il n'y avait pas trop le choix quant à l'implantation du TK : d'abord les pentes en direction du Col des Aravis et de La Giettaz sont exposées plein sud et sont situées sur des barres rocheuses. Ensuite, celles en direction de Notre-Dame de Bellecombe et de Crest-Voland sont certes plein nord mais le terrain est peu avantageux : raide, des rocailles infranchissables pour des TK (car à l'époque il n'était pas encore question de Télésiège), diverses routes départementales ou régionales qui traversent la zone etc etc etc...
Bref, il ne reste plus beaucoup de solutions pour installer une remontée sur Flumet : le versant le plus proche de la station, juste en face de la Route Départementale venant du village Flumeran... le secteur des Seigneurs, offrant un ski propre intéressant.
C'est donc sur le versant du Mont Réguet puis sur celui du Roc des Evettes que la station développera petit à petit son domaine skiable.

Le Téléski des Seigneurs est l'une des toutes premières remontées mécaniques du Val d'Arly, après le TK du Darbelo à Praz sur Arly construit en 1946, le TK du Mont Rond à Notre-Dame de Bellecombe 1350 et les TK des Quarts et du Réguet à Notre-Dame de Bellecombe Village, mis en place respectivement en 1957 et en 1962, sur le Mont Rond et le Réguet.
C'est donc une petite révolution pour la Vallée, dont les communes et les divers exploitants de remontées mécaniques commencèrent sérieusement à réfléchir au développement touristique des lieux. Ce TK joua de ce fait un rôle de rampe de lancement des sports d'hiver pour la station Flumerane, la dernière du Val d'Arly à s'équiper en remontée mécanique. Par ailleurs, le TK permit également d'étendre la surface skiable de la station de Notre-Dame de Bellecombe en reliant directement depuis le sommet du Réguet les domaines des deux stations.

Cependant, le mythe s'effondra bien vite.
D'un appareil pratique et "agréable", le TK des Seigneurs devint rapidement un obstacle pour bon nombre de skieurs débutants ou de niveau moyen, du fait de son importante longueur (pour l'époque) et de sa très forte dénivellation.
Un appareil plus que vétuste, n'ayant jamais connu de véritables modernisations, dont le départ des perches n'a même jamais été automatisé !

Ce Téléski emblématique constitue aujourd'hui le véritable "symbole" de Flumet, mythe dans l'Espace Diamant.
Un appareil adoré des passionnés, généralement craint des touristes, dont on ne trouve aujourd'hui plus guère d'homonymes dans les grands domaines skiables Français...


II- Présentation générale :
Un appareil difficile... très difficile
Le Téléski à Perches Découplables des Seigneurs est une remontée mécanique mythique réalisée en 1963 par le constructeur :lol: .
Il s'agit du TK le plus difficile de tout l'Espace Diamant et probablement l'un des plus durs de France avec ses 66% de pente maximale, ses 550 mètres de dénivelée et son kilomètre et demi de longueur.
Son tracé étroit en forêt complique fortement la sortie de la piste de montée en cas de chute, qui sont nombreuses durant le parcours, notamment pour ceux n'étant pas trop à l'aise sur un Téléski. A noter que la station a aménagé des petits chemins de retour en bas de chacun des murs du Téléski, ceci afin d'éviter à tout skieur ayant chuté l'impossible redescente par la piste du TK. De plus, il est bien indiqué en haut des pistes arrivant à son aval que l'appareil est difficile, donc si vous ne le sentez pas, continuez sur la piste bleue du Lièvre qui vous amènera au bas des Evettes.
Pour information, nous pouvons souligner que ce tracé très étroit en rapport avec l'inclinaison de la pente ne respecte plus les nouvelles normes imposées par la législation, ce qui pourrait entraîner à plus ou moins long terme une modification de l'appareil.

A noter cependant qu'une fois arrivé en aval du Téléski, il est possible de l'éviter. Il existe en effet un bus entre le village de Flumet et le bas du TSF2 des Evettes et qui passe aux Seigneurs. En prenant ce bus, le temps de retour sur le domaine sera certes plus long, mais c'est toujours préférable que de se risquer sur un TK sur lequel il y a de fortes chances que l'on chute (et là, bonjour la galère ^^).

Les problèmes engendrés par l'altitude du TK
Le Téléski des Seigneurs est la remontée mécanique la plus basse de tout l'Espace Diamant. Sa gare aval est en effet située à 910 mètres d'altitude. Du reste, à ce propos, les sources officielles annoncent 1000m, sûrement pour éviter l'image de station trop basse. Son altitude peu élevée fait que l'enneigement est souvent limite et difficile en fonction des différentes périodes de la saison, et ceci malgré l'exposition plein nord du secteur et du domaine. Dans les pires saisons, ce TK n'ouvre ainsi que quelques semaines, obligeant l'intégralité de la partie basse du secteur du Réguet à fermer ses portes. Pour remédier à cela, l'installation de canons à neige sur les pistes desservies par ce TK est prévu. Mais ça ne résoudra pas tout en cas de températures trop hautes, empêchant alors toute production de neige artificielle.

Un ski propre très intéressant
Le TK des Seigneurs dessert en intégralité le secteur du Réguet, un des 2 principaux versants du domaine Flumeran. Le TK peut donc être considéré comme la deuxième colonne vertébrale du domaine, doublé sur sa partie haute par le TK du Planet.
Concernant le ski propre qu'offre cet appareil, le TK des Seigneurs est desservi par 3 pistes, toutes d'un niveau relativement élevé :
- la noire de l'Aigle : seule noire du domaine de Flumet, il s'agit d'une superbe piste très technique en forêt, offrant une magnifique vue plongeante sur le Val d'Arly et un beau panorama sur la chaine des Aravis
- la rouge GBU : une très belle piste démarrant d'une bifurcation de la bleue du Lièvre et rejoignant la gare aval des Seigneurs après avoir croisé la rouge de l'Epervier et la noire de l'Aigle. A savoir que cette piste était auparavant la fin d'une piste verte qui se nommait Le Lièvre (aujourd'hui devenue bleue et raccourcie, elle permet de basculer sur les Evettes depuis les Seigneurs). Il y a trois ans, soit en 2006, le domaine de Flumet a décidé de refaire entièrement la signalétique de ses pistes. Il en est sorti la rouge GBU entre autre.
- la rouge Epervier, une piste permettant la liaison entre le secteur des Evettes et celui du Réguet par le bas. Elle est née là aussi (en 2007) de la décision de refaire entièrement la signalétique du domaine et reprend le tracé du bas de la piste bleue du Renard, raccourcie pour l'occasion.
Le TK dessert également sur sa partie haute les bleues du Lièvre, du Renard (pistes permettant l'accès au secteur des Evettes) et la rouge du Coq de Bruyère.
D'une manière plus générale, le TK permet l'accès à tout le massif du Réguet et à une partie du secteur des Evettes, ainsi qu'aux pistes de Notre-Dame de Bellecombe Village, et du secteur Mont Rond/Vorès via le TS du Planay. A noter cependant que l'on ne peut pas rallier le premier mur des pistes du Réguet et de la Verdette depuis l'arrivée du TK.

Un appareil au caractère stratégique
Avant la création du TK du Planet en 1993, le TK des Seigneurs formait l'unique moyen d'accès à Notre-Dame de Bellecombe depuis les pistes de Flumet. Il s'agissait donc d'un appareil de liaison indispensable, quelquefois chargé.
Depuis 1993, les Seigneurs est devenu un appareil stratégique afin de basculer de Flumet à Notre-Dame de Bellecombe. Il permet en effet d'éviter les longues et récurrentes files d'attente du très surchargé TK du Planet, tout en profitant des superbes pistes qu'il dessert.
Le niveau très élevé du secteur fait qu'il n'y a jamais de queue au Téléski et l'attente en aval est ainsi quasi nulle.
Ce TK est également très utile et stratégique pour le départ skis aux pieds. Des trois secteurs permettant l'accès au domaine de l'Espace Diamant depuis le Val d'Arly (TSD 6 du Crêt du Midi - Front de neige de Praz sur Arly, TSF 2 des Evettes et TK des Seigneurs), le Téléski des Seigneurs est le plus pratique du fait de sa situation en bordure de la RD 1212.
Il s'agit donc d'une porte d'entrée au domaine, extrêmement bien située le long de l'axe Ugine - Sallanches et en face de la RD 218a venant du village de Flumet, et bénéficiant d'un parking ainsi que d'une caisse de forfaits.

L'avenir des Seigneurs
Deux "rumeurs" à ce jour : son remplacement par un TS(F4) et la modernisation de l'aire de départ des Seigneurs.

Un remplacement du TK par un TS permettrait notamment l'augmentation du débit et de la rapidité d'accès au sommet du Réguet, mais enlèverait surtout la difficulté de la montée et ouvrirait ainsi le secteur à plus de skieurs, ce qui moderniserait le domaine de Flumet.
Cependant, le remplacement du TK des Seigneurs par un TS (même d'occasion) coûterait très cher pour la petite station Flumerane, qui a un budget très limité. Le coût élevé des travaux viendrait notamment du fait de la nécessité d'élargir l'actuel tracé, qui est presque entièrement situé en forêt, sur plusieurs mètres. Le manque de budget de la station se vérifie bien par le fait que le dernier investissement en matière de RM sur le domaine est le TK du Planet datant de 93 !!

La modernisation de l'aire de départ des Seigneurs comprendrait un nouveau parking plus moderne, plus complet, de nouvelles infrastructures d'accueil... le tout afin de renforcer et d'améliorer la fonction de porte d'entrée du domaine dont profite le secteur.

Cependant, ce ne sont que des rumeurs, bien loin d'être réalisées, devant l'ampleur et le coût qu'engendreraient ces travaux.


En attendant, Rémy Loisirs a décidé de raccourcir la dernière partie du TK, qui est la plus difficile, et de reculer l'arrivée du TK au croisement avec la piste bleue du Lièvre. Il semblerait que ce projet soit officiel, et les travaux débuteraient dès cet été 2009.
Cette modification (pour le moins surprenante !), obligerait tous les skieurs à se reporter sur le TK du Planet afin de rejoindre le sommet du Réguet. Cette remontée, déjà très empruntée en période de vacances scolaires, deviendrait alors un passage obligé dans la liaison entre les stations de Flumet et de Notre-Dame de Bellecombe. Néanmoins, il faut savoir que si cette remontée mécanique est surchargée, c'est à cause de l'enclavement de Praz sur Arly, ce qui fait donc du Planet le TK à prendre pour un retour vers les autres stations. Avec le Téléski des Trois Coins, qui sera a priori réalisé cet été 2009, il y a de fortes chances qu'il ne soit plus aussi chargé qu'avant.
Pour éviter au Téléski du Planet cette fonction qui le rendrait alors impraticable du fait qu'il serait totalement surchargé de skieurs, Rémy Loisirs a émis la possibilité de la création d'une piste de liaison entre l'arrivée future du TK des Seigneurs et le secteur de la Verdette sur Notre-Dame de Bellecombe. Cette piste permettrait certes de désengorger le TK du Planet, mais, située en terrain boisé, entrainerait d'énormes terrassements et d'importantes déforestations.
On peut alors se poser la question de l'utilité du raccourcissement du TK des Seigneurs...


En conclusion sur ce Téléski, véritable emblème du ski nature et préservé de la station Flumerane : un appareil offrant un magnifique ski propre, sur un secteur aux multiples atouts et potentiels, plus ou moins bien exploités. Bien exploités car il n'y a personne sur les pistes, mais moins bien car à cause de la difficulté du secteur, il n'y a personne sur Flumet...
Quoi qu'il en soit, cette remontée mythique de plus de 45 ans d'âge a encore certainement (malgré les nombreuses rumeurs de remplacement dont elle fait l'objet) de longues et belles saisons devant elle !


III- Situations :
Sur le plan des pistes de l'Espace Diamant :
Image

En zoom :
Image


IV- Caractéristiques :
C'est le TK avec le plus de dénivelées de l'Espace Diamant. La pente moyenne ne dépasse pas les 35% car il y a quelques passages plats, notamment au niveau de la piste du Lièvre.


  • Nom de l'installation : Seigneurs
  • Constructeur : :(
  • Année de construction : 1963
  • Saison d'exploitation : Hiver
  • Capacité : 1 personne
  • Altitude Aval : 910m
  • Altitude Amont : 1460m
  • Dénivelée : 550m
  • Longueur développée : 1569m
  • Pente Maxi : 66%
  • Pente Moyenne : 35%
  • Débit : 571 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 3,5m/s
  • Emplacement Motrice : aval
  • Emplacement Tension : amont
  • Sens de montée : gauche
  • Type d'embarquement : dans le sens de la ligne
  • Nb Pylônes : 20
  • Temps de Trajet : 7min 28s
  • Type de gare aval : Motrice fixe :)
  • Type de gare amont : Poulie flottante :MM:



V- Photos :

La gare aval
Elle est située au pied du Mont Réguet, en face des Routes Départementales 1212 et 218a, à 1km environ du village de Flumet. Elle constitue une véritable portée d'entrée du domaine Espace Diamant.
C'est une gare motrice fixe du constructeur :MM:, faite entièrement en treillis, et assez rouillée, donnant une impression relativement vétuste à l'appareil. Cette gare a une particularité peu commune : le départ des perches est manuel. Pour que celles-ci s'accouplent au câble, un membre du personnel des remontées mécaniques de Val d'Arly Labellemontagne est présent toute la journée et déclenche, à l'aide d'une sorte de poignée, la sortie des perches. Cela renforce l'image vieillotte du Téléski.
La gare aval est accessible depuis les pistes noire de l'Aigle, rouge GBU et bleue du Lièvre que l'installation dessert directement. On peut également la rejoindre depuis le bas des Evettes depuis le TK du Goleron via la fin de la bleue du Lièvre et la rouge de l'Epervier, et depuis les Routes Départementales 1212 et 218a.

La gare du haut de la piste GBU :
Image

La gare de la route :
Image

De la queue :
Image


La ligne
La ligne est la plus dure de tous les Téléskis de l'Espace Diamant et sûrement dans les plus dures de France. Elle permet de gravir 550m de dénivelée sur seulement 1500m de longueur. Tout comme la gare aval, les éléments de la ligne sont assez vétustes, et de la rouille peut parfois trahir l'âge de l'appareil. A savoir que la numérotation n'est pas faite sur tous les pylônes, ce n'est le cas que sur une petite moitié d'entre eux.
La difficulté est, comme vous l'aurez compris, assez élevée. Seules quelques petites zones de plat permettent à nos jambes et à nos bras de se reposer entre les interminables pentes à plus de 50% qui constituent la majorité du parcours.
La ligne démarre fort, après le passage des deux premiers pylônes compressions, avec une courte montée supérieure à 50%, qui s'achève avec les p3 et p4. Ensuite, on traverse une zone de plat avant d'entamer dès le franchissement du p6 une longue partie en forêt à plus de 50%, jusqu'au p13. Puis, la ligne croise la bleue du Lièvre avant de décrire un petit vallon pour commencer de nouveau une pente à plus de 50% entre les p15 et p16. Une fois en haut de cette avant-dernière difficulté, on passe par une autre zone de plat, précédant la toute dernière montée avant l'arrivée, qui possède la pente maximale de la ligne : 66%. L'inclinaison du câble est telle pour cette dernière côte que 2 pylônes compressions sont implantés au pied de celle-ci, ainsi que 2 supports au sommet. On arrive une fois ces deux derniers pylônes passés.
La ligne comporte 20 pylônes répartis de la manière suivante : 6 C, 13 S (dont 4 pylônes S uniquement sur le brin de montée) et seulement 1 S/C.

Le début de la ligne avec p1, p2 et p3 et p4 en haut du premier mur :
Image

Avant de prendre la perche : le p1 :
Image

p2 qui permet d'entamer la première montée de la ligne à plus de 50% :
Image

Cette forte montée, qui n'est pas à prendre à la légère même si elle est courte, se termine grâce aux p3 et p4. Ensuite, il y a un léger replat pendant lequel on croise le p5. Il n'y a pas de photos de ces pylônes car elles sont floues. ^^

p6 qui nous fait entrer dans une longue partie en forêt et à plus de 50% de pente de moyenne :
Image
Un petit chemin de retour est présent un peu en aval du pylône.

Entre p6 et p7 :
Image

p7 :
Image

p8 :
Image
On constate le petit panneau "Si vous tombez", à gauche, indiquant le chemin de retour.

Entre p8 et p9 : montée à plus de 50% !
Image

p9 :
Image

Entre p9 et p10 : petite photo des sapins d'à côté montrant bien l'inclinaison de la pente :
Image

p10 :
Image

Ca monte toujours !
Image

p11 :
Image
On aperçoit un autre panneau "Si vous tombez" à gauche du pylône.

p12 :
Image

p13, ça se redresse enfin !
Image

Petite vue après p13 sur Megève :
Image

Croisement avec la piste bleue du Lièvre :
Image
C'est à cet endroit que sera situé le futur emplacement de la gare amont s'il y a raccourcissement du Téléski.

p14 :
Image

p15 qui nous fait attaquer une petite côte à environ 50% :
Image

Dans cette côte, ça grimpe quand même pas mal :
Image

p16 avant redressement de la ligne sur un passage très légèrement en descente :
Image

Sur la partie plate, située juste avant la plus forte montée de la ligne à 66%, en haut de laquelle il y a l'arrivée :
Image

Un des nombreux panneaux signalant la pente à plus de 50%, juste avant d'entamer la difficulté :
Image
On remarque la petite pancarte "Si vous tombez", située en bas de chacun des murs à plus de 50% de la ligne.

Les p17 et p18, pylônes compressions avant la montée :
Image

La pente à 66% !
Image
Ne vous fiez pas à l'image du dessus montrant le plat avant la montée : celle-ci est relativement longue. En plus d'être très raide, elle ne nous fait pas de cadeaux : au début ça démarre plutôt normalement, mais le pourcentage étant très élevé, la piste ne doit, pour ainsi dire, jamais être damée, si bien que dès le milieu, des petites bosses sont présentes, rendant de ce fait ce passage déjà très dur encore plus difficile à négocier.

Les deux derniers pylônes, p19 et p20 :
Image

Image

A savoir que la difficulté est présente jusqu'au bout : en effet, le débarquement se fait dès la fin du franchissement de ces deux pylônes, avec des à coups en veux-tu, en voilà. Un vrai plaisir. ^^


La gare amont
Il s'agit d'une simple poulie retour flottante de chez :MM: assurant la tension de l'installation via un contrepoids, montée sur un fût en treillis. Elle est située juste à côté des arrivées du TK du Planet et du TS du Planay, sur le Mont Réguet.

La gare amont, poulie flottante :
Image

De plus près :
Image


Je tiens à remercier particulièrement Raph8473 pour ses photos de la gare aval et de la gare amont ! ;)

Voilà ! J'espère que ce reportage vous aura plu ! :)
Bonne journée ! ;)





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10128 secondes. 36 requete(s).
119 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés