En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 28Bannière 5Bannière 14Bannière 21

 TKD des Trolliers

Les Saisies (Espace Diamant)

Montaz Mautino

T2 ES
Description rapide :
Un court appareil bien utile et qui assure bien sa fonction, en ayant tout de même augmenté de 50% le débit du secteur ! Il s'agit de l'ancien TK du Chamois

Mise en service en : 2009



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : 91@g
Section écrite le 25/04/2010
(Mise en cache le 23/08/2013)

Bonjour à tous !

Voici un reportage sur l'une des nouveautés de la saison 2009/2010...
Image


Sommaire :
I- Présentation générale
II- Situations
III- Caractéristiques
IV- Photos


Reportage réalisé en coopération avec François73


I- Présentation générale :
Construit en 2009 sur les pentes de la Légette, le Téléski à perches découplables des Trolliers a pour fonction de seconder le très surchargé Télésiège de Roche Blanche. Ce dernier a en effet un rôle capital dans les liaisons Espace Diamant puisque c'est le seul appareil permettant de basculer sur les stations des Saisies et de Crest-Voland/Cohennoz depuis les secteurs de la Combe de Douce et du Vorès. Autant dire que la queue était au rendez-vous aux heures de pointe.
En été 2009 a été réalisée sur le Mont Bisanne une installation attendue depuis bien longtemps : le TSF4 du Chamois, sur le secteur homonyme. Normalement, ce Télésiège aurait dû voir le jour il y a quelques années sous le nom de Palette. Mais suite à un blocage de la mairie de Cohennoz, le projet a été reporté. A l'origine, le Télésiège de la Palette devait complémenter les deux Téléskis du Chamois et de la Palette, ceci afin de mettre un terme définitif à toute attente dans le secteur qui était très fréquenté. Cependant, le nouveau programme de restructuration du versant Palette/Chamois a vu la suppression du Téléski du Chamois et la conservation de celui de la Palette. C'est de là qu'est née l'idée d'un Téléski sur Roche Blanche. Plutôt que de se débarasser du vieux TK, la Régie des Saisies a décidé de le réutiliser afin de palier au manque de débit éventuel d'un secteur voisin.

Le secteur de Roche Blanche a été créé en 2003, et dès sa première saison, l'appareil connut un vif succès : ses 4 pistes, assez courtes, bien exposées et faciles d'accès sont vites très prisées par la clientèle familiale de la station recherchant des pistes à faible dénivelée où l'apprentissage du ski y sera aisé. Par ailleurs, la situation "cul de sac" de l'appareil ne fait qu'accroître le phénomène d'affluence sur cette toute nouvelle remontée mécanique de l'Espace Cristal.
Mais c'est véritablement depuis 2005, date d'ouverture de l'Espace Diamant, que les premiers gros soucis d'attente et de débit apparurent. En fin de journée, à l'heure où les skieurs regagnent la station, il est désormais courant de voir une immense file d'attente se dessiner en aval du Télésiège, remontant parfois jusqu'au croisement des pistes Trolliers/Plan Corbet. A savoir qu'en 2006/2007, on a pu voir quelquefois des skieurs remonter les pistes à pied tellement il y avait de queue ! On ne pouvait bien évidemment pas laisser ceci perdurer, et c'est ce qui a amené la Régie à augmenter en 2007 (soit l'année suivante) le débit du TS par l'ajout de 8 sièges, élevant ainsi le débit de 1800 à 2024 personnes/heure. Malgré tout, et même si les queues ne sont plus aussi impressionnantes qu'en 2006/2007, elles sont toujours présentes et il faut en général une bonne dizaine de minutes avant d'espérer pouvoir prendre un siège.
Avec le temps, le domaine de l'Espace Diamant ainsi que les nouveaux secteurs de Brichou et de Douce deviennent de plus en plus connus par les skieurs, qui n'hésitent désormais plus à s'aventurer sur les nouveaux territoires de glisse de la station. Le Télésiège de Roche Blanche est le premier appareil a en faire les frais : avec pas moins de 600 000 passages en moyenne durant la saison 2006/2007, il s'agit du 3e Télésiège le plus emprunté de la station, après les débrayables de Bisanne et du Chard du Beurre. Une solution doit être trouvée au plus vite pour résoudre les problèmes d'affluence de ce secteur, véritable point noir du domaine.
Construit il y a quelques années seulement, un remplacement du TS ne peut être envisagé. Par ailleurs, si la solution du Télésiège débrayable aurait permis de mettre un terme définitif à l'attente en aval, elle n'aurait finalement pas été si intéressante. En effet, les plus fortes périodes d'engorgement de l'appareil se situent en fin de journée, aux heures auxquelles les skieurs regagnent leurs logements. En milieu de journée en revanche, le TS est quasiment désert. L'installation d'un TSD sur cette courte distance, utile durant à peine une heure d'affluence par jour, n'aurait donc absolument pas été judicieuse.
Autre solution, mieux adaptée cette fois-ci : l'installation d'un tapis d'embarquement en aval du TS qui aurait permis d'augmenter le débit de plusieurs centaines de personnes par heure. Mais, pour des raisons de pratique et de configuration, la Régie des Saisies ne souhaite pour le moment pas équiper ses remontées mécaniques avec cette technologie.
La suppression du Téléski du Chamois a donc offert à la Régie des Saisies une solution pratique et optimale afin de résoudre les problèmes d'affluence du secteur : situé sur un tracé inédit, nécessitant peu de terrassements et de remodelages, ce nouvel appareil permettra de désengorger le bas de Roche Blanche et cela tout en évitant d'augmenter le trafic assez dense des skieurs au sommet de la Légette. Exploité uniquement en cas de nécessité, à savoir donc quelques heures par jour maximum, cette nouvelle installation permettra de réguler et de gérer simplement les flux de skieurs sur le secteur.

Les travaux ont débuté à l'automne 2009, et ceci dans le but d'attendre la fin des terrassements de la nouvelle retenue de la Lèzette, située toute proche de l'arrivée du TK. A savoir que cette retenue a permis, grâce au remblais extrait, de surélever considérablement la partie amont du TK et ainsi permettre un accès gravitaire plus aisé vers le Col de la Lèzette afin de rejoindre la piste des Blanchots. Pour information, cette portion constituait auparavant la bleue de la Traisse reliant le secteur des Verdets à celui de Roche Blanche. C'est pour dire la quantité de terre déplacée qui a permis de modifier complètement le profil du terrain, tout plat jusqu'alors !
C'est la société française :blink: qui s'est occupée du déplacement et de la rénovation du Téléski, qui sera désormais dénommée Trolliers. Tout est revu : modernisation des pylônes :mdr: avec ajout des numéros en haut de ceux-ci, remplacement de toutes les potences et passerelles du brin de montée par des neuves :P (les potences :mdr: du brin de descente ont quant à elle été conservées), changement de la gare amont par un lâcher sous poulie d'occasion et rénovation de la gare aval. Les poulies support/compression sont également neuves ; seules celles supports et compression du p1 ont été conservées.
Grand coup de neuf donc pour l'ancien Téléski ;) du Chamois qui possède désormais un bon nombre d'éléments :).
A noter cependant que sa modernisation n'est peut-être pas encore complètement terminée : la G2, récupérée d'une autre installation, sera sûrement repeinte en gris afin d'améliorer l'image de l'installation rendue assez médiocre par la couleur verte de la gare. Les fûts des pylônes, qui ont vu leur ancienne couche de peinture retirée lors de la modernisation, pourraient eux aussi être repeints et se voir ajouter l'étiquette recouvrant chacun des pylônes des remontées mécaniques des Saisies et où l'on retrouve le nom de la remontée ainsi que le logo de la station.
A suivre donc, et ce pourquoi pas dès cet été.
Voici pour terminer deux topics retraçant le suivi de la construction du Téléski :
http://www.forum-espacediamant.com/viewtop...?f=4&t=1659
http://www.remontees-mecaniques.net/forums...?showtopic=8034

Le Téléski des Trolliers est un appareil très court et peu pentu, dont le tracé est bien différent de celui du Télésiège. S'il part effectivement du bas du secteur de Roche Blanche, sa ligne est quasi perpendiculaire à celle du TS. Elle longe la piste de la Lézette et finit au-dessus du restaurant du Bénéton, au bord de la nouvelle retenue de la Lézette. En clair, le Téléski est très facile, ce qui fait que tout le monde peut l'emprunter sans problèmes. Il n'a donc plus rien à voir avec le vieux et redouté TK du Chamois qui était difficile du fait de sa pente maximale (60%) et de sa vitesse élevée (4m/s) qui promettait des départs secs.
Son rôle a quant à lui complètement été modifié. D'un appareil de pur ski propre, on est passé à une installation qui n'est utile qu'occasionnellement et qui ne sert qu'au retour-station. En effet, s'il a été mis là, ce n'est pas par hasard, et c'est dans un seul but : désengorger le secteur de Roche Blanche, qui n'est évidemment pas toujours saturé. Ceci fait que les jours d'ouverture du Téléski sont très peu nombreux dans la saison. On peut même plutôt compter son temps d'utilisation en heures, car au maximum il est ouvert deux heures dans une même journée. Vous l'aurez donc compris, il est très difficile de l'emprunter.
D'autant plus que lorsqu'il fonctionne, les skieurs préfèrent le Télésiège au Téléski. Et il y a plusieurs raisons à cela. Tout d'abord, dans notre société d'aujourd'hui, les gens privilégient un téléporté à un Téléski : plus de confort, on peut être à plusieurs etc... De plus, cela tient également à la position du Téléski et à ce qu'il dessert, c'est-à-dire pas grand chose. Si le Télésiège donne la possibilité d'aller sur toutes les pistes de la Légette, et permet par conséquent d'accéder à un ski propre de qualité, le Téléski des Trolliers ne donne accès qu'à la piste des Blanchots, qui est la piste retour station depuis le Chard du Beurre et la Légette. On peut bien prendre aussi les Téléskis des Coqs et des Verdets, mais cela veut dire emprunter encore une autre remontée. Donc autant aller sur le Télésiège... A noter également qu'il n'est pas très aisé d'accéder au Téléski, car les bornes de forfaits sont communes à celles du Télésiège de Roche Blanche, si bien que l'on est parfois obligés de bousculer du monde pour pouvoir y aller. Une solution serait d'installer des bornes propres au Téléski en amont de la gare aval du Télésiège. A suivre cet été.
Néanmoins, étant donné que le Téléski n'est majoritairement ouvert que le soir, dans l'heure précédant la fermeture du domaine, on peut dire qu'il vaut mieux prendre le TK que le TS, car c'est plus rapide. De plus, on évite le boulevard de skieurs du sommet de la Légette et qui se déverse sur la bleue des Coqs, qui est par conséquent peu agréable à descendre.

Le Téléski des Trolliers ne dessert donc pas de ski propre, et il n'est de toute manière pas prévu pour assurer une telle fonction. Son aire d'arrivée étant légèrement excentrée des pistes du Bénéton, une piste d'accès a été créée entre l'arrivée du TK et la piste des Blanchots. Cette piste est classée bleue et reprend le nom d'une ancienne piste reliant le haut des Téléskis des Verdets et des Périots et la bleue des Trolliers : la Traisse. Aujourd'hui, elle n'existe plus car son tracé était situé en plein sur l'emplacement de la nouvelle retenue de la Lézette. De plus, n'étant jamais empruntée, sa disparition n'est pas trop gênante.


En conclusion sur ce TK : un court appareil bien utile et qui assure bien sa fonction, en ayant tout de même augmenté de 50% le débit du secteur !



II- Situations :
Sur le plan des pistes de l'Espace Diamant :
Image

En zoom :
Image


III- Caractéristiques :


  • Nom de l'installation : Trolliers
  • Constructeur d'origine : :)
  • Constructeur ayant assuré le déplacement : :)
  • Année de construction : 2009
  • Saison d'exploitation : Hiver
  • Capacité : 1 personne/perche
  • Altitude Aval : 1703m
  • Altitude Amont : 1795m
  • Dénivelée : 92m
  • Longueur développée : 487m
  • Pente Maxi : 32%
  • Pente Moyenne : 18,9%
  • Débit : 900 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 3,5m/s
  • Emplacement Motrice : aval
  • Emplacement Tension : amont
  • Sens de montée : gauche
  • Type d'embarquement : dans le sens de la ligne
  • Nb Pylônes : 7
  • Temps de Trajet : 2min 19s
  • Type de gare aval : gare motrice :MM:
  • Type de gare amont : LSP :P



IV- Photos :

La gare aval :
La gare aval est située juste à côté de celle du Télésiège de Roche Blanche, en plein dans un des plus importants carrefours de l'Espace Diamant : la Légette. Elle est accessible depuis les bleues Lézette, Vardache, Frettes et Trolliers, la verte Plan Corbet et la rouge Gypaëte.
Elle a donc été récupérée de l'ancien TK du Chamois. Il s'agit d'une gare :MM: classique des années 70. Elle assure la motorisation de l'appareil.

La gare aval avec le TS de Roche Blanche :
Image

Image

Image

La gare :
Image


La ligne :
Elle est régulière et ne présente aucune difficulté.
La ligne démarre juste à côté de celle du TS de Roche Blanche, en parallèle à la piste de la Lézette, par une petite montée qui enregistre d'ailleurs la pente maximale de la ligne à 32%. Puis, elle se redresse après avoir quitté un petit bosquet situé sur la droite. Elle croise ensuite la bleue des Trolliers avant d'entamer la montée finale et finit au bord de la retenue de la Lézette.
La ligne est répartie comme suit : 3 supports, 2 supports/compressions et 2 compressions.

L'intégralité de la ligne depuis la bleue des Trolliers :
Image

p1, premier compression de la ligne :
Image

p2 :
Image

L'attente à Roche Blanche justifiant l'ouverture du Téléski :
Image

p3 :
Image

p4 :
Image

Croisement avec la bleue des Trolliers :
Image

p5, on entame la dernière portion :
Image

p6, deuxième compression :
Image

p7, dernier pylône :
Image

Arrivée :
Image


La gare amont :
Il s'agit d'une gare lâcher sous poulie :P assurant la tension de l'appareil. Elle est située sur une bute créée spécialement pour l'accueillir, au bord de la retenue de la Lézette, et à quelques centaines de mètres du restaurant du Bénéton.

La gare :
Image


Voilà pour ce reportage !
Bonne journée ! :)





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.1061 secondes. 38 requete(s).
133 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés